• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 A 2 doigts de tout abandonner...

Ceriseverte66

Colostrum
C'est les larmes aux yeux que j'écris ce message. Je me sens dépassée. ..
Je viens d'avoir mon bébé 4 qui a 2 semaines. J'ai allaité les 3 premiers sans trop de soucis dont la dernière 8 mois complets.
Avec ma toute petite, c'est difficile depuis le début. Grossesse très compliquée avec hospitalisation d'1 mois. Accouchement difficile aussi. Découverte qu'elle aussi était en souffrance dans mon ventre... bref...
Les 2 premiers jours, la mise au sein s'est plus ou moins bien passée. Elle tetait. J'avais mal... Des crevasses se sont formées. On a regardé la position qui était bonne pour réaliser que la prise en bouche était mauvaise du fait d'1 petit menton en retrait. On a mis en place les bouts de seins... elle n'était pas fan. J'ai fini par faire un engorgement. Livraison d'1 tire lait Medela en urgence. Et comme mes seins saignaient vraiment beaucoup, la sf a préféré que durant 1 journée je donne mon lait au biberon avec 1 tétine spéciale Medela. Sauf que depuis, la mise au sein est épouvantable voir impossible. Les bouts de seins en silicone elle ne veut plus teter avec... Et quand elle prend le sein, elle tire peu, s'endort malgré mes stimulations et moi je suis épuisée de tirer mon lait, lui donner au biberon, la faire teter, re tirer re biberon... cet allaitement est plus que déplaisant. ..
Je ne sais plus ni comment m'y prendre, ni si je vais pouvoir continuer longtemps comme ça. .. je suis foncièrement malheureuse. .. j'adore allaiter... le LA je n'arrive pas à envisager...
Et là dessus, je constate une baisse de ma lactation depuis 2 jours...
J'ai vraiment vraiment besoin de conseils...
Merci d'avance...
Morgane maman de Milla née le 09 mars
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour à toi @Ceriseverte66,

tout d'abord bienvenue à ta petite Milla.
Je vois plein de choses à tester dans ta situation mais avant tout, sais-tu si tu as un groupe lll près de chez toi. Contacter l'animatrice lll bénévole de ce groupe pourrait te permettre de trouver rapidement une solution. Elles reçoivent une formation sur l'allaitement.
voici comment on peut contacter une animatrice lll.

"Une animatrice LLL est une maman bénévole, ayant une expérience d'allaitement minimal, ayant suivi une formation initiale, étant en accord avec les 10 points de la philosophie LLL concernant le maternage par l'allaitement, qui s'engage à se former de manière continue, qui a reçu une accréditation internationale ( de LLLInternationale ) reconnaissant ses compétences pour animer des réunions LLL, représenter la philosophie LLL, pratiquer l'aide de mère à mère ( nous ne sommes pas des pro de santé, même si certaines d'entre nous le sont ).
Au cours de notre formation ( initiale et continue ), nous travaillons sur les points liés à l'allaitement et à la conduite de l'allaitement ( quand tout va bien, quand les difficultés se présentent... ), sur le maternage par l'allaitement ( les pleurs, les nuits...), nous avons également tout une part de notre formation sur l'écoute empathique et sur nos biais personnels, afin d'aider les mamans là où chacune en est, et non là qu'on aimerait qu'elles en soient ! ;)
Autre point important, nous travaillons sur notre propre histoire, afin d'en explorer les méandres, et qu'elle n'interfère pas dans les informations que nous transmettons aux mamans.
Ainsi, vous avez peut-être pu constater sur le forum que les animatrices sont plutôt réservées sur leur problème personnel ! Ca nous arrive de parler de nous, bien sûr, mais notre travail consiste à vous laisser toute la place, à faire en sorte que vous puissiez vous exprimer, à vous faire interagir les unes avec les autres, car nous croyons qu'une mère qui a l'expérience de l'allaitement peut apporter informations et soutien à une autre maman qui allaite."


Je copie-colle un message de @Alix pour contacter une animatrice lll:
- commencer par chercher sur la carte de France la (ou les) animatrice(s) les plus proches de chez soi: http://www.lllfrance.org/reunions/trouver-une-reunion?view=map. Vous pouvez ensuite les contacter par mail ou par téléphone selon les coordonnées qu'elles ont laissées et ce qui vous arrange. N'ayez pas peur de déranger (à partir du moment où vous n'appelez pas à 6h du mat) car nous sommes bénévoles et d'accord pour être contactées. Si nous ne pouvons pas répondre, nous ne le faisons pas ou nous fixons un autre moment avec la mère qui appelle.
Appeler l'animatrice locale a plusieurs avantages : vous avez un contact près de chez vous, elle est informée sur les ressources locales (professionnels de santé formés à l'accompagnement des bébés allaités ...) et vous soulagez les animatrices de permanence qui ont beaucoup de contacts

- le numéro de permanence téléphonique : c'est une des animatrices (celles citées au-dessus) qui se bloque un créneau pour répondre au téléphone. L'idée c'est d'avoir une personne joignable pour les urgences ou les mères qui n'ont personnes près de chez elle. Le répondeur est très sollicité : quand je suis de permanence par exemple, mon téléphone sonne dès qu'il est raccroché ! Si l'animatrice est en ligne, ne laissez pas un message sur son répondeur, essayez plutôt de contacter une autre animatrice de France car celle de permanence ne pourra probablement pas vous rappeler.

- la boîte contact : des animatrices (toujours celles du premier tiret) acceptent de recevoir des mails et essaient de répondre aux mères dans les 48h.
Tu as aussi la possibilité de contacter une professionnelle de l'allaitement. Ce sont des consultantes en lactation certifiées ibclc. Tu peux trouver des coordonnées sur ce site: http://consultants-lactation.org/annuaire-des-ibclc/. N'hésites pas à consulter sur les départements voisins.
Toutes ne sont pas répertoriée sur ce site. Il peut y en avoir ailleurs (maternités, pmi par exmple). et tu peux t'assurer de leur certification sur ce site: http://iblce.org/resources/iblce-registry/

Je copie-colle une message de@sylvie:
"La certification qui t'assure une formation initiale et une formation continue du professionnel de santé, c'est le sigle "IBCLC". Ce certificat t'assure que le pro de santé a été validé pour une durée de 5 ans, que son certificat a été revalidé au bout de 5 ans ( par des examens et par des preuves qu'il/elle a suivi des formations ) puis est repassé entièrement au bout de 10 ans.

Ce certificat t'assure du professionnalisme du pro de santé en matière d'allaitement. Cependant, il existe des limites, comme partout. Dues à la formation ( les consultantes près de chez nous n'avaient ps eu de formation sur les freins en formation initiale ). Dues à leur propre expérience : certaines ont allaité, ont mené des allaitements qui leur ont convenu et pensent que c'est ce type d'allaitement qui convient à toutes les mamans ; certaines n'ont pas allaité du tout et certaines n'ont pas eu l'expérience d'avoir des enfants...

Ce qui fait que certaines dissonances peuvent apparaître, surtout si l'allaitement se poursuit plus longtemps que ce qu'elles ont connu... ou que la maman pose des questions liées au maternage par l'allaitement ( qui n'est pas leur domaine de formation : les ibclc sont formées à l'allaitement, pas au maternage par l'allaitement )..."
 

SEmilie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Pour t'éviter les biberons qui peuvent perturber la succion de ta puce qui est déjà pas très optimale, tu as la possibilité d'utiliser un DAL (soit au doigt, soit au sein). Il permet aussi de rééduquer la succion du bébé. Au sein, il a l'intérêt de stimuler la lactation.

Et je te mets en copie le message récent d'une mamans qui pratique des massages pour rééduquer la succion de son bébé. Je ne sais pas si ça pourrait peut te convenir
"
- passer mon doigt sous la langue, longer la gencive en partant de l'avant vers l'arrière et finir par appuyer sur le côté au niveau de la base de la langue (désolée, ce n'est pas très facile à expliquer...)
- stimuler le palais du haut en y dessinant des fers à cheval
- frotter le palais en partant de l'avant et en allant vers l'arrière"

Il vient de cette discussion: http://forum.lllfrance.org/threads/bébé-2-mois-sagite-en-fin-de-tétée.9516/page-8

Encore un peu de courage pour tenir jusqu'à ce que tu trouves une solution aux problèmes de succion de ta puce. Tu as été très persévérante jusqu'ici vraiment.
 

Gna

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Bonjour ceriseverte,
Félicitations pour ta petite Milla ! Je trouve aussi que c'est une bonne idée d'appeler une animatrice LLL ou une consultante en lactation. Quelqu'un de vraiment compétent et spécialisé. Elle t'apportera de l'aide et du soutien et tu ne seras plus toute seule avec ces problèmes. Ose le faire et ne sois pas timide : c'est toujours bénéfique et ça fait du bien :)
Les premiers jours avec bébé sont très intenses : on est tous épuisés, on doit s'adapter au nouveau rythme et les uns aux autres mais on ne se connaît pas encore ! Alors s'il y a un grain de sable dans la machine, on peut vite se décourager. Je me souviens que j'avais l'impression que les journées passaient tellement vite. Si ça peut t'aider à passer le cap, l'épisode du tire-lait ne va pas durer : c'est juste une période nécessaire pour stimuler ta lactation. Pour l'instant, vous en êtes au début. Rien n'est joué.
Est-ce que les freins de Mille ont été vérifiés ? Est-ce que tu as déjà essayé de lui proposer le sein quand elle dort (sans la réveiller, les bébés tétent bien endormis) ? Et comment ça se passe dans ces cas-là ?
Courage à toi
 

Mamangâteau

Lactarium
Bonjour
Comme les filles je trouve super de contacter une consultante en lactation près de chez toi ?
Voici quelques petites idées qui me viennent.
Est-ce que les freins de langue et de lèvre ont été vérifiés? et les positions d'allaitement aussi?
As-tu essayé de lui donner ton lait autrement qu'au biberon (seringue ou Dal par exemple) ? Si elle prend un peu au sein tu peux peut-être compléter ainsi.
A-t-elle une sucette qui pourrait créer 1 confusion ?
Peut-être la mettre au sein aussi quand elle dort, sans la réveiller, quand tu la vois des micros signes de faim (bouche qui bouge...)?
Le peau à peau, le massage circulaire du sein stimulent la lactation.
Bon courage.
 

Marnie

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
+1 pour le DAL au sein pour à la fois stimuler la lactation et préserver la succion, en attendant qu'une animatrice LLL puisse venir voir cela... Toutes mes félicitations pour l'arrivée de cette petite fille !
 

yomi

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour et félicitations pour la naissance de ta petite Milla (J'adore le prénom!!)
Je te lis avec émotion parce que ça me rappelle le début de mon allaitement, j'ai eu beaucoup de crevasses aussi (dans mon cas c'était à cause de mauvais conseils à la maternité) et la deuxième et troisième semaine de la puce ont été un enfer, je me souviens que j'avais mis des alarmes presque toutes les heures soit pour tirer le lait, ou proposer le sein ou donner un complément de LA (qui a été nécessaire parce qu'elle ne prenait pas de poids et était trop léthargique et ne mouillait pas ses couches) la douleur était tellement important et le stress que le lait ne sortait pas facilement... et malgré les stimulations la miss ne tétait pas plus de 3 minutes à la fois
c'était tellement épuisant!! alors j'ose même pas imaginer avec trois autres!!
mais malgré la difficulté le mauvais moment est passé, le tire-lait a sauvé l'allaitement parce que je continuais de stimuler et petit à petit j'ai eu assez de lait et petit à petit la puce a récupéré la force et a tété de mieux en mieux alors mon conseil (en plus de trouver la conseillère en lactation c'est sûr) est de tenir bon!! bon courage, tu vas y arriver! il n'y a pas d'obstacle insurmontable et ici tu trouveras un groupe de soutien pour les moments difficiles :) j'espère avoir de vos nouvelles bientôt!
 

Elfee

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,

J'ai aussi connu des débuts difficiles entre douleur et bébé qui ne tète pas bien, j'en pleurait à chaque tétée .

Le probleme venait en fait de ses os du crâne très mal placés suite à l'accouchement. Deux séances d'ostheopathie y ont remédié, et des la première j'ai senti la différence : mon Loulou ne pouvait pas sortir sa langue correctement, donc mauvaise tétée pour lui et douleur et crevasses pour moi. (En plus d'une vertèbre mal placée qui provoquait des coliques)

Vois si tu n'as pas un ostéopathe formé bébé près de chez toi, dans tous les cas ça ne fera pas de mal.
 
Haut