• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Astuces et témoignages pour confirmer un sevrage nocturne après séparation

MamanLibellule

Période de pointe
Bonjour à tous!
J'ouvre une nouvelle discussion car, ça y est, après 16 mois d'allaitement, il semblerait bien qu'on arrive à la fin : Mes enfants sont partis 12 jours en vacances à la mer chez mes parents, même mon petit dernier (à leur demande et sachant pertinemment qu'il réclamait encore une fois par nuit... Mes parents sont joueurs).

Première nuit sans moi, rendormissement 1h30 après le réveil nocturne, avec un biberon et une multitude de gros câlins et de promenades dans la maison (pour bien montrer que c'est la nuit).
Deuxième nuit sans moi, rendormissement en 30min avec câlins mais sans biberon.
Troisième nuit, pas de réveil.

A priori, ils sont sur la bonne voie. C'est cool!
Du coup, c'est décidé, j'en profite pour le sevrer. Il ne restait de toute manière que la tétée d'endormissement et la tétée nocturne, j'ai pas envie de remettre les doigts dans cet engrenage. 16 mois d'allaitement, c'est pas si mal que ça!

Alors je me prépare psychologiquement aux retrouvailles. A votre avis, selon les probas et vos éventuelles expériences, je retrouverai un Loulou qui aura complètement oublié ce que c'est qu'une tétée, ou il risque de réclamer en me voyant? 12 jours sans téter, à cet âge... Ca a quelle mémoire?
J'imagine que je ne "sentirai plus le lait", j'ai ptet une chance de pouvoir le rendormir sans qu'il réclame, non? A votre avis, s'il réclame à nouveau la nuit, c'est plus safe d'envoyer le Papa, ou je peux gérer? Si jamais je le fais téter à vide pour lui montrer qu'il n'y a plus de lait, peut-il relancer la machine malgré moi (et donc anéantir complètement mon plan)?
Je me souviens, pour ma grande, avoir eu un moment de flottement après le sevrage où je ne savais plus comment la rendormir. J'essaye d'anticiper ça au maximum.
Vous gérez comment, vous, les réveils nocturnes de vos bout d'chou sevrés?
 

Laitmotiv

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Coucou!
Je n‘ai que „sevré“ la nuit et j‘ai encore une tétée avec l’endormissement , mais voilà pour nous… Elle a compris que :
Papa se lève = pas de tétée
Maman se lève = tétée.
Si papa galère trop, il appelle maman = tétée et je précise que c‘est exceptionnel
Si la puce est malade , maman se lève systématiquement = tétées à volonté à titre exceptionnel et une fois que ça va mieux, on re-sèvre.
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Bonjour tu peux essayer les techniques de tes parents: biberon d'eau ou de lait, câlins, promenade...
Ici ça a été berceuse, veilleuse, câlins, proposer de l'eau si elle a soif...
Y'a pas de papa alors c'est moi qui ait géré. J'ai expliqué qu'il n'y aurait plus de tetees la nuit . ( j'ai sevré de jour bien plus tard)
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
A votre avis, selon les probas et vos éventuelles expériences, je retrouverai un Loulou qui aura complètement oublié ce que c'est qu'une tétée, ou il risque de réclamer en me voyant? 12 jours sans téter, à cet âge... Ca a quelle mémoire?
je dirais que cela dépend de l'enfant. Mais si c'était ma fille, aucun risque qu'elle oublie de téter. Au contraire, les séparations créent un regain d’intérêt pour le sein.
 

Chapy

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour !
A 18 mois j'ai aussi vécu une séparation de 13 jours avec mon fils qui tetait encore (jour et nuit).
J'ai du tirer mon lait pour me soulager uniquement les 5 premiers jours...
Il a boudé les bib de (mon) lait pendant la période.

Mais a mon retour téter est la première chose qu'il a demandé en me voyant. Et même s'il n'y avait plus de lait les premiers jours, il a persévérer.

Désolée ce n'est pas très encourageant !

Pour la nuit, j'avais expliqué que la tétée avait besoin de faire dodo jusqu'au matin et ça a fonctionné très rapidement. On se rendormait en câlin. Le papa n'a jamais participé (il se faisait recevoir dans les pleurs, nous n'avons jamais insisté).

Bon courage ! J'espère que ça se passera comme tu le souhaites.
 

Chloé B.

Colostrum
Bonsoir, je lis vos échanges et je souhaiterais sevrer ma fille qui a bientôt 14 mois. J’aime allaiter mon enfant mais nous avons encore 4 réveils nocturnes en ce moment - les prémolaires - et je suis épuisée de me lever. J’aimerais juste dormir 5h d’affilée! Une fois réveillée, il n’y a qu’une chose qu’elle veut, le sein, et si j’essaie de la bercer ou une autre méthode d’endormissement, elle hurle 😩 elle est déterminée !! je me sens coincée et j’ai ce sentiment d’avoir créé cela avec l’allaitement à la demande. Je ne sais pas comment m’y prendre pour le sevrage.. je vais regarder si je trouve une discussion plus précise à ce sujet.
 

Laitmotiv

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir, je lis vos échanges et je souhaiterais sevrer ma fille qui a bientôt 14 mois. J’aime allaiter mon enfant mais nous avons encore 4 réveils nocturnes en ce moment - les prémolaires - et je suis épuisée de me lever. J’aimerais juste dormir 5h d’affilée! Une fois réveillée, il n’y a qu’une chose qu’elle veut, le sein, et si j’essaie de la bercer ou une autre méthode d’endormissement, elle hurle 😩 elle est déterminée !! je me sens coincée et j’ai ce sentiment d’avoir créé cela avec l’allaitement à la demande. Je ne sais pas comment m’y prendre pour le sevrage.. je vais regarder si je trouve une discussion plus précise à ce sujet.
 

MamanLibellule

Période de pointe
Merci à toutes pour vos réponses, c'est exactement ce que j'attendais sur la forme! En revanche, sur le fond... Bah... Ca m'arrange pas trop! ;)
Visiblement, je risque de retrouver un Loulou demandeur comme jamais!

Du coup je sais pas trop comment gérer les choses...
Je peux peut-être essayer de maintenir le sevrage de nuit, et le laisser téter la journée quand même?
@Chapy , ton fils a fait des nuits complètes pendant ton absence? Ou il continuait de se réveiller même après quelques nuits sans toi?
Est-ce cette séparation qui t'as motivé pour le sevrer la nuit? As-tu cadré les choses la nuit dès ton retour, ou avez vous repris quelques tétées la nuit avant de sevrer?

Il accepte les biberons de lait entier avec plaisir, donc l'autre solution c'est de proposer un biberon s'il me signe "tétée" (Il a bien intégré le signe, mais il ne l'applique pas sur lui. Il le fait sur moi, et il me laboure la poitrine, du coup. C'est terriblement efficace, impossible de l'ignorer! :rolleyes:).

La vraie question, finalement, c'est : Est-ce que je veux sevrer complètement, ou est-ce que je veux reprendre l'allaitement (avec sans doute la nécessité d'un cadrage ferme la nuit)?

Pfff... Je sais pas.
Il est diversifié, il mange de tout, il ne réclame franchement pas vraiment la journée (sauf quand il a faim, ou quand il se réveille de mauvais poil. Du coup, respectivement un morceau de pain ou un gros câlin, ça résout tout aussi bien la problématique). Donc la tétée n'est plus vraiment essentielle pour lui.

De mon côté, c'est vrai que j'aime bien allaiter. Mais parfois c'est quand même contraignant. (Même si là, tout de suite, je me souviens plus quand et pourquoi, je me souviens avoir eu des moments de "raz le bol de la tétée".)

En fait je pense qu'on est tous les deux prêt à arrêter, mais le fait de me dire que c'est fini me rend nostalgique. Surtout que comme il n'est pas là, tout ce qui a un lien avec lui me manque. Je suis pas très objective du coup.
(Après, pour ne rien vous cacher, je commence à penser à bébé 3, donc ça ne sera sans doute pas mon dernier allaitement.)

Rah là là je suis dans l'indécision la plus complète! (Et qu'est ce que ça sera au sevrage de mon dernier allaitement! :eek:)
 

Chapy

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Mon fils faisait déjà des nuits complètes, sauf exception. Et lors des exceptions je lui donnais le sein. Donc la question du sevrage de nuit ne se posait pas a ce moment là.

De ce que je me souviens, ça s'est bien passé avec nuits complètes les 5 premiers jours, puis c'est devenu difficile. On lui manquait. Il se réveillait la nuit et sa mamie se couchait avec lui pour qu'il se rendorme. (Ma belle mère le gardait chez nous pendant cette période, il avait tous ses repères. Après 5 jours d'absence c'est devenu difficile tout le temps pour lui, heureusement mamie est formidable et il dormait déjà dans un lit 180*90 au sol.)

A notre retour, je culpabilisais de l'avoir laissé... Alors je n'arrivais pas à refuser les tétées. Il avait besoin d'être rassuré, il avait besoin de moi, tétée incluse. Ca a duré un moment. Bien entendu, il n'a plus fait "nos" nuits pour refaire le plein de maman. Et quand je l'ai senti mieux, j'ai expliqué que la tétée faisait dodo toutes la nuit maintenant parce qu'elle était fatiguée.

Nous ne sommes pas tout a fait dans le même cas de figure.

Mais je m'étais préparée à ce que la dernière tétée avant de partir soit notre dernière... Et en fait j'étais à la moitié de la durée d'allaitement !
 

Gabe

Hyperlactation
Ici BB absent 8 jours, il a repris comme si de rien n'était.
Je pense aussi que c'est propre à chaque enfant, peut-être qu'il ne demandera pas du tout et tu en sera surprise ^^

Bon courage.
 

MamanLibellule

Période de pointe
Je vous remercie pour toutes vos réponses! Et merci @Chapy pour ces explications.
Mon Loulou achève sa 7ième nuit sans nous ce matin, et 2ième nuit sans sa soeur non plus. Il semble plutôt bien le vivre. Il dort de 21h30 à 8h30 environ sans réveil. De mon côté, j'ai tiré pour la dernière fois vendredi soir, et depuis je découvre le bonheur de ne pas avoir de fuites! J'avoue, j'ai passé le week-end sans soutifs ni coussinets... Et je vais me faire plaiz aujourd'hui et demain aussi, puisque je suis en télétravail.

Avec ce que vous m'avez dit, j'ai élaboré mon plan d'attaque pour les retrouvailles (prévues samedi matin, puisque nous arriverons vendredi soir très tard):
_ Je ne lui proposerai pas de tétée ;
_ S'il me réclame, je tenterai une diversion biberon ;
_ Si elle ne fonctionne pas, je n'insisterai pas et je lui proposerai le sein, en précisant qu'il n'y a plus de lait maintenant et en priant pour qu'il n'insiste pas trop, et qu'il ne fasse pas redémarrer la machine. (Sur ce dernier point je n'y crois pas trop, j'ai toujours eu la montée de lait plutôt facile, je pense qu'il n'aura pas de mal à la relancer)
_ Si la machine redémarre, tant pis pour mon kiff no-bra et tant mieux pour notre allaitement. En revanche, le point non négociable sera : Pas de tétée la nuit. S'il se réveille, il pourra avoir tous les câlins du monde s'il veut, mais pas de tétée.

J'avoue que j'appréhende un peu les premières nuits... D'autant qu'on file dès le midi dans la belle-famille (qu'on a pas vu depuis l'été dernier, donc autant dire que mon Loulou ne les connait pas du tout) et qu'on dormira tous les 4 (mon homme, ma fille, mon fils et moi) dans la même chambre. Je n'ai jamais aimé dormir dans la même chambre que mes enfants (je suis toujours en stress à l'idée de les réveiller en me retournant, en respirant ou autre), mais là, je vais être encore plus en stress à l'idée de le réveiller et de devoir le rendormir sans le sein!
Mais bon, on verra bien comment ça se passe.

Je vous tiendrai au courant! :)
 

MamanLibellule

Période de pointe
Avec ce que vous m'avez dit, j'ai élaboré mon plan d'attaque pour les retrouvailles (prévues samedi matin, puisque nous arriverons vendredi soir très tard):
_ Je ne lui proposerai pas de tétée ;
_ S'il me réclame, je tenterai une diversion biberon ;
_ Si elle ne fonctionne pas, je n'insisterai pas et je lui proposerai le sein, en précisant qu'il n'y a plus de lait maintenant et en priant pour qu'il n'insiste pas trop, et qu'il ne fasse pas redémarrer la machine. (Sur ce dernier point je n'y crois pas trop, j'ai toujours eu la montée de lait plutôt facile, je pense qu'il n'aura pas de mal à la relancer)
_ Si la machine redémarre, tant pis pour mon kiff no-bra et tant mieux pour notre allaitement. En revanche, le point non négociable sera : Pas de tétée la nuit. S'il se réveille, il pourra avoir tous les câlins du monde s'il veut, mais pas de tétée.
Hello!
Bon, je reviens rapidement faire un Update sur mon plan d'attaque :
Je retrouve mon Loulou demain matin et, après avoir passé une semaine sans tirer mon lait (et sans en éprouver le besoin), je sens toujours une mini goutte perler, de temps en temps, au bout de mon téton. Pas assez pour passer à travers le tee shirt, mais assez pour avoir une sensation de frais.
Bref, je raye mentalement l'idée qu'il y ait une micro-chance qu'il ne fasse pas redémarrer la machine s'il tète. Je me disais que peut-être, ça mettrait un peu plus de temps à monter et peut-être qu'il lâcherait l'affaire avant, mais là je sens bien que ça va redémarrer au quart de tour.
Bon, le plan d'action reste le même, mais je sens bien que mes nénés ne seront pas de mon côté.

Suite au prochain épisode! :)
 

L'apprentie

Hyperlactation
Je connais quelqu'un qui a mis de la moutarde sur ses tétons. "Le goût est différent quand on est grand"
Pas certaine que ça convienne à tout le monde mais on ne sait jamais 😄
 

MamanLibellule

Période de pointe
Hello les filles!
Voici le fin mot de l’histoire: Loulou est complètement sevré!
Je m’attendais à ce qu’il réclame samedi matin à nos retrouvailles… bah en fait il a rien réclamé du tout parce qu’il nous a fait la gueule.
Genre, il m’a vu, il a bloqué, et il a réclamé les bras de ma mère en pignant. Il hurlait dès que je tentait de lui adresser la parole.
Il a sifflé le bib de lait entier du matin dans les bras de mon père en me scrutant d’un air mauvais, et il a fini par se dérider après 30min de jeu où ma mère se détachait progressivement de lui, et où je l’approchait progressivement.
Donc quand j’ai pu le toucher sans qu’il hurle, il avait déjà pris le petit dej.
Et depuis, il n’a pas réclamé la tétée une seule fois.
Sur les 3 nuits passées ensemble, il y a eu 1 nuit complète et 2 nuits avec 1 ou 2 réveils rendormi en moins de 2min en berçant.
J’ai géré tous les endormissements en restant près de lui et en lui faisant un gros câlin quand il réclamait… mais jamais il n’a cherché à téter.
C’est donc officiel, cet allaitement aura duré 16 mois, et il se sera terminé sur une super opportunité, à base de vacances, de sable et de calins des grands parents.
Je suis vraiment contente.
On va profiter de nos vacances en famille avec deux enfants qui sont de plus en plus grands.
Merci à vous toutes pour tous vos conseils, vos encouragements et vos mots rassurants.
 

Masyla

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Hello les filles!
Voici le fin mot de l’histoire: Loulou est complètement sevré!
Je m’attendais à ce qu’il réclame samedi matin à nos retrouvailles… bah en fait il a rien réclamé du tout parce qu’il nous a fait la gueule.
Genre, il m’a vu, il a bloqué, et il a réclamé les bras de ma mère en pignant. Il hurlait dès que je tentait de lui adresser la parole.
Il a sifflé le bib de lait entier du matin dans les bras de mon père en me scrutant d’un air mauvais, et il a fini par se dérider après 30min de jeu où ma mère se détachait progressivement de lui, et où je l’approchait progressivement.
Donc quand j’ai pu le toucher sans qu’il hurle, il avait déjà pris le petit dej.
Et depuis, il n’a pas réclamé la tétée une seule fois.
Sur les 3 nuits passées ensemble, il y a eu 1 nuit complète et 2 nuits avec 1 ou 2 réveils rendormi en moins de 2min en berçant.
J’ai géré tous les endormissements en restant près de lui et en lui faisant un gros câlin quand il réclamait… mais jamais il n’a cherché à téter.
C’est donc officiel, cet allaitement aura duré 16 mois, et il se sera terminé sur une super opportunité, à base de vacances, de sable et de calins des grands parents.
Je suis vraiment contente.
On va profiter de nos vacances en famille avec deux enfants qui sont de plus en plus grands.
Merci à vous toutes pour tous vos conseils, vos encouragements et vos mots rassurants.
Trop contente de trouver ce post, je cherchais de tes nouvelles 😊
Wouah ça fait rêver comme sevrage ça dis donc… bravo pour l’avoir pressenti et tenté même si on te sentait surtout prête à ne pas forcer les choses.
Donc pas d’engorgements pour toi ?
Rholala tu as du kiffé les rendormissements en berçant!
Bon les retrouvailles n’étaient pas top mais au moins il était vraiment bien avec tes parents. Ça arrive svt ce genre de « boudage » aux retrouvailles pour celles qui ont laissé leurs enfants? Ça doit être frustrant…

Encore merci d’avoir partagé tes réflexions et ton expériences et bravo pour cet allaitement! En route pour de nouvelles aventures avec ton Loulou 😍
 
Haut