• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

Direction Sevrage ?

Eharm Hathor

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour à toutes,

Dans un mois, ça fera deux ans et demis d'allaitement pour notre premier enfant. Je suis sacrément fière, mon mari aussi ! Et notre petit est costaud, un beau petit morceau ♥️.

Quand il a eu deux ans, on a décidé de continuer parce qu'il n'y avait pas de raison d'arrêter. On était content d'avoir réussi, même si je n'avais jamais osé le formuler, mon objectif au fin fond dans un coin caché de ma tête c'était les deux ans d'allaitement. J'aime bien l'allaiter encore, on en est à une voire deux tétées par jour (une au réveil, une un peu avant le coucher). À ses deux ans, je me suis dit que l'allaiter encore jusqu'aux beaux-jours était judicieux parce qu'en réalité, il n'est pratiquement presque jamais malade malgré les trois jours en crèche par semaine, et pour son père comme pour moi, c'est sacrément agréable de ne pas avoir peur chaque matin de devoir décrocher au boulot pour aller le chercher parce qu'il est malade, et d'être inquiet. Ça peut paraitre vraiment bizarre et froid mais pour moi c'était clairement un argument pour continuer.

Dans ma tête, j'arrêterai vers mars, aussi parce que j'ai envie de reprendre une contraception autre que le préservatif. La pilule compatible avec l'allaitement a des effets très délétères sur mon moral et après un essai il y a deux ans sur trois semaines, j'ai arrêté. C'était la raison aussi pour laquelle avant notre fils j'étais passée à l'anneau vaginal, qui n'était pas 100% sans contraintes, mais qui n'avait pas d'impact sur mon mental. J'avais aussi envie de reprendre une contraception hormonale parce que j'ai des pertes menstruelles abondantes et qui sont problématiques pour mes réserves en fer. Notre fils a deux ans, deux ans sans contraception, une réserve vraiment inexistante malgré plusieurs cures. Donc pour ma propre santé, à un moment ou un autre, ça serait bien de passer à une contraception qui minimise un peu mes pertes.

Donc voilà, on arrive vers mars, notre petit va avoir deux ans et demi, et j'envisage de sevrer. Ce qui m'embête, c'est que sur la papier, ça n'a pas d'inconvénients pour notre vie au quotidien. Ça n'est pas fatigant comme aux débuts, je n'ai pas à l'exposer à mon entourage puisque hors de la maison dans l'intimité je n'ai à en parler à personne. Donc je ne sais pas comment sauter le pas. Je n'ai pas envie d'arrêter, pas vraiment non plus de besoin de continuer. Hier je me suis faite la réflexion que si je voulais me prouver à moi-même qu'on allait réussir /avait réussi cet allaitement malgré le démarrage vraiment difficile avec tire-lait complet, en fait c'est chose faite. Reste à en réussir la fin.
Nous souhaiterions peut-être avoir d'autres enfants mais dans plusieurs années, j'ai envie de clore joliment cette histoire parce qu'on ne sait jamais, si une suivante était plus compliquée, je veux bien vivre celle-ci...

Que pensez-vous de ces réflexions ? Qu'a été votre "déclencheur" pour arrêter quand c'est si simple ? Avez-vous regretté ?

J'ai un peu peur de la distance physique. Notre fils n'est pas nécessaire câlin sinon et j'ai peur aussi un peu de le laisser partir sans plus pouvoir le câliner tout collé ♥️.

Nous vivons à l'étranger où les enfants rentrent vraiment en structure scolaire à 5 ans et pas à 3, donc notre fils sera à la crèche encore deux ans. Donc il n'y a pas non plus d'échéance ou de pallier à ce niveau à part un changement de groupe et d'étage en crèche vers ses 3 ans...

Merci par avance,
E.
 

Nienna

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Félicitations @Eharm Hathor ! Quel superbe parcours, et quelle sérénité dans tes mots aujourd'hui.

Pour ma part, le sevrage était plus tôt, mais pareil sans raison "valable" vu que tout se passait bien. Juste que j'en avais envie et que ma fille l'a bien accepté.
 

Eharm Hathor

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Félicitations @Eharm Hathor ! Quel superbe parcours, et quelle sérénité dans tes mots aujourd'hui.

Pour ma part, le sevrage était plus tôt, mais pareil sans raison "valable" vu que tout se passait bien. Juste que j'en avais envie et que ma fille l'a bien accepté.
Merci pour ton message, ça fait chaud au coeur 💓

Comment as-tu procédé ?

J'ai l'impression qu'il commence à être temps, mais je ne saurais pas dire pourquoi ... J'aurais un peu mauvaise conscience si c'est juste une espèce de pression sociétale qui me fait basculer vers le sevrage.
 

Framboisine

Voie lactée
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir @Eharm Hathor

J'ai sevré mon grand à 22mois pendant ma 2è grossesse donc contexte différent.

Je voulais surtout réagir à ça :
J'ai un peu peur de la distance physique. Notre fils n'est pas nécessaire câlin sinon et j'ai peur aussi un peu de le laisser partir sans plus pouvoir le câliner tout collé ♥️.
Avant le sevrage mon fils n'était pas câlin non plus. Il s'endormait en tétant, peu de câlins sinon.
Suite au sevrage, il s'est mis à faire de grands câlins avant le sommeil à la place de la tétée.
Je ne sais pas si tous réagissent de la même façon... mais je voulais te rassurer sur le côté câlins tout collés, ici on continue même sans la tétée 🥰
 

Eharm Hathor

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
ma fille était plus jeune (dernière tétée à 18 mois), donc je ne sais pas si c'est comparable. Tu as essayé d'en parler avec lui ?

Coucou

Non pas encore. C'est encore trop indéfini dans ma tête. Parfois j'ai eu envie de lui dire "tu sais, bientôt il n'y aura plus la tétée". Mais si je ne suis pas convaincue, et si je n'ai pas d'échéances en tête, ça n'a pas nécessairement beaucoup d'intérêt à mes yeux et dans notre situation.

Je pense qu'il faut que je mûrisse ma décision encore avant de lui en parler.

En fait, c'est quand même un truc sacrément installé dans notre quotidien, l'allaitement. Et depuis bientôt deux ans et demi. Donc je crois qu'il faut que j'imagine mieux ce qu'il se passera après l'arrêt, comment prendre mon rôle de maman aussi autrement et inventer d'autres rituels.

Le matin par exemple, la tétée dure au moins 20 minutes. En général notre fils se réveille et demande et c'est notre rituel. Après le reste des préparatifs est assez rapide avant la crèche, puis il va petit déjeuner sur place. Je n'ai pas envie juste de retirer la tétée sans rien faire en échange. Mais faire un petit déjeuner tous les deux ça va sans doute durer plus que 20mn...
 

Pangolin

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Parfois j'ai eu envie de lui dire "tu sais, bientôt il n'y aura plus la tétée".
Pourquoi ne pas le faire? Cela fait des mois que j'explique à ma fille qu'un jour elle n'aura plus besoin de téter, alors que je n'ai pas de délai pour le sevrage. Juste c'est l'ordre des choses, les enfants grandissent et un jour ils n'ont plus besoin de téter. Et ça prépare le terrain.

Je lui avais aussi expliqué depuis toute petite que les couches, ce n'est que quand on est petit, et qu'un jour elle n'en aurait plus besoin. Et un jour, elle a décidé d'elle même qu'elle n'en porterait plus en journée.

Je crois qu'il existe aussi des livres sur le sevrage : au revoir tétées par exemple.
 

Pangolin

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Le matin par exemple, la tétée dure au moins 20 minutes. En général notre fils se réveille et demande et c'est notre rituel. Après le reste des préparatifs est assez rapide avant la crèche, puis il va petit déjeuner sur place. Je n'ai pas envie juste de retirer la tétée sans rien faire en échange. Mais faire un petit déjeuner tous les deux ça va sans doute durer plus que 20mn...
Tu peux proposer un en cas rapide. chocolat chaud? Fruit + verre d'eau?
 
Haut