1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Coup de "gueule" d'une Maman culpabilisée

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par AnnaC, 10 Décembre 2015.

  1. AnnaC

    AnnaC Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Je suis remontée ce soir.
    Pour vous expliquer le contexte : je fais de grosses insomnies depuis un mois, et ma fille de 7 mois et demi ne fait pas ses nuits. Cette semaine, j'ai fais deux nuits blanches !!! Donc il me fallait agir.
    Je savais bien que le lien entre mon nouvel état de maman, les nuits de ma fille et les miennes était forcément fort. J'ai donc essayé de trouver quelqu'un de bienveillant pouvant m'aider rapidement à trouver mon sommeil entre les réveils de ma puce. Une amie extrêmement bienveillante me conseille une kinesiologue apparement branché cnv, faber et mazlich etc.

    Bon. Je garde ma fille et n'ai personne pour la garder. Pour ce rdv, je traverse Paris avec chouette en métro, sollicite chéri qui doit quitter le boulot deux heures pour balader choupinette pdt mon rdv. Trois heures dans le manduca pour elle du coup. Bon. J'en ai besoin c'est vital, je le fais pour moi, parce qu'il y a une situation à débloquer.

    J'arrive au rdv, je laisse choupinette à son papa. Et je raconte que je ne dors pas. Je suis honnête et je dis à la kinesiologue que c'est sûrement lié a mon nouveau rôle, aux nuits hachées, parce que choupinette ne fait pas encore ses nuits.
    Et la. Elle hausse les sourcils. Et me dit, elle ne fait pas encore ses nuits, a 7 mois et demi ? Euh non mais comme bcp de bébés. Et la, elle me répond : un bébé "normal" fait ses nuits à trois mois. Alors la, je lui réponds : normal ??? C'est-à-dire ? Je vois bien que ca l'emmerde ma question, mais elle se reprend et me dit non mais à trois mois elle est capable de les faire.... Bref, elle finit par me faire comprendre que si bébé ne fait pas ses nuits c'est que "je ne suis pas d'accord pour qu'elle les fasse"?!?!??????? Elle me dit vous n'avez pas pris la décision. Je lui dis ben si si. Mais juste je refuse de la laisser pleurer. Et j'accepte qu'elle ait son rythme, je ne m'attends pas à ce qu'elle fasse ses nuits à trois ou neuf mois, je laisse venir.
    Elle me dit : vous voyez vous ne voulez pas qu'elle fasse ses nuits, vous ne vous attendez pas à ce qu'elle fasse ses nuits.
    Ben non, je suis lucide. Il est probable qu'elle ne fasse pas ses nuits avant un moment comme bcp d'enfant. A moins que je la laisse pleurer. Ce que je ne ferai pas.
    Elle me répond : et le pédiatre, il vous dit quoi ? Il ne vous dit pas qu'elle devrait faire ses nuits ?
    Ben rien je ne lui en parle pas. Et il m'a vaguement fait comprendre que je devrais la laisser pleurer.
    La, j'ai senti qu'elle n'était pas contre laisser pleurer. Mais elle n'a rien dit. Elle a changé de sujet.

    Ok. Donc. Ma fille ne fait pas ses nuits parce que je ne veux pas qu'elle les fasse.
    Bon. Merci la culpabilité.
    Apres elle a interrogé mon corps (la kinesiologie est une technique qui joue sur le corps et ce qu'il répond) et vraisemblablement mon corps disait que je ne voulais pas que ma fille fasse ses nuits, que je n'étais pas "claire" avec ca. Bon la j'ai pleuré. Forcément. Je ne dors pas et elle me dit que c'est ma faute. Puis coup de grâce, elle "interroge" mon corps et elle découvre que je me sacrifie, avec l'allaitement, les nuits hachées, l'arrêt de mon travail alors que mon bébé était une surprise qui a changé toute ma vie, que j'ai tout arrêté pour elle et que malgré ça je me sens une mauvaise mère. Elle me dit texto que je me sacrifie pour le sentir une bonne mère mais que malgré tous les sacrifices je me sens quand même nulle. Bon la j'étais en larmes.
    Mais qu'elle jeune maman sans sommeil ne l'aurait-elle pas été put...?????

    Voilà. J'ai dépensé 90€ pour entendre ca !!!!!! Je suis atterrée. Et ce qui me fait le plus mal, c'est que je n'ai pas réussi à lui répondre comme je l'aurais voulu. J'étais vulnérable et je me suis laissée culpabiliser.

    Je me rends compte comme c'est dur de vivre dans notre société quand on veut materner.
     
  2. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Oh Anna, c'est une épreuve terrible que tu viens de vivre !

    Personne PERSONNE n'a le droit de blesser une maman qui met tout son coeur à vivre au plus près de besoins de son enfant !!!

    Oui, un bébé, un enfant, ça bouleverse, ça appelle des choses au plus profond de nous, de notre vécu... oui, les premières années sont éprouvantes en terme de fatigue, de nuits courtes... oui, c'est une grande remise en cause de ce qu'on croyait, de ce qu'on pensait, de ce qu'on voulait ! nos bébés sont tous des surprises énormes ! et pour certaines d'entre nous, trouver une écoute bienveillante pour que tout ce qu'on a nous même vécu puisse se dire en confiance pour pouvoir mieux être ensuite, c'est important !

    Là, il semble que tu ne sois pas "tombée" sur la bonne personne pour toi : la personne qui t'écoute avec empathie, qui accueille tes émotions, qui accueille ta parole, tes doutes, tes larmes aussi, sans jugement, avec bienveillance et respect !

    Je te souhaite de trouver cette personne qui t'apportera un vrai soutien !
     
  3. mamamilou

    mamamilou Période de pointe

    hollala quelle horrible expérience!!!
    je crois que tu es une très bonne mère, que tu es surtout hyper respectueuse de ton bébé et à l'écoute de son petit corps à elle!
    As-tu regardé si elle avait des bouchons dans les oreilles???? Parce que peut être qu'elle a mal entendu ce que ton corps à dit hein...:p

    Nonmais ranchement c'est quoi tout ces gens. Tu sais, j'ai consulté une psy et un pédiatre qui travaillent avec les bébés. je leur expliquait comment était Milou les rythme de tété toute les max 2 heures qu'il avait encore à 3 mois, les pleurs qu('il avait si j le laissais dans un relax ou ailleurs. et là elle m'ont dit que ce n'est pas nomale qu'un bébé de cet âge se comporte encore comme un nouveau né. que les bébés grandissent de frustration et donc qu'il faut lui apprendre en le laissant pleurer. j'ai été en larme moi aussi. j'ai pas compris. mon bébé avait déjà assez de frustration comme ça sur une journée mais ce n'était pas même chose que de le laisser pleurer délibérément! j'en ai conclu leur ignorance au sujet des bébés et leur refus d'accepter qu'un bébé à besoin d'amour et non d'abandon!
    Donc oui tu as dépensé 90€ mais ton cœur de maman lui n'en sera encore que plus fort face à toutes ses bêtises.
    Tu sais Milou à 5 mois et cette nuit il a tété toutes les heures à partir de 1h du mat! sinon il fait max 3 h de dodo. faut pas t'en faire hein! Mais pour ton problème de sommeil ... peut être aller boire qqch de chaud quand tu te réveilles, utiliser des fleurs de back?

    courage en tout cas et la prochaine fois emporte un tire bouchon avec toi :rolleyes:
     
  4. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Et ben ! J'ai l'impression que cette personne ne supporte pas qu une mère s occupe de son enfant ! Peut-être que cela revoie pour elle à son incapacité de s occuper de ses propres enfants ou n a t elle pas eu d enfant... D ailleurs peu importe, ce n'est pas une bonne personne.
    Il y avait de quoi pleurer surtout avec un manque de sommeil, tu étais une " proie " fragile, comme toute personne qui ne dort pas.

    Mon fils a deux ans et demi, lorsque je vois des bébés de trois mois, j'ai l'impression qu'ils sont tous petits et tellement vulnérables, à trois mois, ce sont encore des nouveaux nés, du moins ils sont beaucoup plus proches des nouveaux nés que des petits enfants.

    C'est étrange cette notion de sacrifice, pourquoi s occuper comme on l entend de son enfant voudrait dire " sacrifice "? Lorsque je travaillais, c était bien vu d aller au travail jusqu'au jour de l accouchement, de laisser ses enfants à garder pour faire des heures supplémentaires gratuitement. Parlait on de sacrifice ? Non, c était juste bien et normal... S occuper de ses enfants comme on l entend, ne pourrait il pas paraître également normal ?
     
    Dernière édition: 11 Décembre 2015
  5. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    he bien il n'y a pas que les professions médicales qui recèlent un ramassis de cons ... t'aurais pas du lui donner ses 90€ ca lui aurait fait les pieds ... et ton corps si t'avais pas été aussi crevée aurait bien dû lui répondre autre chose à ce charlatant ... pfff ...
    Passe à autre chose c'est une incapable
     
  6. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    h aoui si ca peut te rassurer mini sumo a 21 mois bientot et "re commence" à peine à refaire ses nuits ...
     
  7. Alex123

    Alex123 Montée de lait

    Bonsoir,
    C'est une triste expérience que tu as fais là... Comme dis précédemment tu as été la proie facile. Notre société ne reconnaît pas vraiment les bébés en tant que tel et encore moins les mamans qui respectent le rythme de leur enfant. Ce n'est pas du tout ce que je pense mais d'un autre point de vu, si tu donnes des biberons, que tu laisses pleurer ton bébé... Ça l'empêche pas de grandir! Alors pourquoi on se fatigue avec notre allaitement et notre maternage ? On se fatigue parce qu'on le veut bien aux yeux des autres. Ne cherche pas à être comprise, la satisfaction se lit dans les yeux de nos enfants. Et puis ça me fait rire, laisser pleurer admettons... mais comment dormir quand on entend pleurer ? Moi à peine il gigote je me réveille. Alors si il pleure j'envisage même pas de dormir. Si j'ai pas le choix il m'arrive qu'il pleure mais sinon je préfère largement le câliner le rassurer... C'est bénéfique pour lui et moi. Alors bien sûr nos messages ne resoudent pas tes insomnies mais sois convaincu que tu fais le mieux en tout cas pour ton bébé. Tu es tombé sur une personne idiote. C'est dommage.
     
  8. AnnaC

    AnnaC Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Oh merci les filles, j'en ai les larmes aux yeux de vos messages.

    Je me sens tellement jugée parfois, et seule, mais grâce à vous, je repars reboostee !

    Pour la petite histoire, hier ma fille s'est réveillée toutes les heures.... Encore plus que d'habitude, je ne suis vraiment pas d'accord pour qu'elle fasse ses nuits :))))

    Sophie, tes mots me touchent particulièrement parce que j'étais vraiment convaincue que Personne n'osait blesser les mamans qui mettent leur cœur à vivre au plus près de leur bébé. Et bien si. Même les "soignants". Il y a quelque chose de tellement violent dans ce que j'ai vécu hier en fait. Je le réalise encore plus aujourd'hui. J'étais venue voir cette personne pour du soutien et elle aurait pu me démolir.
    Je suis fière de moi. Parce qu'elle n'a pas vraiment réussi. Je continue à rester proche de ma fille, parce qu'elle en a autant besoin que moi. Oui pour que je me sente une bonne mère mais surtout pour qu'elle se sente un bon etre humain, aimé et respecté.
     
  9. Alex123

    Alex123 Montée de lait

    Tu as raison, fais toi confiance! On aime jamais trop son bébé, lui apporter tout ce dont il a besoin c'est normal. Et c'est pas parce que tu refuses la facilité que ton besoin de soutien n'est pas légitime. Bonne continuation à toi.
     
  10. milou82

    milou82 Hyperlactation

    Tu seras toujours jugée dans tes choix, que ce soit pour ta façon de t'occuper de ta famille, pour ton boulot, ta nouvelle voiture, et j'en passe. La vérité, c'est que tu fais comme tu veux et comme tu peux.
    Perso, j'ai repris le boulot très tôt, aux 1 mois de ma petite, un peu poussée par mon mari ( dépression post natale, en campagne, sans voiture, sans voir personne, au mois de février où tu ne peux pas sortir te balader àvec un bébé si jeune...) et aussi parce qu'en temps qu'auto entrepreneur ( agricultrice à mon compte), si je ne bosse pas, je ne gagne pas d'argent. Et aujourd'hui, je le regrette amèrement ! De ne pas avoir pu m'occuper de ma fille plus souvent, plus longtemps. De ne pas avoir pu faire mon égoïste pendant ma grossesse ( j'ai bossé jusqu'au jour où j'ai accouché). De ne pas, encore aujourd'hui, pouvoir m'occuper plus de ma fille (avec Noël, les commandes de fromages sont très grosses, on commence à 8h30 et on termine à 22h00).
    Alors quand les gens me disent que l'allaitement à 2 ans c'est trop, que le cododo c'est trop, que quand ma fille est avec moi je m'en occupe trop, je les envoie paître.
    C'est notre force de maman, de pouvoir décider ce qui est bon ou pas pour nos enfants, et de pouvoir choisir de nous occuper d'eux ( ou pas d'ailleurs!).
    Et qu'ils fassent partie du corps des soignants ou pas, les conseils ne sont pas toujours bons à prendre. Écoute toi. Écoute ton bébé. Et dans quelques années, elle te remerciera !
    Et tu verras, parfois il faut mentir pour être tranquille. Ou rester évasif. Mais on s'y fait vite.
    " pour vivre heureux, vivons cachés ".
     
  11. elicine

    elicine Voie lactée

    AnnaC, c'est à lafois une très dure expérience que tu viens de faire...et aussi malheureusement une expérience très commune! Je l'ai vécue et d'autres connaissances aussi:( Pour ma part, après la naissance de mon fils je suis allée voir un médecin homéopathe (je pensais comme toi qu'il serait plus à l'écoute...), je cherchais de l'aide à propos de ses coliques, de son rythme incessant de tétées et je me suis retrouvée face à quelqu'un qui m'a jugée, a jugé ma façon de materner et bien sûr m'a culpabilisée. J'ai payé (trop cher) la consultation et je n'y ai jamais remis les pieds! Je suis sortie déboussolée et surtout très en colère contre ce genre de personnes qui en plus sont censés être des professionnels médicaux, des références que certaines mères doivent écouter!
    De ce jour, j'ai choisi mes "alliés": la Leche league avec ses réunions et ce forum, les blogs de mamans maternantes, j'ai choisi des lectures en accord avec ma vision de la parentalité, ma mater amie des bébés...
    Bizarrement, pour ma fille, je ne me suis pas posée de questions et tout à roulé, j'étais plus "forte".
    Un conseil, fais toi confiance, suis ton instinct et ton bébé. Rien qu'avec ça tes nuits redeviendront plus paisibles (pense aussi à l'homéo, aux fleurs de bach, à la phyto, prends l'air avec ton bout de chou...) et puis il va grandir et tout deviendra plus facile.
    Plein de courage!
     
  12. AnnaC

    AnnaC Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Merci Alex123. Je vais garder tes mots en mémoire : ce n'est pas parce que je ne choisi pas la facilité que mon besoin de soutien n'est pas légitime. :)

    bad mom, ca me rassure sans me rassurer...:) si je dois encore vivre un an avec des nuits comme ca, je ne vais pas tenir le coup.

    Mamamilou, ces "soignants" sont pire que tout. On ne devrait jamais culpabiliser une maman dans la détresse, fatiguée et qui essaie de tout donner pour son enfant.

    Olea, je suis tout à fait d'accord sur cette notion de "sacrifice" c'est n'importe quoi. Encore aujourd'hui, j'ai déjeuné chez des parents qui ont donné le biberon direct et Creche à trois mois pour se soulager, et qui me disent :ah elle fait pas ses nuits ? C'est l'allaitement et le cododo. Ben oui, tu te sacrifies avec l'allaitement.....pfff. Leur fils a fait ses nuits à dix jours et il dort enooooormement. Bon il a fait une sieste de seulement quarante min aujourd'hui alors que normalement il dort 2h30... Ah ok. Et il se réveille la nuit parce qu'il a des terreurs nocturnes. Ok. Combien de fois, trois ou quatre. D'accord. Mais il dort vraiment bien. Ok ben moi je te dis pas que c'est ton fils que tu sacrifies. Il n'y a pas toujours qqn qui se sacrifie, dans la relation maman bébé. Il y a seulement des moments où le bébé passe avant, c'est tout. Mais je le vois comme un cadeau.


    Bref, c'est vrai Milou 82 pas fini d'en entendre mais ça me blesse vraiment plus venant d'une "Therapeute" soit disant bienveillante et branché cnv qui organise des ateliers pour la parentalité. Ça me touche parce que je viens chez elle pour un soutien et pour pouvoir être sincère sur mes difficultés. Et je repars encore plus kaputt.

    Merci Elicine pour ton conseil, il vaut de l'or. Bien bien s'entourer et se faire confiance!!! Mais tu sais, je fais de plus en plus de tri dans ce que je dis et à qui. Sauf que là, je l'imaginais de mon "côté"...
    Et pour la petite anecdote, cette kinesiologue m'a prescrit des fleurs de Bach :))))
     
  13. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Cela me fait penser à une collègue de travail qui m'a fait un long discours moralisateur parce que mon fils ne faisait pas ses nuits à 8 mois. Elle, elle, avait fait ce qui était bien, dès la première nuit sa fille a dormi dans sa propre chambre et elle n avait jamais eu de problème la nuit, jamais, jamais... À part que juste avant, elle venait de se plaindre que sa fille la réveillait toutes les nuits à 5 ans et ça a continué deux après, elle en est arrivée au point d acheter un cadeau si elle ne se lever pas la nuit, bon ce n'est arrivé qu une fois...
    Pas que mon fils ne fera pas pareil, j en sais rien, mais personne n'a la solution magique ;-)
     
    Dernière édition: 12 Décembre 2015
  14. aurellly

    aurellly Période de pointe

    Un bébé qui fait ses nuits et qui se réveille pour des terreurs nocturnes??? Pouaahaha;) il fait pas ses nuits quoi...
    Sinon, tu as payé par chèque? tu peux faire opposition, :p .
     
  15. Anais

    Anais Hyperlactation

    Moi aussi parler de sacrifice je trouve ça étrange, on dirait que ce n'est pas normal de s'occuper de son enfant.

    Pour le problème des nuits, ce qu'il faut c'est s'entourer de parents qui ont des enfants au bib ET qui ne font par leurs nuits, j'ai une amie dont la petite de presque 1an et demi n'a connu que le bib et se réveille toujours au moins une fois par nuit, c'est mal mais ça fait du bien au moral lol
     
  16. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Tu as raison anais et parfois c'est bien aussi de rappeler qu'il y a des mamans maternantes qui donnent le bib.
    Les clichés ont tellement la vie dure dans notre société !
     
  17. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    Quand je pense que cette personne t'avait en plus été conseillée et que tu y allais en pleine confiance... Oui tu étais une "proie" facile et elle n'a pas hésité à imposer sa vérité sans égards pour ce que tu es en train de vivre, ce que tu disais : aucune compassion, pas d'empathie... Quel moment difficile cela a dû être pour toi...

    J'ai fait la même douloureuse expérience avec une "professionnelle du sommeil". J'ai eu 2 entretiens téléphoniques avec elle qui devait me donner une recette miracle pour endormir ma fille, quelque chose de tellement miraculeux qu'elle ne pleurerait pas ou si : seulement 1 minute. J'ai payé 80€ pour m'entendre dire qu'il fallait la laisser pleurer 1 minute pendant 30 minutes (c'est compliqué comme concept...) et quand je lui ais dit que sa méthode ne me convenait pas, elle m'a dit que j'étais une mauvaise mère, que je ne savais pas poser de limites et que ma fille allait en pâtir toute sa vie. Une horreur.

    Demander de l'aide est légitime, il est terrible que très souvent la réponse soit totalement à côté de la demande faite.

    Je te souhaite de trouver à te reposer, comme tu en as besoin c'est à dire en te respectant et en respectant cette envie que tu as d'accompagner ta fille. C'est compliqué, il y a des jours, des semaines vraiment difficiles mais si c'est important pour toi alors c'est important tout court.
     
  18. AnnaC

    AnnaC Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Hahhaha aurélie, tu m'enleves les mots de la bouche !

    Non mais Anais, totalement !!! Tu m'as trop fait rire. mais il faut en trouver des parents comme ca !!!

    Merci Sophie pour tes mots. Ils me touchent vraiment parce que je sais que tu connais la traversée du désert du sommeil... (J'ai lu ton post pantley;)) C'est fou comme ces "professionnels" manquent de finesse et de psychologie... Mais au final, je me sens plus forte. JE SAIS que je veux accompagner ma fille. Et que même si en effet, les choses sont ambivalentes et pleines nuances, je suivrais ce chemin.
     
  19. Alex123

    Alex123 Montée de lait

    Et bien c'est un mal pour un bien si je peux dire. A défaut de t'aider à dormir cette mésaventure te conforte dans tes choix de maman. J'ai eu ce passage où épuisé, perdue j'ai entendu mille et un conseil qui m'ont choqués et blessés.... Et je me suis demandé où j'allais avec mon bébé: je ne me sacrifie pas comme on peut l'entendre, en revanche je me devoue à lui. C'est là que je me sens bien dans le dévouement pck lui donner le meilleur c'est primordial pck je ne veux qu'il manque de rien, et tout peut attendre sauf lui. Ce que je vis avec lui n'a pas de prix. Finalement c'est en sachant ce que je ne voulais pas, c'est en entendant que j'en faisais trop que j'ai trouvé ma place de maman. Celle où bébé et moi nous nous sentons le mieux.
     

Partager cette page

Chargement...