• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 Dans quel ordre supprimer les tétées ?

bimbimbim

Voie lactée
Bonjour,

j’arrive à bout de mon projet d’allaitement, ma princesse a bientôt 8 mois.
J’ai entamé un début de sevrage il y a 1 mois maintenant, j’ai supprimé la tétée du dejeuner. Elle refuse le LA pour le moment donc je lui donne un petit yaourt.

restent les tétées de nuit, il y en a entre 1 et 2.
Celle du petit déjeuner entre 8 et 9.
Celle du goûter autour de 16 h.
Celle du dîner vers 20h.

elle est diversifiée et mange à midi purée protéine mg et laitage.
Le goûter compote.

je ne sais pas quelle est la prochaine à supprimer.

j’aimerai avoir des journées pour la confiée mais aussi des soirées pour dormir… donc mon choix se portera vers ce qu’il y a de mieux pour elle.
Elle ne fait toujours pas ses nuits et si je l’attends je crains le sevrage de nuit.

merci pour vos conseils
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @bimbimbim ,
C'est super que tu ait pu vivre l'allaitement que tu souhaitais! A LLL, nous aimerions que toutes les mères aient l'opportunité d'aller au bout de leur projet d'allaitement!

Je vois que tu es en plein questionnement pour le sevrage.
Pour que celui ci soit le plus serein possible, il est important que la suppression des tétées soit progressive. Les seins doivent rester souples, "confortables". C'est à peu près la seule règle à observer pour sevrer ;)

Il n'y a pas de tétée à supprimer en premier ou en dernier, c'est en fonction de ce qui te semble le mieux pour toi et ta fille.
Certaines mamans choisissent de d'abord sevrer de nuit car ce sont les tétées les plus pesantes. D'autres pensent au contraire que supprimer les tétées nocturnes est trop fastidieux et préfèrent d'abord sevrer le jour. Certaines mères conservent la tétée d'endormissement alors que d'autres préfèrent garder la tétée du matin car la lactation est généralement plus abondante à ce moment là.

Lorsqu'un bambin est diversifié le sevrage peut se faire sans introduction de lait de substitution en donnant des laitages ou du fromage au bébé. On peut aussi cuisiner des aliments avec du lait (bouillies, flans, riz ou semoules au lait...)
 

bimbimbim

Voie lactée
merci pour ta réponse bien détaillée.
Je fais parti de celle pour qui supprimer la tétée du soir et celles de la nuit paraît trop fastidieux… pourtant je rêve d’une nuit de sommeil !!
Donc j’ai supprimé le goûter. Ça a été dur car depuis la suppression de celle du midi elle était impatiente de son goûter.
Donc pas d’obligation de lait 2eme âge ? Elle le refuse catégoriquement, j’en ai essayé plusieurs.
Je n’ai pas encore commencé à le cuisiner mais je vais le lancer car impossible de lui faire avaler au biberon.
On peut donner du fromage ?
Les yaourts, je trouve ceux pour bébé trop sucrés, des laitages classique pour adultes font l’affaire ?

Bonjour @bimbimbim ,
C'est super que tu ait pu vivre l'allaitement que tu souhaitais! A LLL, nous aimerions que toutes les mères aient l'opportunité d'aller au bout de leur projet d'allaitement!

Je vois que tu es en plein questionnement pour le sevrage.
Pour que celui ci soit le plus serein possible, il est important que la suppression des tétées soit progressive. Les seins doivent rester souples, "confortables". C'est à peu près la seule règle à observer pour sevrer ;)

Il n'y a pas de tétée à supprimer en premier ou en dernier, c'est en fonction de ce qui te semble le mieux pour toi et ta fille.
Certaines mamans choisissent de d'abord sevrer de nuit car ce sont les tétées les plus pesantes. D'autres pensent au contraire que supprimer les tétées nocturnes est trop fastidieux et préfèrent d'abord sevrer le jour. Certaines mères conservent la tétée d'endormissement alors que d'autres préfèrent garder la tétée du matin car la lactation est généralement plus abondante à ce moment là.

Lorsqu'un bambin est diversifié le sevrage peut se faire sans introduction de lait de substitution en donnant des laitages ou du fromage au bébé. On peut aussi cuisiner des aliments avec du lait (bouillies, flans, riz ou semoules au lait...)
 

mali&soso

Fontaine de lait
Tatiana a super bien répondu ..
pour te rapporter mon experience c'etais pas pour la sevrer forcément mais plutôt pour arrêter de tirer mon lait et la laisser téter seulement quand on étais ensemble du coup j'ai d'abord supprimer celle du déjeuner, puis celle du matin, puis du goûter.. celle de L'endormissement a mis plus de temp c'etais la teté câlin pour nous deux et open la nuit puis quelques temps apres elle me refusait le sein, j'ai insister deux semaines mais préférait le bob donc je me suis fait une raison l'ai accepté.. c'etais tres beau de vivre un sevrage naturel et sans pression ... <3
 

mali&soso

Fontaine de lait
merci pour ta réponse bien détaillée.
Je fais parti de celle pour qui supprimer la tétée du soir et celles de la nuit paraît trop fastidieux… pourtant je rêve d’une nuit de sommeil !!
Donc j’ai supprimé le goûter. Ça a été dur car depuis la suppression de celle du midi elle était impatiente de son goûter.
Donc pas d’obligation de lait 2eme âge ? Elle le refuse catégoriquement, j’en ai essayé plusieurs.
Je n’ai pas encore commencé à le cuisiner mais je vais le lancer car impossible de lui faire avaler au biberon.
On peut donner du fromage ?
Les yaourts, je trouve ceux pour bébé trop sucrés, des laitages classique pour adultes font l’affaire ?
Il y a des pots de fromage blanc sans sucre (pour toute la famille) et tant qu'il y a des tétées pas besoin de lait infantile
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Les yaourts "classiques" au lait de vache ou de brebis font tout à fait l'affaire oui, les aliments "spécial bébé" n'ont aucun avantage par rapport à la nouriture normale (c'est le Dr Newman qui le dit). On peut donner du fromage.

Pour un bambin de 8 mois en cours de sevrage progressif, l'utilisation d'un lait de substitution n'est pas indispensable. Les laits de substitution ont pour but d'apporter des éléments que l'enfant ne peu recevoir d'une autre manière (vitamines -en particulier B12-, fer, zinc, etc etc...)
Dans les cas d'un enfant qui a accès à des aliments sains et variés (aliments de tous les groupes : protéines, féculents, fruits et légumes, matières grasses..) et qui continue aussi à téter un peu, tous ces éléments sont apportés par la nouriture et les tétées.
Et si le sevrage est progressif, il est probable que bébé tétera encore quelques semaines, âge auquel les bébés au biberon passent au lait entier.
 

bimbimbim

Voie lactée
Tatiana a super bien répondu ..
pour te rapporter mon experience c'etais pas pour la sevrer forcément mais plutôt pour arrêter de tirer mon lait et la laisser téter seulement quand on étais ensemble du coup j'ai d'abord supprimer celle du déjeuner, puis celle du matin, puis du goûter.. celle de L'endormissement a mis plus de temp c'etais la teté câlin pour nous deux et open la nuit puis quelques temps apres elle me refusait le sein, j'ai insister deux semaines mais préférait le bob donc je me suis fait une raison l'ai accepté.. c'etais tres beau de vivre un sevrage naturel et sans pression ... <3
Merci pour ta réponse et ce beau partage d’expérience.
j’ai aussi commencé par arrêter de tirer mon lait et structurer les journee
Quel age avait ton loulou pour ce sevrage naturel ?
 

bimbimbim

Voie lactée
@Tatian@
@mali&soso
Vous qui m’avez répondu, c’est peut être très naïf comme question, mais comment se passe un sevrage des tétées de nuit ??
On a déjà essayé le bib d’eau pour la calmer mais quand elle veut le sein elle peut hurler à s’arracher les poumons pendant très longtemps … du coup ça se termine au sein. On a déjà essayé de la calmer autrement, bras, berceuse,… ce qui fonctionnait sur certains réveils mais là depuis le début du sevrage, impossible.
La laisser pleurer comme le suggère certains ? Impossible pour moi, ça me brise le coeur, et je plains les voisins.
Y a t’il une méthode ? Ça se passe nécessairement par les cris ? Si je cède ca remet en cause le sevrage ?
Je me sens un peu démunie car il n’y a plus rien d’autre que le sein qui la calme la nuit.
Après 8 mois sans sommeil le papa n’arrive plus à la gérer la nuit et moi je commence à fatiguer du coup passer une heure à la réconforter et la calmer dans mes bras me parait au delà de mes forces.
 

bimbimbim

Voie lactée
Les yaourts "classiques" au lait de vache ou de brebis font tout à fait l'affaire oui, les aliments "spécial bébé" n'ont aucun avantage par rapport à la nouriture normale (c'est le Dr Newman qui le dit). On peut donner du fromage.

Pour un bambin de 8 mois en cours de sevrage progressif, l'utilisation d'un lait de substitution n'est pas indispensable. Les laits de substitution ont pour but d'apporter des éléments que l'enfant ne peu recevoir d'une autre manière (vitamines -en particulier B12-, fer, zinc, etc etc...)
Dans les cas d'un enfant qui a accès à des aliments sains et variés (aliments de tous les groupes : protéines, féculents, fruits et légumes, matières grasses..) et qui continue aussi à téter un peu, tous ces éléments sont apportés par la nouriture et les tétées.
Et si le sevrage est progressif, il est probable que bébé tétera encore quelques semaines, âge auquel les bébés au biberon passent au lait entier.
Merci pour ces précisions. Ça va bien m’aider.
mais pour la nuit, si elle refuse le bib, je pourrais lui proposer quoi ???
je ne pensais pas qu’elle refuserai le LA de la sorte, ça me complique ce sevrage
 

Doobida

Lactarium
et moi je commence à fatiguer du coup passer une heure à la réconforter et la calmer dans mes bras me parait au delà de mes forces.
Ici c'est pour ça que j'ai commencé par le sevrage de jour. Les gens ne comprennent souvent pas ce que je disais : ça me demande plus d'énergie de ne pas allaiter la nuit que d'allaiter..
Après le sevrage de jour, j'ai commencé à proposer un petit biberon de lait chaud dans le rituel du coucher, puis tétées à volonté de l'endormissement jusqu'au matin.
Aujourd'hui après 2-3 mois le biberon de lait chaud est bien introduit, il en réclame parfois un deuxième. On n'en est pas encore au sevrage vraiment mais j'ai bon espoir de supprimer endormissement et nuit et de ne garder que le matin de temps en temps quand je n'ai pas envie de me lever :)

C'est seulement quand j'ai été décidée que j'ai trouvé l'énergie pour proposer plein d'activités chouettes pour le sevrage de jour et un rituel tea time aux retrouvailles
Et puis plus tard pareil il a fallu trouver la détermination pour écourter les tétées du soir et de la nuit pour dissocier endormissement et tétées.. Une fois que j'avais pris la décision, le petit Grec s'est très vite adapté. Même s'il râle encore parfois quand il voudrait des tétées plus longues..
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
@Tatian@
@mali&soso
Vous qui m’avez répondu, c’est peut être très naïf comme question, mais comment se passe un sevrage des tétées de nuit ??
On a déjà essayé le bib d’eau pour la calmer mais quand elle veut le sein elle peut hurler à s’arracher les poumons pendant très longtemps … du coup ça se termine au sein. On a déjà essayé de la calmer autrement, bras, berceuse,… ce qui fonctionnait sur certains réveils mais là depuis le début du sevrage, impossible.
La laisser pleurer comme le suggère certains ? Impossible pour moi, ça me brise le coeur, et je plains les voisins.
Y a t’il une méthode ? Ça se passe nécessairement par les cris ? Si je cède ca remet en cause le sevrage ?
Je me sens un peu démunie car il n’y a plus rien d’autre que le sein qui la calme la nuit.
Après 8 mois sans sommeil le papa n’arrive plus à la gérer la nuit et moi je commence à fatiguer du coup passer une heure à la réconforter et la calmer dans mes bras me parait au delà de mes forces.
Chez certains bambins, la diminution des tétées le jour entraîne aussi une diminution des tétées de nuit. Mais pas chez tous...
Lorsque les mamans souhaitent sevrer de nuit certaines proposent un biberon de lait lors des réveils d'autres commencent par dissocier l'endormissement de la tétée. C'est un peu ce sur quoi s'appuie le livre de E Panthley : "un sommeil paisible et sans pleurs". En cherchant tu pourras trouver des témoignages au sujet de cette méthode.
 

bimbimbim

Voie lactée
Chez certains bambins, la diminution des tétées le jour entraîne aussi une diminution des tétées de nuit. Mais pas chez tous...
Lorsque les mamans souhaitent sevrer de nuit certaines proposent un biberon de lait lors des réveils d'autres commencent par dissocier l'endormissement de la tétée. C'est un peu ce sur quoi s'appuie le livre de E Panthley : "un sommeil paisible et sans pleurs". En cherchant tu pourras trouver des témoignages au sujet de cette méthode.
Je pensais ou j’espérais naïvement que proposer un bib de lait serait plus facile…
Je vais me renseigner sur la méthode
 

mali&soso

Fontaine de lait
Merci pour ta réponse et ce beau partage d’expérience.
j’ai aussi commencé par arrêter de tirer mon lait et structurer les journee
Quel age avait ton loulou pour ce sevrage naturel ?
Ma fille avait 14mois, j'avais proposer des bib de boissons végétal de riz avec des céréales elle a apprécié donc le soir et le matin elle avait un bib de 240, je la couché dans son lit à barreau, elle n'étais pas trop contente et je m'allongé au sol à coté d'elle je lui tenait sa main, je lui parlait la rassurer elle pleurait un peu puis s'endormait on a fait çela avec papa pendant quelques semaines et les endormissements (se passaient de lieux en lieux) et les réveils nocturnes diminuaient peu à peu.. on lui a préparé un matelas au sol vers 18mois, çar pas trop pour le lit à barreaux à la base, et la c'était cododo inversé pour l'endormissement et les réveils nocturnes qui se passaient assez bien dans l'ensemble et elle a fait ses nuits complètes à 4ans ...
 

mali&soso

Fontaine de lait
@Tatian@
@mali&soso
Vous qui m’avez répondu, c’est peut être très naïf comme question, mais comment se passe un sevrage des tétées de nuit ??
On a déjà essayé le bib d’eau pour la calmer mais quand elle veut le sein elle peut hurler à s’arracher les poumons pendant très longtemps … du coup ça se termine au sein. On a déjà essayé de la calmer autrement, bras, berceuse,… ce qui fonctionnait sur certains réveils mais là depuis le début du sevrage, impossible.
La laisser pleurer comme le suggère certains ? Impossible pour moi, ça me brise le coeur, et je plains les voisins.
Y a t’il une méthode ? Ça se passe nécessairement par les cris ? Si je cède ca remet en cause le sevrage ?
Je me sens un peu démunie car il n’y a plus rien d’autre que le sein qui la calme la nuit.
Après 8 mois sans sommeil le papa n’arrive plus à la gérer la nuit et moi je commence à fatiguer du coup passer une heure à la réconforter et la calmer dans mes bras me parait au delà de mes forces.
avant 18mois je l'ai jamais laisser pleurer toute seul, et meme en étant avec elle si elle n'allait pas bien je la prenait dans les bras et la bercer avec teté ou bib.. puis vers 18mois j'étais vraiment epuisé alors quand c'etais trop pour moi j'étais ferme je lui demandé de rester dans son lit au sol elle ralé pleuré mais je sentais quel avait grandit et quel étais capable de s'endormir seul (j'ai d'abord commencé par les siestes ), par contre je ne l'ai jalouse laissé pleurer si je sentais de l'angoisse.. et sa c'est un ressenti tellement puissant que seule la figure d'attachement sait reconnaître .. enfin c'est mon avis .. courage vous allez y arriver .. tout passe
 
Haut