• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

 Croque-téton

Eristot

Colostrum
En premier lieu:
-> c'est mon premier post ici même si j'ai très souvent consulté le forum (AU COMBIEN UTILE 🙏🏻🙏🏻🙏🏻 merci infiniment d'exister).
Nb : J'espère que je ne me trompe pas de topic et que des réponses n'ont pas déjà été données, en vérité je n'ai rien trouvé
qui résolve mon problème.


La situation :
Je suis une jeune maman d'un seul enfant. C'est un petit garçon de onze mois qui a 8 quenottes (les incisives) à différents stades de sortie et qui a toujours mal au dents.
Il est né sans soucis, sans peri, et n'a jamais eu quoi que ce soit de spécial. Tout se passe très bien pour nous, j'avais des quantités de lait qui n'avaient aucun sens dès le début, elles ont compensé son petit soucis de mâchoire bloquée à gauche, une visite osteo a rapidement réglé le problème et bébé idyllique avec tétés bonheur.
Nous n'avons jamais eu de soucis nulle part, il a été diversifié en DME à partir de ses six mois et mange quand ça lui chante les quantités qui lui chantent.
Il se développe parfaitement bien et est vraiment un amour avec tout le monde. Curieux, sociable, attentif, il dort bien... Tout impeccable. Je m'occupe de lui jour et nuit depuis sa naissance et je n'ai vraiment pas à me plaindre de quoi que ce soit, il est magique (et on ne manque jamais de me le rappeler, j'ai beaucoup de chance et ma façon de m'occuper de lui n'a rien à voir dans l'histoire -vous connaissez sûrement).


Je me doutais qu'au moment des premières dents je risquais quelques petits crocs-crocs. J'y étais préparé, il avait des tututes, des jouets à croquer, je lui ai proposé des aliments qui se croquent bien, etc... On avait aussi fait l'acquisition d'une certaine crème pour soulager les douleurs gingivales et du Camilia. Ça c'est donc pas trop mal géré et j'ai été quelques fois un peu croquée mais... Rien fou. Du moins jusqu'ici.

Le vif du sujet :

Depuis environ un mois, à presque toutes les tétés il arrive un moment où je vais prendre un coup de dents... Vraiment à force j'ai mal quand il tete normalement et parfois aussi en dehors des tétés.

J'en suis venue à lui donner du doliprane en plus du reste au cas où et accessoirement il nous croque aussi sans rapport avec les tétés. Et à nous mordre vraiment fort, bleus et compagnie.

On essaie de détourner son attention, de tout de suite lui donner quelque chose pour se faire les dents, de lui expliquer que ça fait mal (en même temps... Difficile pour lui de rater mes manifestations de douleur), etc...
Il comprend assez vite en général et quand il voit qu'il me fait mal souvent il pleure. Mais ça ne change rien, il croque et assez fort en plus.

J'en viens à redouter les tétés et à ne vraiment plus avoir envie de lui donner, physiquement. Alors que quand il ne me croque pas ce sont des moments très agréables que j'ai toujours aimé partager avec lui et je n'envisage pas du tout d'arrêter tant qu'il ne l'a pas décidé !
Je me force mais je sens bien que ça commence à coincer pour moi, et lui n'est pas trop content que la tété s'arrête quand il croque et que je n'ai littéralement plus envie de l'avoir près de moi juste après.

Conclusion :

C'est un enfant adorable et on a vraiment un lien fort depuis les premiers instants.
On a trouvé plein de combines pour plein de choses quand il y a eu des petits passages compliqués, mais là je suis à cours de solutions et je sens bien que je le vis (psychologiquement et physiquement) mal cette histoire de morsure.
Je ne veux pas et ne vais pas arrêter l'allaitement, mais je crois qu'en arriver à redouter les tétés ce n'est pas normal ni très sain.
De fait je prends toutes les suggestions si vous en avez !
 
Dernière édition:

ForMama

Hyperlactation
En premier lieu:
-> c'est mon premier post ici même si j'ai très souvent consulté le forum (AU COMBIEN UTILE 🙏🏻🙏🏻🙏🏻 merci infiniment d'exister).
Nb : J'espère que je ne me trompe pas de topic et que des réponses n'ont pas déjà été données, en vérité je n'ai rien trouvé
qui résolve mon problème.


La situation :
Je suis une jeune maman d'un seul enfant. C'est un petit garçon de onze mois qui a 8 quenottes (les incisives) à différents stades de sortie et qui a toujours mal au dents.
Il est né sans soucis, sans peri, et n'a jamais eu quoi que ce soit de spécial. Tout se passe très bien pour nous, j'avais des quantités de lait qui n'avaient aucun sens dès le début, elles ont compensé son petit soucis de mâchoire bloquée à gauche, une visite osteo a rapidement réglé le problème et bébé idyllique avec tétés bonheur.
Nous n'avons jamais eu de soucis nulle part, il a été diversifié en DME à partir de ses six mois et mange quand ça lui chante les quantités qui lui chantent.
Il se développe parfaitement bien et est vraiment un amour avec tout le monde. Curieux, sociable, attentif, il dort bien... Tout impeccable. Je m'occupe de lui jour et nuit depuis sa naissance et je n'ai vraiment pas à me plaindre de quoi que ce soit, il est magique (et on ne manque jamais de me le rappeler, j'ai beaucoup de chance et ma façon de m'occuper de lui n'a rien à voir dans l'histoire -vous connaissez sûrement).


Je me doutais qu'au moment des premières dents je risquais quelques petits crocs-crocs. J'y étais préparé, il avait des tututes, des jouets à croquer, je lui ai proposé des aliments qui se croquent bien, etc... On avait aussi fait l'acquisition d'une certaine crème pour soulager les douleurs gingivales et du Camilia. Ça c'est donc pas trop mal géré et j'ai été quelques fois un peu croquée mais... Rien fou. Du moins jusqu'ici.

Le vif du sujet :

Depuis environ un mois, à presque toutes les tétés il arrive un moment où je vais prendre un coup de dents... Vraiment à force j'ai mal quand il tete normalement et parfois aussi en dehors des tétés.

J'en suis venue à lui donner du doliprane en plus du reste au cas où et accessoirement il nous croque aussi sans rapport avec les tétés. Et à nous mordre vraiment fort, bleus et compagnie.

On essaie de détourner son attention, de tout de suite lui donner quelque chose pour se faire les dents, de lui expliquer que ça fait mal (en même temps... Difficile pour lui de rater mes manifestations de douleur), etc...
Il comprend assez vite en général et quand il voit qu'il me fait mal souvent il pleure. Mais ça ne change rien, il croque et assez fort en plus.

J'en viens à redouter les tétés et à ne vraiment plus avoir envie de lui donner, physiquement. Alors que quand il ne me croque pas ce sont des moments très agréables que j'ai toujours aimé partager avec lui et je n'envisage pas du tout d'arrêter tant qu'il ne l'a pas décidé !
Je me force mais je sens bien que ça commence à coincer pour moi, et lui n'est pas trop content que la tété s'arrête quand il croque et que je n'ai littéralement plus envie de l'avoir près de moi juste après.

Conclusion :

C'est un enfant adorable et on a vraiment un lien fort depuis les premiers instants.
On a trouvé plein de combines pour plein de choses quand il y a eu des petits passages compliqués, mais là je suis à cours de solutions et je sens bien que je le vis (psychologiquement et physiquement) mal cette histoire de morsure.
Je ne veux pas et ne vais pas arrêter l'allaitement, mais je crois qu'en arriver à redouter les tétés ce n'est pas normal ni très sain.
De fait je prends toutes les suggestions si vous en avez !
Bonsoir 👋

Ton message est ultra complet : tu sembles très bien analyser la situation et super bien réagir...difficile de te donner des conseils, suggestions, solutions désolée.

En revanche je peux te proposer tout mon soutien et ma compréhension :calin: :calin:
Ce n'est pas aussi systématique mais ma fille "croque" aussi le téton soit parce qu'elle s'endort sur le sein et referme donc la mâchoire en serrant serrant serrant soit parce qu'elle a trop mal aux gencives et que d'un coup elle se décharge en mordant etc.

Ce n'est jamais méchant, cela lui fait de la peine aussi lorsqu'elle comprend que j'ai mal donc je fais comme toi, j'explique je verbalise etc.

Comme toi je ne me vois pas arrêter l'allaitement pour cette seule raison ce serait nous priver de trop d'avantages de bonheurs etc mais je comprends aussi que cela puisse te poser, te tendre, te crisper et même te mettre dans une certaine appréhension des tétées...

Ma fille a 13 mois également 8 quenottes mais là depuis 1 mois on prépare nettement les canines haut/bas (c'est rouge et gonflé) et surtout les prémolaires (on voit carrément les dents en transparence juste sous la gencive ultra gonflée).
- Peut-être que c'est aussi une phase passagère particulièrement dure et douloureuse pour ton fils ?
- Peut-être que tu peux essayer de le soulager +++ juste avant les tétées avec comme tu dis toute la palette de solutions : des gels, des suppositoires, des gouttes, de l'homéopathie et effectivement du D0lipr@ne en massage sur la gencive par ex pour éviter ou en dose médicaments si nécessaire ?
- Peut-être que tu peux proposer en cours de tétées un objet style anneau de dentition si tu sens qu'il est inconfortable ?
- J'avoue parfois je reste avec mon petit doigt proche de sa bouche pour vite le glisser sur le côté au niveau de la commissure des lèvres lorsqu'elle va pincer serrer mordre au moins ça limite la force du truc et ça permet même de rouvrir la mâchoire !

Courage c'est une période sensible dans tous les sens du terme, prends soin de toi de tes tétons et bravo pour ce que tu fais pour ton fils ! 🤩
 

Doobida

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Ma fille a pas mal mordu à chaque poussée dentaire, mais ça passait une fois la dent sortie il me semble... Ce n'est pas simple !
Juste une astuce : pour lui fait lâcher le morceau, je ne trouve pas la solution de passer un doigt dans sa bouche miraculeuse, le mal est fait et les bébés serrent parfois fort les dents..!
Une autre technique lue ici est de plaquer le bébé fort contre ton sein. De "l'étouffer" en quelques sortes (désolée pour l'image 😅), ça lui fait aussitôt ouvrir la bouche !
 

ForMama

Hyperlactation
Ma fille a pas mal mordu à chaque poussée dentaire, mais ça passait une fois la dent sortie il me semble... Ce n'est pas simple !
Juste une astuce : pour lui fait lâcher le morceau, je ne trouve pas la solution de passer un doigt dans sa bouche miraculeuse, le mal est fait et les bébés serrent parfois fort les dents..!
Une autre technique lue ici est de plaquer le bébé fort contre ton sein. De "l'étouffer" en quelques sortes (désolée pour l'image 😅), ça lui fait aussitôt ouvrir la bouche !
Je ne connaissais pas, merci pour l'astuce...je vais tester ! 👍
 

Eristot

Colostrum
Bonsoir 👋

Ton message est ultra complet : tu sembles très bien analyser la situation et super bien réagir...difficile de te donner des conseils, suggestions, solutions désolée.

En revanche je peux te proposer tout mon soutien et ma compréhension :calin: :calin:
Ce n'est pas aussi systématique mais ma fille "croque" aussi le téton soit parce qu'elle s'endort sur le sein et referme donc la mâchoire en serrant serrant serrant soit parce qu'elle a trop mal aux gencives et que d'un coup elle se décharge en mordant etc.

Ce n'est jamais méchant, cela lui fait de la peine aussi lorsqu'elle comprend que j'ai mal donc je fais comme toi, j'explique je verbalise etc.

Comme toi je ne me vois pas arrêter l'allaitement pour cette seule raison ce serait nous priver de trop d'avantages de bonheurs etc mais je comprends aussi que cela puisse te poser, te tendre, te crisper et même te mettre dans une certaine appréhension des tétées...

Ma fille a 13 mois également 8 quenottes mais là depuis 1 mois on prépare nettement les canines haut/bas (c'est rouge et gonflé) et surtout les prémolaires (on voit carrément les dents en transparence juste sous la gencive ultra gonflée).
- Peut-être que c'est aussi une phase passagère particulièrement dure et douloureuse pour ton fils ?
- Peut-être que tu peux essayer de le soulager +++ juste avant les tétées avec comme tu dis toute la palette de solutions : des gels, des suppositoires, des gouttes, de l'homéopathie et effectivement du D0lipr@ne en massage sur la gencive par ex pour éviter ou en dose médicaments si nécessaire ?
- Peut-être que tu peux proposer en cours de tétées un objet style anneau de dentition si tu sens qu'il est inconfortable ?
- J'avoue parfois je reste avec mon petit doigt proche de sa bouche pour vite le glisser sur le côté au niveau de la commissure des lèvres lorsqu'elle va pincer serrer mordre au moins ça limite la force du truc et ça permet même de rouvrir la mâchoire !

Courage c'est une période sensible dans tous les sens du terme, prends soin de toi de tes tétons et bravo pour ce que tu fais pour ton fils ! 🤩
Merci beaucoup pour ton retour ! Et tes encouragements, ça fait vraiment du bien 🙏🏻

Je tiens à souligner que j'ai bien compris qu'il ne le fait pas dans le but de me faire mal, j'avais déjà lu ici sur le sujets et de manière générale il ne fait pas ce genre de choses.
Ça interagit simplement très fort avec mon historique perso et j'ai tendance à rejeter ce qui me fait mal à répétition (c'est physique et traumatique). Et je ne lui en veux absolument pas.
C'est dans la repetition que réside le veau soucis et j'espère très fort que ça va vite s'arrêter.

Quand il s'endort au sein (ce qui est extrêmement fréquent puisqu'il est en cododo et tété à volonté, toujours été un grand teteur nocturne x) ) et serre un peu les mâchoires c'est désagréable mais rarement douloureux, c'est vraiment gérable. D'ailleurs il ne me croque presque jamais la nuit ou à la grosse tété avant de dormir.
Ce qui me gêne c'est quand il demande le sein au cours de la journée et que d'office il croque.

Peut-être qu'il essaie de me communiquer son besoin de croquer de cette façon (il est vraiment porté vers l'échange et le fait d'exprimer ses besoins, quand il est dans les bonnes dispositions on le voit bien faire) ou effectivement de décharger sa tension comme ça et j'essaie de combler son besoin comme je peux. Mais parfois il lui arrive de redemander le sein 3 à 4 fois et de croquer d'emblée, et je fini par devoir refuser.

À savoir qu'on utilise jamais la douleur comme punition ou moyen de communication, donc ça ne peut pas être de l'imitation.


Je vais essayer de lui trouver de nouvelles choses à croquer, peut-être qu'il est temps d'essayer la grignoteuse qui n'a encore jamais servi 🤔
 

Eristot

Colostrum
Ma fille a pas mal mordu à chaque poussée dentaire, mais ça passait une fois la dent sortie il me semble... Ce n'est pas simple !
Juste une astuce : pour lui fait lâcher le morceau, je ne trouve pas la solution de passer un doigt dans sa bouche miraculeuse, le mal est fait et les bébés serrent parfois fort les dents..!
Une autre technique lue ici est de plaquer le bébé fort contre ton sein. De "l'étouffer" en quelques sortes (désolée pour l'image 😅), ça lui fait aussitôt ouvrir la bouche !
Ah c'est conceptuel comme technique x)

Mais le doigt à la bouche j'y songe oui, déjà je lui tiens la tête pour qu'il ne recule pas en tirant sur le téton. Ça... C'est vraiment le pire.
 

ForMama

Hyperlactation
Merci beaucoup pour ton retour ! Et tes encouragements, ça fait vraiment du bien 🙏🏻

Je tiens à souligner que j'ai bien compris qu'il ne le fait pas dans le but de me faire mal, j'avais déjà lu ici sur le sujets et de manière générale il ne fait pas ce genre de choses.
Ça interagit simplement très fort avec mon historique perso et j'ai tendance à rejeter ce qui me fait mal à répétition (c'est physique et traumatique). Et je ne lui en veux absolument pas.
C'est dans la repetition que réside le veau soucis et j'espère très fort que ça va vite s'arrêter.

Quand il s'endort au sein (ce qui est extrêmement fréquent puisqu'il est en cododo et tété à volonté, toujours été un grand teteur nocturne x) ) et serre un peu les mâchoires c'est désagréable mais rarement douloureux, c'est vraiment gérable. D'ailleurs il ne me croque presque jamais la nuit ou à la grosse tété avant de dormir.
Ce qui me gêne c'est quand il demande le sein au cours de la journée et que d'office il croque.

Peut-être qu'il essaie de me communiquer son besoin de croquer de cette façon (il est vraiment porté vers l'échange et le fait d'exprimer ses besoins, quand il est dans les bonnes dispositions on le voit bien faire) ou effectivement de décharger sa tension comme ça et j'essaie de combler son besoin comme je peux. Mais parfois il lui arrive de redemander le sein 3 à 4 fois et de croquer d'emblée, et je fini par devoir refuser.

À savoir qu'on utilise jamais la douleur comme punition ou moyen de communication, donc ça ne peut pas être de l'imitation.


Je vais essayer de lui trouver de nouvelles choses à croquer, peut-être qu'il est temps d'essayer la grignoteuse qui n'a encore jamais servi 🤔
Je comprends bien...ici aussi jamais de violence de douleur pour "punir" donc pas d'imitation comme tu dis.

Encore une fois j'ai de la chance c'est nettement moins systématique chez moi mais je me souviens que pour une de ses poussées dentaires elle mordait en tout début de tétées en journée en me regardant d'un air presque triste comme pour me dire "désolée mais il faut que je te dise/montre comment j'ai mal".

Vers 11 12 13 mois ça me paraît une explication cohérente ce n'est pas contre nous c'est pour nous communiquer leur douleur consciencemment ou non d'ailleurs car peut-être que juste d'avoir le sein dans la bouche en contact...je ne suis pas spécialiste...je pense que le lait maternel tiède apaise vraiment donc ils veulent le sein mais parfois téter doit être quand même compliqué avec la douleur si vive d'où des morsures incontrolées ?

Je ne sais pas si ton bébé prend parfois d'autres contenants ex biberon ? Quand ma fille avait trop de mal à teter qu'elle voulait mordre trop je lui donnais son biberon avec de l'eau ou exceptionnellement je tirais un peu mon lait pour laisser passer une journée compliquée.

Après si c'est devenu carrément une habitude je ne sais pas comment l'en deshabituer...je ne voulais pas laisser ton post sans réponse mais je ne suis peut-être pas la plus calée 🙃
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Ma fille a pas mal mordu à chaque poussée dentaire, mais ça passait une fois la dent sortie il me semble... Ce n'est pas simple !
Juste une astuce : pour lui fait lâcher le morceau, je ne trouve pas la solution de passer un doigt dans sa bouche miraculeuse, le mal est fait et les bébés serrent parfois fort les dents..!
Une autre technique lue ici est de plaquer le bébé fort contre ton sein. De "l'étouffer" en quelques sortes (désolée pour l'image 😅), ça lui fait aussitôt ouvrir la bouche !
Oui, les bébés mordent généralement à deux moments : soit au début de la tétée soit à la toute in quand ils ont bu et "tétouillent"
Bien les "plaquer" au sein, en contraignant bébé à abaisser la mâchoire inférieure et à avoir la bouche grande ouverte fait qu'ils ne peuvent pas mordre. Cette technique "de l'étouffement" (c'était une maman qui avait ce terme et qui le disait en rigolant bien entendu) permet que bébé ne soit pas en bonne position pour mordre.
Mais quand on craint de se faire mordre, on a au contraire tendance à faire l'inverse : se tenir à distance de la bouche de l'enfant. Il est alors en position idéale pour croquer et peut aussi le faire pour "retenir" le mamelon ;)
 

Eristot

Colostrum
Oui, les bébés mordent généralement à deux moments : soit au début de la tétée soit à la toute in quand ils ont bu et "tétouillent"
Bien les "plaquer" au sein, en contraignant bébé à abaisser la mâchoire inférieure et à avoir la bouche grande ouverte fait qu'ils ne peuvent pas mordre. Cette technique "de l'étouffement" (c'était une maman qui avait ce terme et qui le disait en rigolant bien entendu) permet que bébé ne soit pas en bonne position pour mordre.
Mais quand on craint de se faire mordre, on a au contraire tendance à faire l'inverse : se tenir à distance de la bouche de l'enfant. Il est alors en position idéale pour croquer et peut aussi le faire pour "retenir" le mamelon ;)
Merci beaucoup !!
 

roxoulila

Période de pointe
Très intéressant les explications de @Tatian@

Pioupiou mord aussi depuis environ 10 jours : il attrape le téton avec ses 4 dents et tire d'un coup sec ! la première fois qu'il l'a fait j'ai sursauté de surprise et de douleur, et ma réaction l'a fait rigolé ! Donc pendant quelques tétées après j'ai galéré car il le faisait en me regardant d'un air malicieux ! la crapule... j'ai eu du mal à lui faire comprendre que ce n'était pas drôle. Maintenant quand il tente, c'est arrêt de la tétée directe et passage dans les bras du papa. Il m'a fait saigné la semaine dernière, donc il a fallut durcir un peu nos réactions...

La nuit, après les siestes ou le matin il ne le fait pas.... il le fait surtout le soir quand le lait met du temps à venir, donc j'ai la même technique : je le fais téter en le plaquant contre moi pour qu'il ne puisse pas reculer....
 

Mamablabla

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Bonjour à toutes ,
Ma fille aussi a eu sa phase de mordre en toute fin de tétée. Et c’était vraiment comme un dessin animé lorsqu’elle tirait tirait tirait sur le téton ..
quelle douleur !
ca lui est passé en 1 mois je dirais , pas de solution miracle si ce n’est que je lui donne une brosse à dents (elle l’a réclamée) (modèle adulte et je reste avec elle tout le temps qu’elle l’a en bouche pour pas se faire mal) elle la mâchouille très très fortement au point d’en faire plier toutes les soies. Si ça peut aider comme astuce …
 
Haut