• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Allaiter à la demande?

mech

Montée de lait
Bonjour,

je pense m'être fait polluer la tête par les discours de certains pédiatres:

Mon fils a 5 mois et demi, cela fait plus de deux mois qu'on m'a dit d'arrêter de l'allaiter à la demande et de lui donner quatre ou cinq tétées max par 24h.
Qu'il faut que je le laisse pleurer la nuit pour qu'il s'arrête de réclamer à manger.
Résultats il se réveille toutes les nuits de très nombreuse fois en hurlant, moi je culpabilise de lui donner une tétées la nuit, je dors très mal, lui aussi, le papa aussi...

La pédiatre de la crèche m'a dit qu'il était trop nourris, il mesure 72cm et pèse 9kg, résultat ce mois ci il n'a pris que 200g...
Elle dit également que si je continue à l'allaiter la nuit, il va forcément tjs se réveiller...

Lorsqu'il est à la crèche il a un bib de lait en poudre, mais qd je suis en repos dois-je l'allaiter à la demande?

Dois-je l'allaiter la nuit autant de fois qu'il pleure?

En plus j'ai peur de ne plus avoir assez de lait pour lui étant donné son gabarit et le fait que je travaille à l'hôpital et que mes horaires changeant, ajoutés à mes nuits courtes me fatiguent beaucoup.

J'ai besoin de soutien et d'aide car c'est un moment difficile pour moi...
 

Marina

Montée de lait
Bonjour Mech,

ton bébé est très grand, mais son poids n'est pas choquant pour sa taille. S'il grandit et grossit de façon proportionnée, il n'y a pas de raison de le priver de manger pour essayer de le faire rentrer dans les courbes. Pour ce qui est de l'allaitement et de 4 ou 5 tétées par jour, outre le fait que ton bébé peut tout à fait avoir besoin de plus que cela, cela peut être un peu dangereux pour ton allaitement. Avec un bébé aussi grand, il faut compter lui fournir plus d'un litre de lait par jour (1,15 L si on fait le calcul 9000/10 +250). Cela signifie pour 4 tétées être capable de fournir au bas mot 250 mL à chaque fois et donc stocker 125 mL par sein. Si pour tes seins, cela signifie un début d'engorgement, ils ne vont pas accepter cela, vont produire moins que ce qu'il faut et pour le coup tu n'auras peut-être plus assez de lait pour ton petit.
Pour les nuits, c'est vrai que les réveils peuvent durer longtemps, la mienne se réveille toujours à 15,5 mois, mais si toi tu le vis bien, que ta famille et ton bébé le vivent bien, il s'agit d'une organisation interne à la famille. De plus, comme nous travaillons, nos bébés sont privés de nous la journée, un médecin devrait pouvoir se dire qu'un bébé qui ne voit presque pas sa maman le jour peut avoir besoin de compenser le manque de maman la nuit.
 

AnnabeLLLe

Hyperlactation
Bonjour Mech,

Pas facile ces discours culpabilisant qui nous font oublier de suivre notre instinct... Moi je pense que malgré toutes leurs longues études tu seras tout de même la meilleure experte pour ton bébé, il faut que tu gardes confiance en toi !
Ici, petit bonhomme a 18 mois passés et se réveille encore 3 ou 4 fois la nuit, et pour autant je suis avec lui la journée aussi ; nous avons essayé de trouver des organisations qui nous conviennent pour que tout le monde puissent se reposer quand même ; et au fur et à mesure des mois les solutions s'adaptent à nous... Ma grande ne tétait que 4 fois à l'âge de ton fils ; et bien à chaque bb ses besoins ; là ça n'a rien à voir (et des fois c'est dur mais quand même moins dur que de gérer un bébé qui hurle dans la nuit, moi je préfère qu'il tète... !)

Je rejoins Marina sur le fait que ton bébé a peut être besoin de téter plus souvent pour obtenir ce sont il a besoin, que la nuit il sait que tu es là et qu'il peut récupérer ce qu'il n'a pas eu la journée. Donner le sein à chaque fois qu'il le demande, et/ou à chaque fois que tu penses que c'est le bon moment, c'est le meilleur moyen d'entretenir ta lactation (et si tu t'absentes longtemps tu peux tirer une fois ton lait mais ce n'est plus indispensable à mon avis).

Je te souhaite encore pleins de belles tétées, repose toi et n'oublie pas de te faire confiance (et de faire lire cette discussion au papa !)
A bientôt de tes nouvelles !
 

Brusieg

Hyperlactation
Animatrice à la retraite
Bonjour mech,

quel passage difficile tu es en train de vivre là ! Tu es indécise, tiraillée entre les "conseils avisés" de la pédiatre et ce que te dicte ton coeur de maman. Comme c'est dur de trouver ses marques dans ces conditions !
Tu parles de 4 ou 5 tétées maximum par jour... huumm, ça me rappelle des choses !!! Le pédiatre de ma fille qui, pourtant m'avait vraiment soutenue jusque-là, et d'un coup, pour ses 5 mois, me dit que désormais, elle devra faire 4 repas par jour. Ni plus, ni moins. Je te comprends : c'est très déstabilisant ! Ce n'est pas de leur faute. Les professionnels de santé croient bien faire, mais ils ne sont pas toujours bien formés à l'allaitement maternel...
Ton petit bonhomme a de la chance d'avoir une maman comme toi, qui s'accroche fort pour lui, cherche des solutions, malgré la fatigue et les doutes. Tu peux être fière de toi, mech, vraiment !

A LLL, nous pensons qu'une mère est l'experte de son enfant. Elle seule sait parfaitement bien ce qui convient à son bébé. Que dirais-tu de te faire confiance, de faire confiance à ton instinct et à ton petit bout ?
Par ailleurs, toi, que veux-tu réellement ? Le faire téter plus souvent y compris la nuit ? Acceptes-tu de le laisser pleurer dans l'espoir qu'il ne réclamera plus une tétée ? Certainement non, mais en même temps, tu culpabilises de le faire téter la nuit...

Des études prouvent que l'allaitement obéit à la loi de l'offre et la demande : plus bébé tète, plus maman fournit de lait.
En effet, tu as des conditions de travail particulières et aléatoires, mais bon nombre de mamans qui travaillent ont trouvé un intérêt à faire téter leur bébé dès qu'elles sont avec lui : les week ends, les jours de repos, le soir, les vacances, etc... En effet, cela a de nombreux intérêts : entretien +++ de la lactation, retrouvailles après une séparation plus ou moins longue entre le bébé et sa maman. Un bébé ne tète pas "que" pour des raisons alimentaires. Les tétées répondent aussi à son besoin de câlins, de contact avec sa maman.
De même, beaucoup de mères trouvent que les tétées nocturnes y contribuent aussi. Les tétées nocturnes ont un double avantage, le lait changeant de composition à partir de 2h du matin environ, le lait devient bien plus riche et nourrissant pour le bébé. En ce qui concerne la maman, cela lui permet d'entretenir fortement sa lactation.
Par ailleurs, certaines mères trouvent que le sommeil partagé les aident à passer des nuits plus paisibles. Leur bébé contre elles, elles parviennent à le faire téter sans être totalement réveillées et parfois, elles allaitent sans s'en rendre compte.
Penses-tu que ces diverses pistes pourraient t'aider et convenir à ta petite famille ?

Je te propose ici divers liens LLL qui pourraient t'intéresser :
- http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-hui/AA-15-Questions-de-poids.html?q=poids+bébé+allaité (le poids de bébés allaités)
- http://www.lllfrance.org/Dossiers-d...ythmes-peut-lever-des-obstacles.html?q=rythme (le rythme des bébés) avec ce passage, notamment, qui risque de t'intéresser ;-) ! :
Dernier point de repère à transmettre, les 2/3 des bébés entre 1 et 6 mois conservent de 1 à 3 tétées de nuit (5). Certains conseils concernant le sommeil des bébés qui stipulent que l’enfant entre 3 et 6 mois n’a plus besoin de nourriture la nuit (18) ne sont pas adéquats pour les bébés allaités.
- http://www.lllfrance.org/Feuillets-...nt-aux-signes-d-eveil.html?q=allaiter+demande (allaitement à la demande, aux signes d'éveil)
- http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-hui/AA-46-Ainsi-dorment-les-bebes.html?q=cododo (le sommeil partagé)

Je t'envoie plein de courage !
A plus tard.
 
Dernière édition:

mech

Montée de lait
Merci pour vos réponses, je me sens moins seule. Les seules exemples d'allaitement qui dure que j'ai autour de moi sont des mamans qui n'ont pas travaillé pendant plusieurs mois voire années.

Le premier pédiatre qui s'est occupé de mon fils les premières semaines, depuis j'ai changé, alors qu'il n'avait que 3 semaines, m'avait dit de baisser les fréquences des tétées et qu'elles soient moins longues. Nolane avait pris 1,2kg en 3 semaines et c'était trop d'après lui, "il est imbibé de lait" m'a t-il dit!!!!

Moi j'en étais plutôt heureuse, quand je pensais à toutes les mamans qui s'inquiètent quand leur bébé prend peu de poids!

Tout ça pour dire que j'ai entendu tout et n'importe quoi mais que j'ai quand même suivi mon instinct.

En tout cas moi je suis heureuse d'allaiter, mon fils se régale, nous rions beaucoup et pour rien au monde je ne voudrais que ça change!


Je vais suivre vos conseils et essayer de composer entre mon bébé, le boulot et la fatigue, c'est pas facile mais je vais m'accrocher.
 

laezhan

Montée de lait
A un moment vers 5-6 mois, mon bébé s'est mis à se réveillait souvent, je reprenais le boulot je n'en pouvais plus. J'étais tiraillée entre l'envie de répondre à sa demande et le fait de lui "apprendre" à faire ses nuits. Finalement, j'ai "laissé tomber" de fatigue : le soir en allant lui redonner la tétée, je m'endormais à ses côtés, puis de plus en plus je l'attrapais la nuit et le laisser dans notre lit. Maintenant, je ne me souviens même pas l'avoir mis dans notre lit et je suis beaucoup plus reposée. Et tans pis pour les vélléités de ma mère à ce que je le mette dans sa chambre !
Aujourd'hui il a 8 mois, j'allaite toujours... y compris la nuit et même en dormant !

Bon courage !
 

Brusieg

Hyperlactation
Animatrice à la retraite
Bonsoir mech,

je suis contente de lire de tes nouvelles et surtout de voir que tu te sens moins seule ! Tu as raison d'être heureuse d'allaiter ton petit Nolane et de vouloir profiter à fond de ces moments de complicité et d'amour.
Je lis que tu as envie de t'accrocher et de suivre ton instinct, c'est super ! Bon nombre de mamans racontent que l'allaitement, c'est une histoire en tandem entre le bébé et sa maman, une relation de confiance l'un envers l'autre. Peut-être pourrais-tu te laisser guider par lui et ne te fier qu'à vos moments de complicité et de rires partagés ?

Je lis aussi que tu parles de travail et de la difficulté à tout concilier. Effectivement, ce n'est pas évident, je te comprends tout à fait ! Je peux te dire que des mamans dans ce cas-là, nous en voyons en réunions. S'informer et savoir qu'allaiter + travailler, c'est possible, c'est un bon début ;-) !!
Je te mets ici quelques documents LLL qui abordent ce moment délicat dans la vie d'une maman qui allaite.
- http://www.lllfrance.org/Feuillets-...l-et-separation-tirer-son-lait.html?q=travail
- http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-hui/AA-53-Allaitement-et-travail.html?q=travail

Bonne lecture et à plus tard !
 

mech

Montée de lait
Merci pour tous ces éclairages, cela fait plusieurs jours que je suis très souple sur les tétées, jour comme nuit, et biensûr mon bébé dort mieux!

Encore une petite question, je vois dans certains poste qu'il n'est pas conseillé de prendre une pilule contraceptive pendant l'allaitement, moi j'en prends une, microdosée, prescrite par les gynécos en cas d'allaitement. Faudrait-il l'arrêter?

Je ne tiens pas particulièrement à la prendre en plus...
 

fannie

Hyperlactation
il parait en effet que cela peut diminuer la production de lait même micro dosée, nous on utilisait le préservatif pendant les périodes fécondes et rien le reste du temps, mais il y a un risque de grossesse à assumer!

pour moi un bébé n'es jamais trop gros, sauf si on le bourre de sucreries, en général il s'afinent au moment de la marche et encore plus à partir de 2 ans, il faut les laisser tranquille ces petits!il faut aussi les laisser se dépenser, nous on évite la poussette, il fait tout à pied, ça lui fait du sport.

moi j'ai toujours allaité à la demande, et mon fils a fait ses nuits tard vers 20 mois, mais au moins il n'est pas angoissé,et quand il se réveille je le rejoins dans son lit pour finir la nuit et en plus j'ai pleins de calins. j'ai pleins de copines qui ont laissé hurler leur bébé qui du coup ont fait leurs nuits très tôt à 3 mois(par résignation, vu que personne ne vient quand on pleure), mais à 6 ans, c'est insomonies, crise d'angoisse, pédopsy et cauchemar... il vaut mieux à mon avis galérer un peu au début et avoir des enfants équilibrés par la suite, qu'être tranquille au début mais avoir de gros problèmes plus tard.

la nuit il réclame encore le sein, mais j'arrive à lui refuser en lui disant que mes seins font dodo, ce qu'il accepte.

bon courage pour tout assumer, travail et bébé, c'est toi qui sait ce qui est bon pour ton bébé, les pédiatres sont des médecins formés à soigner des maladies, ils n'ont pas de formation en éducation et donne des conseils sur leur avis personnel, comment eux ils éduquent leurs propres enfants, chacun fait comme il veut.
 

Brusieg

Hyperlactation
Animatrice à la retraite
Bonjour mech,

Quel plaisir de lire d'aussi bonnes nouvelles !
Je suis ravie de lire que tu es moins préoccupée, plus cool et que ton bébé dort mieux. Bravo, tu peux être fière de vous deux !

Pour répondre à ta question concernant la pilule pendant l'allaitement, plusieurs études montrent que les contraceptifs hormonaux contenant des oestrogènes diminuent la production de lait chez certaines mères. Les spécialistes en allaitement disent qu'il est intéressant d'éviter de les utiliser pendant l'allaitement. Ces mêmes études précisent que les femmes peuvent utiliser un contraceptif à la progestérone, moins susceptible d'affecter la lactation. Cependant, certaines mères et des professionnels de santé ont constaté que parfois, même les contraceptifs uniquement progestatifs peuvent réduire la production de lait, notamment si on commence à les prendre dans les 6 premières semaines post-partum.

Je te joins ici un extrait du feuillet 8 intitulé "D'autres mythes sur l'allaitement" du docteur Jack Newman : http://www.lllfrance.org/Feuillets-du-Dr-Jack-Newman/D-autres-mythes-sur-l-allaitement.html
13.Les femmes qui allaitent ne peuvent pas prendre de contraceptifs oraux. C'est faux! Le problème n'est pas l'exposition du bébé aux hormones féminines puisque de toute façon il en reçoit à travers l'allaitement. Le bébé en reçoit simplement un tout petit peu plus en cas de prise de la pilule. Cependant beaucoup de femmes qui prennent la pilule, même les progestatifs seuls, constatent une baisse de leur production lactée. Les contraceptifs oraux qui contiennent de l’œstrogène sont plus susceptibles d’entraîner une diminution de la production lactée. Étant donné que beaucoup de femmes produisent plus de lait que nécessaire, cela n'a souvent aucune conséquence, mais cela peut en avoir. Le bébé devient alors grognon et n'est pas satisfait de la tétée. Les bébés répondent au débit de lait qu'ils reçoivent, pas à la quantité « contenue » dans le sein. Et si tout à coup ce débit diminue, même si le sein produit toujours assez de lait pour nourrir l'enfant, cela suffit à le rendre grognon. L'arrêt de la pilule suffit souvent à remettre les choses en place. Dans la mesure du possible, les femmes qui allaitent devraient éviter de prendre la pilule, au moins jusqu'à ce que l'enfant commence à manger autre chose, généralement vers six mois. Même si l'enfant est plus grand, la production de lait peut diminuer de façon significative. Si la pilule doit être prise, choisir une pilule sans oestrogènes (uniquement à base de progestérone).
Est-ce que cela répond à tes questions ?

Bonne continuation et à plus tard.
 

mech

Montée de lait
Oui merci beaucoup Brusieg!

Fannie je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis un bébé, d'autant plus nourri au sein, n'est jamais gros!!! Moi j'aime les bonnes joues et autres petits bourrelets.
Bon là cette nuit nous avons très peu dormi mais je mets ça sur le compte des dents, deux d'un coup le mois dernier, et là je pense que les deux du haut arrivent... Dur dur d'être un bébé parait-il mais dur dur d'être maman aussi! ;-)
 

nelenz

Colostrum
Chaque jour qui passe, je suis ravie de lire ce forum et de voir qu'on se pose souvent les mêmes questions!
Je reprends le boulot aujourd'hui et depuis deux soirs, on a essayé un biberon de lait epaissi anti-régurgitations parce que mon fils de bientôt trois mois régurgite tout le temps, soit pendant/juste apres ou 1h apres la têtée.
(je suis en train de faire un régime sans lait de vache)
J'ai un peu l'impression d'avoir céder à la pression de l'entourage qui me stresse à me dire tout le temps "comment vas tu faire s'il ne fait pas ses nuits et que tu bosses?!?, tu allaites encore?!?, s'il régurgite c'est normal c'est que ton lait est trop fluide.." et bla et bla.
Et bien deux fois qu'on lui donne un biberon de LA, deux nuits qu'il se réveille deux fois et non pas qu'une seule comme il faisait dernierement.
Comme je reprends le boulot et que je ne rentrerai pas avant 21h ce soir, mon conjoint retente le LA ce soir, pour voir une derniere fois, parce qu'autrement je tire mon lait pour la nounou et j'ai prévu du temps au boulot pour le faire également.
J'ai lu les articles sur les dangers des régurgitations avec du lait épaissi, que finalement il vaut mieux pour le bébé de régurgiter du lait maternel que du LA car au moins le premier est cicatrisant pour l'oesophage, mais bon hier j'ai qd mm fini apres le biberon par une têtée sein quasi vidé par le tire-lait, au moins pour que le bébé profite de la têtée câlin, mais je vois bien que mon conjoint a du mal avec ça. Il pense qu'après ça devient une mauvaise habitude donnée à l'enfant et qu'il ne risque pas d'aller dormir facilement.
C'est vrai que pour l'endormir, j'utilise le porte bébé apres la têtée, comme ça d'une pierre deux coups, il est en position verticale pour éviter les régurgitations et il s'endort bcp plus vite que si on le met au lit et de le laisser pleurer.
Franchement les têtes sont dures et beaucoup pensent qu'il faut le laisser pleurer sans aller les voir pour que ça s'arrête.
Oui et bien on verra qd ils seront plus grands et que les peurs dans le noir afflueront.

Bref, heureusement que j'ai des amies qui poursuivent l'allaitement car ça fait du bien d'avoir des oreilles objectives
 

mech

Montée de lait
Je regrette d'avoir connu ce forum assez tard, j'aurais moins écouté et appliqué des conseils sur l'allaitement et le sommeil qui ne correspondent ni à mon bébé ni à moi...
 
Haut