• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Coliques à 1 mois et demi suite à ostéo ?

Cally

Montée de lait
Bonjour à tous,

Je suis maman d'un adorable p'tit bout depuis le 11 janvier. Les débuts n'ont pas été faciles entre une césarienne en urgence, une candidose et un bébé ayant de gros besoins : besoin d'être porté, pleurs de décharge pendant des heures les soirs, etc... Nous prenions doucement nos marques et arrivions à une certaine stabilité jusqu'à la semaine dernière.

Vendredi dernier, nous avions RDV chez l'ostéo pour voir s'il ne fallait pas remettre quelques petites choses en place. L'ostéo ne s'est pas montré très bavard mais nous a dit, en fin de séance, qu'il avait rééquilibré les choses et nous a donné l'adresse d'une homéopathe au cas où son intervention serait insuffisante car, pour lui, notre loulou avait aussi des coliques. Chose que nous n'avions, à ce jour, pas remarqué : pas de tortillements, pas de pleurs spécifiques après têtée, etc...
Mais voilà que depuis la séance, mon p'tit bout s'est mis à faire des coliques de manière graduelle. Hier, nous avons eu droit à une grosse crise avec des pleurs insupportables pour une maman, comme des petits cris de chat stridents. Nous sommes allés acheter de la calmosine. Pas d'effet sur la tétée du soir. Cette nuit, après la tetée, mon p'tit bonhomme a laissé sortir 2 petits cris de douleur puis s'est endormi...

Je me pose donc plein de questions :
- les coliques peuvent-elles se déclencher si tardivement, à presque un mois et demi ?
- pourquoi mon lait serait-il moins digeste à 6 semaines qu'auparavant, sachant que je n'ai rien changé à mon alimentation ?
- l'ostéo aurait-il pu faire une manip malencontreuse et être à l'origine de l'apparition des coliques ? J'ai lu ici et là qu'il pouvait y avoir un contre-coup quelques jours après une séance...

J'ai RDV demain chez un autre ostéo, spécialiste en périnatalité, et appellerai le pédiatre dans la journée si nouvelle crise.

L'une d'entre vous a-t-elle déjà vécu cela ?
 

Ptitegwen57

Hyperlactation
Bonjour.
Ma puce a fait des coliques dès ses 10 jours. L'ostéo, ici, ça a aidé un peu. Mais pas complétement. C'est passé vers 4-5 mois.
J'ai du arrêter la ratatouille qui emplifiait les coliques chez moi.
On a tenté biogaia (5gouttes/jours) ça va aidé un peu aussi. Et calmosine aussi.
Au final calmosine et la patience ont été les plus efficaces.

Les crises de coliques de ton bebe ne se mélangeaient pas à ses crises de décharges ?
Le 1er ostéo n'était pas spécialisé pour les bébés ?

J'espère que ton 2ème rdv sera concluant.
Bon courage.
 

Cally

Montée de lait
Bonjour Ptitegwen57 (je suis aussi du 57) et merci d'avoir pris le temps de me répondre.

Je ne peux évidemment pas être certaine à 100% que les coliques ne se mélangeaient pas aux pleurs de décharge mais ce qui est certain, c'est que depuis 2 jours, on différencie parfaitement les pleurs. Lors des pleurs de décharge, mon p'tit bonhomme est rouge écarlate, le corps très raide, les yeux fermés -comme s'il était dans un autre monde, d'où il est difficile de l'en sortir, et il émane une certaine colère de lui. Lors des crises de coliques, il a les yeux ouverts, suppliants, et on voit la douleur se lire sur son visage. Les cris/pleurs sont plus courts, plaintifs, plus stridents et on y entend vraiment sa souffrance :( C'est dur ! Et on ne s'attendait pas à voir apparaître des coliques à 6 semaines et avant l'introduction du lait artificiel...

Le 1er ostéo que nous nous avons vu soigne les bébés depuis près de 15 ans mais ça n'est pas sa "spécialité". Ma meilleure amie en était très contente pour son dernier et nous l'avait recommandé. Le 2nd, que nous verrons demain, m'a été conseillée par une puéricultrice qui le considère comme LE spécialiste en périnatalité de la région.
 

Ptitegwen57

Hyperlactation
Bonjour Ptitegwen57 (je suis aussi du 57) et merci d'avoir pris le temps de me répondre.

Je ne peux évidemment pas être certaine à 100% que les coliques ne se mélangeaient pas aux pleurs de décharge mais ce qui est certain, c'est que depuis 2 jours, on différencie parfaitement les pleurs. Lors des pleurs de décharge, mon p'tit bonhomme est rouge écarlate, le corps très raide, les yeux fermés -comme s'il était dans un autre monde, d'où il est difficile de l'en sortir, et il émane une certaine colère de lui. Lors des crises de coliques, il a les yeux ouverts, suppliants, et on voit la douleur se lire sur son visage. Les cris/pleurs sont plus courts, plaintifs, plus stridents et on y entend vraiment sa souffrance :( C'est dur ! Et on ne s'attendait pas à voir apparaître des coliques à 6 semaines et avant l'introduction du lait artificiel...

Le 1er ostéo que nous nous avons vu soigne les bébés depuis près de 15 ans mais ça n'est pas sa "spécialité". Ma meilleure amie en était très contente pour son dernier et nous l'avait recommandé. Le 2nd, que nous verrons demain, m'a été conseillée par une puéricultrice qui le considère comme LE spécialiste en périnatalité de la région.
Oh chouette de rencontrer quelqu'un du 57. T'y habite encore ?

C'est déplacé que je te demande où tu étais? Et où tu vas demain ?
Si tu veux on peut en parler en message privé.
 
Haut