• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

candidose et seins mal draines / canaux bouches

zoetoune

Colostrum
Je viens écrire ici pour ma soeur, trop occupée pour faire toutes ces recherches internet, mais qui a bien besoin de soutien et d'éclairage.
Je vais essayer d'etre précise sans etre trop longue.

Voilà, 3 / 4 jours après de la montée de lait, elle faisait sa première mastite + (elle l'ingorait à l'époque) douleurs caractèrisques de candidose mamaire. Elle a eu un diagnostique de strepto B pendant sa grossesse, on a su après que c'était souvent lié.

Rapidement, elle multiplie les mastites (de vraies mastites, avec plaques rouges, 40° de fièvre, masses dures dans les seins...), qui disparaissent en 24h à chaque fois, pour revenir très vite, pas forcément au meme endroit.
Après de 2 mois "à ce tarif" avec au moins une mastite par semaine, les mastites surviennent tous les deux jours..... elle prend alors un traitement antibiotique, qui la soulage (elle prenait déjà un équivalent du floconazole, sans sentir trop d'effet). Sur les 7 jours de traitement antibio, les 2 derniers jours, elle touche du doigt ce qu'est un allaitement "normal", sans zones dures persistantes dans le seins après chaque tétée.

Très vite, cela revient, elle ne refait pas de mastite, mais toujours ce qui semble etre des canaux bouchés, ou en tout cas, des zones qui se drainent mal (voire, pas).
On dirait qu'elle accuse aussi une baisse de lactation. Ca fait un moment que son loulou prend trop peu de poids, mais c'est devenu très préoccupant, au point de devoir le complèmenter (elle utilise le DAL en général et essai de le laisser le plus longtemps possible au sein).

Là, elle est sous triflucan 200mg par jour + ibuprofène. Les douleurs de la candidose ont bien regréssées, mais les canaux bouchés, toujours là. Dès qu'un se vide, ce sont d'autres qui prennent le relais....

Je peux vous faire un petit listing de tout ce qu'elle a déjà testé:

- EPP
- chlorure de magnésium
- Nettoyage du bout de seins au bicarbonate
- Massage (hyper douleureux) des glandes mammaires avant la tétée
- Le chaud avant les tétées
- Masser les seins sous la douche chaude, mais rien ne sort
- Feuille de choux
- Le tire lait (rien ne sort et ça active +++ les douleurs dues à la mycose (sensations de lames de rasoir dans les seins notamment), elle a essayé 2 fois et a regretté vu les douleurs que ça a déclenché
- 1 semaine d'antibio
- Pommade antifongique (meme molécule que le triflucan je crois) dont elle n'a pas eu l'impression que ça faisait effet
- Actuellement, triflucan : 200mg par jour + ibuprofène 2 fois par jour.
- Donner un seul sein, donner les deux, réduire le temps de tétée, l'allonger (jusqu'à 1h15 en ce moment), rapprocher les tétées... (à la base, il a un rythme d'une tétée toutes les 3 / 4 h avec 1 période plus longue la nuit).
- Faire super gaffe à tout ce qui pourrait comprimer les seins, elle dort notamment avec son coussin d'allaitement pour y reposer son bras, pour etre sure qu'il ne vienne pas appuyer sur son sein quand elle est sur le coté.
- Faire la louve parfois avec menton du coté bouché. Sinon, elle alterne entre 4 positions d'allaitement pour bien drainer chaque zone.
- Amener son fils 2 fois chez l'ostéo, vu qu'il avait des soucis de succion (contractait la machoire sur son sein, lié à sa position non physiologique à la naissance). Ca semble aller mieux.
- Consulter pour elle la meme ostéo, qui a dit qu'elle ne pouvait pas l'aider pour ça...
- Question alimentation, elle est végétarienne, limite végétalienne, donc, alimentation pauvre en graisse saturée.
- Elle prend du fer depuis la naissance de son fils.

Voilà, désolée, ça fait un paquet de lecture, merci à celle qui ont eu le courage de tout lire....

Quelqu'un aurait une expérience, idée, piste qui pourrait aider?????
 
Dernière édition par un modérateur:

Brusieg

Hyperlactation
Animatrice à la retraite
Bonsoir zoetoune,

en effet, ce que vit ta soeur doit être extrêmement douloureux et vraiment démotivant, voire stressant ! Quels débuts d'allaitement difficiles et quelle angoisse !
Je suis en tout cas admirative de lire qu'elle s'accroche autant pour son petit bout, malgré les difficultés et les douleurs.

Quel âge a son bébé ?

En te lisant, je n'arrive pas vraiment à savoir si ta soeur est confrontée à des mastites ou des candidoses.
La plupart des mamans qui connaissent une candidose reçoivent, en effet, un traitement du type "fluconazole". La candidose est due à champignon, le candida, qui se développe dans un milieu humide et sucré. En général, les mamans ressentent une grande fatigue et des douleurs atroces et bien particulières aux seins (brulûres aux mamelons avec sensations que ça iradie en rayon dans les seins, parfois la peau des mamelons est rouge vif et pèle). Les tétées sont très douloureuses et les douleurs persistent même après les tétées.
Les bébés dont les mères sont confrontées à des candidoses mammaires ont généralement des symptômes eux aussi, notamment du muguet dans la bouche et parfois de l'erythème fessier. Est-ce le cas pour le bébé de ta soeur ?
De plus, ces bébés, reçoivent alors le même traitement que leurs mamans, afin de ne pas se "recontaminer" l'un l'autre... Le traitement peut être du fluconazole ou du violet de gentiane. Ta soeur en a-t-elle entendu parlé ?


Les mamans qui ont des mastites ne ressentent pas les mêmes douleurs et n'ont, pour leur part, pas de traitement médical particulier à suivre. Hors mis si elles observent une fièvre importante pendant 24H. Auquel cas, elles consultent un médecin qui leur prescrit, généralement, des antibiotiques compatibles avec l'allaitement. Les mastites peuvent être une complication de canaux lactifères bouchés, due à un mauvais drainage des seins ou une mauvaise circulation du lait dans les seins (bébé a laissé trop de temps entre les tétées, le soutien gorge a fait une compression sur les canaux, la maman a adopté une position pour dormir qui a compressé les canaux....). Mal soignée, elle peut se transformer en abcès.
Certaines mamans, après avoir vécu une mastite, racontent qu'elles ont constaté une baisse de lactation. De plus, le lait peut avoir un goût salé qui rebute certains bébés et peut les détourner du sein jusqu'à ce que le lait retrouve son "bon" goût. Le traitement d'une mastite, c'est avant tout le repos (si possible avec bébé) et le drainage du sein de n'importe quelle façon que ce soit : succion du bébé, expression manuelle, tire-lait...
Ensuite, certaines mères sont confrontées à des mastites fréquentes, voire régulières. On ne sait pas vraiment pourquoi ni à quoi cela est du. Certains spécialistes parlent de canaux lactifères "emmêlés" ou trop gros. Il y a aussi des causes alimentaires : certains aliments rendent les molécules du lait plus grosses et donc moins "fluides" pour passer dans les canaux... d'où des blocages.

Une autre idée aussi des mamans qui rencontrent ce genre de souci, c'est de varier les positions d'allaitement, afin que les seins soient drainés et vidés dans tous les endroits sans en privilégier aucun. Serait-ce une possibilité à exploiter pour ta soeur ?
Quoi qu'il en soit, bon nombre de spécialistes s'accordent à dire que tous ces incidents de parcours (mastite, candidose, canaux bouchés) sont des signaux envoyés par le corps de la mère. Des signes qu'elle en fait trop, qu'elle ne se pose pas assez et là, le corps dit "stop" à sa façon. Peut-être ta soeur pourrait-elle aussi se reposer plus fréquemment avec son bébé ? Prendre le temps de bien se rétablir et de reprendre des forces pour mieux repartir ;-) !

Je te mets ici quelques liens qui pourront sans doute vous intéresser, ta soeur et toi. C'est un pédiatre canadien qui les a écrits.
- http://www.lllfrance.org/Feuillets-du-Dr-Jack-Newman/Canaux-lactiferes-bloques-et-mastites.html
- http://www.lllfrance.org/Feuillets-du-Dr-Jack-Newman/Le-fluconazole.html
- http://www.lllfrance.org/Feuillets-du-Dr-Jack-Newman/Protocole-pour-le-traitement-du-Candida.html
- http://www.lllfrance.org/Feuillets-...our-les-mamelons-et-les-seins-douloureux.html
- http://www.lllfrance.org/Feuillets-du-Dr-Jack-Newman/Utilisation-du-violet-de-gentiane.html

Je vous envoie plein de courage,
A plus tard.
 
Dernière édition:

isabelle steffan

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Bonsoir Zoetoune,

Le bébé de ta soeur a vu un osteo qui a détecté un soucis de succion : il y a sans doute à améliorer la prise du sein afin que le bébé puisse bien le drainer. Il arrive que certains bébés tètent bizarrement quand leur mère a une hyperlactation : le lait vient vite et fort et le bébé n'a pas d'effort à faire. C'est peut-être une piste ...
L'autre piste serait un frein de langue serré ou un frein de lèvre qui empêcherait le bébé de bien drainer le sein ...

Autre piste : un microbe qui aurait résisté à l'antibiothérapie : bien souvent les mastites sont dues à des staphylo et résistes aux antibio classiques ...

Pas facile d'en discuter par écrit sans voir cette mère et ce bébé pour observer une tétée. L'idéal serait que cette maman rencontre une personne spécialisée (consultante en lactation ou pro avec un DU de lactation humaine)
 

zoetoune

Colostrum
Merci pour vos réponses. je vais essayer de répondre à mon tour sans rien oublier :

Ce qui est à peu près sur, c'est qu'elle souffre de candidose (douleurs caractèrisques qui persistent après la tétée, sensation de lame de rasoir dans les seins...) ET de canaux bouchés. J'ai lu sur la LLL que les canaux bouchés pouvaient faire partie des symptomes de la candidose.
Par contre, pas de signes chez son fils et lui n'est pas traité.

Les douleurs de la candidose diminuent bien avec le fluconazole qu'elle prend en ce moment (triflucan), mais elle a toujours des canaux bouchés et n'a jamais la sensation de "seins vides", meme après une très longue tétée. Il s'énerve au sein, meme quand elle sent qu'elle a les seins "plein de lait", au matin après plusieurs heures de sommeil par exemple.
En fait, elle a toujours des canaux bouchés ici où là. Elle a fait une écho et en effet, elle a des canaux qui sont assez larges par endroit.... mais que faire?

Pour la prise au sein, sa succion a été vue par plusieurs personnes connaissant bien la question, et de l'avis de tous, il tète super bien. pas de frein de langue trop court non plus. Il y a eu pendant longtemps ce soucis de crispation de la machoire, mais ça va bien mieux depuis les séances d'ostéo.
Sinon, elle veille déjà à varier les position, elle tourne sur 4 positions différentes, en alternance.

Au niveau de sa lactation, pour vous donner une idée (au fait, il a 2 mois 1/2), il descend d'une traite 100ml de lait artificiel après chaque tétée.... donc, je crois qu'elle produit vraiment peu maintenant.... mais elle redoute de prendre des aliments ou tisanes galactogène car comme elle sent encore de scanaux bouchés, elle a peur de se redéclencher des mastites... Du coup, elle tourne en rond!

J'ai oublié de préciser que pour finir le tableau, elle a un soucis de vasoconstriction, elle est très sensible au froid au niveau du bout des seins (autant dire qu'elle sort peu en ce moment!).

Pour la semaine qui vient, elle est sur Rouen, où elle doit revoir une pédiatre (qui exerce dans une maternité "respectueuse" et qui lui a été recommandée au standar de la maternité). Ensuite, elle retourne dans sa région, du coté de la Rochelle, en Charente Maritime... si quelqu'un connait un(e) spécialiste dans ce secteur? On lui a parlé d'une consultante sur Saintes, mais c'est à 1h de chez elle et dans son état de fatigue... :-s
 

isabelle steffan

Animatrice LLL
Animatrice LLL
Pour savoir si le problème de canaux bouchés vient de la succion, on peut s'appuyer sur quelques signes : la forme du mamelon juste après la tétées : bien long et régulièrement rond ou en biseau comme un baton de rouge à lèvre ou aplati avec comme une ligne au milieu ? Blanchit-il en fin de tétée ?
Ce bébé fait-il beaucoup de bruit en tétant ? Entend-on des claquements de langue ?
On peut aussi faire téter un doigt au bébé et se baser sur le sensations : emmène-t-il le doigt tout au fond du palais ? la langue est-elle bien allongée sous le doigt jusque sur la lèvre inférieure ?

Le fait que le bébé semble manquer de lait est à relier aux canaux bouchés : la maman a certainement du lait, mais le transfert de lait ne se fait pas correctement :confused:

Pour maintenir la lactation et drainer les canaux, je suggèrerai à la maman de tirer son lait avec un tire-lait efficace et double pompage. Dis-nous ce qu'elle pense de cette idée ...
 

zoetoune

Colostrum
En fait, elle a essayé deux fois de tirer son lait (après tétée) et chaque fois, ça a activé les douleurs +++ dans les seins et rien n'est sorti, du coup, elle n'est pas très chaude.... par contre, je me disais que ça pourrait etre à tenter un peu plus à distance des tétées? Peut-etre à retenter en tout cas maintenant que les douleurs ont bien dimunées, peut-etre que ça passera mieux... Par contre, pour ce qui est de la stimulation, sans fils assure, il peut rester 1h au sein sans soucis, meme si au final, on se rend compte qu'il n'a quasi rien eu (vu ce qu'il boit ensuite au bib + à la pesée avant et après tétée). Je n'ai que l'expérience de mon propre allaitement, mais je trouve qu'il est bien placé au sein et semble bien téter. Je vais lui faire part de tes conseils en tout cas pour vérifier la succion.

Pour la lactation, elle est passée d'une hyperlactation à trop peu de lait maintenant. Vu le peu qu'il prend et vu que ses seins, à part les quelques masses dures (qui vont en se raréfiant tout de meme) sont relativement souples maintenant, je me demande si elle en a vraiment beaucoup.... Il est difficle de savoir à quel moment elle peut recourir à des "trucs" galactogènes sans risquer de nouvelles mastites! :-s
 

Isabelle

Fontaine de lait
Je te mets quelques vidéos qui devraient bien aider. Quand elle exprime son lait, elle masse doucement le sein, sur les boules dans le sein, sans se faire mal.

http://newborns.stanford.edu/Breastfeeding/MaxProduction.html

http://newborns.stanford.edu/Breastfeeding/HandExpression.html

http://www.lllfrance.org/Videos/Assouplissement-par-contre-pression.html

Peut-être elle a mis le tire lait trop fort ? Peut-être elle peut déjà exprimer à la main, se donner le temps de se détendre pour amorcer le sein. Si le tire lait qu'elle a essayé ne lui convient pas elle peut aussi tester un autre tire lait et voir aussi si elle a la taille de téterelles adaptée.

Effectivement il vaut mieux déjà apprendre à bien drainer le sein avant de tester de prendre des galactogènes.

Bises
 

zoetoune

Colostrum
Merci pour les vidéo, je vais lui envoyé tout ça.
Pour le moment, elle en est un peu au meme point : lactation toujours insuffisante et seins mal drainés. Par contre, ça chemine sur la compréhension de ce qui se passe. D'après des docs fourni par une consultante (qu'elle doit voir demain), le syndrome de Raynaud (elle en a les symptomes, surtout la sensibilité au froid au niveau du bout des seins), n'est pas anodin et peut entrainer un mauvais écoulement du lait et par extension, des seins mal drainé! Ca pourrait expliquer pourquoi il s'énerve parfois au sein alors qu'une longue nuit vient de s'écouler et qu'elle sent bien qu'elle a les "seins plein de lait" (et qu'elle est donc sure que ce n'est pas le manque de lait qu'il l'énerve).

Elle a vu pour elle un super bon ostéo hier, qui a trouvé qu'il y avait beaucoup de boulot, notamment au niveau de son thorax et qu'il y avait de bonnes chances que ça explique au moins une partie de ses soucis d'allaitement + un soucis vasculaire qui doit etre en lien avec le syndrome de Raynaud. Elle retourne aujourd'hui dans sa région, donc, l'ostéo ne va pas pouvoir faire une 2ème séance rapprochée comme il semblait le juger necessaire, mais bon, dans un mois, elle revient....
Pourtant, son ostéo habituelle lui avait dit que l'ostéopathie ne pouvait rien pour ses soucis....

Sinon, elle a fait analyser son lait (z'ont jamais vu ça de leur vie au labo et ils comprenait pas ce que ça voulait dire "analyser son lait"!!), pas de carences sur ce qui a été testé (fer, calcium, vitamine D, vitamine B12, potassium...), enfin, tout va bien de ce coté. Par contre, une importante colonie de streptocoque A et traces de straphylocoque doré (mais apparemment, c'est normal - enfin, jusqu'à nouvel ordre car y'a pas deux médecins qui tiennent le meme discours).

Donc, bon, pour le moment, c'est statu quo, mais en meme temps, ça avance.....
 
Haut