• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Allaitement d'un 2e bien difficile

Coquille

Colostrum
Bonjour,

Je suis maman d'une ado et d'un petit garçon de 3 mois.
J'ai allaité ma première 5 mois en exclusif, et 10 mois en tout.
Mes deux enfants sont nés très grands et avec un poids important (4,3 kgs et 4,8 kgs).

Je suis diagnostiquée Sopk mais sans infertilité. Je le précise car je viens de lire l'article faisant un lien entre ceci et faible production lactée.
Je suis également pesco végétarienne, mais presque végétarienne totalement en fait.
Pour ma fille, l'allaitement fut difficile, grosse perte de poids les premiers jours, mais je fus très ferme et tenace, avec beaucoup de tétées, ai tenu mais sa prise de poids est restée très lente jusqu'à la diversification. J'avais trouvé un pédiatre soutenant et bienveillant.

Pour mon fils, même schéma, mais cette fois j'ai accepté les compléments dès la maternité car je n'avais pas envie de revivre l'enfer du premier allaitement.
Néanmoins, la prise de poids de mon fils reste très lente.
A la visite du 2e mois, la courbe de poids s'aplatissant la pédiatre m'a bien évidemment invitée à monter les compléments...
Jusque là j'ai utilisé un Dal Medela pour limiter l'usage du biberon et préserver l'allaitement.
Nous avions trouvé une forme d'équilibre.

Le DaL étant très fastidieux surtout avec un gros volume, j'utilise un peu plus le bib pour me faciliter un peu la vie.

Mais depuis plusieurs jours mon bébé refuse de téter au delà des premières tétées du matin. Il pleure et refuse même de commencer à téter.
J'essaie plusieurs positions. Rien n'y fait.
Résultat nous sommes tombés à 3/4 tétées par jour ces derniers jours...

Il prend 2x 120 ml + 1x150 ml (soir) de lait artificiel.
Du coup je suis tiraillée entre la peur qu'il manque et le risque de mettre fin à l'allaitement et ne sais que faire.
Je suppose que peut-être la cause de son refus et la baisse de lactation de ma part et/ou le contraste avec le débit du biberon (lansinoh).
S'il s'énerve avec le sein, lui donner la sucette le calme souvent par contre. Il est très tonique et a apparemment une hyperextension.
Dans tous les cas j'essaie de tirer un peu de lait pour au moins le faire téter avec un DAL avec mon lait mais c'est une béquille. Ce midi je n'ai tiré que 30ml sur les 2 seins.
Je suis vraiment fatiguée et désemparée.
 
Dernière édition:

Monceau

Hyperlactation
Bonjour :)

je te pose d'emblée tout un tas de questions qui aideront à mieux cerner ta problématique :

Pourrais-tu tracer la courbe du poids de ton bébé, c'est ici : https://oms.syanni.eu
a combien de tétées étiez-vous avant sa grève de tétées? à combien de complements?
Donnais-tu un sein ou deux seins?
est-ce que les freins de langues et/ou de lèvres de ton bébé ont été vérifiés?
as-tu déjà consulté une conseillère en allaitement agréée?
est-ce que tu as des douleurs lors de l'allaitement?
 

Coquille

Colostrum
Bonjour,

Je donne habituellement un sein en alternance s'il s'endort sur le sein, ou semble rassasié/calme sinon les deux.

L'ostéopathe a vérifié sa bouche mais n'a rien vu. J'ai parlé à une consultante par webcam lors d'une discussion qui m'a dit que cette ostéopathe n'était pas spécialisée pour ça.

Concernant les compléments, nous avons monté un peu graduellement en fonction de ses réactions et l'équilibre était autour de 360 ml/ jour, répartis en 4x 90 que j'ai regroupé en 3 x 120 pour limiter l'usage pénible du DAL.
Récemment le dernier complément a été passé à 150 ml qui est toujours un biberon. Le reste du temps, je donne un biberon en cas de déplacement, le DaL étant incompatible. Ou le DAL sinon.

Son rythme était entre 6 et 10 tétées récemment (précédemment plus), je compte 2 tétées quand je donne successivement les 2 seins. En général il têtait bien 10/20 minutes chacun.

Je n'ai aucune douleur, Néanmoins il serre fort j'ai l'impression.
Je n'ai pas consulté, la consultante m'a déjà conseillé de me stimuler en tirant 6/8 fois par jour 10 min. Mais pour le moment je n'ai pas réussi à le faire.
Je dois voir une ostéopathe pour une plagiocéphalie également.
Pour la courbe, je vais voir ça.
 

Monceau

Hyperlactation
Deux seins successifs comptent comme une seule tétée. Si tu comptais ça comme deux tétées c’est que vous étiez souvent en dessous de 10 tétées par 24h.

Le nombre de tétées moyen jusqu'à 3-4 mois est 10-12 tétées par 24h, certaines mamans témoignent du nombre des tétées plus important (jusqu’à 18-20 par 24h). Certains enfants arrivent à bien prendre le poids avec moins de tétées mais ils ne sont pas nombreux. La majeure partie des enfants ont besoin de 10-12 tétées minimum pour prendre bien le poids même avec les mamans qui n’ont pas de problèmes de lactation.

Qu’est-ce qui a déclenché le début des compléments pour ton deuxième bébé ? est-ce que parce qu’il perdait beaucoup de poids ou c’était par prévention ?

Pourquoi je demande ça :

SOPK joue sans doute sur ta lactation, mais est-ce qu’il n’a pas eu aussi d’effet du cercle vicieux en plus : les compléments dès le début, donc moins de tétées, donc moins de stimulation, donc moins de lait, donc encore plus de compléments, donc encore moins de tétées, donc encore moins de lait,…
Donc il est probable que ton bébé n'est plus satisfait de la quantité et du débit du lait qui arrive via le sein d'ou le refus malgré tes precautions d'utiliser le DAL au maximum.

Pour augmenter la lactation et pour fournir au bébé le maximum de lait voici les conseils qu'on donne souvent :

1) Alterner souvent les seins, dès que le bébé n’a plus de déglutition active, changer le sein. Puis des que ça ralenti, revenir sur le premier, et puis redonner encore l’autre. On peut donner comme ça 2, 3, 4, 5, 6 seins. Il n’y a pas de limites. Le bébé recevra toujours du lait et ça bouste la lactation

2) Pratiquer la compression du sein pour faciliter l’arrivé du lait, surtout dans l’après-midi et soir ou le lait se fait rare et quand le bébé s’énerve souvent parce que ça ne vient pas assez vite. Il y a des videos sur internet qui montrent comment faire.

3) Augmenter le nombre de tétées pour stimuler au maximum. Par ailleurs les tétées du soir, les tétés en grappe, sont très importantes car elles stimulent au maximum et le bébé reçois le lait très riche et gras. Donner els complément à ce moment-là « remplace » cet épisode des tétés groupées et nuit à la lactation.

Qu'en penses-tu? as-tu déjà testé ces astuces?

Par ailleurs as-tu déjà lu ce document ? :
https://www.lllfrance.org/vous-info...aissance-des-rythmes-peut-lever-des-obstacles
 
Dernière édition:

Monceau

Hyperlactation
sur la courbe on voit que ça commence à s'applatir à partir de 3 semaines un peu pres. quelques choses a changé à ce moment là?
à quel age il a repris son poids de naissance?
 

Monceau

Hyperlactation
Dans tous les cas j'essaie de tirer un peu de lait
aussi pour comprendre ta situation - tu ne fais pas plus de tirages pour une ou des contraintes precises? parce que les tirages ça stimulent aussi la lactation en plus des tétées et en bonus on recupère du lait qu'on peut donner au bébé.
 

Coquille

Colostrum
Rebonjour, merci pour ces réponses.

Alors, les compléments ont débuté car mon bébé pleurait énormément, et je lui donnais le sein énormément pour essayer de le calmer et bien démarrer la lactation.
Pour ma première c'était pareil et j'avais du accepter un biberon ou deux de guerre lasse.
Pour mon fils, entre les pleurs et la perte de poids importante (il est passé sous les 10%) on me l'a proposé au bout de quelques jours. Les équipes me disaient que la montée de lait semblait tarder.
Lorsque à la maison j'ai baissé les compléments il avait reperdu un peu, la sage femme qui venait m'a dit de les remonter.
Il a repris son poids de naissance vers 3 semaines.

Pour le tire lait, j'avais un problème de taille de téterelle. C'était un Medela en simple, mais il faisait 21 minimum et j'avais besoin du 16.
Du coup ce n'était pas très agréable et je l'ai rendu. Depuis quelques jours j'en ai un autre en double pompage avec la bonne taille, mais bon les "rendements" ne sont pas terribles. J'ai tiré au mieux 45 ml.

Pour la question des 3 semaines, je ne sais pas, je vais voir, je tiens des notes.
 

Coquille

Colostrum
Le fait de passer d'un sein à l'autre, je le faisais à la maternité mais on m'a déconseillé de continuer car le bébé ne prenait que le lait riche en sucre. Donc ce serait moins nourrissant c'est ce que l'on m'a dit.
 

Monceau

Hyperlactation
D'accord, merci pour toutes ces précisions. J'espère que nos chères modératrices et autres mamans passeront aussi pour pouvoir te conseiller avec toutes ses infos.
En effet tu as bien fait de commencer les compléments vu que le bébé perdait trop de poids 😰 Dans tous les cas je te trouve très courageuse de perceverer avec toutes ces difficultés !

Ce que tu pourrais tenter c'est de relancer ta lactation avec le tire lait si tu peux trouver le temps et la motivation. Ça aura un double avantage- déjà stimuler et aussi peut etre meme constater l'augmentation des quantites du lait que tu produiras. La méthode s'appelle power-pomping. Tu installe le tire lait dans un endroit facilement accessible et tu tires quelques minutes aussi souvent que tu peux..pas besoin de laver le matériel à chaque fois. Il faut je crois arriver à plus de 10 tirages par jours. L'objectif ce n'est pas d'obtenir le lait (certaines mamans envloppent même le contenant pour pas voir combien elles sortent pour pas être découragées), mais de juste stimuler. Les quantités obtenues n'ont pas d'importance. En plus le tire-lait est réputé d'etre moins efficace que le bebe, donc les quantites obtenues ne seront pas forcément représentatives de Ta production réelle. Et il faut faire ça 2-3 jours de suite. Il y a un article sur le site LLL France qui parle de cette méthode.

En parallèle tu peux continuer proposer le sein à ton bébé à chaque occasion et pratiquer l'hyper-alternance des seins et la compression, ce sont deux outils efficace pour donner au bébé le maximum de lait possible.

Il faudrait pas abandonner les complément non plus. Par contre tu peux changer la méthodes le temps de relancer ta lactation. A la place de 3-4 gros biberons donner les quantutes plus petites mais plus souvent. En plus ça te permettra de donner différemment qu'en biberon - au DAL comme tu le faisais déjà ou autre (gobelet, cuillère, seringue,...). Ça sera utile pour re-habituer ton bébé de consommer les quantités plus petite sais plus souvent - comme ça se passe au sein en fait.

Qu'en penses tu ?
 
Le fait de passer d'un sein à l'autre, je le faisais à la maternité mais on m'a déconseillé de continuer car le bébé ne prenait que le lait riche en sucre. Donc ce serait moins nourrissant c'est ce que l'on m'a dit.
C'est sans doute un très mauvais conseil.

Donner beaucoup de tété et faire les deux seins et alterner autant de fois les seins que le bébé tètes est capital pour bien lancer la lactation et l'entretenir, l'augmenter.
Dès que bébé ralenti ses déglutitions on peut compresser le seinpour tenter de le faire téter encore. Quand ça ne marche plus, on peut le changer de sein pour stimuler bébé à nouveau.

Si bébé n'obtient pas assez de lait, il n'aura pas assez de lait gras non plus. car à la fin quand les déglutitions s'espacent bien, ce ne sont que les gouttes de lait qui viennent, même si c'est du lait gras.
 
Pour le powerpumping, je ne suis pas d'accord avec @Monceau. les quantités même si elles sont dérisoires sont importantes, et méritent d'être gardées pour être utilisées.

On est pas obligé de laver tous les instruments à chaque fois. On peut les mettre dans un sac propre et au frigidaire.

Ma conseillère m'avait dit qu'il faudrait environ 1 mois avec cette technique pour augmenter la lactation. Avec en parallèle de nombreuses tétés, cododo etc. C'est extrêmement chronophage. Et si j'ai bien compris, c'est le temps qui vous manque. Il faut voir quelles sont vos priorités et quelle aide (famille, aide d'un travailleur familial etc) vous pouvez obtenir.
Peut être que ça peut limiter la casse au niveau du poids, mais il ne faut pas attendre de miracles non plus. (ce que je veux dire, c'est que pour un bébé qui a descendu plusieurs couloirs de courbe, il ne faut pas trop espérer qu'il fasse le chemin inverse).

Gélules de fenugrec. Vous pouvez demander un rdv avec la conseillère en lactation pour avoir le protocole.

Je vous invite à consulter à nouveau une conseillère, si possible IBCLC pour vous aider dans votre projet.
 
Dernière édition:

Coquille

Colostrum
Bonjour,

Je vais aller lire et regarder les liens donnés autant que possible.
La consultante m'avait proposé de tester ce qui me semble être le power pomping proposé par Monceau, en confiant le nourrissage du bébé à un tiers sur la journée.
Il se trouve que je n'ai pas possibilité de confier mon bébé pour cela. Mon mari est très occupé.
Le point faible du DAL est que les tétées sont très longues avec, facilement 30 voire 45 minutes, voire plus parfois lorsque bébé somnole. De plus il doit se nettoyer plus longuement qu'un biberon. Coupler le DAl au multi tirage va s'avérer très difficile je pense. Néanmoins j'aimerais tenter d'établir un allaitement correct pour au moins aller jusqu'à la diversification.

Mais je reconnais que le découragement me saisit, et je ne sais pas si j'y arriverai.

Je me demande si augmenter temporairement les compléments ne serait pas nécessaire pour éviter à mon fils de manquer... En parallèle des dispositions proposées pour améliorer l'allaitement.

Pour tempérer, je précise que ma fille qui avait une courbe similaire fait maintenant plus d'1,70 à 14 ans et a un poids normal.
 

Monceau

Hyperlactation
oui ton découragement est compréhensible :/ mais tant que le bébé tète rien n'est perdu ! par ailleurs comment ça se passe la nuit? se réveille-t-il? tète-t-il mieux la nuit?

Ça me parait bizarre le conseil de confier le nourrissage du bébé à un tiers pour le power pumping. C’est une contrainte beaucoup trop grande et c'est juste impossible pour un bébé allaité. Par contre il est sans doute utile d'avoir quelqu'un pour ne serait-ce que tenir le bébé et avoir un peu plus de liberté. Je ne sais pas s'il y a des mamans qui peuvent témoigner, je crois qu'il y a des acrobates qui ont fait ça en allaitant le bébé sur un sein et en tirant sur l'autre.

Pour les compléments oui tu peux sans doute les augmenter temporairement car même LLL conseille des compléments en dessous de 450 grammes pris par mois. Tu peux donner des compléments au biberon si c’est plus simple. Il faut une tétine très bas débit (0 ou 1 ) et tenir le biberon a l’horizontal pour que le débit ne soit pas trop important. C’est mieux de ne pas dépasser 30 ml par compléments, quitte à en donner 10 par jour. Et de préférence après une tétée – il ne faut pas que les compléments remplacent les tétées.

Sinon voici la panoplie des alternatives au biberon :

alternatives.png
 

Monceau

Hyperlactation
Si le bébé refuse le sein, tu peux bien sur lui proposer le petit complément de 30 ml et puis retenter le sein en espérant qu’il sera plus serein pour le prendre tout en pratiquant la compression pour l’aider à accéder au lait. Dès qu’il n’a plus envie de téter (après avoir changé les seins – n’hésite pas à proposer les seins en alternant tant qu’il tète) et que tu sens qu’il n’est pas rassasié, reproposer le petit complément de 30 ml.

C’est ce genre de protocole qu’on conseille aux mamans qui doivent relancer leur lactation et en même temps complémenter leur bébés en attendant que leur lactation aille mieux. La tétée stimule toujours mieux que le tire-lait. et quand le bébé ne veut vraiment pas téter - tire-lait alors. L’essentiel est de stimuler les seins tous les 45-60 minutes. en fait ce process simule les piques de croissance quand le bébé est pendu au sein - ça augmente la production de maman normalement.

Après il existe bien sur des cas des femmes qui ont vraiment des soucis de production malgré tout. Mais déjà on peut essayer de relancer pour voir si ça marche. Ça ne fera pas de mal dans tous les cas.
 

Coquille

Colostrum
J'essaie de faire le marathon tire lait aujourd'hui.

Il a têté au lit comme d'habitude, mais moins longtemps.
Habituellement bien 20 min à gauche puis en pointillé jusqu'à 50/60 min à droite. Avec souvent 30 min ou 1 heure de dodo entre.
Il dort la nuit de 22/23 h jusque 6h30/7h selon les jours, en moyenne depuis le début quasiment.
Je le fais téter des deux côtés en restant au lit.
Aujourd'hui il n'a têté que 10 min à gauche puis 25 à droite.
Puis a refusé le sein chaque fois, j'ai donc fait un gros DaL 150 ml de lait artificiel à 10h30 et un Dal de 60 de lait tiré à 15h.
Sitôt la gourde finie il pleure et se détourne puis il se calme.

Dans ces conditions j'ai quelques doutes sur la possibilité réelle de le remettre au sein, puisque la tétée se limite au DaL, et donc la dose de compléments ou de lait tiré.
Nous avons essayé pour éviter le bib au départ, seringue, tasse, bib avec tetine pincée, et franchement j'ai vécu ça comme un calvaire, ce fut très difficile de le faire boire avec stress et agacement et je ne me sens pas de démultiplier les compléments avec ces méthodes.

J'ai d'ailleurs une interrogation au sujet des compléments puisque on m'avait dit qu'il fallait 3h entre chaque complément pour la digestion.
Quand on donne de petites quantités compte tenu de son âge maintenant, est-ce qu'il peut y avoir moins de temps entre chaque complément ou pas ?
Parce que du coup en respectant les 3 H d'intervalle, ça limite la quantité de fait.

J'ai pu tirer déjà 3 fois aujourd'hui, je tente une 4e.
Demain ayant rdv avec la pédiatre le matin et la sage femme l'après midi, avec le temps de transport ce sera plus difficile de tirer.
 

Monceau

Hyperlactation
si tu donnes des complements du LM il n'y a pas vraiment d'interval à respecter - le LM se digere très vite, en moins d'une heure. Le LA est en effet necessite plus de temps. Du coup il y a un réel intérêt de tenter de tirer pour donner le plus souvent du LM que du LA – l’organisation sera plus simple.

Pour le DAL – il le boit au sein ? je crois qu’en fonction si la pochette est plus haut ou plus bas, l’accès au lait est plus facile ou plus difficile : plus haut – ça va plus vite, plus bas – c’est plus difficile pour obtenir. Peut-être tu peux jouer là-dessus pour qu’il fournisse plus d’effort (et pour qu’il stimule plus le sein) ?
 

Monceau

Hyperlactation
Il dort la nuit de 22/23 h jusque 6h30/7h selon les jours, en moyenne depuis le début quasiment.
Dort-il à côté de toi dans la même pièce ou dans sa chambre? Dort-il avec une tétine ?

Pourquoi je demande – ce n’est pas parce que le bébé ne se réveille pas en pleurant qu’il ne peut pas téter ou qu’il ne doit pas téter. Quand il est entre deux cycles et commence à bouger, à tourner la tête, à faire les mouvements de la bouche, c’est le moment pour lui donner une tétée. On peut rater ces signes là si le bébé dort dans une autre pièce ou s’il a une tétine. L’allaitement de nuit est une partie très importante de l’allaitement. En réalité le plus gros de production du lait se fait la nuit. D’où l’abondance du lait le matin. Si le bébé ne tête pas la nuit, c’est une grosse perte des tétées nutritive. Ça ne pose pas de soucis si le bébé prend bien le poids qu’avec les tétées du jour. Mais en cas de prise de poids faible c’est une piste intéressante à exploiter. En plus la nuit ils sont très calmes et ne refuse quasiment jamais le sein.
 
Haut