• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Détresse maman qui allaite

Lëan

Colostrum
Bonjour / Bonsoir



Je vous écris aujourd’hui parce que j’ai besoin de le confier et d’avis bienveillants. Je ne sais pas vers qui me tourner, donc je me suis dis pourquoi pas un post.



Alors voilà, je suis la maman d’un petit bout de 8 mois. Il est allaité exclusivement, il dort avec moi et je le porte. En plus je suis Maman solo. Je n’ai pas d’impératif de travail donc je prends mon temps. J’essaye de mettre en place un allaitement mixte. Sans grand succès. Bébé ne fait pas ses nuits, mais je m’accroche aussi.

Je suis fatiguée, mais je tiens le coup parce qu’on a une super relation.



Alors où est le problème ? Les grands-parents. Il ne comprenne pas que j’allaite encore, il trouve que bébé m’accapare trop, il devrait faire des nuits, il devrait manger en quantité à tout les repas. Au début, tout ça glissait sur moi, sauf que j’ai demandé un service: qu’on me garde le petit-bout.



Quand je laisse bébé avec eux , il pleure. Je trouve ça normal (il fait ses dents et c’est le début ´),je pense que ça ira avec le temps . Eux pensent le contraire, pour eux bébé devrait être prêt à rester avec n’importe qui, et ne pas pleurer si je m’absente, voir jouer tout seul pendant une heure. Je dois arrêter d’être aussi disponible pour lui, arrêter de le porter arrêter de l’allaiter. Pour eux c’est à moi de le préparer.

J’ai essayé. Et ça été la pire journée de ma vie. Bébé a pleuré, a refusé de manger, m’as repoussé quand je l’ai pris dans les bras. Mais pour eux, çà c’est normal. Moi j’ai eu le sentiment de maltraiter mon fils. Sincèrement je me suis sentie mal de ne pas répondre à ces besoins. J’ai pleurer plusieurs heures. Et maintenant je me sens perdue, je ne sais plus comment je dois me comporter, comment apporter de la sécurité affective à mon fils. Ma lactation a baisser en quelques heures, bébé n’as presque pas mouillé ses couches.

Je m’en veux, je m’en veux, je m’en veux. J’ai le sentiment de lui avoir fait du mal en mettant cette distance avec lui toute la journée. Aussi je pense que mon petit est un BABI et je tiens plus à sa sécurité affective qu’à moi même. Je veux qu’il soit épanoui et souriant comme il l’a toujours été.



Alors qu’en pensez vous ? Que feriez-vous à ma place ? Comment leur faire comprendre mon point de vue ? Est-ce que je dois me faire violence et faire du forcing avec bébé ?



Merci je m’avoir lu et merci pour vos réponses
 

MaylisF

Période de pointe
Bonsoir ! Tout d'abord :calin:
Tu es la meilleure mère pour ton enfant, n'en doute pas. En tant que mère on a un instinct, fais confiance à cet instinct que cette belle relation avec ton fils te donne. Exemple ? On parle avec le papa depuis plusieurs semaines de mettre bébé dans sa chambre. Et puis sans pouvoir lui expliquer rationnellement, j'ai dis à mon mari qu'en fait ça attendrait parce que je sentais dans mes tripes que ma fille avait besoin d'être proche de nous. On a fait 6 semaines de cododo dans notre lit. Et puis la semaine dernière gros changement, je l'ai sentie prête, on a fait la transition et c'est hyper bien passé. Tout ça basé sur des intuitions.

Les "ton bébé devrait" "à cet âge" "ce n'est pas normal" n'ont pas lieu d'être. Regarde les mamans sur ce forums et leurs témoignages, tu vas en avoir dont les enfants mangent "tard" pour leur âge, d'autres qui vont très bien manger mais prendre leur temps côté moteur, d'autres qui prendront leur temps pour dire leur premiers mots mais seront capables très jeunes de faire preuve d'une grande agilité etc. Il y a une norme et il y a nos enfants. La norme n'est pas là pour nous dire ce que notre enfant devrait faire exactement mais pour nous donner une idée de ce à quoi nous pouvons nous attendre.

En plus ton bébé a 8 mois !! C'est un âge ou on parle de l'angoisse de la séparation, ou un enfant supporte mal d'être séparé de sa maman alors c'est sûrement normal qu'il pleure.

Ton compas, ta référence, c'est comment toi tu te sens. Si essayer de mettre de la distance entre vous t'a retourné le ventre eh bien c'est que ça ne va vous convient pas. Materne ce petit bébé comme toi tu l'entends. Et quand tu te sens flancher, viens ici, sur ce forum, pour recharger tes batteries. Courage ! 😘
 

Lëan

Colostrum
Bonsoir ! Tout d'abord :calin:
Tu es la meilleure mère pour ton enfant, n'en doute pas. En tant que mère on a un instinct, fais confiance à cet instinct que cette belle relation avec ton fils te donne. Exemple ? On parle avec le papa depuis plusieurs semaines de mettre bébé dans sa chambre. Et puis sans pouvoir lui expliquer rationnellement, j'ai dis à mon mari qu'en fait ça attendrait parce que je sentais dans mes tripes que ma fille avait besoin d'être proche de nous. On a fait 6 semaines de cododo dans notre lit. Et puis la semaine dernière gros changement, je l'ai sentie prête, on a fait la transition et c'est hyper bien passé. Tout ça basé sur des intuitions.

Les "ton bébé devrait" "à cet âge" "ce n'est pas normal" n'ont pas lieu d'être. Regarde les mamans sur ce forums et leurs témoignages, tu vas en avoir dont les enfants mangent "tard" pour leur âge, d'autres qui vont très bien manger mais prendre leur temps côté moteur, d'autres qui prendront leur temps pour dire leur premiers mots mais seront capables très jeunes de faire preuve d'une grande agilité etc. Il y a une norme et il y a nos enfants. La norme n'est pas là pour nous dire ce que notre enfant devrait faire exactement mais pour nous donner une idée de ce à quoi nous pouvons nous attendre.

En plus ton bébé a 8 mois !! C'est un âge ou on parle de l'angoisse de la séparation, ou un enfant supporte mal d'être séparé de sa maman alors c'est sûrement normal qu'il pleure.

Ton compas, ta référence, c'est comment toi tu te sens. Si essayer de mettre de la distance entre vous t'a retourné le ventre eh bien c'est que ça ne va vous convient pas. Materne ce petit bébé comme toi tu l'entends. Et quand tu te sens flancher, viens ici, sur ce forum, pour recharger tes batteries. Courage ! 😘
Merci!Ton message remonte le moral. Ça me fait du bien de lire quelqu’un qui comprends mon point de vue.Je ressent moins culpabilité et te lisant.

Oui il y a des choses que l’on ressent, des choses qui ce passent au feeling. Ils me faisaient la réflexion qu’il pleurait beaucoup et je leur ai dit que je pensais que ce sont les dents. J’ai eu le sentiment qu’ils ont vu ça comme si je me trouvais une excuse. Mais les dents ont bien percées, j’avais raison.

Je ne sais pas comment l’expliquer, mais ça m’a énormément énervée qu’ils n’arrivent pas à comprendre qu’il a son rythme et qu’ils n’écoutent pas ce que j’essaye d’expliquer. Je me suis sentie remise en cause de mon rôle de maman et j’ai eu l’impression de me retrouver une dizaine d’années en arrière dans ma position d’enfant. Je me suis sentie dans l’incompréhension totale, pas écoutée, pas entendue.

Je vais essayer de prendre de la distance et du recule sur la situation. Je vais essayer de relâcher la pression, sinon on arrivera à rien.

merci encore du soutien😊
 

Jud

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Tu es une super maman ! C'est toi qui connais ton bébé mieux que personne. Fais toi confiance !
Tout à l'air de rouler pour bébé, et tu lui donne la meilleure sécurité affective en agissant comme tu le fais. Ca met du temps pour qu'un bébé se "détache" de sa maman, c'est naturel. Mais plus tu le rassures, lui montre ton amour et ta présence, plus il sera en mesure d'aller vers les autres avec confiance, et sera "bien dans ses baskets".
La relation avec les parents peut être difficile car ils n'ont pas toujours agit ainsi quand eux-mêmes avaient un tout-petit. C'est aussi une question d'époque, de connaissances. Rassure-les : tu ne juges pas les parents qu'ils ont été mais tu fais au mieux aujourd'hui avec ton ressenti et ce que tu sais sur les besoins d'un tout-petit. Alors qu'ils ne te jugent pas eux non plus, à aux de suivre le rythme que bébé et toi choisissez.
Bon courage wondermum !
🥰 :calincoeur:
 

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,

Je pense que c'est une période pas évidente avec les grands parents. Souvent les parents sont fatigués à cause des nuits agitées à cause des dents, des angoisses de séparation, de la diversification.. Etc. Et tes parents sont peut-être inquiets pour toi tout simplement et maladroits en croyant que tu en fait trop. Ce n'est parfois pas évident pour eux de ne pas savoir comment aider. Moi-meme mes parents sont pourtant plutôt bienveillants mais avant les un an de bébé on les voyaient peu car on sentait vite la pression de leurs inquiétudes. Bref prendre du recul peu être bon dans ces cas tant que bébé est tout petit.
Après il ne faut pas hésiter par contre à demander de l'aide, pas forcément pour garder bébé mais pour les repas, le ménage.. Etc
Bon courage à toi !
 

MmeMarguerite

Hyperlactation
Bonjour,

Ton message m'a beaucoup touchée parce que j'ai eu la visite de ma mère il y a deux semaines et qu'elle m'a blessée en trouvant que je faisais tout mal avec mon fils (14 mois). Elle est rentrée en racontant à tout le monde que j'étais crampon avec lui, qu'il ne serait jamais indépendant avec une mère pareille, qu'il nous menait à la baguette et était un enfant roi... Tout cela parce que j'allaite encore et qu'on ne le laisse jamais pleurer !
Je suis vexée et déçue de son comportement et surtout inquiète du fait qu'elle s'imagine que nous faisons tout mal alors qu'au contraire nous faisons ce que nous pensons être le mieux.

Je comprends donc tout à fait ton désarroi ! En effet, je pense que c'est un problème générationnel. Nos parents ne savaient pas du tout le mal que l'on peut faire à un bébé en le laissant pleurer et on leur disait que le LA était meilleur, que le lait des femmes devenait "mauvais" ou "plus assez calorique" au bout de quelques mois. Depuis, il y a eu énormément d'études scientifiques qui ont été menées et qui prouve que tout cela est faux mais nous sommes la première génération à prendre massivement (il y avait bien quelques exceptions avant) un tournant dans l'éducation de nos enfants. Alors forcément, c'est difficile à accepter pour certains grands-parents.
Comme dit plus haut, tu peux leur expliquer tes choix en leur disant qu'ils n'ont pas à s'en vouloir pour les leurs : ils ne pouvaient pas savoir. Ensuite, je pense aussi qu'il est important pour les grands-parents de comprendre que l'éducation de leurs petits-enfants ne les regarde pas : ils sont là pour gâter et aimer leurs petits-enfants, c'est leur seul rôle. S'ils te trouvent fatiguée, ils peuvent aider en faisant du ménage, de la cuisine ou ce dont tu as besoin.

Pour finir, je trouve que 8 mois, c'est justement l'âge où le bébé se rend vraiment compte que sa mère disparait et c'est beaucoup plus difficile pour lui de rester avec d'autres personnes que s'il était plus jeune. C'est donc normal qu'il lui faille un temps d'adaptation et qu'il ne soit pas à l'aise directement avec ses grands-parents.
Pour la petite anecdote : quand ma mère était là, je lui ai laissé mon fils 20 minutes pour aller prendre une douche...il a pleuré pendant 20 minutes ! Bon il faut dire aussi qu'il ne voit pas sa grand-mère souvent et à cause du confinement, il ne l'avait pas vue depuis Noël, mais ça, ma mère refuse de croire que ça pourrait jouer...

Pardon pour ce long message ! Je t'envoie tout mon soutien !
Tu es une mère formidable et tu fais tout au mieux pour ton bout de chou que tu aimes plus que tout, continue !!
:calin:
:joie:
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Continue à suivre ton instinct ! Ne laisse pas tes parents te faire douter, tu fais tout bien.
Si tu peux, fais-le garder par quelqu'un d'autre, de plus bienveillant envers ta manière de l'éduquer, pour ne plus subir cette pression.
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @Lëan , je n'ai rien à ajouter aux témoignages des mamans concernant le maternage ;)
Je me permets une question : tu dis que tu aimerais un allaitement mixte, dans quel but? C'est pour pouvoir confier ton bébé un peu et avoir du temps pour toi?
A cet âge, l'introduction d'un lait de substitution n'est pas utile, bébé consomme des aliments solides et en l'absence de maman il peut avoir d'autres aliments que du lait pour se nourrir. Si on le souhaite, on peut aussi donne des yaourts ou des bouillies lactées, mais ce n'est pas indispensable.
Parfois c'est le rythme des tétées qui devient pesant pour les mamans à cet âge, dans ce cas, il est tout à fait possible de passer à un allaitement "à l'amiable", c'est à dire qu'on refuse ou diffère quelques tétées lorsque vraiment là, ça n'est pas possible pour nous.
Parfois, lorsque les remarques de l'entourage sont difficiles à recevoir, il peut être intéressant de se tourner vers d'autres options pour "souffler", par exemple un lieu d'accueil parents-enfants (LAEP), une ludothèque ou une halte garderie. Les centres sociaux culturels peuvent peut être t'aiguiller, ou la PMI.
 

Maman-chat

Période de pointe
Il y a une image que j'aime bien (une amie me l'avait explique mais je ne sais pas d'où ça vient) : en "laissant pleurer", en tentant de rendre autonome et indépendant un bébé, tu construit les murs et le toit : ok la maison est là en apparence mais elle est fragile. En suivant ton instinct d'accompagnement, il construit des fondations solides. Quand le moment sera venu, il construira des murs, puis le toit. La maison met plus de temps à se construire, mais est plus solide.
A 8 mois, tu as l'angoisse de séparation. Si tu ressens le besoin de te justifier, tu peux leur sortir des articles. Blabla, phase normale du développement, blabla.
Mais quand on devient parent, les Grand parents sont dans une situation inconfortable : toi, leur petite fille est devenue une femme, tu prends des décisions qui ne sont pas celles qu'ils auraient prises.
 

Maman-chat

Période de pointe
Je te mets une citation que @Eclira avait posté :
Il y a une citation que j'aime beaucoup, c'est une réplique de "La fille du puisatier" de Pagnol. Surtout que bon, ça date de 1940 et Pagnol n'était clairement pas connu pour ses visions progressistes ou son dévouement familial...
En gros, les grands-parents se disputent de savoir qui a "l'autorité" sur l'enfant, le côté parental ou le côté maternel. Et le père de l'enfant répond :

Voir la pièce jointe 7043
 

Lëan

Colostrum
Merci à toutes pour vos réponse et le soutien. Je ne sais pas comment faire pour répondre donc je vais faire un long message.

@AngyRegg je pense qu’il y a une inquiétude pour me parents on ne s’était pas vue depuis le début confinement et entre temps j’ai maigris et ça leur a fait un choc. Ça je peux le comprendre et c’est pour ça que j’essayais de prendre sur moi et de rien dire pour éviter le conflit. D’une manière je me suis sentie attaquée par leurs remarques, mais les connaissant j’aurais dû prendre plus de recule sur leur propos avant de me mettre dans cet état.D’un côté je peux le comprendre

Aussi c’est que je pense que le côté sécurité affective, la bienveillance ect... C’est quelque chose qui leur échappe. Et encore plus l’angoisse de la séparation. Je pense qu’ils sont un peu « à l’ancienne » , dans le sens où pour eux bébé réagi simplement aux situations et les besoins de bébé serait : manger, dormir, le bain. Et que je suis la mère donc je dois imposer les choses mon fils.
Je vois bébé comme une personne à part entière, je respecte son appétit, j’accepte ses émotions. Je trouve que le rapport de force est inutile avec un bébé, c’est douloureux pour tout le monde et ça crée (en tout cas pour mon bébé) des bloquages.

Et puis comme @MmeMarguerite mes parents ont pensé que j’étais trop attaché à mon fils, alors que je ne le ressens pas comme ça. J’aimerais bien prendre du temps pour moi aussi. Je pense juste qu’il prennent notre implication affective comme une relation hyper fusionnel (je ne sais pas comment formuler tout ça).

@Tatian@ Je voulais passer au mixte, parce que je pensais qu’il serait plus facile de le faire garder.
Je pense suivre ton conseil et passer à l’allaitement à l’amiable et remplacer la tétée par des yaourts. Bébé boit de l’eau à biberon, mais refuse le lait. Je pense que se serais plus adapté comme ça.

@Maman-chat je vois bien ce que tu veux dire par cet image, je suis tout à fait d’accord. Je vais continuer d’essayer de le faire comprendre que c’est le développement habituel. Et puis sinon je ferai comme quand j’étais plus jeune et leur dire « Oui, j’ai compris. Je vais faire comme ça » et puis faire à ma sauce de mon côté 😂.

Je suis rassurée que d’autres personnes pense comme moi qu’on entre dans une période délicate pour bébé.
Merci à toutes pour vos conseils, votre écoute et votre soutien. Sans ce forum, je serai encore en train de m’éparpiller dans mes pensées.
Merci à toutes ! Vraiment !😘
 

Bbnou

Hyperlactation
Bonjour @Lëan

Je n'ai pas lu toutes les réponses et je risque de répéter ce qui a déjà été dit!
N'écoute que ton coeur de maman, c'est lui qui a raison.
Les conseils vieille école oublie les, la France, un des plus grands consommateurs d'hypnotiques, anxiolytiques et anti dépresseurs devrait se poser des questions sur le développement psychologique des gens et ce qui ne va pas.

Je pense que si on foire dès le début, en apportant pas l'amour et la sécurité comme tu le fais à son petit, la tendresse, la proximité, on est bien mal barrés dans la vie!
 
Dernière édition:

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Je ne sais pas comment faire pour répondre donc je vais faire un long message.
En bas à droite des messages, tu as un "bouton" "+citer", tu cliques dessus pour tous les messages que tu veux citer et tu peux ainsi insérer les citations dans ta réponse ;) (en bas du cadre de réponse, le bouton "insérer les citations" apparaît)
Le bouton "répondre" et "+ citer" apparaît aussi quand tu sélectionnes une phrase ou un bout de message ;)
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Et si tu veux répondre uniquement à un message, tu cliques sur "répondre" en bas du message.
Utile lorsqu'on veut répondre à un message qui est un peu ancien et que d'autres ont étés écrits en dessous ;)
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Moi je pense que tu fais tout bien avec ton bébé. Tu fais bien puisque tu fais comme tu le sens.
Peu importe la manière dont tu t'y prends tu auras toujours des remarques sur ta façon d'être maman.
Selon moi tu laisses la possibilité à ton bébé d'exprimer ses besoins et il le sait. Un bébé qu'on laisse pleurer aura peut-être appris à ne plus exprimer ses besoins car il sait que personne ne répondra à son besoin.

Si tu ressens de la culpabilité pour cette journée, tu peux expliquer à ton bébé ce qu'il s'est passer et t'en excuser si tu en ressens le besoin.

Tu as 2 choix: soit tu continues à assumer tes choix éducatifs et dans ce cas il va falloir que ça continue à glisser sur toi.
soit tu mens en disant oui oui à tous leur conseils en continuant à faire comme toi et ton bébé vous le sentez.

Continue à rendre heureux ton bébé. C'est un gros investissement dont on constate le bénéfice quand l'enfant grandit. Ce bénéfice, on le voit tous les jours :calin:.
 
  • J'aime
Réactions: Jud

Lëan

Colostrum
Moi je pense que tu fais tout bien avec ton bébé. Tu fais bien puisque tu fais comme tu le sens.
Peu importe la manière dont tu t'y prends tu auras toujours des remarques sur ta façon d'être maman.
Selon moi tu laisses la possibilité à ton bébé d'exprimer ses besoins et il le sait. Un bébé qu'on laisse pleurer aura peut-être appris à ne plus exprimer ses besoins car il sait que personne ne répondra à son besoin.

Si tu ressens de la culpabilité pour cette journée, tu peux expliquer à ton bébé ce qu'il s'est passer et t'en excuser si tu en ressens le besoin.

Tu as 2 choix: soit tu continues à assumer tes choix éducatifs et dans ce cas il va falloir que ça continue à glisser sur toi.
soit tu mens en disant oui oui à tous leur conseils en continuant à faire comme toi et ton bébé vous le sentez.

Continue à rendre heureux ton bébé. C'est un gros investissement dont on constate le bénéfice quand l'enfant grandit. Ce bénéfice, on le voit tous les jours :calin:.
C’est exactement ce que j’ai fait avec lui ce matin. Il a l’air de s’être remis de ses émotions. Mais j’ai l’impression qu’ il a encore plus peur que je le laisse . Du coup je le garde bien avec moi.
C’est rassurant d’avoir les avis d’autres mamans et de voir que d’autres personnes pensent un peu comme moi.

merci du message
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Tu as 2 choix: soit tu continues à assumer tes choix éducatifs et dans ce cas il va falloir que ça continue à glisser sur toi.
soit tu mens en disant oui oui à tous leur conseils en continuant à faire comme toi et ton bébé vous le sentez.
Je crois que ça va être ça ;).
En tous cas continue à faire ce que tu fais depuis le début : le "remplir" d'amour pour qu'un jour il soit un adulte autonome. Tu fais parfaitement les choses, bravo ! :calin: <3
Je pense que bien des bébés rêveraient d'être aussi maternés que le tien.
Refais lui un gros câlin, explique lui tout ce que tu ressens, et tout ira mieux :calin: Tu es une maman formidable !
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Bonjour!

Tu as eu plein de super réponses!

Je voulais juste ajouter que tu n'as pas à changer ou anticiper ta manière de faire pour faire garder ton enfant . Avec toi c'est le menu A et avec quelqu'un d'autre ce sera le menu B .
Je plussoie la suggestion de faire garder par quelqu'un d'autre que les parents vu que vous n'êtes pas sur la même longueur d'onde.
Quand on est fatigué on est encore plus sensible aux remarques. Est ce qu'il y à des choses que tu peux faire faire ou simplifier?

J'ai moins de remarques de mes parents depuis que je leur ai fait lire " serre moi fort " de Carlos Gonzales . Ça m'a aidé aussi à me sentir plus forte face aux remarques " tout public " .
 

SoLLLe

Montée de lait
Bonsoir,
Je plussoie avec beaucoup de choses qui ont éte dites,
et j'ajoute qu'à mon avis, le meilleur moyen de douter de soi est d'ouvrir le dialogue avec ceux qui ne veulent/peuvent pas entendre....

En ne laissant pas de place à l'argumentation et à la mise en débat, tout est beaucoup plus simple et moins pesant.

Tu fais "comme ça et c'est tout."
À l'entourage d'accepter ou de déblatérer dans ton dos, ce sera son problème.

Le temps est ton allié: quand bb sera plus grand, force leur sera de constater que tu as apporté à ton enfant ce dont il avait besoin. Héhé!

Tu le sais au fond de toi.

Je pense aussi quil serait bon pour tout le monde que ce ne soit pas les grands parents qui gardent bout d'chou, si possible.

Je plussoie avec le fait que la France, qui valorise la séparation dés le plus jeune âge, est une consommatrice effrénée de somnifères anxiolytiques et antidépresseurs en tout genre: elle sont donc là, l'autonomie promise et l'éducation recherchée? Sérieusement ????

Fais-toi confiance! Mille fois!!
Ton enfant et toi ne le regretterez pas.
 
Haut