• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

allaitement depuis + de 9 mois et toujours pas de retour de couches

alanys

Colostrum
bonjour à toutes, maman allaitante depuis + de 9 mois je suis épanouie et ravie de partager ses moments avec bébé.... que du bonheur....
:confused:Quelques questions me hantent comme :
Es ce que le retour de couche rime avec fin de l'allaitement?
Je ne prend aucunes contraception es ce que c'est lié au fait que je n'ai pas mon retour de couche?
Toutes ces questions parce que j'ai lu que tant que j'allaiterai, je n'aurai pas mon retour de couche et donc pas de perte de poids..... à savoir que j'ai pris environ +20kg pendant la grossesse et j'en ai perdu 5kg à l'accouchement depuis je ne perds plus rien!!!! je stagne la balance affiche 70kg et je suis agacée de cette taille44!!!!!:mad:
j'suis pas du genre nombriliste mais je n'ai pas envie de choisir entre l’arrêt de cette fabuleuse aventure avec bb et le fait de retrouver mon corps de midinette............... j'ai juste besoin de retrouver mon homme à qui ces kilos en trop commence à peser...... et moi aussi par la même occasion!!!!!!!! :mad:

es ce que quelqu'un peut m'aider, me conseiller ou me parler de son histoire
je mange à heures fixes, pas de cochonneries, pas de sport non plus pas de reprise du travail bref rien d'exceptionnel et un allaitement encore pas mal à la demande avec une diversification bien en route pour bb

j'attends votre aide
 

anjinha

Voie lactée
ce n'est pas être nombriliste tu sais, c'est normal, la grossesse et la maternité même si c'est la plus belle experience, entraine des changements physiques et psychologiques pas forcement facile à assumer.
Moi j'ai pris au final pas trop de poids 10kg mais j'ai accouché à 7 mois de grossesse. Avec les coliques j'ai eu tendance à trop profiter du chocolat donc dur dur. Une fois la reeducation terminée j'ai repris en douceur une activité physique. Au 5 mois de ma fille j'ai eu besoin de perdre vraiment du poids mais je voulais le faire en douceur que ça joue pas sur ma production de lait, j'ai donc refait un celebre regime W.... W......qui prend en compte le fait que tu allaites (exclusivement, ou non) et t'avertissent qu'il ne faut pas perdre plus de 500g par semaine. J'ai repris également une activité sportive (à la maison), wii fit, zumba fitness sur wii (j'adore danser et c tres physique) et meme si j'ai perdu que 2 kilos depuis mi mai, je me suis affinée, et mon ventre s'aplatit de nouveau et je me sens mieux.... Ma fille aime bcp les tours de poussettes ou en echarpe, alors je pars en ballade pendant parfois 1 bonne heure voir plus.

A toi de trouver ce qui te convient apres mais tu as le droit de ne pas te sentir bien, apres tout on est pas que des mamans, on est aussi femme et épouse
 

Lili69

Hyperlactation
Entre allaiter et perdre du poids, pas besoin de choisir me semble-t-il. Pour ma part, j'allaite ma fille de 15 mois et j'en suis à - 12kg. Pourtant mon médecin me disait que je n'arriverai pas à les perdre en allaitant. Perso, je vois un diét spécialisé dans la perte de poids suite à la grossesse. Mais je le voyais déjà avant ma grossesse et il fait des miracles!

Pour ma part, me faire suivre est la garantie d'un régime réussi. Sans ça, je ne perds pas.

Bon courage!
 

Emmanuelle

Hyperlactation
Bonjour,
le retour de couches dépend de chaque femme et est souvent lié à la quantité de tétées de jour et de nuit. En fait, la femme est protégée par un RDC tardif contre une nouvelle grossesse trop rapprochée de la précédente et cela fait également baisser les risques de cancer féminins.
En revanche, un RDC, même précoce, ne signifie en rien la fin de l'allaitement : mon exemple, pour ma 1ère fille, RDC à 9 mois et sevrage naturel à 20 mois.
Quant à la perte de poids, elle est généralement avantagée par l'allaitement, d'autant plus lorsque celui-ci dure dans le temps. Nul besoin que le RDC soit fait, les 2 phénomènes n'ont rien à voir.
Pour les kilos persistants, tu peux peut-être voir avec un(e) diététicien(ne), mais un(e) qui connait l'allaitement au moins un minimum. Cela dépend aussi de ta morphologie de départ, étais-tu plutôt mince ou avais-tu tendance à stocker facilement ? La façon de maigrir dépend de différents facteurs, pas seulement de ce qu'il y a dans l'assiette.
 

Glublutz

Colostrum
Bonjour,
J'ai du mal à comprendre pourquoi une perte de poids devrait attendre le retour de couches...
Et je confirme qu'en règle générale, l'allaitement est plutôt une bonne chose pour la perte de poids (la production de lait demande forcément une dépense énergétique).
Pour ma part, je ne vais pas me plaindre. Avant d'être enceinte, j'étais plutôt grassouille (et en train de faire attention à mon alimentation pour y remédier, car pour moi, la cause n°1 était le grignotage intempestif !). J'ai pris 7kg pendant la grossesse et j'en ai perdu 9 à l'accouchement ! Depuis, allaitement à la demande (et une part de diversification : le petit bout a maintenant 14 mois), pas de retour de couches mais vraisemblablement à cause de la pilule, et j'ai perdu 4 ou 5 kg supplémentaires alors que je n'ai pas repris le sport (je faisais 1h de footing chaque jour, remplacée par 1h de vélo d'appartement pendant la grossesse)... à part bien sûr de s'occuper du petit, ce qui est parfois sportif !
Bref, je rejoindrais volontiers l'avis d'Emmanuelle sur le fait de consulter un nutritionniste. Mais dans tous les cas, ne laisse personne te faire croire que l'allaitement est la cause du problème : ça serait dommage de te priver de moments uniques avec bébé !
 

hellène

Période de pointe
Bonsoir Alanys,

Rdc = fin de l'allaitement ? Non, pas pour moi jusqu'ici. Pour mon aînée, rdc à 8 semaines, au sein jusqu'à 11mois, tire-allaitée jusqu'à ses 13mois.
Pour ma deuxième, toujours PAS de rdc et encore allaitée. Va comprendre quelque chose...

Bonne soirée
 

allreset

Lactarium
Bonjour,
inutile de se casser la tête ou d'engraisser "les mammouths de la diététique".

On met à notre service gratuitement un site http://www.mangerbouger.fr/.

Rappel :définition du régime : manger les nutriments indispensables au fonctionnement du corps. Tout le reste répond à différents besoins (émotionnels, psychologiques, éducatifs, habitudes, marketing...) et sont des superflus (sucres, graisses) qui se stockent dans le corps sous différentes formes (cellulite par exemple).
Notre pays, classé au patrimoine de l'Unesco pour la gastronomie nous met devant des choix alimentaires aussi pour pouvoir vivre sans privation, se faire plaisir occasionnellement, il est indispensable d'avoir une activité physique régulière comme 30 minutes de marche active par jour.

Il n'est pas question de se priver mais de modifier ses comportements.
Vous trouverez une discussion sur ce sujet dans ce forum http://forum.lllfrance.org/showthre...-la-maman-allaitante-!&highlight=perdre+poids
 

Emmanuelle

Hyperlactation
Je me permets toutefois un bémol pour le site "mangerbouger" car bien qu'il s'agisse de recommandations officielles, leurs "9 repères" ne sont pas forcément bons ; 3 à 4 produits laitiers par jour, c'est beaucoup trop même pour les personnes qui peuvent en consommer. Les protéines animales (viande/poisson/oeuf), 1 à 2 fois par jour, c'est trop également. Ces 2 catégories de produits sont celles qui font le plus grossir (contrairement au discours qui prétend que les protéines font maigrir) de plus elles sont, entre autres, composées de graisses saturées et produisent des déchets fatiguants pour l'organisme.
Pour la santé attention à ces aliments.
 

Nath

Montée de lait
effectivement je n'y croyais pas du tout au début à cette histoire de plv. mais au final faut bien que je l'admette ... ayant réduit ma consommation de plv a un peu de beurre le matin et de la crème très rarement quand mon petit a eu ses coliques, j'ai fondu selon certaines personnes. maintenant j'ai repris mon bol de lait du matin et quelques morceaux de fromage régulièrement plus un ou deux laitages de temps en temps, bin comment dire j'ai mal au ventre souvent (quasi tout le temps en fait) alors je pense que c'est lié ... je suis trop deg
 

Emmanuelle

Hyperlactation
Il est normal que tu aies mal au ventre. L'homme n'est pas fait pour consommer du lait (humain ou de vache) après le sevrage. Notre corps contient des enzymes qui nous aident à digérer le lait, plus l'enfant grandit, plus ces enzymes baissent en quantité (ce qui est parfaitement naturel) jusqu'à quasiment disparaitre chez certaines personnes (celles qui ne peuvent pas boire un seul verre de lait sous peine d'être malade).
En revanche, la majorité d'entre nous consomme des produits laitiers depuis tout petit donc nous continuons à produire ces enzymes digestives. Par contre, le jour où on baisse fortement notre consommation de produits laitiers (où quand on l'arrête totalement), notre corps ne produit plus assez de ces enzymes, et là, la 1ère tarte flambée sur laquelle on se jette nous reste sur l'estomac (c'est du vécu !!).
Donc tu peux continuer à consommer occasionnellement des produits laitiers mais si vraiment cela te rend malade, alors mieux vaut arrêter (on peut vivre sans, rassure-toi).
 

Nath

Montée de lait
oui je vais faire attention mais j'ai du mal a m'imaginer me repriver de lait le matin (je l'ai fait sans hésiter pour la santé du loulou) mais disons que si le mal de ventre persiste faudra bien ... je préfère pouvoir manger un dessert lacté de temps a autre (ou une part de tarte par ex lol) et ne pas avoir mal au ventre en continu...
 

allreset

Lactarium
Je me permets toutefois un bémol pour le site "mangerbouger" car bien qu'il s'agisse de recommandations officielles, leurs "9 repères" ne sont pas forcément bons ; 3 à 4 produits laitiers par jour, c'est beaucoup trop même pour les personnes qui peuvent en consommer. Les protéines animales (viande/poisson/oeuf), 1 à 2 fois par jour, c'est trop également. Ces 2 catégories de produits sont celles qui font le plus grossir (contrairement au discours qui prétend que les protéines font maigrir) de plus elles sont, entre autres, composées de graisses saturées et produisent des déchets fatiguants pour l'organisme.
Pour la santé attention à ces aliments.
Personnellement, je pense qu'il faut manger de tout. Ceux sont les quantités qui sont mauvaises pour l'organisme et non ces produits là par eux mêmes sauf si on est allergique.
Je n'ai pas fait d'études de sociologie, ni d'anthropologie pour m'étendre sur le sujet, qui m'intéresse néanmoins.
Ce que j'ai conseillé est d'ordre médical et est recommandé par les spécialistes du métabolisme (endocrinologues, diabétologues).
Maintenant chacun fait comme il veut et choisit sa méthode.
 

Chloé

Colostrum
Il est normal que tu aies mal au ventre. L'homme n'est pas fait pour consommer du lait (humain ou de vache) après le sevrage. Notre corps contient des enzymes qui nous aident à digérer le lait, plus l'enfant grandit, plus ces enzymes baissent en quantité (ce qui est parfaitement naturel) jusqu'à quasiment disparaitre chez certaines personnes (celles qui ne peuvent pas boire un seul verre de lait sous peine d'être malade).
En revanche, la majorité d'entre nous consomme des produits laitiers depuis tout petit donc nous continuons à produire ces enzymes digestives. Par contre, le jour où on baisse fortement notre consommation de produits laitiers (où quand on l'arrête totalement), notre corps ne produit plus assez de ces enzymes, et là, la 1ère tarte flambée sur laquelle on se jette nous reste sur l'estomac (c'est du vécu !!).
Donc tu peux continuer à consommer occasionnellement des produits laitiers mais si vraiment cela te rend malade, alors mieux vaut arrêter (on peut vivre sans, rassure-toi).
Je savais que les produits laitiers n'étaient pas forcément bons pour la santé mais ça je ne savais pas. Merci pour ces explications c'est super intéressant.
 
Haut