• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Allaitement se termine trop tôt

Carobabygirl3

Colostrum
Bonsoir... Je vous écris un peu triste ce soir car forcé est de constater que mon allaitement est un échec. Mon bébé a 7 semaines. Les 4 premières semaines j’ai allaité exclusivement et je trouvais que vraiment ça se passait super bien. C’est mon troisième enfant et je la trouvais paisible et tonique à la fois. Seulement elle ne prenait que 10g par jour.. J’ai alors mis des compléments au biberon de 30ml par jour. Puis je les ai arrêté car je pensais que ça allait mieux. J avais tiré mon lait ++ pour restimuler, bien laissé bb au sein pendant pic de croissance, tisane.. Bb allait bien. Seulement durant 7J sans complément elle n’a rien pris. J’ai alors eu une consultante en lactation. La position était ok, la bouche parfois ok parfois trop serrée mais surtout une « aspiration faible ». J’ai alors passé 10j avec tire lait x2 2x/J, compléments au dal, homéopathie, ostheo pour la petite, et rien à changé. Pas d amélioration... J’ai eu mal au cœur de la voir téter si longtemps sans être repue et finalement ne boire qu au dal. Ayant tout mis en place sans amélioration, j’ai été découragée par tout l investissement et temps pour rien... (j’ai 2 filles de 2 et 4 ans, papa travaille beaucoup et peu d aide). Maintenant je la mets au sein minimum matin et soir + parfois la journée + biberons. Je pense que mon « allaitement » est seulement du cocooning. Je suis si triste d’être passée à côté alors que tout semblait avoir si bien commencé. La SF me dit que parfois on explique pas... :(
 

Marnie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Coucou @Carobabygirl3 ,

Ce "cocooning" est une part essentielle de l'allaitement <3 Tu donnes bien plus que du lait à ta fille : elle profite du bonheur d'être contre toi, dans ton odeur et de sentir ta peau.

Tu donnes le sein, ton allaitement n'est pas fini. Que désires-tu aujourd'hui ? Certaines mamans prolongent longtemps leur allaitement mixte (@ParisianLawyer l'a fait).
Ce que tu décris me fait penser à un problème de succion tout de même, voire de frein : ce type de problème est mal maîtrisé par de nombreux professionnels...

Qu'est-ce qu'on peut faire pour toi ?
 

Carobabygirl3

Colostrum
Marnie, merci pour votre réponse... C’est vrai que cela est vraiment précieux... En fait, quand je vois comme elle est apaisée contre moi, et qu’elle ne s’est jamais « énervée » de ne pas avoir assez, j’ai l’impression que ça aurait pu marcher. Elle avait regardé et mis également le doigt dans la bouche pour les freins.. pensez vous que je devrais demander un autre avis? J’zi Fort fort diminué depuis 8J, est ce rattrapable? Merci
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je pense que c'est encore rattrapable oui :) Après pas forcément du jour au lendemain... il faudra sûrement un peu de patience ;)
As-tu vu une consultante en lactation vraiment spécialiste ? Les sage-femmes s'y connaissent un peu en allaitement mais des fois il faut des connaissances plus poussées...
C'est difficile dit comme ça, mais déjà, pour stimuler ta lactation, si j'ai bien compris tu as fait 2 pompages par jour ? Ça me paraît peu si bébé ne sait pas bien téter (ou alors j'ai pas compris)... et tu arrivais à lui donner combien de complément avec cette méthode ? Reprenait-elle du poids correctement avec cette technique ?
A-t-elle une tétine ?

Par ailleurs de "ton" côté, as-tu une contraception hormonale ? Y aurait-il un souci de thyroïde (c'est parfois une piste quand on ne trouve "rien d'autre") ?

Bête question : mais les aînées ont-elles été allaitées sans problème ?

Courage, tu fais le mieux pour ta petite chou et on sait que c'est pas facile :calin:
 

Doobida

Lactarium
Ton allaitement n'est pas perdu si tu veux le continuer. Il y aura peut-être (sûrement) un peu de travail, mais c'est faisable. À voir avec tes deux aînées si tu as le temps, l'énergie, l'envie....
Je te joins le témoignage d'une amie qui a "sauvé" son allaitement après avoir fait reprendre du poids à son petit, malgré tout plein d'obstacles.
Emilie a dit:
Je voudrai vous faire partager mon histoire ! Mon combat pour l’allaitement !
Pendant ma grossesse, Il était évident pour moi que j’allaiterai mon enfant. J’étais heureuse de voir mes chemises de nuit trempées avant l’accouchement et j’avais hâte de tenir ce petit être déjà tant aimé contre moi pour le nourrir. Le plus naturellement du monde. Je n’avais jamais imaginé que cela pourrait se passer autrement.
Mon fils est Né le 19 mars et pesait 2,5 kilos pour 47 cm. Ma petite crevette. Lui Tout contre moi en peau a peau j’ai immédiatement voulu donner le sein mais il ne parvenait pas à ouvrir la bouche. Les sage femmes m’ont aidé à le nourrir en pressant mon sein pour recueillir le colostrum sur une toute petite cuillère !
Puis les jours qui ont suivi à la maternité mon tout petit était un peu faible et ne tétais pas efficacement car il s’endormait très vite au sein, il peinait à garder la bouche grande ouverte. une sage femme m’a conseillé d’utiliser des bouts de seins en silicone pour que ce soit moins difficile pour lui. Nous avons donc démarré de cette manière, au retour à la maison.
Une semaine après la sortie de la maternité, le pédiatre m’a dit que mon fils ne prenait pas assez de poids et qu’il fallait passer aux biberons afin de pouvoir vérifier la quantité avalée par le bébé.
Il m’a conseillé de tirer mon lait ou d’acheter du lait « pré » et de donner au biberon force 2 pour qu’il mange rapidement. On peut dire gaver...
Je suis rentrée chez moi en larmes, dévastée, avec tous mes espoirs piétinés. Déprimée. Mais je me suis dit que ce qui comptait était qu’il reprenne du poids alors allons-y...
je suis allée acheter un tire lait électrique, des biberons et ai mis ma peine de côté pour me concentrer sur bébé et sa santé.
En deux semaines de biberons mon fils avait pris plus de 30 grammes par jour mais ne savait plus téter au sein. Même avec les bouts de seins c’était compliqué, Il s’énervait immédiatement, gesticulait et pleurait ce qui rendait la tétée impossible, il perdait le sein constamment et hurlait sans parvenir à le reprendre.. bref c’était un mouvais moment pour tout le monde. Il était maintenant uniquement familier à l’écoulement rapide du biberon, la forme et la texture de la tétine...
encouragée par une amie incroyable et la lèche league de ma ville, Je me suis donc appliquée à essayer de lui apprendre à téter. Il n’avait jamais vraiment connu le sein au naturel, sans aucun artifice.
J’ai commencé par utiliser un DAL pour qu’il réapprenne à téter.
Mais impossible de lui faire prendre avec le sein, j’ai donc utilisé le dal au doigt pour qu’il réapprenne l’effort de succion doucement, petit à petit en jouant avec la difficulté due à la position des tuyaux.
Quand je n’utilisais pas le DAL j’utilisais des biberons mam qui imitent au mieux le mamelon pour qu’il se familiarise avec la forme.
Je tirais donc mon lait jour et nuit, toutes les 3h, afin de le nourrir évidemment, mais aussi de continuer à stimuler mes montées de lait sans quoi tout serait perdu ! Tout cela était très contraignant. Je devais tirer le lait, lui donner au DAL ou biberon, puis aller nettoyer mes outils toutes les 3h. Un cercle infernal. Fatiguant.
Cet apprentissage a duré 3 semaines, qui m’ont semblé une éternité. J’ai failli abandonner plusieurs fois, je m’étais même faite à l’idée que je tirerai mon lait pendant 6 mois pour le nourrir au biberon avec mon Lait en me répétant ce qu’on me disait pour me convaincre... que c’était le principal... mais quelle maigre compensation quand on désire allaiter son bébé !
Re motivée par quelques proches très concernés par mon aventure, incomprise par d’autres, j’ai persévéré en me disant qu’au pire ça marcherai pas, mais qu’au mieux j’aurai tout gagné !
3 semaines d’apprentissage plus tard donc, j’ai essayé de le mettre au sein un soir sans aucun espoir, blasée, pour pouvoir dire que j’aurai tout essayé avant de renoncer, et... oh miracle il a tété... efficacement, avec appétit, bonne humeur et concentration, ses yeux dans les miens. Quelle sensation ! J’étais tellement surprise et émue, les larmes sont montées... j’ai appelé son papa pour qu’il vienne voir le miracle qui était en train de se produire sous nos yeux !
Depuis ce soir la, depuis cette tétée hasardeuse réussie, il a uniquement tété au sein. Je ne sais même plus où j’ai rangé mon tire lait à l’heure où j’écris ces lignes ! J’ai réussi.

Aujourd’hui mon fils a deux mois et demi et pèse 5 kilos ! Cela fait 1 mois que j’allaite au sein exclusivement, tout ce passe merveilleusement bien et quel bonheur. Ces quelques semaines de combat me semblent aujourd’hui dérisoire et je suis totalement épanouie dans ma maternité. Je suis fière de lui, fière de moi, fière de nous et du lien qui nous unie un peu plus fort à chaque tétée.
Quoi qu’il se passe Une maman ne doit jamais renoncer à ses rêves, abandonner ses convictions. Ces moments intimes avec son bébé ne doivent jamais lui être volés, ils sont uniques et éphémères.. Personne ne les lui rendra. Il faut savoir les attraper pour ne plus jamais les laisser filer.
La force de la maternité est bien présente, qui mieux qu’une maman peut guider son enfant auprès d’elle où elle le désire. Qui mieux qu’une maman peut savoir de quoi son bébé a besoin... et ce dont elle a besoin...
Pense à ce que tu veux toi et reviens nous dire ce que tu souhaites, il y a plein de stratégies t'aider ;)
 

Carobabygirl3

Colostrum
Merci pour vos réponses les filles... Le témoignage est superbe! Quelle force a cette maman... Pour répondre aux questions, je n’ai pas encore repris de contraception justement pour mettre les chances de mon côté. (Je vais commencer la lueva). On a détecté une hypothyroïdie durant la grossesse et je prends de la l-thyroxine 50, pas encore recontrolé depuis l’accouchement. Cependant quand je tirais mon lait les quantités ont toujours été acceptables (+~120ml). Je tirais mon lait 2x/J avec un Medela double pompage. Avec les grandes pas possible de faire plus.... J’ai l’impression que la succion est bonne, la SF aussi. Sinon oui c’était une SF spécialisé. Depuis le début elle tète bien mais toujours calmement, sans jamais s énerver mais avec trop peu d’énergie selon moi. Mon aînée n’a pas été allaitée car refusais le sein dès le départ et pas renseignée du tout. La deuxième a été allaitée exclusivement jusque ses 5 mois. J avais eu des crevasses au début mais pour mon Bb 3 pas une.... j’étais vraiment confiante.
 

yomi

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
c'est tellement décourageant quand on croit que tout va bien et qu'aux pesées ça montre "le contraire", c'est comme si on pouvait pas se faire confiance à soi même en tant que maman
Les compléments que tu donnes sont de lait artificiel ou de lait maternel?
Est-ce que tu fais du peau à peau?
Avec deux autres enfants et peu d'aide, c'est déjà super ce que tu arrives à faire! et ta fille a déjà profité des anticorps de ton lait (et le contact avec toi). Pour moi, c'est déjà une réussite. Qu'est-ce que tu aimerais faire? Revenir à un allaitement exclusif ? (possible mais peut-être exigeant surtout en vue des circonstances) ou un allaitement mixte? ou peut-être du soutien pour parler de ce qui te tient à coeur?
 

Marnie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Elle avait regardé et mis également le doigt dans la bouche pour les freins.. pensez vous que je devrais demander un autre avis?
Éventuellement, oui : on a déjà vu ici des mamans revenir avec un avis médical négatif sur un frein et en fait, le frein était très important. Certaines mamans postent des photos de la bouche de leurs enfants ici pour avoir des pistes (un album ici pour voir le type de photos et surtout l'aspect que peuvent prendre les freins). Si tu penses que la succion est bonne mais faible, ça ne coûte rien d'aller voir les images, des fois que... Le fait que tu ne ressentes pas de douleur est cependant rassurant.

Un facteur important de prise de poids faible sinon, c'est un nombre de tétées insuffisant (par exemple lorsque les mamans respectent des conseils du type "allaitez toutes les quatre heures", "ne donnez jamais les deux seins dans la même tétée", "donnez une tétine entre", conseils qui ne gênent pas certains allaitements mais en pourrissent d'autres). Les premiers mois, les bébés tètent en moyenne jusqu'à 12 fois par 24 heures selon l'OMS.
 
Dernière édition:

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Ça vaut vraiment le coup de refaire vérifier cette thyroïde, car je cite "Un faible taux d'hormones thyroïdiennes peut réduire la production de lait." Il me semble que c'est parfois ça quand on ne voit "rien d'autre"...
vient de https://www.lllfrance.org/1974-allaitement-et-problemes-thyroidiens

Est-ce qu'elle a réussi avec tous les compléments à reprendre du poids ? Car ça peut être un cercle vicieux : difficulté à obtenir du lait -> peu énergique -> difficulté à téter -> pas assez de lait...

Par ailleurs côté contraception, farfouille sur le site pour vérifier que cette pilule ne diminue pas la lactation, ça serait ballot de diminuer encore tes chances ;)
Plein de courage <3 et de câlins :calin:
Continue autant que possible le peau à peau, un peu de DAL selon ton temps libre, un peu de pompages si tu peux (je comprends, diffiicle), et un bébé au sein le plus souvent possible. À la maternité, on me disait de le chatouiller, de le caresser, pour qu'il ne s'endorme pas et continue de téter, même pas fort...
 

Cactus2002

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
J'ajoute encore que chaque tétée est bénéfique à ton bébé. Même s'il prend du lait artificiel, continuer à maintenir quelques tétées par jour ne peut que lui apporter plein d'avantages. Bien évidemment un allaitement exclusif est encore mieux, mais un allaitement mixte est mieux que pas d'allaitement du tout. Plein de courage
 

Carobabygirl3

Colostrum
c'est tellement décourageant quand on croit que tout va bien et qu'aux pesées ça montre "le contraire", c'est comme si on pouvait pas se faire confiance à soi même en tant que maman
Les compléments que tu donnes sont de lait artificiel ou de lait maternel?
Est-ce que tu fais du peau à peau?
Avec deux autres enfants et peu d'aide, c'est déjà super ce que tu arrives à faire! et ta fille a déjà profité des anticorps de ton lait (et le contact avec toi). Pour moi, c'est déjà une réussite. Qu'est-ce que tu aimerais faire? Revenir à un allaitement exclusif ? (possible mais peut-être exigeant surtout en vue des circonstances) ou un allaitement mixte? ou peut-être du soutien pour parler de ce qui te tient à coeur?
 

Carobabygirl3

Colostrum
Merci beaucoup pour ta réponse Yomi! C’exactement cela.. C’est frustrant de penser que tout va bien alors qu’il y a un soucis... Revenir à un allaitement exclusif serait génial mais je pense que ça ne serait pas raisonnable. Je ne veux pas me cloisonner dans tout le temps que cela me demanderait.. Les grandes ont besoin de moi aussi. Mais ce que je voudrais, c’est maintenir un allaitement mixte. J’ai peur qu’un jour elle n’en veuille plus car habituée aux biberons... Ici j’ai minimum la tétée du matin et du soir de maintenue où elle a en plus un complément. La journée encore parfois 2 mises au sein.. Bon dimanche
 

Carobabygirl3

Colostrum
Ça vaut vraiment le coup de refaire vérifier cette thyroïde, car je cite "Un faible taux d'hormones thyroïdiennes peut réduire la production de lait." Il me semble que c'est parfois ça quand on ne voit "rien d'autre"...
vient de https://www.lllfrance.org/1974-allaitement-et-problemes-thyroidiens

Est-ce qu'elle a réussi avec tous les compléments à reprendre du poids ? Car ça peut être un cercle vicieux : difficulté à obtenir du lait -> peu énergique -> difficulté à téter -> pas assez de lait...

Par ailleurs côté contraception, farfouille sur le site pour vérifier que cette pilule ne diminue pas la lactation, ça serait ballot de diminuer encore tes chances ;)
Plein de courage <3 et de câlins :calin:
Continue autant que possible le peau à peau, un peu de DAL selon ton temps libre, un peu de pompages si tu peux (je comprends, diffiicle), et un bébé au sein le plus souvent possible. À la maternité, on me disait de le chatouiller, de le caresser, pour qu'il ne s'endorme pas et continue de téter, même pas fort...
 

Carobabygirl3

Colostrum
Merci Sekhmet! Je vais faire recontrôler la thyroïde cette semaine. Tu as raison! Oui elle grossit à vue d’œil! Ce sont des biberons de LA. Merci beaucoup, bonne journée
 

Carobabygirl3

Colostrum
J'ajoute encore que chaque tétée est bénéfique à ton bébé. Même s'il prend du lait artificiel, continuer à maintenir quelques tétées par jour ne peut que lui apporter plein d'avantages. Bien évidemment un allaitement exclusif est encore mieux, mais un allaitement mixte est mieux que pas d'allaitement du tout. Plein de courage
 
Haut