1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Terreurs nocturnes

Discussion dans 'Les bambins' démarrée par Molly, 5 Août 2019.

  1. Molly

    Molly Colostrum

    Bonjour tout le monde,

    j'ai besoin de partager avec vous ce qu'il se passe en ce moment avec mon petit garçon presque deux ans.
    Il y a une dizaine de jours environ, il s'est mis à crier très fort au milieu de la nuit. Le sommeil n'a encore jamais été une chose réglée et tranquille (mais pas de souci on en a fait notre affaire). Mais la nouveauté c'est qu'il s'est levé de son lit et s'est mis à courir dans le couloir en pleurant. Je l'ai récupéré à la porte qui menait au salon, en pleurs et manifestement déboussolé. Je l'ai pris avec moi dans mon lit (son papa faisait du cododo inversé alors il est resté dans la chambre du petit) et le petit s'est assez vite rendormi contre moi. C'est arrivé deux jours environ après que je sois pour la première partie en week-end sans lui, et donc nous avons été séparé du samedi matin au dimanche 18h, pour la première fois aussi longtemps.
    La semaine dernière, il a à nouveau fait le même épisode, levé en criant, courir dans le couloir, cette fois-ci jusqu'au bureau de son papa, parti quelques jours en déplacement professionnel.
    Et depuis quasiment toutes les nuits, vers 2/3h du matin, il se réveille en criant, se tortille dans tous les sens quand on veut le prendre dans les bras pour le réconforter, se débat, hurle comme jamais. Et un moment, pouf ça s'arrête, et il se rendort comme un ange. Et ça recommence un peu plus tard dans la nuit, 3/4 fois environ.

    Tout cela semble fort ressembler à des terreurs nocturnes, qui s'expliqueraient par la séparation avec papa ou maman. Il est aussi retourné chez sa nounou cette semaine, et même si la journée là bas se passe très bien, je voyais bien qu'il me boudait de le laisser là-bas au lieu qu'on soit ensemble.

    Je culpabilise de ne pas lui permettre d'avoir un environnement suffisant sécurisant et réconfortant pour qu'il soit serein et tranquille. Je le met dans des situations qui font qu'il fait ces crises. C'est une chose pas facile à accepter. Y'a rien à faire on se sent de mauvais parents. Ca fait assez mal au coeur.

    Et la deuxième chose, c'est que faire ?? Faut il le laisser pleurer (ce qu'on n'a jamais fait en circonstances normales de réveil nocturne) ? le prendre dans les bras (on voit bien que ça n'aide pas terrible) ?

    Une nuit j'ai allumé la lumière ça l'a stoppé net et il s'est ensuite rendormi. Mais ça n'a pas marché la nuit dernière....^^

    Comme j'allaite encore le matin, et uniquement le matin, j'ai du lait et par deux fois il a voulu téter la nuit et je voyais bien que ça le rassurait. Bien sûr je le laissais faire mais il tétait comme il téterait sa tétine, pas que pour boire, et très longtemps, du coup ça finit par être douloureux pour moi, j'ai même craint un début de crevasse.

    Bon, voilà, j'ai écrit un petit pavé, mais j'en ai gros sur le coeur ce soir, et j'appréhende un peu la nuit qui arrive. Et je suis épuisée aussi. Donc j'ai eu besoin de vider un peu mon sac, et ce forum est une aide formidable. Savoir qu'on a un endroit où on peut parler de ça sereinement ça aide vraiment. Donc merci à celles qui font vivre cet espace.

    Si vous avez des retours et des conseils, merci d'avance.
    Bonne soirée/journée à toutes.
    Molly
     
    Tags:
    Gna aime ce message.
  2. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Bonjour @Molly,
    Je taggue @Laaura dont le garçon rencontre le même problème, et je te donne un lien vers un article qui m’a bien aidée :
    https://naitreetgrandir.com/fr/etap...dir-enfant-sommeil-dodo-peur-terreur-nocturne
    Mon garçon aussi fait des terreurs nocturnes : pas toutes les nuits mais régulièrement et il y a des facteurs favorisants : la maladie, un rythme de sommeil perturbé (sieste retardée ou sautée, coucher plus tardif, etc...). Ce n’est pas forcément lié à une angoisse comme tu sembles le penser. Les terreurs nocturnes sont différentes des cauchemars. Et elles apparaissent plutôt en début de nuit.
    Je n’ai pas identifié tout de suite ce qu’il se passait et j’ai fait des erreurs : essayer de lui donner le sein, le prendre dans mes bras, lui parler, le promener dans une pièce plus animée mais ça pouvait le faire hurler de plus belle.
    Ca se passait mieux quand je comprenais qu’il dormait encore, malgré les gestes et les yeux ouverts.
    Ce qui marche le mieux ici, c’est de m’allonger à côté de lui et de lui chanter une berceuse qu’il aime. Ca le fait retomber sur son oreiller.
    Après il y a aussi le somnambulisme mais je connais beaucoup moins bien.
     
    Palou et Oum Hafsa aiment ce message.
  3. AngyRegg

    AngyRegg Période de pointe Adhérent(e) LLLF

    Bonjour,

    Mon fils a 12 mois et depuis quelques jours il se réveille aussi en hurlant comme s'il était terrorisé. Il est alors très difficile à calmer et a rendormir. Je ne sais pas si ce sont des terreurs nocturnes mais je confirme que ça fait mal au cœur et qu'on se sent démunis. Et on se sent coupable car on est en vacances dans la famille et il est beaucoup stimulé et se couche un peu tard.. Etc
    Bref, le papa a réussi à gérer cette nuit mais on espère que ça va se calmer pour qu'il dorme mieux (cette nuit il s'est réveillé en hurlant à 2h30 et son père a mit une heure à le rendormir complètement..)
     
  4. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Bonsoir @Molly , je lis que tu culpabilises parce que selon toi le fait de rester chez la nounou participerait à causer les terreurs nocturnes, et si je peux me permettre, il me semblait que les terreurs nocturnes étaient plus ou moins un genre de "passage obligé", physiologique...

    En tout cas dans ce que tu décris tu as l'air de quand même super bien t'en sortir, je crois que je m'en inspirerait plus tard...
     
  5. Nat08

    Nat08 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    De notre côté elles sont plus fréquentes quand il est très fatigué. C'est une sorte de décharge émotionnelle, tu n'as pas à culpabiliser.
    Par contre, il me semblait que ça survenait durant la première partie de nuit (chez nous c'est 1h après s'être endormi).
    Plusieurs fois par nuit, ce sont peut-être des cauchemars ou du somnambulisme.

    Dans tous les cas de notre côté, on ne doit ni le toucher, ni lui parler au risque d'aggraver les pleurs. On attend, on sécurise car parfois il se lève. Et quand il émerge à moitié, câlin. Il se rendort d'un coup après, comme s'il n'y avait rien eu.
     
  6. Moumoune64

    Moumoune64 Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Bonsoir @Molly
    Ici on avait eu des terreurs nocturnes toutes les nuits pendant un mois il avait 17-18 mois
    Hurlement, ne semblait pas nous reconnaître (ça c'était jute la première nuit on lui avait parlé et allumé la lumière... Il s'était jeté à terre et mis en boule dans un coin... On avait sacrément eu peur), se débattait, ne voulait ni venir dans notre lit, ni téter (il ne tétait plus la nuit mais j'avais tenté de lui proposer) ni rien, il hurlait et nous montrait le couloir.
    On avait fini par trouver ce qui le calmait, descendre au salon et rester avec lui allongé sur moi jusqu'à ce qu'il se rendorme.
    C'est très éprouvant.
    Je t'envoie tout mon soutien mais je n'ai pas d'astuce miracle, il faut trouver ce qui va fonctionner avec ton fils.
    Une veilleuse ?
    Faire le tour de la chambre avant de dormir ? (ça on l'avait fait pour qu'il soit rassuré de dormir à l'étage..)
    Lui montrer que toi aussi tu vas aller dormir, tu ne vas pas t'en aller?

    On avait remarqué que si on lui parlait c'était pire.
    Courage en tout cas.
     
  7. AngyRegg

    AngyRegg Période de pointe Adhérent(e) LLLF

    Bon mon fils vient encore de se réveiller en hurlant au milieu de sa sieste. Je ne suis pas sûre que ce soit vraiment des terreurs nocturnes car en relisant les symptômes il n'a pas tout. Il se réveille en hurlant comme de terreur alors même que son papa était dans la chambre et ne se calme que quand je le prend dans les bras. Et du coup je lui propose la tétée (alors que la il n'est pas censé têter par exemple donc rien à voir avec de la faim). Il a tellement hurlé qu'il met du temps à reprendre une respiration calme et même en tetant il met du temps à s'apaiser.. Il a 12 mois et il est très éveillé et fait beaucoup de nouvelles choses, ça peut être lié ou alors une angoisse de séparation ? Il est crevé mais on le trouve agite et les siestes sont compliquées.. Je ne sais pas trop quoi faire pour l'aider..
    En plus j'angoisse car la semaine prochaine mes parents doivent le prendre en vacances 2 fois 2 jours (ils voulaient le prendre toute la semaine mais je trouve ça long pour une première séparation même si le papa lui trouve que ce serait bien pour que je me repose..). Du coup s'il fait ça chez eux je sais pas comment ils vont le calmer :(
     
  8. AngyRegg

    AngyRegg Période de pointe Adhérent(e) LLLF

    Bon il aura fallu 1h30 de tétée avant qu'il émerge complètement, tout sourire, comme si de rien n'était :ennui:
     
  9. Catherine06

    Catherine06 Hyperlactation

    Dur dur.
    Je ne peux pas te conseiller, juste t'apporter un témoignage de plus.
    Le mien est somnambule selon la doc.

    On a eu des phases de hurlements, de nuit ou autre. Ce qui marche, c'est de dire oui-oui. Oui oui, on va voir mamie. Oui oui, on se lève. Oui oui, ceci cela.
    En gros, ne pas essayer de raisonner, cela empire les réactions. Abonder dans son sens tant qu'il est en sécurité. Sécuriser son environnement en cas de déplacements endormi.
    Et au cas par cas pour le câlin, le chantonnement, le balancement etc.

    Après quelques mois très durs, ça va mieux, on a retrouvé des soirées :).
     
    AngyRegg, Nat08, Doobida et 1 autre personne aiment ce message.

Partager cette page

Chargement...