• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Bébé 16 jours - Gaz + s'énerve au sein

celinezm

Colostrum
Bonjour,

Depuis deux jours, mon fils s'énerve quand je le mets au sein (surtout d'un côté). Je précise qu'il a vu un ostéopathe lundi parce qu'il avait des reflux importants. Les reflux sont beaucoup moins importants mais il a maintenant des gaz qui lui font mal. Il pleure et se tortille jusqu'à ce qu'il "évacue".
Depuis hier, il semble très énervé lorsqu'il tète surtout d'un côté. Au début de la tétée il se jette sur le sein, généralement, il s'étouffe un peu... il lâche et le lait coule. Il reprend... il tète très activement et au bout d'une minute, il s'ennerve, il lâche, reprend, lâche, reprend sans cesse et en "couinant" d'impatience. A ce moment, le lait ne coule pas. En même temps il se tortille. Si je le redresse, il fait un rot et se ré-énerve en cherchant à téter. Je le remet et on recommence... au bout de 5-10 minutes, il commence à se calmer et tète un peu puis finit par s'endormir.

J'ai lu des articles sur le réflexe d'éjection fort mais je ne suis pas sûre que ce soit ça. Pour ses coliques, je ne sais pas quoi faire pour le soulager. Je pense que je vais le remmener chez l'ostéopathe si ça continue. Pour l'allaitement, là, j'ai les seins qui font mal parce qu'à force de prendre, tirer, lâcher... ça finit par être douloureux. Pouvez vous m'aider?

Merci d'avance pour vos retours et bonne journée.

Céline
 

Marielabeille

Hyperlactation
Je ne suis pas une experte mais mon petit m'a fait des trucs similaires (rassure-toi, ces problèmes sont temporaires, ils vont finir par s'arrêter !), alors je te glisse quelques idées.

- pour les gaz
En dehors des tétées, au moment du change, tu peux lui remonter un peu les genoux sur le ventre, ça aide à faire péter. Un doux massage du ventre, avec le bout de trois doigts, dans le sens des aiguilles d'une montre par exemple, peut aussi être utile. Tu peux aussi, avec bébé sur le dos, placer ta main sous ses fesses et en bas du dos, et faire bouger la zone en remuant tes doigts : la stimulation du sacrum aide à évacuer les gaz. Soigne tout particulièrement l'étape du rot, au moins en journée : essaie de rester un bon quart d'heure avec bébé à la verticale. Plus il évacue de gaz par la bouche, moins il en a à évacuer par les fesses.
Tu peux aussi tenter les "mesures alimentaires", manger différemment pour que ton lait donne moins de gaz au petit. Ou encore, boire des infusions de graine de fenouil, ça a l'air bizarre mais j'ai l'impression que ça a fonctionné pour moi.

- Pour les étranglements à la tétée
Essaie de tirer un peu de lait avant la tétée pour vider le lait stocké dans tes seins et réduire un peu le débit.
 

lullaby

Voie lactée
Je pense également à quelque chose qui aidait beaucoup ma petite à évacuer. C'était de la tenir assise au-dessus du lavabo, son dos appuyé contre mon ventre, mes mains soutenant ses cuisses (comme quand on fait faire pipi à une petite fille dans la nature quoi !). En général, je n'avais pas à attendre longtemps, elle en profitait pour pousser et évacuer ce qui la gênait (air, selles) dans le lavabo !! J'avais tenté ça sur les conseils d'une amie qui pratique l'hygiène naturelle avec ses enfants. J'avoue que je n'y croyais pas trop mais bon, j'ai essayé et ça a bien fonctionné pour nous !!
Du coup, à chaque change, je lui proposais le lavabo et j'avais presque toujours droit à un pipi ou un caca !! C'est toujours ça de moins dans la couche !
 

Brusieg

Hyperlactation
Animatrice à la retraite
Bonjour Céline :eek: !

Effectivement, ce que tu décris fait penser à un réflexe d'éjection fort. Ton bébé semble très gêné d'ailleurs... Que ce soit pendant la tétée (il tousse, s'étrangle, s'étouffe, s'énerve, lâche le sein, le reprend...) ou après la tétée (coliques...) A-t-il également des selles vertes (comme des algues), explosives et mousseuses ?

Je lis que tu as déjà parcouru les documents concernant le REF. Je suppose que tu as déjà dû y trouver des réponses à tes questions et des pistes à exploiter ? Le document suivant : http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-hui/AA-78-Trop-de-lait-trop-vite-trop-fort.html?q=ref apporte d'ailleurs quelques astuces pour essayer de surmonter le REF. Peut-être pourrais-tu les mettre en œuvre et voir comment ça évolue ? Qu'en penses-tu ?

Peut-être aimerais-tu savoir que certaines mères ont remarqué que le REF se calme la nuit. Ainsi, elles choisissent de privilégier les tétées nocturnes plus calmes.
Enfin, des études ont montré que le REF est accentué par la consommation de certains aliments. C'est le cas des produits laitiers (yaourts, fromages, lait, mais aussi "lait caché" dans les biscuits du commerce, les plats cuisinés, la charcuterie, etc...), le chocolat, les amandes, châtaignes, noisettes, les agrumes...
Certaines mères ont choisi de faire une éviction de ces aliments et ont vu une amélioration de la situation au bout de 15 jours / 3 semaines.
Qu'en penses-tu, Céline ? Aimerais-tu essayer cela, toi aussi ?

Je t'envoie beaucoup de courage ! Ce n'est pas facile de voir son petit bout souffrir et d'avoir l'impression d'être impuissant. Mais sois certaine que tu fais tout ce qu'il faut pour ton bébé. Tu es une maman formidable pour ton petit bout et il a beaucoup de chance de t'avoir pour maman :eek: !

Y a-t-il des réunions LLL près de chez toi ? Peut-être aimerais-tu y participer pour rencontrer d'autres mamans et des animatrices LLL afin de partager des expériences et des astuces ?
 
Haut