1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Un témoignage de co-allaitement

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par sophie43, 12 Décembre 2014.

  1. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    J'ai découvert ce témoignage via "A tire d'ailes" : http://www.working-mama.fr/materner-au-quotidien/co-allaitement-mon-experience

    Ce texte m'a vraiment bouleversée, je n'imaginais absolument pas que le co-allaitement pouvait être vécu de manière aussi violente... J'avoue que jusqu'ici je me disais "bon, si numérobis arrive, on co-allaitera" et j'espérais simplement que ce ne serait pas trop douloureux mais je découvre là que la douleur peut être psychologique et d'une extrême dureté !

    Qu'en pensez vous, les Maman qui co-allaitez ?
     
    Tags:
  2. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Je n'ai pas vraiment apprécié non plus. C'est pourquoi j'ai commencé à parler très vite de sevrage (ma fille avait 3 ans et demi). On s'était fixé jusqu'à ses 4 ans. Elle a arrêté le jour de son anniversaire. Je ne me serais pas vu poursuivre au-delà, ma grande me paraissait si immense à mon sein, j'avais du mal à tolérer cette si grande fille, si demandeuse aussi. Alors j'ai trouvé des compromis, elle a moins tété, de moins en moins. On s'est fixé des objectifs par période (baisser la drée, le nombre de tétées). Je trouve que ce n'est pas si évident à gérer en tout cas, surtout quand l'écart est grand...
     
  3. monoi4

    monoi4 Période de pointe

    Coucou
    Je n'y connais rien en co-allaitement par contre est-ce que les seins produisent toujours du lait lors de la grossesse? pas si sûr...Ma maman m'a toujours dit qu'à chaque nouvelle grossesse le lait s'arrêtait automatiquement du coup sevrage pour moi à 9 mois ma soeur cadette 18 mois et ma plus jeune soeur sevrage naturel 2 ans (3 filles en 3 ans et demi!):eek: tout en sachant qu'elle n'était pas du tout informée à l'époque dans les années 80 et que personne ne la renseignait!donc c'est ce qu'elle a cru; je devrai lui demander comment nous avions vécu le sevrage ma soeur et moi-même.
    Dans tous les cas, tout ce que je peux dire c'est que je l'ai impression que l'arrivée du 2ème est un sacré traumatisme pour l'ainé. J'ai ressenti quelque chose qui s'était brisé entre mon ainé et moi-même quand sa soeur est née.
    Mon ainé a très mal vécu l'arrivée de sa soeur, il commence tout juste à s'en remettre, ça va faire 16 mois
    désolée je ne dis pas ça pour faire peur....
    Mais c'est sûr qu'en co-allaitement, la maman de l'article a peut-être ressenti cette "cassure" avec son ainée et ne s'y attendait pas....
     
  4. Lili69

    Lili69 Hyperlactation

    Le lait s'arrête pendant la grossesse mais cela n'arrête pas pour autant les aînés!! ;)
     
  5. lilipitch

    lilipitch Colostrum

    Quand je lis tout ça, oui, ca me fait un peu peur... Mon "grand" à 7 mois et je suis enceinte d'un petit mois... La co allaitement est une évidence pour moi... pour l'instant. Les grossesses rapprochées était un choix du papa et de ma part pour plusieurs raisons. L'allaitement avec mon grand se passe à merveille, j'ai eu droit à 6 mois de congé parental et j'en profite à fond avec mon loulou. Depuis que je me sais enceinte, j'aurai plutot des sentiments inverses des votres. C'est à dire que j'ai peur que ce 2ème enfant se mette en travers de mon grand. Il n'est pas encore de la taille d'un haricot que je lui en veux déjà, alors que je l'ai voulu et attendu et espéré... J'espère que ce sentiment s'estompera au fur et à mesure que mon ventre s'arrondira car vraiment, je me sens coupable et egoïste. Je crois simplement que je découvre le fait d'être maman pour 2 enfants et plus seulement pour un unique bébé. Mais je ne peux en parler en personne, j'ai peur qu'on me méprise.
    Et j'espère aussi que mon grand ne sera pas sevré pendant la grossesse parce que ce serait vraiment trop tot. Pour l'instant, mis à part les seins un peu plus sensibles, je n'éprouve aucune répulsion envers mon grand, bien au contraire, j'espère que cela durera le plus longtemps possible!
     
  6. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Je n'ai jamais ressenti quelque chose d'aussi violent, même pendant la grossesse.
    Pendant la grossesse, ça me faisait parfois mal, et donc ça m'arrivait d'interrompre la tétée, mais uniquement parce que j'avais mal.
    Après la naissance, j'ai rapidement limité le grand à 2 tétées par jour, mais ça ne me dérangeait pas tant que ça de lui en donner plus, c'était plutôt le souhait du papa. Ça me fait souvent un peu mal quand il tète, beaucoup moins que pendant la grossesse, mais ses dents "rapent" un peu, mais à part ça, je n'éprouve pas de rejet ni rien.
    Je continuerais bien encore des mois, mais c'est le papa qui ne supporte plus. Alors je vais essayer de sevrer mon grand, mais c'est plutôt à contre-cœur.

    Très peu de jalousie de la part de mon grand. Et je pense que le co-allaitement y a aidé. Il y a eu quand même occasionnellement de petites marques de jalousie, mais c'était souvent à un moment où la petite tétait et où je refusais la tétée au grand. J'espère que le sevrage ne va pas faire augmenter la jalousie...
     
  7. sophie43

    sophie43 Hyperlactation

    Ton témoignage est rassurant cerise, j'espère que le sevrage d'Abricot se passera bien :)
     
  8. Steff

    Steff Montée de lait

    Bonjour à toute!

    Je ne pourrais pas donner mon avis sur le sujet, puisque la 2ème n'est pas encore présente physiquement. (Je suis enceinte de 5 mois).

    En revanche je peux repondre a lilipitch !
    J'ai fait deux fausses couches avant cette grossesse. Lorsque je suis tombé enceinte la 1ère fois, ma grande avait 17 mois.
    J'ai eu une peur panique, (mais vraiment une angoisse qui est apparut sans prévenir!!), de me détacher de ma fille. J'ai beaucoup culpabilisée pour ce deuxième petit bébé qui n'avait rien demandé ! Il était voulu et attendu. Mais j'ai eu peur...

    Cela a duré quelques jours, et les témoignages du forum m'ont beaucoup aidé !! Au final, je ne me suis jamais senti éloignée de l'aîné. C'est surtout la peur de la séparation en partant a la maternité qui m'inquiétait!
    Malheureusement la grossesse s'est arrête vers trois mois.. Imagine la culpabilité qui passe par la tete!!!


    Bebe n'est pas encore la, mais je peux par contre témoigner de tous les petits câlins que ma fille , aujourd'hui âgé d'un peu plus de 2 ans et demi, fait a sa petite sœur lorsqu'elle tete! Elle lui parle beaucoup! C'est tres touchant !

    J'envisage un co allaitement, sans vraiment savoir comment cela va se passer. Je ne me vois pas sevrer ma grande. Ça serait dur pour elle, et aujourd'hui pour moi aussi! On est très proche, même si je ne la porte presque plus et joue moins avec elle . Elle le comprends très bien. On se rattrape autrement!

    Je pourrais en dire plus d'ici quelques temps!
    J'ai aussi des inquiétudes et interrogations, ( le sommeil, organisation des tétées, ...) mais j'évite d'y penser... Beaucoup de choses peuvent encore changer en 4 mois!

    Voilà pour nous! Et j'espère ne pas connaître la souffrance décrite dans certains témoignages. Ça me fait tres peur!

    Bonne année a toutes!
     
  9. lilipitch

    lilipitch Colostrum

    Salut Steff!
    Tout d'abord félicitations pour cette nouvelle grossesse et vraiment, j'admire ton courage!
    Ma grossesse s'est bien passée et la naissance aussi, et le co allaitement aussi! Tous mes doutes se sont évaporés! Ma fille a trouvé sa place, son grand frere l'adore, et c'est bien réciproque! Et je les aime tous les 2 et personne ne prive personne et mon coeur s'est agrandi pour délivrer de l'amour à volonté à mes deux chéris!! Beaucoup, beaucoup de fatigue en ce qui me concerne pour élever 2 bébés à 15 mois d'écart. Ma fille a maintenant 5 mois et je commence à dormir un peu plus. C'est le grand qui m'épuise! Il retète toutes les 2h la nuit (fini depuis 15 jours!), toutes les 3h la journée, 2 fois plus que sa soeur!!!! Mais bon, c'est temporaire, on y croit!!!! Courage courage!!!
    Et comme tu dis: Meilleurs voeux à toutes!!!
     

Partager cette page

Chargement...