1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Tests allergies

Discussion dans 'Maladie de la maman' démarrée par dwg, 24 Juillet 2019.

  1. dwg

    dwg Colostrum

    Bonjour !
    Suite à une exacerbation de mon asthme je dois subir une batterie de tests dont des tests d’allergies . Je ne sais pas encore si ce sont des prick tests ou des patchs.

    Ma fille de 5 mois est en allaitement exclusif . L’allergologue sait que j’allaite ma fille mais sur le coup j’avoue ne pas avoir pensé à demander si les tests étaient compatible avec l’allaitement et je n’arrive pas à le joindre .

    Pouvez vous me dire si ces tests sont compatible avec l’allaitement ?
    Merci d’avance pour votre aide!
     
    Tags:
  2. mamanbonheur

    mamanbonheur Lactarium

    Oui aucun problème avec l’allaitement.
     
  3. dwg

    dwg Colostrum

    Super ! Merci beaucoup pour votre réponse , je suis soulagée.
     
  4. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    oui, tous les tests allergiques sont compatibles avec l'allaitement (prick test, prise de sang, patch). Le seul risque c'est si tu fait une réaction violente au prick test (ça peut arriver) et que tu as besoin d'un anti histaminique. Là il faudra en demander un qui soit compatible avec l'allaitement car la plupart ne le sont pas (mais certains le sont, heureusement)
     
  5. dwg

    dwg Colostrum

    ok merci pour la précision ! J’ai déjà un antihistaminique compatible ! Je le prendrais avec moi au cas où !
     
    Cactus2002 aime ce message.
  6. mamanbonheur

    mamanbonheur Lactarium

    Si justement @Cactus2002 la plupart le sont. Il y a que quelques molécules incompatibles mais on trouve largement de quoi soulager une crise même en allaitant !
     
  7. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    oui enfin ceux que j'avais (de deuxième et 3ème génération) ne l'étaient pas. Mais il y en a qui le sont. Il faut juste faire attention et se renseigner. Le seul truc pas cool c'est que pour l'instant je n'en ai pas trouvé qui soient compatibles et qui ne font pas dormir
     
  8. dwg

    dwg Colostrum

    Pour la part je prends Aerius, compatible et sans somnolences !
     
  9. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

  10. dwg

    dwg Colostrum

    Sur le Crat et e-lactancia il est dit qu’il n’y a pas de soucis ...

    Desloratadine
    Very Low Risk for breastfeeding

    Safe. Compatible.
    Not risky for breastfeeding or infant.


    Second generation anti-histaminic drug with low sedative effect.

    Desloratadine es the active metabolite of loratadine. Its characteristics might be extrapolated to those of loratadine (So 2010).

    Loratadine is excreted in non-significant amount into breast milk (Hilbert 1988). No side effects were observed in breastfed infants of treated mothers (Merlob 2002).

    Various medical societies and expert consensus consider the use of loratadine safe during breastfeeding (So 2010, National Asthma Ed. 2004, Solhaug 2004, Ghaeli 1993).

    The British Society of Immunology and Allergy rates loratadine compatible with breastfeeding (Powell 2007).

    American Academy of Pediatrics: loratadine is a medication usually compatible with breastfeeding (AAP 2001).

    The pharmacokinetic data of loratadine (higher percentage of protein binding, pKa acid and shorter half-life) would favor a lower excretion in breast milk.

    CRAT

    • Allaitement
      • La desloratadine est le métabolite actif de la loratadine (que l’on peut utiliser en cours d’allaitement). Lors de la prise de loratadine, la desloratadine est retrouvée dans le lait.
      • La quantité de desloratadine ingérée via le lait est très faible : on peut estimer que l’enfant reçoit (en mg/kg) environ 1% de la dose maternelle (estimation à partir des données de la loratadine).
      • Aucun événement particulier n’est rapporté dans une série d’une cinquantaine d’enfants allaités de mères sous loratadine.
      • Par ailleurs, la desloratadine est un antihistaminique H1 bien toléré (très peu sédatif et peu atropinique).
      • Au vu de ces données, l’utilisation de la desloratadine est possible en cours d’allaitement.
    Il m’a été « validé » par le pédiatre , le Gyneco et la sage femme .
     
  11. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    C'est drôle compendium.ch (le site suisse sur les médicaments) est beaucoup plus sévère concernant ce qui est compatible ou non. La plupart des choses sont considérées comme non compatibles...Et mon allergologue est également très prudente avec l'allaitement. Je pense que ça dépend de la "culture" nationale. Ici les médecins sont d'avis d'éviter au maximum les médicaments quand c'est possible
     
  12. dwg

    dwg Colostrum

    Moi je suis en Espagne , et il y a également des disparités entre les notices et les données fournis par le Crat et e-lactancia ( ce sont mes bibles ) mon pédiatre me dit que les labos se protègent au maximum lorsque ce ne sont pas eux qui ont fait les tests , ce qui me semble plausible . J’ai tendance à avoir plus confiance en ces 2 sites qu’aux labos .
     
    Cactus2002 aime ce message.
  13. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Mais là la différence est flagrante. Sur la notice Suisse dédiée aux médecins, ils affirment clairement que la desloratadine passe dans le lait et est donc déconseillé pendant l'allaitement
     
  14. mamanbonheur

    mamanbonheur Lactarium

    Ha voilà pourquoi tu trouves qu’il y en a peu de compatible. C’est vrai que c’est bizarre cette disparité. Ici j’zi Prit de la ceterizine pendant longtemps (ça ne fait pas dormir) là je suis sous aerius et j’ai prit aussi dû xyzall. La seule molécule qui me soulage c’est le kestin mais par contre celui là n’est pas compatible, enfin jamais eu d’etude Donc il vaut mieux éviter.
    Aucun problème pour mes petits avec les traitements cités en tout cas.
     
  15. Gaelle67

    Gaelle67 Période de pointe Adhérent(e) LLLF

    Le compendium c'est l'equivalent du Vidal and co... qui reprennent simplement les resumes des caracteristiques des produits etablis par le labo... donc ils font pas de test et bam il ne faut pas faire. Point ligne réglée...
    Crat et e-lactancia sont des soirces fiables et validées par la communaute médicale.
     
    Gna et Tatian@ aiment ce message.
  16. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Mon médecin refuse de me prescrire tout ce que le compendium considère comme dangereux pour l'allaitement. Du coup il ne me reste pas grand chose...
     
  17. Gaelle67

    Gaelle67 Période de pointe Adhérent(e) LLLF

    Lui as tu deja parle du CRAT? Peut etre qu'il ne connait pas, ou qu'il a position a ce sujet?
     
  18. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Non je ne lui en ai pas parlé mais je ne connaissais pas la dernière fois que je l'ai vu. Je le ferai lors du prochain rendez-vous
     
  19. Tatian@

    Tatian@ Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    +1 avec @Gaelle67 , les recueil de notices (vidal ou équivalent dans d'autres pays) contre indiquent presque tous les médicaments pendant l'allaitement. Ces infos sont données par les labos fabriquant les médicaments. Or les laboratoires ne font pas de tests permettant de vérifier l’innocuité d'un médicament pour les mères allaitantes (pourcentage infime de la population susceptible d'utiliser leurs produits). Donc, par défaut il est noté incompatible, principe de précaution.

    De très nombreux médicaments passent dans le lait MAIS plusieurs facteurs peuvent permettre au prescripteur de décider si oui ou non il est raisonnable de donner ce médicament à une mère allaitante :

    - A quelle dose le médicament passe t'il dans le lait? (c'est fonction du poids moléculaire du médicament et aussi de la façon dont il est lié aux protéines plasmatique ou aux lipides)
    - Au bout de combien de temps le pic sérique est il atteint? Quelle est la demie vie du médicament? (durée au bout de laquelle le taux sanguin est divisé par deux)
    - le médicament est il utilisé en pédiatrie, à quelle dose? Et quelle dose l'enfant est il susceptible de recevoir via le lait? (par exemple un médicament qui passerait dans le lait à un taux très faible et qui représenterai 0.2% de la dose pédiatrique serait moins susceptible de produire des effets indésirables qu'un médicament qui représente 10% de la dose pédiatrique)
    - quel âge a l'enfant? (pour une même concentration dans le lait, un nouveau né qui pèse 3kg et tète 800ml de lait par 24h recevra plus de médicament qu'un bambin de 3 ans qui pèse 12 kg et tète seulement matin et soir)

    Les sites "le crat" et "e-lactancia" s'appuient sur ces éléments pour donner des recommandations sur l'usage des médicaments.
    LLL publie aussi un recueil d'articles traitant de l'usage des médicaments "le coin du prescripteur", disponible à la vente sur la boutique du site.
     
    Sekhmet et Cactus2002 aiment ce message.
  20. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Merci pour ces informations détaillées
     

Partager cette page

Chargement...