1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

combien vaut le travail d une mère au foyer ?

Discussion dans 'Allaitement et société' démarrée par Oléa, 5 Avril 2015.

  1. mariondesbois

    mariondesbois Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    @Apicobi es-tu une des douze statuettes au milieu desquelles un gnome des Forêts du Nord unijambiste doit danser à la pleine lune pour ouvrir la porte de Zaral Bak et permettre l’accomplissement de la prophétie comme il est écrit dans les tablettes de Skélos ? :D

    (Stop flood sinon je vais me faire taper sur les phalanges :p)
     
  2. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Geek inside
     
    Nerialka, Apicobi et mariondesbois aiment ce message.
  3. mariondesbois

    mariondesbois Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Chuuut :cool: :p
     
    Nerialka, Apicobi et bad mom aiment ce message.
  4. Elodie01

    Elodie01 Hyperlactation

    @meleth-marie moi ce qui me gêne avec ce genre d'articles c'est que:
    1- ce n'est pas parce qu'on bricole, qu'on est un artisan. Ce n'est pas parce que j'écoute ma mère (ou mon fils, ou ma voisine...) me raconter ses malheurs et que j'essaie de l'aider que je suis une psy.
    Donc non, la mère au foyer (et la mère tout court, voire les parents tout court) font énormement de choses pour leur enfant, mais on n'est pas (obligatoirement !) des professionnels de cette activité.
    Si je chante des chansons à mes lutins pendant 45 mins est-ce que je peux dire que je devrais toucher les millions que touche Rihanna (ou Sardou, ou Booba :) ) pendant un concert ?
    2- je trouve quelque part "tordu" et navrant de faire ce genre d'articles, car ça monétise des choses qui n'ont pas à l'être.
    Et encore une fois, où s'arrêter ?

    Personnellement j'aurais adoré être à mi-temps pour être davantage avec mes enfants, je suis à 80% c'ets déjà pas mal. Clairement si le congé parental était mieux rémunéré, je me serai arrêté quelques mois alors que je ne l'ai pas fait.
    Après j'ai besoin de mon travail pour voir du monde, boire un café chaud en discutant, et réfléchir à des sujets qui ne sont pas liés à la petite enfance.
     
  5. Vio59

    Vio59 Hyperlactation

    Je suis d'accord avec @Elodie01 sur le dommage de monetiser ce qui n'a pas a l'etre.

    Mais en meme temps, si ca permet de revaloriser l'image de mere au foyer... ca ne serait pas mal non plus...
    Je suis maman au foyer depuis 5 ans (depuis que j'ai des enfants, j'ai juste travaille un an quand mon grand avait entre 8 et 20 mois). Je pense comme @anicetlaviolette que c'est un peu galere au niveau du statut... on fait compte commun avec mon homme et comme on a un mode de vie minimaliste aussi, on se dit qu'on aura toujours assez... et je deteste suffisamment les assurances et autres banques pour ne pas avoir envie de souscrire a un de leur contrat... mais je ne sais pas si on fait le choix le plus prudent...

    En 5 ans, j'ai appris incroyablement sur moi, sur mes limites, sur la communication envers les autres, enfants ou adultes, j'ai acquis plein de competences qui sont aussi utiles en entreprises (ou dans l'EN ou je travaillais avant). Mais concretement, sur mon CV, ca fait un trou de 5 ans, tres mal vu par les employeurs (hors service public, qui n'ont pas grand chose a y redire). Si je souhaite trouver plus tard quelque chose dans le prive, ca risque d'etre assez complique...

    Moi ce que je trouve dommage, c'est que la societe, par le biais des allocations/credits d'impot/... pousse les mamans a travailler, alors meme que certaines mamans seraient plus heureuses a la maison et que ca reviendrait moins cher a la societe. J'avoue ne pas comprendre pourquoi... Une maman au foyer, ca fait deux personnes qui ne sont pas au chomage, alors qu'une maman au travail, ca fait 1,33 personnes pas au chomage (en comptant trois enfants gardes par adulte dans les structures de garde). Du coup, la societe gagne aussi sur les allocations chomage... Sans compter que ca permet a mon homme de faire le travail qu'il souhaite sans avoir a gerer tous les deplacements des schtroumpfs, sans avoir a poser des jours quand les enfants sont malades... c'est aussi un vrai avantage pour son employeur...
     
    Dernière édition: 22 Janvier 2019
  6. meleth-marie

    meleth-marie Hyperlactation

    @Elodie01, tout à fait d'accord pour ce genre d'article. Malheureusement, c'est ce qui attire. Le bon côté est que cela (peut) faire réfléchir.
    Une façon (tordue, certes, mais qui a le mérite de le faire) de dire que Maman au foyer n'est pas faignasse qui se tourne les pouces toute la journée comme certains l'imaginent.

    Apres, pour la professinalisation des métiers, est-ce que le facteur est auxiliaire de vie ou professionnel de santé qui s'arrête voir mamé tous les jours /x fois par semaine contre rémunération ? Non, même s'il y a un minimum de formation, du moins j'espère.

    Ce que je regrette, et que je ne voit pas dans l'article, c'est ce non choix parfois imposé, ou souvent ? Pas forcément entre travail ou maison, mais peut être avec du temps partiel plus facile à choisir, dans les modalités ou dans sa simple prise.
     
    mariondesbois et anicetlaviolette aiment ce message.
  7. Christine13

    Christine13 Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Pour moi le problème c'est que dans la société ou nous vivons, certaines mamans (et ça vaut pour les papas aussi) qui aimeraient rester à la maison pour s'occuper de leur(s) enfant(s) n'ont pas le choix.
    Je ne crois pas me tromper en disant que globalement sur ce forum nous avons toutes pu faire ce choix, il ne nous est pas imposé. Et c'est ce choix pour moi c'est la clef: nous nous sentons libres d'avoir pu le faire parce que nous pensons que c'est ce qu'il y a de mieux pour nos enfants, et pour notre famille plus largement.
    Des sous (on appelle cette aide comme on veut apres) ça permettrait à des tas de familles de ne pas se retrouver avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête en se disant qu'il fait necessairement choisir entre famille et argent. Sans parler à nouveau des gens qui pourraient enfin se permettre de faire se choix.
    Même pour les papas, car souvent se sont les femmes qui sont au foyer, mais vraiment notre société serait tellement plus belle si les parents pouvaient profiter ensemble de leurs enfants, au moins les premières années.
    L'argent ça pourrit tout aujourd'hui mais si ça pouvait servir à tout ça, ça serait déjà moins un mal.
     
  8. vanessa67

    vanessa67 Hyperlactation

    Concrètement, je pourrais faire le choix d'arrêter de travailler pour m'occuper à temps plein de mon bébé, mais ça serait dans un studio alors...
     
    anicetlaviolette aime ce message.
  9. corolle

    corolle Hyperlactation

    Moi hier ma belle mère m'a dit tu devrais boire un coup d alcool pour te détendre du slip tout ça parceque il était 19h ma fille n'avais toujours pas manger je voulais rentrer chez moi car jetait fatigué et je lui es répondu pourquoi je suis tendu elle m'a dit oui je lui es dit que j'étais fatigué de la journée et de pas dormir la nuit c'est pour ça arriver à 19h je vais pas faire semblant d'être en pleine forme elle m'a répondu bin ta de la chance encore tu bosse pas tu aurai fait comment avec un travail ? ? Pffff
     
  10. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Oui le "tu bosses pas" quand c'est toi qui fait tourner toute la baraque et l'intendance, c'est très blessant en ce qui me concerne...
     
    Marnie, Nerialka et Pauledu78 aiment ce message.
  11. Gabyshka

    Gabyshka Hyperlactation

    Je suis pas vraiment d'accord avec certains messages au dessus qui font une distinction très nette entre travail rémunéré et le reste des tâches d'une mère de famille (ou d'un père de famille). Si on prend un définition large du travail, ça correspond à toute activité en but de produire un bien ou un services afin de répondre à nos besoins et/ou envies. C'est aujourd'hui qu'on fait une distinction et qu'on ne qualifie de travail que ce qui est rémunéré. D'où par exemple des discours comme quoi les 35h ne sont pas suffisantes, parce que "travailler 35h par semaine ce n'est pas grand chose". Sauf qu'il y a énormément d'autres tâches à accomplir en dehors du travail salarié pour simplement vivre. J'imagine qu'une femme qui vivait sur sa ferme il y a 100 ans ne distinguait pas le moment où elle allait nourrir les poules de celui où elle préparait le souper ou de celui où elle lavait les langes de son enfant. Tout ceci faisait partis des tâches quotidiennes à accomplir pour vivre. Elle n'avait pas un diplôme de cuisine ou de blanchisserie, mais ça ne changeait rien à l'énergie employé pour faire le boulot.
    Je pense que c'est une vision masculine (et assez bourgeoise finalement) de penser que travail = travail rémunéré. C'est possible uniquement si quand tu rentres du boulot tu peux mettre les pieds sous la table, les enfants sont couchés et la maisonnée est propre et bien tenue.
    On en vient à se sentir dévalorisée par la société alors qu'on accomplit un grand nombre de tâche qui prenne beaucoup d'énergie et qui sont vitales (faire à manger, entretenir l'habitation, laver le linge, prendre soin des enfants) mais qu'on occulte car non rémunéré. Ces tâches sont d'ailleurs parfois beaucoup plus utile que certains boulot qui, parce que rémunéré, seront eux valorisés au yeux de tous.

    D'ailleurs, sans le lave-vaisselle, la machine à laver et le frigo il me semble que ce serait tout simplement impossible que les deux membres d'un couple parental travaillent.
     
    Jud, anicetlaviolette, Ksie et 10 autres personnes aiment ce message.
  12. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    J'ai pas pigé si il y avait un débat, car je crois que je n'ai peut-être pas vu tous les messages de la conversation, et je vais pas forcément entrer dans le dit débat, mais en tout cas je suis fort d'accord avec ton message @Gabyshka.

    Ça mérite une plongée sémiologique autour de la notion de travail d'ailleurs..
     
    vanessa67 et Nerialka aiment ce message.
  13. vanessa67

    vanessa67 Hyperlactation

    Trepalium :D
     
    Apicobi aime ce message.
  14. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Nan sans rire ?! Ça rappelle la chanson du coup...
     
    vanessa67 aime ce message.
  15. mali&soso

    mali&soso Lactarium

    Donc l'égalité homme femme et la plus grosse manipulation du siècle.. on se croient libre alors que mon c** on est esclave.. on bosse puis on a la deuxième journée de boulot qui commence..
     
    Mamenrond et vanessa67 aiment ce message.
  16. vanessa67

    vanessa67 Hyperlactation

    Ha mais ça c'est une évidence que c'est de la grosse arnaque ! Alors attention, je vais pas dire des c'était mieux avant quand bobonne restait à la maison, avait pas le droit aux pantalons ou de voter hein. Par contre, en gagnant durement le droit de travailler sans l'autorisation d'un mari, on a quand même en même temps , subrepticement, gagné l'immense privilège de se taper en majorité les métiers les plus précaires, l'impossibilité de rester avec nos bébés sans dépendre de l'homme de la maison, l'inégalité salariale et bien d'autres...
     
    Christine13, Nerialka et mali&soso aiment ce message.
  17. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Si si... c'est marrant hein ? Travail ça vient de "torture"...
     
    Apicobi et bad mom aiment ce message.

Partager cette page

Chargement...