1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Depression post-partum et allaitement

Discussion dans 'Maladie de la maman' démarrée par sesselily, 31 Mai 2011.

  1. sesselily

    sesselily Colostrum

    Bonjour à tous,

    Le point positif c'est que j'allaite ma petite fille de 4 mois sans difficulté en revanche c'est plutôt moi qui vais mal. C'est mon 3eme enfant et j'ai déjà 2 garçons de 3 et 6 ans.
    Mon généraliste a diagnostiqué une dépression post partum. J'espèrai que mon état soit lié à la fatigue des nuits hachées mais maintenant qu'elle dort presque des nuits complètes il faut que je me rende à l'évidence qu'il s'agit de plus que cela.
    Le doc m'a prescrit des anti dépresseurs ( fluoxétine) depuis 2 semaines mais je ne les ai pas encore pris. Je lui ai bien précisé que j'allaitais. J'ai tellement peur qu'elle soit "contaminée" par les médicaments que je retarde le moment de les prendre en me disant que j'ai déjà fait plus de 3 mois très difficiles, que je pourrais tenir encore un peu.
    Si quelqu'un qui a traversé cette épreuve et pouvait m'en parler cela m'aiderait peut-etre un peu.
    Merci d'avance
     
  2. coralie

    coralie Hyperlactation

    Allaitement

    •On préférera les antidépresseurs suivants en cours d’allaitement, en effet, leur passage dans le lait est faible et les concentrations sanguines chez les enfants allaités sont faibles ou indétectables :
    ◦Inhibiteur de recapture de la sérotonine (IRS) : paroxétine (Deroxat) et la sertraline (Zoloft®).
    ◦Tricycliques : clomipramine (Anafranil®), amitriptyline (Laroxyl®) et imipramine (Tofranil®).
    •Pour les autres antidépresseurs les données sont beaucoup moins nombreuses et la décision d’allaiter sera prise au cas par cas :
    ◦voir les molécules dans le site ou contacter le CRAT si besoin.

    --------------------------------------------------------------------------------
    c'est se que j'ai trouvé sur le CRAT après je sais qu'au cas par cas les animatrices répondent et te diront si ça n'a pas d'incidence sur l'allaitement...

    •Allaitement
    ◦La quantité de fluoxétine ingérée via le lait n’est pas négligeable : l’enfant reçoit entre 3 et 10% de la dose maternelle (en mg/kg).
    ◦Chez les enfants allaités (environ 150), les concentrations sanguines sont variables : le plus souvent indétectables pour la fluoxétine ; indétectables ou pouvant atteindre 3 à plus de 10% des concentrations plasmatiques maternelles pour la norfluoxétine (son métabolite actif).
    ◦Quelques rares effets indésirables sont rapportés chez des enfants allaités de mères traitées : il s’agit le plus souvent d’irritabilité et de coliques.
    ◦Rappelons que la demi-vie d’élimination est longue : 4 à 6 jours pour la fluoxétine et 4 à 16 jours pour son métabolite actif la norfluoxétine.
    ◦Au vu de ces données, si une femme qui allaite ou souhaite allaiter nécessite un traitement antidépresseur, on préfèrera la sertraline (Zoloft®) ou la paroxétine (Deroxat®) dont le passage dans le lait est moins important.

    --------------------------------------------------------------------------------
    et ça c'est juste pour la fluoxétine, je pense qu'il serait préférable que tu es un autre anti-dépresseur mais une animatrice de confirmera ou pas ce que je te dis.
     
  3. salombo39

    salombo39 Voie lactée

    Coucou Sesselyli,

    Ce n'est pas facile à vivre une dépression et il faut mieux se soigner. Même si les anti dépresseurs ne sont pas une solution, ils peuvent a un certains moments nous aider un peu. J'ai fait de la dépression avant d'être enceinte, j'ai donc pris des anti dépresseurs et j'en prends toujours. J'allaite ma fille et je prends du Prothi****, c'est un médicament à base de dosulépine. Il est normalement comptatible avec la grossesse et l'allaitement, je me suis renseignée avant. Demande à une animatrice LLL ou à une sage femme qui s'y connaissent en allaitement.
    Ca n'a pas l'air de perturbé ma puce, maintenant elle a 27 mois et j'en prends toujours.

    Si tu ne veux vraiment pas en prendre, tu peux peut être essayer de trouver un psy ou un medecin ou un thérapeute à qui tu pourras parler de ton mal être et qui t'aidera à aller mieux, mais ne reste pas comme ça toute seule. la dépression n'est pas facile à vivre car c'est une maladie qui ne ce voit pas.
    Si tu as envie de parler n'hésite pas.
    Courage :)
     
  4. Emmanuelle

    Emmanuelle Hyperlactation

    Bonjour Sesselily,
    En complément des médicaments OU à leur place, tu peux également consulter un(e) pychologue spécialisé(e) en maternologie ; ils sont formés pour ce type d'écoute et de soins. Cela peut aller de quelques séances à un suivi plus long, tant que tu en auras besoin. Je n'ai pas traversé ce genre d'épreuve mais une amie proche a eu la même chose que toi à la naissance de son 2ème enfant, et pourtant le maternage était intensif (portage, cododo, allaitement) mais cela ne l'a pas empêché de se sentir très mal. Elle a eu du mal à aller consulter car c'est une décision difficile à prendre mais elle ne le regrette pas, au contraire, maintenant elle le recommande lorsqu'elle constate qu'une maman va mal. Et si tu as envie de parler sur ce forum, alors n'hésite pas, on ne pourra peut-être pas directement t'aider mais au moins tu ne seras pas jugée et tu trouveras même peut-être des pistes pour aller mieux.
     
  5. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Ton medecin a t il exploré aussi la piste de l'hypothyroïdie ? Ça donne les mêmes symptômes qu'une dépression ... Une simple prise de sang permet le diagnostique ...
     
  6. Aud

    Aud Montée de lait

    Je fais de l'hypo, mon médecin s'en est aperçu lors de la grossesse. Je confirme les symptômes : grosse fatigue, cheveux en berne, sentiment de mal être intense, idées noires. Prends rdv avec un endocrinologue pour un bilan.
    A l'inverse, une hyper provoque de l'irritabilité et problèmes de sommeil; d'ou un bilan par un spécialiste plutôt qu'un généraliste à mon avis
     
  7. Myriam

    Myriam Modératrice Membre de l'équipe Animatrice à la retraite

    Bonjour Sesselily,

    Il existe différentes informations sur le traitement qui t'a été prescrit (et notamment plusieurs pages en anglais dans le Medicaments and Mothers'Milk de Thomas w. Hale, © 2010) et sur la dépression du post-partum.
    Pour cause de mercredi, je ne peux toutes te les retransmettre (traduire) sur le forum.
    Je peux si tu le veux t'envoyer ces documents directement (en me transmettant ton adresse courriel par message privé).

    Rapidement, un des paragraphes du livre cité ci-dessus indique "L'age de l'initiation de la thérapie est important. L'utilisation chez des bébés plus agés (4-6 mois ou plus agés) est pratiquement sans complications parce qu'ils peuvent métaboliser et excréter le médicament plus rapidement." Mais ce n'est qu'une information partielle. Donc plus de précisions dans un prochain message.
     
  8. sesselily

    sesselily Colostrum

    Bonjour et merci de votre réponse. Effectivement je pers mes cheveux par grosses poignées chaque jour. Je vais prendre RDV avec ce spécialiste.
     
  9. sesselily

    sesselily Colostrum

    Bonjour et merci de votre réponse. C'est bien ce que je craignais pour la fluoxetine et c'est pour cette raison que je n'ai pas voulu commencer.
     
  10. sesselily

    sesselily Colostrum

    Bonjour,

    Pour mon second garçon j'avais déjà consulté une psy a la maternité pendant 2 séances mais je pleurais tellement quand je faisais ces rencontres que je sortais complètement lessivée => j'ai la sensation que c'est pire encore et que je rumine mes difficultés. Je n'ai pas du tout la sensation de ressentir des difficultés à m'occuper du bébé c'est même plutot l'inverse. Je suis hyper sensible à la moindre tristesse (mon grand garçon qui n'est pas invité à un anniversaire ou mon cadet qui n'a pas envie d'aller à la cantine). Par contre j'ai l'impression d'être tout le temps très très fatiguée alors que j'ai une pêche d'enfer habituellement!
     
  11. sesselily

    sesselily Colostrum

    résultat endo

    Bonjour, j'ai fait un bilan endocrino et il ne s'agit pas d'hypothyroidie. Je n'ai plus qu'à me résigner pour une dépression... sacré coup dur moi qui espérais encore un traitement assez rapide. Merci pour votre aide dans tous les cas.
     
  12. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Bonjour Sesselily,

    Je comprends que ce ne soit pas facile pour toi d'aller consulter un "psy", surtout si tu as une déjà essayé et que ça ne t'a pas apporté de l'aide, voire même si tu as l'impression que c'était pire.
    Je me permets de te conseiller de ré-essayer si tu le sens. Peut-être ce n'était pas la bonne personne, et puis 2 séances c'est peu, il faut du temps avant de sentir un peu d'amélioration.
    J'ai moi même été longtemps suivie et cela m'a fait le plus grand bien.
    Je crois même que sans ça je n'aurais jamais été prête à avoir un bébé!
    Il y a en effet des psys spécialisés pour gérer les dépressions du post partum, il y en a aussi qui sont formés à accueillir les pleurs (moi même je pleurais tout le temps au début et le premier psy que j'ai vu été dépassé! il ne savait pas quoi faire de moi! lol).
    Si tu veux, je peux me renseigner pour savoir s'il en existe vers chez toi.
    Envoie moi un MP.
    Et même si tu prends des antidépresseurs, cela n'empêche pas le travail sur soi, sans forcément aller chercher loin dans ton enfance ou je ne sais quoi, juste pour te décharger de tout ce qui est difficile.
    Tiens-nous au courant!
     
  13. machouchou

    machouchou Période de pointe

    courage !! on peut s'en sortir !! parfois il faut du temps..
    je ne peux qu'approuver les propos d'annaëlle..il faut que tu trouves qqn à qui tu puisses parler en toute confiance
    il y a aussi le site "mamanblues.org"
     
  14. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Ton médecin sait ce qu'est le burn out maternel ? Il y a quelques livres sur le sujet, moi j'ai celui de Violaine Guéritault (La fatigue émotionnelle et physique des mères : Le burn-out maternel).

    Si ça se trouve ce que tu fais n'est pas une dépression, juste que tu as épuisé toutes tes réserves, que tu es dans un état d'épuisement physique et émotionnel, comme beaucoup de mamans. On perd aussi plus de cheveux après une grossesse, c'est normal je pense. Tu as deux enfants en bas âge en plus de ton nourrisson, de quoi être épuisée.

    N'hésites pas à en parler à une animatrice LLL, c'est avec mes animatrices LLL que j'ai compris ce souci, on parlait de l'éducation non violente à une réunion bambins et Doriane nous a fait une belle liste de livres que j'ai collé dans un topic : http://forum.lllfrance.org/showthread.php?1043-conseils-de-lecture

    A force de s'occuper de toute la famille... il faudrait aussi que tu ne t'oublies pas... quand ça va pas, peut être que c'est le signe d'une grande fatigue.

    Ce qui aide aussi, en plus des livres, c'est de trouver du soutien et une écoute bienveillante ( ton mari, réunion LLL etc... ). Si tu ne t'en sors pas toute seule, oui, un psy ça aide quand on est dépassée.

    Bon courage !

    Bises
     
    Dernière édition: 16 Juin 2011
  15. anjinha

    anjinha Voie lactée

    ados et debut de vie adulte j'ai souffert de troubles alimentaires, j'ai biensur été dépressive et mise sous AD que je ne supportais pas, ça me rendait encore plus mal. Les AD ne doivent pas être prescrits sans suivi psy à coté, sinon ça sert pas à grand chose. Si tu ne veux pas de AD sous conseil d'une therapeute moi j'ai commandé de la céroline c'est un complement alimentaire qui favorise la secretion de la serotonine boosteur de la bonne humeur. Tu as different gout chocolat vanille, café pas trop mauvais, quoique un peu cher mais c'est pas mal. Tu peux en trouver sur le laboratoire pileje ou si tu es dans le 91 ils en vendent à la pharmacie du centre commercial la ville du bois. Chez moi ça a bien marché. L'idéal reste un suivi régulier avec un psy où tu puisses parler pour soulager tes maux!! Etre maman ce n'est pas simple
     

Partager cette page

Chargement...