1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Sevrage nocturne 6 mois: des conseils ?

Discussion dans 'Sevrage' démarrée par Eirual43, 1 Janvier 2019.

  1. Eirual43

    Eirual43 Hyperlactation

    Bonjour à toutes et bonne année ! Tout est dans le titre, ma petite a 6 mois et demi et je souhaite la sevrer des tétées nocturnes ou au pire en conserver une au milieu de la nuit, en vue de ma reprise du boulot le 1er mars.

    Voilà notre histoire en terme de dodos et tétées nocturnes: nous avons pratiqué le cododo dès sa naissance car une seule chambre (avec son lit accolé au notre et une barrière enlevée, cela faisait comme un lit de cododo).
    Début décembre nous avons migré dans le salon avec mon compagnon, pour voir si tout le monde dormait mieux ou pas. Cela a été le cas puisque je dormais mieux en ne me réveillant plus au moindre souffle plus fort que le précédent, ma fille ne s'est pas du tout manifestée de ne plus nous avoir à côté et elle a petit à petit réduit le nombre de réveils jusqu'à se stabiliser à 2 réveils avec tétée pour une nuit de 12-14h (avant cela on était sur un premier créneau de sommeil de 3 à 5h puis reveil toutes les 2h avec tétée). Une fois dans le salon sous ne la laissions pas pleurer, mais "râler" quelques minutes avant d'aller la voir, ce qui nous a permis de nous rendre compte qu'elle se rendormait seule pour la plupart de ces réveils, là où en cododo je lui aurais mis un téton en bouche d'emblée. Satisfaits de ce rythme amélioré trouvé naturellement nous espérions que petit à petit les tétées nocturnes allaient s'arrêter mais non...

    Après discussion avec ma sage femme conseillère en lactation nous avons augmenté les quantités mangées en journée (quantités de solides et volumes des biberons de mon lait donnés à la crèche, et du biberon du soir avec céréales). Ma fille a volontiers augmenté ces quantités mais nous ne voyons pas de changement sur les nuits pour l'instant. Elle mange grosso modo toutes les 3-4h en journée, plus souvent parce qu'on lui propose plutôt que parce qu'elle réclame. Elle a une très bonne prise de poids où elle continue sur sa courbe autour du 60eme percentile. Mouille bien ses couches et fait en général 1 selle par jour.

    Dernier point: les fêtes en famille ont bouleversé notre rythme, nous avons à nouveau dormi dans la même chambre pendant 2 semaines voire dans le même lit car elle a fait un refus de son lit parapluie (descendu à même le sol maintenant qu'elle est plus lourde, alors qu'elle y dormait sans souci cet été dans la nacelle surélevée), et les poussées dentaires se sont aussi invitées à la fête. Les réveils et tétées nocturnes se sont remultiplies. Elle s'est également mise à prendre ses tétées diurnes plutôt en 2 fois, ce que je suspecte être dû aux stimulations et nouveaux environnements des vacances. Enfin, les endormissements pour les siestes et la nuit sont devenus difficiles alors que depuis plusieurs semaines/mois tout se passait très bien, elle s'endormait sans pb dans son lit toute seule après nos rituels.
    Nous rentrons demain chez nous et espérons que le rythme que nous avions trouvé avant les fêtes se remettra en place tout seul.

    En admettant que nous retrouvions ce rythme, j'en viens à chercher quelques trucs et astuces auprès de vous pour essayer de faire sauter ces 2 tétées nocturnes (ou au moins une). En évitant les pleurs au maximum... Merci par avance à celles qui m'auront lue et qui auront des idées et expériences à partager !!
     
    Dernière édition: 1 Janvier 2019
    Tags:
  2. Sorcelica

    Sorcelica Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Coucou je comprend ta fatigue mais pour moi 6 mois c’est peu être un peu tôt franchement y’a pas de secret pour faire sauté les tétés de nuit
    Ici c’est le papa qui c’est lever qui a apporter de l’eau bercé négocié mais raph avais déjà 18-19 mois il comprenais bien et surtout il manger une quantité énorme le soir et sa courbe de poids a toujours été niquel donc pour le coup j’etais certaines qu’il n’avais pas faim et qu’il été temps.

    Être déterminé sa c’est le secret parce que sans te mentir ici c’est quand même passé par des pleurs beaucoup de pleurs.. même accompagné de son père c’était pas facile.

    Peut être peut tu installer un matelas dans la chambre pour allaiter allonger au premier réveil et rester avec ton bébé comme sa tu sera pas fatigué à la reprise. En tous cas mon expérience ici pour faire un sevrage de nuit on a remplacé par de l’eau à la gourde et c’est le papa qui se lève pendant au moins 2 mois une fois l’info intégrer (la nuit pas de tété) j’ai recommencé à me lever. Tous sa pour dire certes il fait plus la tétés la nuit mais il se réveille encore mini 1 fois et les jours de maladie erff je compte pas vaut mieux :)
     
    Belfée aime ce message.
  3. Caravelle

    Caravelle Colostrum

    Bonjour,
    Je me pose actuellement les mêmes questions que vous. Mon bébé a 6 mois et entre le tirage au travail et les tétées nocturnes, je fatigue sérieusement. Comment s'est passée votre transition ?
    Merci d'avance pour le partage d'expérience !
     
  4. MmeMarguerite

    MmeMarguerite Hyperlactation

    Bonjour @Caravelle, mon bébé a bientôt 8 mois et toujours plusieurs réveils nocturnes. Je me permets de laisser mon témoignage ici, peut être cela pourra-t-il t'aider à voir les choses différemment...
    Le mois dernier, entre plusieurs maladies de mon petit bonhomme et sa première dent qui est sortie, j'étais comme toi, vraiment très très fatiguée par ces nuits où je devais me lever parfois toutes les heures ! Mon bonhomme n'étant pas si gros que ça (plutôt proche de la courbe du bas) et ses maladies l'ayant fait stagner un peu en poids, je n'ai pas voulu tenter un sevrage nocturne qui me paraissait de toutes façons impossible et j'ai cherché en lisant dans ce forum des pistes pour mieux dormir. Finalement, j'ai complètement lâché prise sur les nuits : j'ai d'abord arrêté de regarder l'heure à chaque réveil (psychologiquement, ça aide beaucoup et on finit même par trouver "pas si mal" une nuit pleine de réveils, juste parce qu'on y fait moins attention), j'ai cherché LA position idéale pour allaiter allongée (comme ça je peux me rendormir pendant qu'il tète) et enfin, j'ai fini par bricoler un lit cododo avec le lit à barreaux classique de mon fils, pour ne plus avoir à me lever et traverser la chambre à chaque réveil. Et bien depuis tout cela, je suis beaucoup moins fatiguée ! Et en ressenti, je dirais même que mes nuits sont bien meilleures.. alors que ce n'est vraiment pas du tout le cas :whistle:.
    Voilà, je ne dis pas que c'est LA solution ultime, c'est juste celle qui m'a le plus convenu sur le moment.
    Bon courage à toi en tout cas, et je te souhaite de trouver rapidement une solution pour améliorer tes nuits !
    :calin:
     
    Cactus2002 aime ce message.
  5. Chocolivia

    Chocolivia Hyperlactation

    Hello ! Ma fille a 8 mois. Autour de ses 6 mois et demi j'ai tenté de faire sauter des tétées de nuit : IMPOSSIBLE. Et c'était épuisant. Maintenant affaire à suivre mais la nuit dernière elle a accepté de se rendormir avec un câlin seulement.

    Personnellement je crois que les bébés comprennent plein de choses, donc on peut leur expliquer même si petit qu'on mange plutôt la journée. Qu'ils acceptent c est une autre histoire :lol:

    Tu peux te renseigner sur la méthode Gordon.
     
    Doobida aime ce message.
  6. Belfée

    Belfée Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Je n'ai pas tout lu...:oops:

    Mais je me permets juste de dire que 8/9mois(plus ou moins biensur selon les bebes) correspond aussi à l'âge ou se manifeste clairement l'angoisse de séparation...
    Je pense que ce critère peut rendre le sevrage plus difficile.

    Courage à celles qui souhaitent sevrer. Je vous souhaite de trouver une méthode des plus douces pour vous comme pour vos petit(e)s
     

Partager cette page

Chargement...