• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Allaitement très compliqué

Vaalrhona

Colostrum
Bonjour,
J'ai ma fille qui a eu trois semaines samedi. Elle pesait 4.270 à la naissance et a perdu du poids les 3 premiers jours, j'ai du compléter.
Pour mon premier j'ai du arrêter l'allaitement à 3 semaines car on ne m'avait pas conseillée correctement et j'avais des douleurs horribles.
J'ai eu une réduction mammaire en 2016, et aujourd'hui j'ai du lait qui sort, des fuites. La seule différence avec ma première grossesse est que mes seins restent souples.
J'ai également perdu la sensibilité des mamelons, j'ai de grosses crevasses mais du coup elles ne sont pas douloureuses.
Aujourd'hui ma fille prend des biberons de 120ml après les tétées, toutes les 3h à l'exception de la nuit ou pour une raison obscure elle ne réclame que le sein toutes les 2h environ.
Du coup là concrètement je n'en peux plus, je ne comprends pas pourquoi la journée elle prend autant de biberon après le sein...
Je suis au bout du rouleau, j'ai l'impression de faire quelque chose de mal...
 
Bonjour,

Bienvenue sur le forum.

Perdre du poids les 3 premiers jours est normal, je sais pas pourquoi on vous a demandé de compléter.
Cependant après une réduction mammaire, des canaux lactifères peuvent avoir été sectionnés entrainant par conséquent une moindre production de lait. c'est peut être la raison pour laquelle vos seins restent souples et que vous donnez du lait en poudre. Mais je pense que votre chirurgien a du bien vous expliquer cet effet secondaire, donc que ce n'est pas une surprise pour vous.
des mères arrivent quand même à allaiter exclusivement. Je ne peux pas dire si c'est possible pour vous.
Vous trouverez des informations sur le site sur la chirurgie mammaire.

Il faudrait voir pour soigner vos crevasses, car même si elles ne sont pas douloureuses la chair à vif peut s'infecter. les crevasses peuvent aussi être la conséquence d'une mauvaise prise du sein (qu peu entrainer une moindre prise de lait!) ou d'une mauvaise position du bébé.

Voua allaitez toutes les 3 heures. Aujourd'hui, pour réussir un allaitement, on recommande l'allaitement à la demande c'est à dire dès que le bébé cherche le sein, sans attendre les pleurs. Un nouveau né à en moyenne 8 à 12 tétées par 24 h. Cela permet de maintenir la production lactée au niveau des besoins du bébé. Garder son bébé sur soi ou près de soit permet d'anticiper les besoins.

Les tétées de nuit sont importantes pour maintenir la lactation. Je pense que vous pouvez vous réjouir qu'elle ne réclame pas un biberon la nuit!

Si bébé réclame des biberons, c'est qu elle a faim après une tétée. Après avec le biberon, on tombe dans un cercle vicieux, plus on a de biberons, moins on tête, moins on produit de lait. Le biberon, peut entrainer une confusion sein tétine. Vous pouvez si vous souhaitez le donner autrement qu'au biberon.

Mais non vous ne faites pas quelque chose de mal, vous faites ce que vous pouvez étant donné la chirurgie. Et vous pouvez vous informer pour agir de façon la plus adéquate possible. L'allaitement, ça coule pas toujours de source et on a pas toujours dans notre société les bonnes infos autour de soi malheureusement...
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour voici des informations pour contacter une consultante en lactation certifiée ibclc: http://consultants-lactation.org/
Toutes ne sont pas répertoriée sur ce site. Il peut y en avoir ailleurs (maternités, pmi par exmple). et tu peux t'assurer de leur certification sur ce site: http://iblce.org/resources/iblce-registry/

Je copie-colle une message de@sylvie:
"La certification qui t'assure une formation initiale et une formation continue du professionnel de santé, c'est le sigle "IBCLC". Ce certificat t'assure que le pro de santé a été validé pour une durée de 5 ans, que son certificat a été revalidé au bout de 5 ans ( par des examens et par des preuves qu'il/elle a suivi des formations ) puis est repassé entièrement au bout de 10 ans.

Ce certificat t'assure du professionnalisme du pro de santé en matière d'allaitement. Cependant, il existe des limites, comme partout. Dues à la formation ( les consultantes près de chez nous n'avaient ps eu de formation sur les freins en formation initiale ). Dues à leur propre expérience : certaines ont allaité, ont mené des allaitements qui leur ont convenu et pensent que c'est ce type d'allaitement qui convient à toutes les mamans ; certaines n'ont pas allaité du tout et certaines n'ont pas eu l'expérience d'avoir des enfants...

Ce qui fait que certaines dissonances peuvent apparaître, surtout si l'allaitement se poursuit plus longtemps que ce qu'elles ont connu... ou que la maman pose des questions liées au maternage par l'allaitement ( qui n'est pas leur domaine de formation : les ibclc sont formées à l'allaitement, pas au maternage par l'allaitement )..."

Tu peux aussi contacter une animatrice lll près de chez toi. A la différence des consultantes en lactation ibclc, les animatrices lll sont bénévoles. Elles reçoivent une formation sur l'allaitement.
voici comment on peut contacter une animatrice lll.

"Une animatrice LLL est une maman bénévole, ayant une expérience d'allaitement minimal, ayant suivi une formation initiale, étant en accord avec les 10 points de la philosophie LLL concernant le maternage par l'allaitement, qui s'engage à se former de manière continue, qui a reçu une accréditation internationale ( de LLLInternationale ) reconnaissant ses compétences pour animer des réunions LLL, représenter la philosophie LLL, pratiquer l'aide de mère à mère ( nous ne sommes pas des pro de santé, même si certaines d'entre nous le sont ).
Au cours de notre formation ( initiale et continue ), nous travaillons sur les points liés à l'allaitement et à la conduite de l'allaitement ( quand tout va bien, quand les difficultés se présentent... ), sur le maternage par l'allaitement ( les pleurs, les nuits...), nous avons également tout une part de notre formation sur l'écoute empathique et sur nos biais personnels, afin d'aider les mamans là où chacune en est, et non là qu'on aimerait qu'elles en soient ! ;)
Autre point important, nous travaillons sur notre propre histoire, afin d'en explorer les méandres, et qu'elle n'interfère pas dans les informations que nous transmettons aux mamans.
Ainsi, vous avez peut-être pu constater sur le forum que les animatrices sont plutôt réservées sur leur problème personnel ! Ca nous arrive de parler de nous, bien sûr, mais notre travail consiste à vous laisser toute la place, à faire en sorte que vous puissiez vous exprimer, à vous faire interagir les unes avec les autres, car nous croyons qu'une mère qui a l'expérience de l'allaitement peut apporter informations et soutien à une autre maman qui allaite."


Je copie-colle un message de @Alix pour contacter une animatrice lll:
- commencer par chercher sur la carte de France la (ou les) animatrice(s) les plus proches de chez soi: http://www.lllfrance.org/reunions/trouver-une-reunion?view=map. Vous pouvez ensuite les contacter par mail ou par téléphone selon les coordonnées qu'elles ont laissées et ce qui vous arrange. N'ayez pas peur de déranger (à partir du moment où vous n'appelez pas à 6h du mat) car nous sommes bénévoles et d'accord pour être contactées. Si nous ne pouvons pas répondre, nous ne le faisons pas ou nous fixons un autre moment avec la mère qui appelle.
Appeler l'animatrice locale a plusieurs avantages : vous avez un contact près de chez vous, elle est informée sur les ressources locales (professionnels de santé formés à l'accompagnement des bébés allaités ...) et vous soulagez les animatrices de permanence qui ont beaucoup de contacts

- le numéro de permanence téléphonique : c'est une des animatrices (celles citées au-dessus) qui se bloque un créneau pour répondre au téléphone. L'idée c'est d'avoir une personne joignable pour les urgences ou les mères qui n'ont personnes près de chez elle. Le répondeur est très sollicité : quand je suis de permanence par exemple, mon téléphone sonne dès qu'il est raccroché ! Si l'animatrice est en ligne, ne laissez pas un message sur son répondeur, essayez plutôt de contacter une autre animatrice de France car celle de permanence ne pourra probablement pas vous rappeler.

- la boîte contact : des animatrices (toujours celles du premier tiret) acceptent de recevoir des mails et essaient de répondre aux mères dans les 48h.


La réduction mammaire peut être une cause de lactation insuffisante.
 

Alix

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @Vaalrhona

Le corps maternel s'adapte à la demande du bébé : plus le bébé tète, à condition que sa succion soit efficace, plus les terminaisons nerveuses du sein sont stimulées, ce qui envoie au cerveau le message de produire davantage de lait.

La perte de sensibilité au niveau des mamelons m'interpelle : qu'en pense le professionnel de santé qui te suit ? Si les terminaisons nerveuses sont endommagées, le message de produire du lait arrive de manière atténué. Même avec des terminaisons nerveuses abimées, il est possible d'allaiter, mais la mise au sein doit être augmentée en conséquence : si le message passe moins bien, il faut mettre encore plus souvent le bébé au sein pour atteindre une lactation suffisante.

Je te recommande la lecture de ce feuillet sur comment augmenter ta lactation : https://www.lllfrance.org/vous-info...france/1006-comment-augmenter-votre-lactation

Afin de vérifier que ton bébé reçoit assez de lait, tu peux suivre ses différentes pesées (une petite fille allaitée prend en moyenne 190g par semaine les deux premiers mois ) mais aussi le contenu de ses couches.
Un bébé exclusivement allaité qui reçoit assez de lait mouille bien 5 à 6 couches d'urine par jour et a au moins 2 ou 3 selles jaunes-dorées de la taille de son poing par 24h.

Concernant les crevasses, elles indiquent un défaut de position et/ou de succion du bébé.

As-tu déjà testé ces positions :

Biological nurturing (BN) ou transat : La mère est confortablement installée, semi-inclinée en arrière et son bébé est posée sur elle, face à elle. C'est la gravité qui maintient le bébé sur sa mère et il se positionne seul pour téter. Quelques photos sur cette page .


Ballon de rugby : la maman est assise, le visage du bébé est face au sein mais son corps est le long du corps de sa mère. Par exemple si le bébé tète le sein droit, son corps est le long du côté droit de sa mère. Un dessin ici en bas de page


Madone inversée : La mère est installée comme en madone classique mais c'est la main opposée au sein donné qui soutient la tête du bébé (ex : sein gauche soutenu par main gauche, main droite soutient bébé) La tête du bébé est placée au creux de la main , les doigts de la mère ne sont pas plus hauts que les oreilles et laissent à la tête du bébé la possibilité de s'incliner en arrière. Le poids du bébé est sur l'avant-bras de sa mère qui le porte à hauteur de sein, sans se pencher. Des coussins peuvent porter le bras de la maman.

Des positions en vidéo ici : https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/videos/1552-positions-dallaitement

Courage, ce que tu traverses est très éprouvant mais ta petite puce et toi allez trouver l'organisation qui vous convient !
 
Haut