• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Donner au lactarium

Marielabeille

Hyperlactation
Bonsoir à toutes et tous,

Mon petit a six mois, ses besoins en lait commencent à décroître un peu avec la diversification. Nos réserves sont pleines au congélateur. J'ai même jeté deux vieilles rations congelées pour récupérer les contenants et y mettre du lait neuf.

Il est donc peut-être temps de donner au lactarium. J'aimerais le faire mais j'ai peur que ce soit trop contraignant, que cette activité ne rentre pas dans des journées déjà trop courtes et plutôt fatigantes... Quelles sont vos expériences en la matière ? Merci d'avance !
 

frédé

Période de pointe
J'ai échangé ces deux derniers jours avec une maman qui a donné au lactarium. J'essaye juste de la retrouver mais pour le moment je ne retrouve pas nos échanges, c'est bizarre ! Elle va peut-être te faire signe directement !
 

Salomé

Voie lactée
J'ai donné mon lait au lactarium. Ca dépend des lactariums : appelle les et vois les conditions avec eux. A Strasbourg, ils ne voulaient de lait de bébé de plus de 6 mois et pas dans des sachets congélation. A Dijon,ça n'a posé aucun problème...
 

LLLucie

Voie lactée
c'est une super idée...

j'ai donné au lactarium de dijon aussi :)

Il n'y avait pas de quantité à atteindre si ça peux repondre à ta question de contrainte, mais moi j'habitais loin de chez eux (90km) il ne se déplacait pas pour moins de 1l et demi, j'en avais beaucoup plus :) ils m'ont donné des biberons stériles, avec des etiquettes pour noter la date et l'heure... il ne fallait pas qu'il depasse 4 mois de congelation

Il y avait quelques petites choses à faire au préalable, prise de sang, accord du medecin traitant...

Mais je sais que ce n'est pas partout pareil, renseigne toi au lactarium le plus proche de chez toi...

Lucie
 

Gamète

Période de pointe
J ai donné aussi a Dijon, donc mêmes conditions décrites par LLLucie. J'habitais a 250 km, ils venaient!
Je ne tirais pas en plus car je tirais beaucoup (je vidais chaque sein tété après mon bébé et tirais beaucoup au boulot) car mon bébé avait un souci de frein. Donc moi, ça ne me changeait rien.
Quand je tirais au travail, je le faisais en condition "bébé a terme en bonne santé" donc sans précaution d hygiène autres que l'hygiène normale, sinon ça aurait été trop compliqué niveau logistique. Si mon bébé ne buvait pas tout ce lait chez nounou, je le gardais pour le lactarium dans des pots en verre a moi, donc clairement différents de leurs biberons stériles. Ils le prenaient volontiers et faisaient juste plus d analyses bacterio sur ce lait.
Quand j étais a la maison, je savais que j allais tirer du lait dont mon bébé n aurait pas besoin, juste pour entretenir la lactation. Donc la je tirais avec tèterelles stérilisées, en nettoyant le mamelon juste avant tirage. Je le mettais dans les biberon stériles du lactarium. Donc sur ce lait, ils ne faisaient que leurs tests classiques.
C était donc une petite organisation car il fallait stériliser les tèterelles, mais j étais motivée pour donner aux prema, Dijon m a aidée pour avoir mon bébé et ça me faisait plaisir de rendre ce service a des bébés pour qui le lait maternel est vital.

J ai donné a bordeaux aussi: mêmes principes.

J ai voulu donné a Lille: ils ne prenaient plus au delà d un an. C est peut être même passé a six mois maintenant.
 
Dernière édition:

Marielabeille

Hyperlactation
En fait j'ai gardé l'habitude de stériliser systématiquement les téterelles et tout le matériel qui tourne autour du lait, alors ça, ça ne me pèserait pas des masses. Il faut que j'aille faire un bilan sanguin, dans la foulée je pourrais aussi faire les examens du lactarium... ça n'a pas l'air bien compliqué à vous lire, ça m'encourage ! Je vais téléphoner au lactarium de Montpellier, je n'ai pas eu de réponse par mail mais j'imagine qu'ils ont d'autres choses à faire que de répondre aux mails !
 

Marielabeille

Hyperlactation
Ah Marlène, merci pour tes infos bien concrètes et utiles ! Tu m'as encouragée à franchir le cap. Je viens de raccrocher avec le lactarium de Montpellier. Je liste ici les infos utiles pour celles qui voudraient faire la démarche. Je me sens un peu bête, d'ailleurs, car j'aurais dû faire ça plus tôt, j'ai jeté plein de lait qui aurait pu aller au lactarium...

Alors :
- au téléphone, on m'a demandé nom, adresse, âge, téléphone, si je prends un traitement, si je prends de la drogue, du tabac ou de l'alcool
- on m'envoie un colis avec des contenants stériles et les questionnaires médicaux et autres papiers
- ensuite, je remplirai mes contenants de lait. La seule contrainte est : collecter avec des téterelles stérilisées et dans des contenants stérilisés (avec les mains et les seins propres, quand même, j'imagine ! On ne me l'a pas dit mais c'est du simple bon sens). Le passage au stérilisateur vapeur au micro ondes, ça suffit (pour les téterelles et bouteilles du tire-lait : les contenants lactarium, eux, sont déjà stérilisés et à usage unique). Je pourrai stocker un contenant lactarium à moitié plein au frigo jusqu'à 48 heures, ensuite il faudra le mettre au congélateur avec une étiquette portant la date de collecte.
- ensuite, le lactarium me contactera quand ils estimeront que j'aurai suffisamment collecté. Une dizaine de contenants de 130 ml vaut une visite, apparemment, c'est à dire environ 1,3 litre. On peut mettre jusqu'à quatre mois pour collecter cette quantité, c'est dire qu'on peut vraiment le faire à son rythme, très vite ou très lentement, comme on veut ! Et en cas de pénurie je pense qu'il est possible d'inclure une mère qui aurait moins d'un litre à donner dans une tournée...

A l'occasion de leur première visite, ils me feront une prise de sang.

Donc tout se passe à domicile. Je craignais que la démarche me contraigne à me déplacer, ce qui n'est pas bien facile pour moi : hébénon !

L'âge "avancé" de mon fils ne pose aucun problème. La dame m'a bien dit : "on prend tout" !
 
Dernière édition:

Sylvie

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bravo à vous pour ce don qui sauve des vies de tout petits ! c'est super !
Vous féliciterez vos bébés ! c'est grâce à leur lait que d'autres petits auront la chance de pouvoir grandir et grossir !

Ce qui me paraît super important dans vos messages, c'est que des personnes viennent faire des kilomètres pour récolter votre précieux lait ! LLLucie, tu disais 180 km pour 1 litre et demi de lait maternel ! Gamète, 500 km pour venir chercher ton lait !!!
Et bien, ce que ça me fait dire, c'est que votre lait, c'est de l'OR !!! quelle belle façon de montrer combien votre lait est précieux et important !!!!
 

Marielabeille

Hyperlactation
Il y a environ 170 kilomètres entre Marseille et Montpellier, c'est vrai que ça fait une belle distance. Et j'ai bien senti au ton de la dame que j'ai eue au téléphone qu'il y a un vrai besoin en lait maternel. C'est pas du "chiqué" ! Alors si les prématurés ont tant besoin de lait maternel, ça veut bien dire que nos bébés aussi en ont vraiment besoin.
 

aurellly

Hyperlactation
Bonjour, j'ai donné au lactarium de Marmande (Lot et Garonne)pour 2 de mes allaitements, la collectrice venait une fois par semaine, je n'ai eu qu'un questionnaire à remplir et une prise de sang tous les 6 mois, que l'infirmière à domicile m'a "offerte". Quand elle voyait la crème qui surnage en haut des bibs, elles disait qu'elle pensait à toutes ces minuscules bébés qui aurait bientôt des cuisses potelées comme on les aiment.
je ne tirait que pour me soulager le matin, soit environ un bib de 250ml sur un sein, bébé tétant l'autre, avec un drôle de tire lait manuel à poire. Quand je lit ici les difficultés que certaines éprouvent à tirer je reste perplexe , on est vraiment pas toutes égales.
J'ai vraiment vécu ceci comme une don profond dans une sorte de solidarité entre femmes, ça peux paraitre un peu grandiloquent mais c'est ainsi que je l'ai ressenti.
Je doit ajouter aussi que les lactariums manquent de lait maternel, et qu'en jeter, même 20 ml, est difficile à admettre aux vues des facilités offertes pour la collecte de ce lait si précieux.
En France le don est gratuit , une indemnité serai peut-être motivante , comme cela se fait en Espagne pour le don de gamètes.
 

Gamète

Période de pointe
Aurélie, je comprends vraiment ton sentiment...
J ai eu aussi l impression d été vraiment utile, encore plus qu en donnant mon sang. De tout petits êtres humains pour qui c est vital car ils ne peuvent rien recevoir d autre, ça m'émeut.

Oui sylvie, je le savais appelés quand mon stock "non stérile" commençait a avancer en âge, en me disant qu ils n allaient jamais le prendre, si loin et tiré dans ces conditions. Et ils ont vraiment sauté dessus! Après j avais un sacré stock. Ils venaient tous les mois.

J espère refaire ce don avec l allaitement du deuxième qui ne débridât plus tarder...
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Vous lire me fait encore plus regretter de ne pas avoir donné mes stocks de lait tiré pour mon aîné :( Ils n'avaient pas été tirés dans des conditions "stériles" puisque c'était juste le surplus de ce que je tirais au boulot pour mon bébé, j'avais posté un message sur un forum pour me renseigner sur le don au lactarium et on m'avait dit qu'il y avait peu de chances que le lactarium le prenne, parce que non tiré en conditions stériles, et en plus une bonne partie avait été tirée après les 6 mois de mon bébé.
Mais en fait, j'aurais dû téléphoner directement au lactarium pour leur poser la question, si ça se trouve ils l'auraient pris avec plaisir, en faisant juste quelques tests supplémentaires !
Surtout que ces réserves, je les ai finalement perdues à cause d'une bourde, en coupant par erreur le courant avant de partir en vacances :( Si seulement je les avais données avant...

Bref, ce qui est fait est fait, bientôt un nouvel allaitement et bientôt je serai amenée à nouveau à tirer mon lait quand je reprendrai le travail, alors cette fois-ci, si j'ai encore du surplus, j'appellerai le lactarium pour leur demander si ça les intéresse !
 

Marielabeille

Hyperlactation
J'ai reçu aujourd'hui le colis du lactarium, ça va vite !
Il contient :
- une plaquette explicative où on redit ce qu'on m'a dit au téléphone (pour le lactarium, les durées de conservation, c'est 48 heures au frigo et 4 mois au congélateur, et le refroidissement se fait sous un jet d'eau froide)
- un ensemble de petits contenants stériles de 130 ml
- un thermomètre pour le frigo
- un feuillet où je suis censée relever la température du frigo et du congélateur
- le fameux "dossier administratif", qui tient sur une feuille A4, et que je devrai faire tamponner par le médecin de mon choix, généraliste, gynéco, pédiatre... pas besoin d'aller chez le médecin spécialement pour ça, donc !
 

Marielabeille

Hyperlactation
Une semaine après la réception du colis, je peux dire que donner au lactarium n'a rien de contraignant. La seule contrainte serait éventuellement pour celles qui ont cessé de stériliser le matériel de tirage, de recommencer à le faire. Mais moi, je n'ai jamais arrêté de stériliser ce matériel alors je poursuis ma petite routine vaisselle/stérilisation à la vapeur au micro ondes.

La possibilité de remplir les petits contenants en plusieurs fois aide beaucoup. A mon avis il est tout à fait possible de le faire "en fin de tirage", si on a tiré un peu trop de lait pour les biberons de son bébé, ou si on a besoin de faire des tirages supplémentaires en cas de REF ou pour maintenir la routine de la lactation en période de congés. On a 48 heures pour remplir un contenant de 130 ml, ça laisse de la disponibilité.

Concrètement, je tire pour "les petits prémas" tôt le matin, avant le lever de mon fils. Ça me permet de limiter le débit de sa première tétée, car si je ne tire pas il a tendance à s'étrangler avec le lait, ce n'est pas bien agréable. Je me dis aussi qu'en tirant le premier lait, j'offre à mon fils davantage de lait gras, ce qui est meilleur pour sa digestion. Et puis il y a aussi le fait de participer à une bonne cause, qui réchauffe le cœur, je languis d'accueillir les membres du lactarium pour leur donner tout ça.

Comme j'ai une petite semaine de congés devant moi, je n'ai pas besoin de tirer du lait pour la nounou, du coup je vais remplir plein de contenants pour les p'tits prémas ;)
 
Dernière édition:

Gamète

Période de pointe
Super que tu y trouves autant de "satisfaction" (je ne sais pas si c est le meilleur mot mais c est ce que je ressentais, contente de rendre service) et que ça te soit facile! C est vraiment un bien important et rare comme don, bravo!
 
Dernière édition:

lullaby

Voie lactée
Bravo à toi Marielabeille... et chapeau à toutes les mamans qui offrent ainsi une chance de plus à ces bébés tellement fragiles !!
 

Marielabeille

Hyperlactation
Merci mesdames ;) Mon but avec ce fil est de créer d'autres vocations parmi les mères allaitantes ! Je suis d'ailleurs très contente car sur un autre forum il y en a une qui a fait la démarche suite à un fil du même genre !
 

Marielabeille

Hyperlactation
La semaine prochaine ou la suivante, ce sera la première collecte de lait. J'avais envie de revenir sur ce fil pour encourager une fois de plus les mères à donner au lactarium. Au téléphone avec mon interlocutrice, j'ai bien senti qu'ils sont aux abois, avec énormément de besoins. Donc même un petit litre par ci par là ça peut les dépanner. D'ailleurs, ils vont prendre ma petite "réserve personnelle" que j'avais tirée dans des sachets de conservation, et qui arrive à "péremption". Avant de vous mettre à jeter du lait, pensez à donner un petit coup de fil au lactarium de votre région, merci !

Les coordonnées :
http://sdp.perinat-france.org/ADLF/lactariums_adlf.php
 
Haut