• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

 Anxiolytiques et allaitement

Errance

Colostrum
Bonsoir à toutes,
J'ai longtemps hésité à poster un message mais je sens que j'en ai besoin.
Je suis maman de 5 loulous, 4 d'une première union de 15 ans, 13 ans, 11 ans et 8 ans et mon petit 5 eme d'une nouvelle union de 1 mois que j'allaite.
J'ai une vie de famille très compliqué (en instance de jugement contre le père de mes 4 premiers enfants pour attouchement sur ma fille de 13 ans...), ce même père qui me harcele au téléphone (par sms et appels intempestifs)j'ai porté plainte pendant ma dernière grossesse pour ma fille déjà, et pour moi. Ma grande de 13 ans va voir un psychologue pour discuter de ce qu'elle a subit chez son père... Mes enfants ont peur d'y aller, j'ai leur garde mais normalement ils y vont les vacances. J'aurais du faire le nécessaire il y'a bien longtemps (nous sommes séparés depuis 8 ans maintenant) mais j'ai tjs eu peur (j'ai tjs très peur à l'heure actuelle). J'ai entamé des démarches pendant ma grossesse, malgré mes angoisses (peur qu'il récupère les enfants ou qu'il leur fasse du mal)... C'est ultra anxiogène.
Pour rajouter à cela, j'ai perdu mon emploi il y'a 2 ans et je suis au chômage depuis lors. Nous avons peu de finances donc.
Vous l'aurez compris, c'est pas la joie.
Mon médecin m'a prescrit des anxiolytiques car je ne dors pas bcp et je fais des crises d'angoisses assez impressionnantes et je ne fais que pleurer... Puis plus je suis fatiguée, plus j'angoisse, moins je dors, plus j'angoisse etc... Le cercle vicieux. J'ai très peur d'échouer mon allaitement à cause de ces médicaments (Seresta) quand j'y pense, où que je vois mon bébé et y pense je fond en larmes... (la par exemple...). Je sens que j'ai besoin de cette aide pour aller mieux, en parallèle d'une psychothérapie. Mais j'ai peur d'intoxiquer mon bébé avec ces médicaments... Je culpabilise énormément des que j'en prends, j'ose pas allaiter, mon compagnon donne un biberon de LA et je pleure toutes les larmes de mon corps... J'ai conscience que mes enfants ont besoin d'une maman forte et pas à la ramasse, mais je suis à bout, j'en peux plus. Ma situation m'angoisse terriblement. De plus le papa a trouvé un job de nuit, je me retrouve seule la nuit alors que c'est le moment où je suis le plus vulnérable...
Pensez vous que je peux allaiter bébé quand même ? Malgré les médicaments ? J'ai peur qu'il soit stone ou intoxiqué à cause de moi... Je ne veux pas arrêter de l'allaiter, ça serait la goutte d'eau qui fait déborder le vase...
Pardon pour le pavé, et merci de m'avoir lue.
 

Bbnou

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @Errance ,
Quel parcours difficile en effet, c'est normal d'être extrêmement fragilisée après ce que tu as vécu...
Lorsque l'on souffre on est très durs envers soi-même, on se dévalorise énormément, on ne voit que ce que l'on fait de mal...
Moi je retiens que tu es une mère qui se bat pour ses enfants, qui tente de prendre soin d'elle, qui cherche à s'en sortir en reconnaissant ses difficultés actuelles... Félicitations pour tout ça !
Le médecin qui t'a prescrit ton traitement sait que tu allaites ? Dans ce cas ne t'inquiète pas, beaucoup de mamans passent par des phases difficiles et ont besoin d'une béquille via un traitement pour aller mieux...
Tu peux vérifier le traitement que tu prends sur le site du CRAT si tu le souhaites.
Plein de courage, prends bien bien soin de toi.
Ton petit est gardé de temps en temps pour que tu puisses te reposer et prendre soin de toi? C'est essentiel ne l'oublie pas et ne culpabilise pas de cela.
Plein de douces pensées pour toi.
 

Bbnou

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Tiens je te fais un copier coller du site du CRAT, c'est très rassurant 😊
  • Allaitement
    • La quantité d’oxazépam reçue par l’enfant via le lait est très faible, de l’ordre de 1% de la dose maternelle (en mg/kg) (dosages réalisés chez 3 patientes recevant 10 mg trois fois par jour).
    • A ce jour, il n’a pas été rapporté d’effet particulier chez des enfants allaités par des mères sous oxazépam.
    • Au vu de ces éléments, l’utilisation de l’oxazépam est possible chez une femme qui allaite, si possible dans la limite de 10 mg trois fois par jour.
      • Réévaluer la poursuite de l’allaitement si l’enfant présente des signes de sédation (somnolence, mauvaise prise de poids liée à des troubles de la succion...).
    • Rappelons que dans les troubles anxieux généralisés et le trouble panique, on pourra utiliser en cours d’allaitement la paroxétine ou la sertraline (antidépresseurs).
 

Errance

Colostrum
Bonjour @Errance ,
Quel parcours difficile en effet, c'est normal d'être extrêmement fragilisée après ce que tu as vécu...
Lorsque l'on souffre on est très durs envers soi-même, on se dévalorise énormément, on ne voit que ce que l'on fait de mal...
Moi je retiens que tu es une mère qui se bat pour ses enfants, qui tente de prendre soin d'elle, qui cherche à s'en sortir en reconnaissant ses difficultés actuelles... Félicitations pour tout ça !
Le médecin qui t'a prescrit ton traitement sait que tu allaites ? Dans ce cas ne t'inquiète pas, beaucoup de mamans passent par des phases difficiles et ont besoin d'une béquille via un traitement pour aller mieux...
Tu peux vérifier le traitement que tu prends sur le site du CRAT si tu le souhaites.
Plein de courage, prends bien bien soin de toi.
Ton petit est gardé de temps en temps pour que tu puisses te reposer et prendre soin de toi? C'est essentiel ne l'oublie pas et ne culpabilise pas de cela.
Plein de douces pensées pour toi.
Merci infiniment pour ton message, qui m'a fait pleurer. Effectivement je vois tout en noir et j'ai du mal à relativiser... Je me bats et je suis fatiguée de le faire. Et d'avoir si peur. Je sais que ça passera, mais la a cet instant là, c'est dur.
Merci pour ton soutient et ton gentil message, ça m'a réchauffé le cœur.
Je suis allée voir le site du crat, le Seresta est OK avec l'allaitement, je dois respecter les doses et je vais tenter de le faire au mieux. Ma toubib n'y connaît rien en allaitement malheureusement... (elle râlé parce que bébé avait pris trop de poids au sein !)
 

Errance

Colostrum
Tiens je te fais un copier coller du site du CRAT, c'est très rassurant 😊
  • Allaitement
    • La quantité d’oxazépam reçue par l’enfant via le lait est très faible, de l’ordre de 1% de la dose maternelle (en mg/kg) (dosages réalisés chez 3 patientes recevant 10 mg trois fois par jour).
    • A ce jour, il n’a pas été rapporté d’effet particulier chez des enfants allaités par des mères sous oxazépam.
    • Au vu de ces éléments, l’utilisation de l’oxazépam est possible chez une femme qui allaite, si possible dans la limite de 10 mg trois fois par jour.
      • Réévaluer la poursuite de l’allaitement si l’enfant présente des signes de sédation (somnolence, mauvaise prise de poids liée à des troubles de la succion...).
    • Rappelons que dans les troubles anxieux généralisés et le trouble panique, on pourra utiliser en cours d’allaitement la paroxétine ou la sertraline (antidépresseurs).
Merci beaucoup !! En effet c'est rassurant !
 

Bbnou

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Merci infiniment pour ton message, qui m'a fait pleurer. Effectivement je vois tout en noir et j'ai du mal à relativiser... Je me bats et je suis fatiguée de le faire. Et d'avoir si peur. Je sais que ça passera, mais la a cet instant là, c'est dur.
Merci pour ton soutient et ton gentil message, ça m'a réchauffé le cœur.
Je suis allée voir le site du crat, le Seresta est OK avec l'allaitement, je dois respecter les doses et je vais tenter de le faire au mieux. Ma toubib n'y connaît rien en allaitement malheureusement... (elle râlé parce que bébé avait pris trop de poids au sein !)
Oui hihihi en effet elle n'y connaît rien! Mais elle prendrait pas de risque si elle avait un doute, elle te dirait "arrêtez d'allaiter !!! "
Heureusement le site du CRAT est pratique pour ça !
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonsoir @Errance, tout d'abord :calin:
Avec un tel parcours, on peut tout à fait imaginer que tu soit mal et que tu ait besoin d'aide. Poster ce message a du te demander beaucoup de courage!
On te sent tiraillée :(
J'ajoute aux infos données ci dessus le contenu détaillé du "coin du prescripteur", rubrique tirée de la revue "les dossiers de l'allaitement" destinée aux professionnels de santé.
L’oxazépam (Séresta ® )
C’est l’un des métabolites du diazépam (voir également
cette molécule). Il a une biodisponibilité élevée, une demi-
vie relativement courte (8 heures en moyenne), et aucun
métabolite actif. Il est fortement lié aux protéines plasma-
tiques (environ 95 %) et peu liposoluble. Il a été étudié chez
une mère qui en prenait 15 à 30 mg/jour (Rane). Le taux
lacté représentait environ 1 % du taux plasmatique. Dans les
12 échantillons de lait maternel prélevés pendant les 2 pre-
mières semaines post-partum, le taux lacté d’oxazépam allait
de 11 à 26 µg/l, tandis que le taux d’oxazépam conjugué
était de moins de 5 µg/l.
Une autre étude a suivi une mère dont l’enfant avait 7
mois, et qui a pris 10 mg d’oxazépam 3 fois par jour (Wre-
tlind). Des échantillons de lait ont été collectés matin et soir.
Le taux lacté allait de 24 à 30 µg/l, et la demi-vie lactée était
d’environ 12 heures. Un bébé exclusivement allaité recevrait
environ 4 µg/jour d’oxazépam, soit 0,7 % de la dose mater-
nelle ajustée pour le poids. Dans une étude portant sur une
femme toxicomane pour les benzodiazépines (Dusci) et qui
prenait 80 mg/jour de diazépam et 30 mg/jour d’oxazépam
lorsqu’elle a débuté un protocole de sevrage, le taux lacté
moyen d’oxazépam au 15 e jour du protocole était de 22 µg/l.
Au 25 e et 30 e jour, il était respectivement de 13 et 8 µg/l.
Cette molécule semble être un bon choix pour la mère al-
laitante, en raison de son très faible passage dans le lait.
Aucun effet n’a été enregistré chez les enfants. En cas
d’utilisation au long cours, suivre l’enfant régulièrement.
As tu des professionnels de santé qui peuvent t'accompagner face à tes difficultés? Sage femme, professionnels de PMI, équipe spécialisée dans la périnatalité?
 

Oleae

Montée de lait
Bonsoir Errance,
Je t'envoie des wagons de courage car tu es une MèreVeilleuse !! Je te souhaite de tout coeur d'aller mieux et parfois une béquille est effectivement nécessaire. Je suis actuellement sous seresta 3 fois par jour pour lutter contre une DPP/anxiete post natale, je prends aussi des médicaments neuroleptiques pour lutter contre une neuropathie qui sont aussi compatibles avec l'allaitement et sans danger pour bébé ! Le site du CRAT est une mine d'or et il ne faut pas culpabiliser d'avoir besoin d'un p'tit coup de boost pour s'en sortir.
Je suis de tout coeur avec toi.
 

Chocob

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
@Errance je suis admirative de tout ce que tu mets en œuvre pour ten sortir avec ta famille, quel courage...
Je rejoins les messages des autres, le crat est vraiment une bonne référence pour les médicaments pendant l'allaitement, et si le médicament cherché n'est pas sur le site tu peux demander au médecin, sage femme ou pharmacien de leur envoyer un mail.
En tout cas le seresta est l'anxiolytique de choix en cours d'allaitement jusque 30 mg jour. Parfois dans certaines formes d'anxiété un antidépresseur peut également être adapté. Je ne sais pas où tu habites mais peut être que pres de chez toi, au besoin, il y a des psychiatres spécialisés en perinatalite qui pourraient si besoin t'aiguiller. Il y a aussi une association connue qui s'appelle "maman blues" avec des antennes locales pour rencontrer des animatrices, et ils ont aussi un forum. Dans tous les cas si tu n'es pas bien, en faisant disparaître ton anxiété avec les médicaments tu te feras non seulement du bien à toi mais également à tes enfants qui verront une maman apaisée.
Plein de pensées et de soutien.
 

camilamamita

Colostrum
Bonjour a toutes,
J'ai lu avec attention vos messages car je me trouve dans une situation de soin par anxiolytiques depuis une semaine (seresta 10mg matin et soir) pour des angoisses très fortes et trop handicapantes.
J'entends tout et son contraire a propos des éventuels effets et mon médecin généraliste m'a parlé de sevrage pour le bébé, que celui-ci pouvait passer par une phase équivalente à la fin du traitement.
Or, mon petit bébé d'un mois, très vif et en pleine forme, passe des phases d'éveil assez agitées la nuit ou parfois semble vraiment anxieux. J'aurais aimé savoir si cela pouvait être du au traitement que je prends....
Surtout que je suis en phase de rodage, j'aurai peut-être besoin d'un traitement ponctuel sur plusieurs semaines, je ne peux pas savoir comment va évoluer mon état ...
Merci a vous si vous avez des expériences similaires à me partager, je ne me permettrai pas de continuer à allaiter si mon bébé en est affecté même si l'allaitement me tient bcp a coeur.
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Or, mon petit bébé d'un mois, très vif et en pleine forme, passe des phases d'éveil assez agitées la nuit ou parfois semble vraiment anxieux. J'aurais aimé savoir si cela pouvait être du au traitement que je prends....
As tu déjà lu ce document?
BGeaucoups de bébés passent par une phase de demandes frénétiques et d'agitation en fin de journée.
 

Apicobi

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonsoir, je prends le même médicament, j'ai eu le même dosage ( actuellement je l'ai baissé mais vais peut-être le reaugmenter au prochain rdv), et je n'ai vu aucun effet sur mon bébé, ni sur son comportement, ni sur son sommeil,ni sur son appétit.

Mon médecin généraliste me l'a prescrit comme étant compatible avec l'allaitement, et sur le site du crat ça dit qu'il n'y a pas de problème entre allaitement et seresta.

Par contre quand je suis stressée ou énervée, j'ai l'impression que mon bébé se sent mieux si je lui explique ce qui me contrarie, et que je lui dis que c'est pas sa faute et que je l'aime. Mais bon c'est juste un seul exemple basé sur chez moi, pas une généralité...

Bon courage..
 
Haut