1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Que repondre aux gens...marre marre marre...

Discussion dans 'Les bambins' démarrée par aurebbemma, 14 Octobre 2012.

  1. aurebbemma

    aurebbemma Montée de lait

    Bonjour
    Je viens ici demander des conseils.
    J'allaite ma fille qui 21 mois et lorsque certaines personnes assistent a une tétée on me dit "encore!! c'est pas normal si? Tu vas l'allaiter jusqu'a quel age?"
    Une fois un membre de la famille de mon mari lui a dit de me conseiller de la sevrer car elle allait surement etre retardée...et croyez moi elle est loin de l'etre!!!
    J'en ai mare d'etre jugée et regardée comme une extra terrestre alors que je considere faire quelque chose de si merveilleux...
    Evidemment les personnes qui font ce genre de reflexions n'ont jamais allaité.
    Et cela commence a m'enerver je dois sans arret me justifier et j'avais dit au depart jusqu'a ses deux ans car cela me paraissait si loin...mais nous y arrivons et je ne compte pas forcer le sevrage si elle n'est pas prete (et moi non plus d'ailleurs!!)
    Auriez vous des conseils pour clouer le bec de ces gens ignorants et blessants??
    Je voudrais juste qu'on nous laisse tranquille...
    Merci davance
     
  2. cindirella

    cindirella Hyperlactation

    g allaité 26mois,a la fin c'etait plus que 2fois par jour si bien que je n'avais pas à le montrer,mais les proches savaient.la famille,connaissant mes reactions epidermiques,ne me titillait pas sur le sujet,c'etait juste un malaise flottant ds l'atmosphere..et les qq remarques ahuries(collegues,amis..)je disais simplement"elle se sevrera toute seule",et effectivement,en 1mois ma fille a arrété de teter,sans pleurs,sans malheur.:eek:
     
  3. AnnabeLLLe

    AnnabeLLLe Hyperlactation

    Bonjour....
    C'est vrai que ce n'est pas facile de supporter les remarques...
    Voilà ce que j'aurais tendance à répondre (mais en général on n'ose pas trop me titiller, comme cindirella, j'ai tendance à vite sortir mes griffes !) :
    "s'il y avait UNE bonne façon de faire en manière d'éducation, ça se saurait"
    "vous avez une vision du monde bien étriquée, regardez autour de nous comment vivent les gens d'autres cultures, l'allaitement ne s'arrête pas au 3 mois de l'enfant partout"
    Et à la fameuse question "tu vas l'allaiter jusqu'à quel âge" ; il y a la réponse bien connue "jusqu'à ses 18 ans, son bac, ou qu'il est une copine" mais moi je dis plutôt "si tu m'avais dit il y a 2 ans que j'allaiterai encore aujourd'hui je t'aurais dit 'ça va pas non ?' et maintenant que j'y suis, je trouve ça plutôt normal et agréable. Si j'avais vraiment envie que ça s'arrête je m'en donnerais les moyens mais Titouan n'a pas l'air d'avoir envie d'arrêter et nous ben ça nous va bien !" et si tu aimes les débats tu peux ajouter "pourquoi ? toi, ça TE pose quel problème que JE DECIDE d'allaiter MON enfant ?" Parce que les gens en général ne savent pas et ils ont rarement des arguments qui tiennent la route, juste des préjugés, alors que toi, tu as fait un choix éclairé et tu en as donc bien plus qu'eux !!
     
  4. ssof

    ssof Période de pointe

    Des conseils j'en ais pas, mais en tout cas, moi, je réponds au gens qu'elle tète pas beaucoup, que c'est la fin, qu'elle passe plus d'une journée sans téter...bref, des conn....ies pour qu'ils me laissent tranquille. Mais bon, ça n'aide pas si une mère un tant soit peu moins cruche que celles qui posent mille questions entend mes bétises...Pour mon mari, passé ses deux ans ça sera dur de me "justifier"...mais bon, je l'allaiterai quand il ne sera pas là au moins, peut-être aussi qu'elle réclamera moins puisqu'elle a tendance à moins réclamer et elle a 18 mois.
     
  5. allreset

    allreset Lactarium

    "Encore, ce n'est pas normal si". :mad:

    Et une "maman" qui enfonce la sucette dans la bouche du nourrisson dès qu'il la crache pour ne pas l'entendre, c'est normal çà?
    Et une "maman" qui n'allaite pas parce qu'elle préfère fumer, se shooter, se saouler c'est normal çà?
    Et une "maman" qui laisse brailler son bébé dans son landau parce qu'elle a peur de le prendre, et oui ils pourraient créer des liens :confused:, c'est normal çà?
    Et une "maman" qui porte un bébé 9 mois pour le laisser à je ne sais qui au bout de 2 jours, c'est normal çà?

    Et les gens qui offrent des dizaines de doudou, sans réfléchir, pour être sûr que ce bambin pourra se consoler auprès d'une peluche plutôt que ses parents, c'est normal çà?

    Et l'amour dans tout çà, pourquoi fait-il peur? à cause des reliquats de notre dominance chrétienne du siècle dernier :eek:

    Je suis remontée :mad:, je vois trop de nourrissons qui sont abandonnés alors quand un enfant a la chance d'avoir une mère qui offre ENCORE son sein à un bambin de 2 ans et bien moi je dis que C EST çà UNE MAMAN.
     
  6. Alli

    Alli Voie lactée

    Voilà, les filles t'ont tout dit ! Demande à ces personnes si elles seraient choquées qu'à la place de l'allaiter, tu lui donnes un bib ! Ou alors joue le avec humour, répond que tu es sure qu'à son mariage, elle sera sevrée ! Sinon, ne pas dire que tu allaites TOUJOURS ;) est une bonne solution et évite bien des désagréments !
     
  7. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Ce que je répondrais dans ce genre de situation, c'est que dans la plupart des civilisations (c'est-à-dire, à d'autres endroits du monde, ou à d'autres époques dans le temps), les enfants sont allaités jusqu'à 3 ans (environ) en moyenne, et ils ne s'en portent pas plus mal. Donc si on a la possibilité et l'envie de le faire, pourquoi s'en priver ?
     
  8. fannie

    fannie Hyperlactation

    c'est énervant en effet!

    moi ma petite a 6 mois donc on me laisse tranquille, par contre j'ai des réflections sur l'écharpe de portage, en général c'est des femmes agées qui me demandent si elle respire là? euh à votre avis?

    j'ai remarqué que si je répond gentilement et poliment ce qui est mon naturel, en général elles montent sur leurs grands chevaux en me disant que c'est dangereux, qu'aux urgences il y a des bébés étouffés par leur mères.... et si je suis méchante direct, style de quoi je me mèle, ou vous êtes en train de me dire que je maltraite mon enfant? et bien ça se passe mieux et j'ai la paix. mais après je suis toute énervée alors ce n'est pas mieux.

    par contre une maman qui laisse son bébé hurler dans sa poussette n'aura pas de réflection, j'ai croisée une maman d'origine africaine dans le bus avec son bébé dans le dos avec un "boubou", je lui ai dit que moi j'avais des reflections et elle m'a dit qu'elle n'en avait jamais! ça l'a fait rire!comme quoi c'est culturel en effet!
     
    Dernière édition: 16 Octobre 2012
  9. maloudaine

    maloudaine Période de pointe

    moi je réponds " je sais pas... mais dis moi mon fils prendrait le bib, tu me demanderais jusqu'à quel âge je compte lui laisser prendre le bib?"
    Mais maintenant comme mon fiston a 24 mois de plus en plus de personnes partent du principe que je n'allaite plus (faut pas exagérer! ;-) ) et à moins que mon fils ne vienne réclamer téter en mettant très explicitement sa main sous mon pull, je ne les détrompe pas.... ;-)
     
  10. Brusieg

    Brusieg Hyperlactation Animatrice à la retraite

    Et pourquoi ne pas dire que le sevrage est le cadeau envisagé pour ses 18 ans :eek: ???

    Ou bien... que vous n'avez jamais vu un ado de 15 ans encore allaité.... Ca laisse de la marge :p !!!!

    Garder courage et surtout ne suivre que son coeur et ses envies !
     
  11. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Moi aussi je ne comprends pas trop pourquoi tout le monde s'acharne à sevrer les bébés très vite pour le mieux.

    Pour les réponses, la date du sevrage, j'en sais rien, ça n'a pas d'importance pour nous. Si l'allaitement est nocif, je peux répondre que non, merci je sais ce que je fais.

    Les tétés sont plus discrètes, mes enfants sont grands. Je ne parle pas d'allaitement et de maternage en général, c'est personnel et mes choix ne correspondent pas aux choix des autres, et ce que font les autres ne me concerne pas.

    J'évite d'en parler parce que justement ce point de ma maternité est précieux pour moi, comme le cododo ou le maternage respectueux. Beaucoup de mères qui allaitent des grands, le cachent.

    J'ai perdu toute crédibilité mais le résultat sur mes enfants me comble de joie. Je suis épanouie avec l'allaitement et mes enfants qui ne prennent pas assez de claques pour leur bien.

    Selon une amie, ces critiques sont pour se convaincre que eux ont fait le bon choix et que donc si on ne fait pas comme eux, c'est nous qui sommes dans l'erreur. C'est une forme de domination, d'asservissement, qui nous vient de la domination des hommes.

    Moi j'ai dépassé ça, parce que j'ai tellement de choses à voir pour moi et mes enfants que je n'ai pas le temps de me préoccuper de qui a raison ou tord, je fais selon ce que je pense être le mieux pour nous et ce qu'en pense ma "voisine" ne me regarde pas parce que c'est elle qui se projette dans ma façon de faire et veut se sentir bien avec ses choix qui sont différents de mes choix.

    Moi je sais qu'il n'y a pas de notice, mais justement on lit des notices dans les magasines et livres pour mamans, donc suivre la notice ou s'adapter au bébé et suivre son instinct ? Prendre son bébé quand il pleure ou le laisser râler 10 minutes ( ou 2h ) ? Porter son bébé en écharpe ou le laisser dans son cosi ? Pour moi c'est comme porter des cheveux longs ou des cheveux court, c'est question de choix, d'opinion, c'est personnel et oui, ce qu'en pense les gens nous touche si c'est important pour nous.

    Alors est-ce qu'il vaut mieux faire comme veulent les gens ? Ou faire comme nous on le sens ? ça dépend aussi de comment on est persécuté dans notre quotidien.

    Que l'enfant tète à 4 ans ça ne les concerne pas. Et si allaiter avec un dal parait de la folie, moi aussi j'ai mon avis sur ce sujet et sur d'autres et si je ne suis pas d'accord est-ce que j'ai forcément tord ?

    Une maman m'a raconté que sa belle mère avait jeté son lact-aid ! La maman le cherchait et il avait disparu ! Sa belle mère lui a dit que si elle n'avait pas assez de lait, alors elle n'allaitera pas ! La belle mère était passée dans l'après midi et elle a mis le lact-aid dans la poubelle ! La maman allaitait malgré chirurgie mammaire. Bref, elle a acheté un autre lact-aid, mais ça montre la folie des gens.

    Alors pour leur clouer le bec, tu peux tout simplement expliquer que tu n'as pas à supporter leur jugement, tu es assez grande pour faire tes choix, et tu peux tout simplement changer de sujet et ne pas parler d'allaitement ou maternage avec des gens qui veulent se prouver qu'ils ont raison en critiquant tes choix. Moi j'ai mis les choses au point avec certaines personnes et au moins, le sujet et clos ! Chacun ses gosses ! L'allaitement est un sujet personnel et il n'y a pas de notice pour être parfaite. Tu fais de ton mieux, et tu sais ce que tu fais et pourquoi tu le fais.

    Tu peux aussi tout simplement déclarer sans honte que tu aimes allaiter ton bébé et que tu seras très fière qu'il tète des années. Pas besoin de citer l'OMS, ces gens ne veulent pas que tu ais raison. Mais si tu aimes allaiter, ça ne se discute pas !

    On peut aussi parler de la santé de l'enfant, le lait de vache rend malade mes enfants. Ils prennent mon lait aussi longtemps qu'ils voudront.

    Peu importe ce qu'on te répond, tu sais ce que tu fais et tu n'as pas à te laisser marcher de dessus, à te dire comment tu dois élever tes enfants. Expliquer tes choix c'est comme parler à un sourd, tu perds ton temps, ces gens ne veulent pas que tu ais raison d'allaiter, quand tu as compris que le problème ne vient pas de tes choix mais de leur intolérance aux autres, c'est déjà un cap.

    Au début de mon allaitement, j'allaitais beaucoup en public parce que mon bébé était en tété continue. Maintenant je suis plus discrète et je m'isole ou j'évite d'allaiter mes grands parce que je sais que l'allaitement rend les gens mal à l'aise parce qu'ils n'ont pas l'habitude de voir des enfants téter. Même allaiter un nourrisson peut choquer parce que ce n'est pas dans notre culture. Je peux donc allaiter sans obliger les gens à être mal à l'aise avec mon allaitement, c'est privé, intime, donc je nous protège du jugement des gens.

    Pour certains, un enfant qui tète, et qui est grand, c'est parce que sa mère n'a pas réussi à le sevrer. La peur du sevrage est là aussi. Mais encourager au sevrage du sein, c'est comme encourager au sevrage de la totote ou du nounou, encourager l'autonomie, c'est normal pour une maman de guider son bébé vers le sevrage, mais il n'y a pas d'âge prédéfini.

    Pour mon petit, je lui dis que quand il saura lire, il sera grand, il n'aura plus besoin du tete. Il va avoir 5 ans ( la petite 2 ans ).

    Pour le moment je suis très heureuse d'allaiter mes enfants, mais c'est dommage que notre société ne laisse pas de place aux mères comme nous.

    Ta petite approche des 2 ans, pour être tranquille, elle peut comprendre que maman cache ses tétés, donc vous pouvez vous isoler pour la tété, et garder cet allaitement privé, intime, et même si les gens savent, si ils ne voient pas, ils seront moins choqué je pense que si tu allaites devant eux.

    Si les remarques te font du mal, peut être il vaut mieux expliquer à ta grande de 21 mois que maman ne veut pas montrer ses tétés aux gens... elle comprendra tu verras ! Et ce sera moins de stress pour vous.

    Quand la petite glisse la main sous de décolleté, tu peux aussi lui expliquer que tu ne veux pas qu'elle fasse ça. Bref, tu peux poser des limites pour que l'allaitement soit plus discret.

    Bon courage et félicitations pour ce beau allaitement. Un allaitement de 2 ans est normal. C'est un sevrage avant qui est un sevrage précoce. L'âge normal du sevrage est entre 2 et 7 ans. Il n'y a pas de honte à allaiter un enfant de plus de 6 mois. Tu peux être fière de ton allaitement, et rester discrète pour donner le sein.

    Ho la la, j'ai écrit un beau pavé moi encore... navré les filles... quelle pipelette ;) mais ce sujet nous tient à coeur, on est tellement nombreuses à souffrir du rejet de l'allaitement dans notre société, bravo aux courageuses qui m'ont lu ;)

    Bises
     
    Dernière édition: 17 Octobre 2012
  12. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    J'ai oublié malgré le pavé de parler de ce qui m'a beaucoup aidé à traverser cette période de doutes et de fragilité, entre 2 et 3 ans, pendant ma seconde grossesse.

    J'ai lu le livre sur le sevrage qu'on peut emprunter si on fait partie d'un groupeLLL, ou qu'on peut acheter dans boutique sur le site LLL, tu connais surement, mais je le rappelle parce que moi ça m'a beaucoup aidé, surtout le passage sur la pression extérieure, et le sevrage partiel. L'après sevrage aussi...
    http://www.lllfrance.org/Boutique/Livres/A-propos-du-sevrage.html

    Et le AA l'allaitement quand il dure ( n°70 ).

    Il y a le AA n°50, 51, 87 etc...

    Dans ces moments difficiles, ces lectures m'ont fait grand bien.

    Bises
     
  13. aurebbemma

    aurebbemma Montée de lait

    Un grand merci a toutes

    Merci beaucoup pour vos reponses qui me donnent du courage...j'aurais du venir sur ce forum plus tot!!

    CINDIRELLA

    Quelle chance pour vous deux que ton sevrage se soit passé aussi bien j'aimerais tant qu'il en soit de meme pour nous!

    ANABELLE

    J'aimerais avoir le cran de demander a ces personnes si ca leur pose un probleme mais c'est pour la plupart de la famille a mon mari (belle mere et belle soeur) alors j'ai peur pour les relations bien que de mon coté ne me sentant pas soutenue les relations ont changées!!

    SSOF

    Difficile pour moi d'etre discrete ma fille peut passer la journéé sans reclamer ou reclamer pour tetouiller toutes les demi heure!!
    alors pour la discretion c'est pas pratique !

    ALLRESET

    Merci...Merci...merci...que ca fait du bien!!!
    Je suis tout a fait d'accord nous avons des seins et des bras pour reconforter nos yout petits et il est naturel de faire le maximum pour qu'il se sentent bien!

    ALLI

    Il est vrai que je n'ai jamais entendu quelqu'un demander jusqu'a quel age il va boire du lait des qu'il est donné au bibi...Le probleme vient effectivement de notre facon de leur donner et donc de nos seins!!!

    CERISE

    Je serais assez tentée d'expliquer l'histoire et les civilisations a ces personnes mais il sont limité a ce qu'il ont devant eux et pour la plupart ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et donc ce serait tres difficile pour eux a comprendre!!
     
  14. aurebbemma

    aurebbemma Montée de lait

    FANNIE

    Bravo pour le portage en echarpe j'ai jamais reussi!!!Donc j'ai opté pour un super porte bébé et elle y a passé du temps...beaucoup de temps...Et cela m'a aussi valu quelqus reflexions "tu la pose jamais?t'as pas mal au dos?tu as un beau berceau il faut qu'elle en profite!!" J'ai eu droit aussi a "laisse la pleurer seule dans son berceau ca lui fait les poumons" "Mais enfin pose la vous n'etes pas des singes!!"
    Et j'en passe...et pour l'anecdote sur l'africaine...j'adore!!!

    MALOUDAINE

    J'aimerais vivre mon allaitement sans avoir a me cacher...c'est quand meme pas quelque chose de moche!!ni d'illegal!!

    BRUSIEG

    Super idee je vais tenter des la prochaine fois que l'on me pose la question et je vous tiens au courant!!Promis!!

    ISABELLE

    Merci pour ton "pavé" !! Moi j'adore les pipelettes et j'ai tendance a en etre une surtout lorsqu'il s'agit de ce sujet!
    Merci aussi pour la reference du livre je vais me mettre a sa lecture

    UN GRAND MERCI A TOUTES POUR VOS TEMOIGNAGES VOS IDEES ET VOS CONSEILS A TRES BIENTOT
     
  15. fannie

    fannie Hyperlactation

    dernière en date, le radiologue qui fait les mammographies à ma maman: ma maman lui demande si il sait lire les mammographies de seins allaitants, il dit oui, mais le mieux c'est d'attendre le sevrage ça ne devrait pas être long et demande à ma mère depuis combien de temps j'allaite.celle ci dit : 3 ans, car j'ai enchainé deux grossesses, et elle lui dit que ça risque de durer encore longtemps!
    le radiologue: "et bien, elle y prends gout!" comme si j'en retirai un plaisir malsain...

    GGGGGGGGGGGRRRRRRRRRRRRRRRR!!!!!!!!!
     
  16. aurebbemma

    aurebbemma Montée de lait

    Pfff que les gens sont mechants...on dirait qu'il prennent du plaisir a faire des reflexions deplacées...Et puis d'ailleurs bien sur qu'on y prend gout c'est tellement chouet!!!
     
  17. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Les gens ne doivent probablement pas se rendre compte que ce sujet est sensible pour nous, parce que l'allaitement nous tient à coeur alors que dans un autre moment de notre vie, où on serait moins fragile, moins fatiguée, on aurait pris les remarques avec humour, avec plus de distance.

    On ne peut pas changer les gens mais on peut se renforcer soi-même et se protéger en évitant de tendre le bâton, et donc éviter ce sujet qui est encore trop sensible pour nous.

    Imagine si tu as fait un super gâteau, tu as passé des heures et on te dit qu'il est vraiment moche... ben soit tu lui voles dans les plumes, soit tu réponds que c'est "de l'art"... ;)

    Avec l'allaitement c'est pareil, si tu es gênée d'en parler, forcément chaque remarque est un coup au coeur, mais si tu es fière de toi, intimement, tu seras plus forte pour ne pas prendre la remarque à coeur, et sourire de cette remarque un peu bête... ou peut être au contraire, très juste !

    On a tendance à être gênée parce que beaucoup de gens ne respectent pas les mères qui allaitent, comme si c'était une régression, alors que nourrir avec accessoires serait signe d'évolution. Il y a des gens, des médecins, qui ne comprennent pas pourquoi des mères s'obstinent à allaiter alors qu'il y a tellement de marques différentes de préparations pour nourrissons en grandes surfaces.

    Pour se reconstruire et retrouver confiance en sois, c'est du travail... et quand l'entourage familiale rabaisse la jeune mère, il faut chercher beaucoup de force pour ne pas céder à la pression au sevrage, surtout quand l'allaitement est difficile.

    Je ne sais pas si il est vendu, mais je remets le lien :
    http://forum.lllfrance.org/showthre...evrage...-quand-l-allaitement-se-termine-quot

    Il vaut mieux fréquenter des personnes qui nous font du bien, surtout quand on est dans un moment difficile.

    Il faut être forte pour assumer ses choix, surtout quand c'est contre les pratiques de la majorité.

    Remarque, en France, très peu de mères refusent le sein à leur bébé ! L'allaitement n'est pas toujours un bon souvenir pour les mères, souvenir d'épuisement ou de douleurs. C'est un sujet sensible. Et quand une mère n'allaite pas, que ce soit un choix ou un sevrage précoce, les hommes de son entourage ne peuvent pas connaitre le quotidien de l'allaitement. Et pour les hommes... les seins... ça leur fait tourner la tête, peut être il ne faut pas chercher plus loin...

    Si les seins même en allaitant, éveil l’excitation chez les hommes, et la nostalgie, le regret, la jalousie chez les mères qui n'ont pas pu vivre un allaitement satisfaisant, on peut comprendre que l'allaitement met mal à l'aise beaucoup de gens, même si ce n'est pas la responsabilité de la mère allaitante. Il y a des enfants qui n'ont jamais vu un enfant au sein !

    Et quoi répondre... ben, on n'est pas obligé de répondre, surtout si on ne se sent pas le besoin de se justifier, c'est comme ça, et on ne peut pas changer les gens. On s'efforce de vivre avec et de les tolérer. Et si ils ne sont pas d'accords avec vous, ben c'est leur droit et ça ne fait pas de vous un monstre.

    Pour beaucoup de gens, les seins ont perdu leur valeur maternelle, et montrer ses seins, c'est comme montrer ses fesses. Mais ça ne veut pas dire que l'allaitement est malsain, c'est pour eux que c'est malsain et on n'y peut rien, par contre on peut en tenir compte et éviter de choquer les gens, qui ne savent pas qu'il n'y a pas qu'en Affrique qu'on allaite... en France aussi, mais chut...

    Pour éviter de s'attarder sur ce sujet sensible, il est plus subtile de changer de sujet et éviter de parler maternage et biberon avec des personnes qui ne comprennent pas qu'on ne fait pas comme eux. Après tout, ça ne les regardent pas ! C'est privé !

    Et oui, on y prend goût, on peut tout simplement répondre que c'est une expérience qui nous comble le joie, qui nous plait, que ça vous convient, que c'est tellement merveilleux etc.... Ben oui, allaiter c'est bien et quand ça se passe bien, ben pourquoi sevrer ? Pour faire comme tout le monde ? Ben non, tout le monde ne sèvre pas à 6 mois ! Et pas qu'en Affrique !

    Tu peux répondre au plus court, tu allaites ? Oui, tu y prends gout ? oui. Tu vas sevrer bientôt ? non. et patati et patata.... et si ça te soule, tu poses des questions et tu changes de sujet et tu ne parles pas de tes casseroles. Les gens ils adorent qu'on s'intéresse à eux de toute façon.

    ( wop purée j'ai encore écrit une tartine... lol )

    Bises
     
    Dernière édition: 20 Octobre 2012
  18. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Je ne suis pas d'accord avec ceci. Au contraire, les mentalités peuvent évoluer, et on peut contribuer à les faire évoluer à notre modeste échelle. Allaiter son enfant en public, tout simplement, sans chercher ni à provoquer ni à se cacher, cela montre aux autres que c'est possible. Se comporter comme si c'était le geste le plus naturel qui soit, cela aide à montrer aux gens que, justement, c'est le geste le plus naturel qui soit.
    Là où je te rejoins, c'est sur le fait que parler allaitement à des gens qui sont "contre", ou bien à des femmes frustrées de ne pas avoir réussi à allaiter, cela peut être au mieux inutile et au pire contre-productif en les faisant se braquer encore plus, en tout cas si on décrit l'allaitement comme étant de loin la meilleure solution. Mais il ne faut pas s'interdire d'allaiter en leur présence, et si c'est eux qui lancent la conversation, il ne faut pas s'empêcher de leur répondre qu'allaiter n'a absolument rien d'anormal. Cela peut se faire sans critiquer leurs choix, sans critiquer le lait artificiel. Juste en faisant prendre conscience que l'on a le choix, et qu'allaiter n'est pas plus contraignant que de donner le biberon.
     
  19. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Ouai, ben moi je me dis qu'il ne faut jamais sous estimer la bêtise des gens... ;) Enfin, ils ne sont pas forcément bêtes, mais disons qu'ils n'ont pas une très bonne qualité d'écoute... et en critiquant l'allaitement, c'est aussi parce qu'il ne peuvent pas comprendre que pour certaines mères, c'est une expérience merveilleuse, et que ce n'est pas nocif de materner son bébé au sein. Parce que ce qui est marginal, ce n'est peut être pas d'allaiter au sein, mais de prendre son bébé quand il pleure, de l'écouter quand il n'est pas content, et de le consoler au sein. Pour certaines personnes c'est une faiblesse de s'abaisser au niveau de l'enfant. Ce n'est pas que l'allaitement qui est mal vu, c'est aussi le maternage avec le sein. C'est simple, mes enfants par exemple il ne prennent pas assez de claques. Et là, ça n'a plus rien à voir avec l'allaitement, c'est le maternage et la crédibilité de la mère qui est remise en question.

    En fait, pour revenir à mes moutons, je voulais juste rassurer aurebbemma que quand l'enfant arrive à 2 ans, ma petite a 2 ans demain ;), on peut commencer à poser des limites avec le sein et commencer à répondre autrement que avec le sein. C'est bien expliqué dans le livre et ça m'a bien aidé à passer le cap avec Paul, parce que Paul était en tété continue et c'est assez difficile en public. Quand il avait encore 18 mois, j'avais toujours mon écharpe de portage, donc même si je faisais les courses chez Leclerc, je m'isolais pour mettre l'écharpe, genre rayon lessive, et on passait les courses en calme avec Paul au sein, caché dans l'écharpe.

    Mais pendant la grossesse, je ne pouvais plus le porter, j'ai du m'adapter. On commence par demander à l'enfant de patienter, par exemple : non, dans la voiture ! attends un peu mon chéri, je suis occupée !

    Petit à petit, comme ce n'est pas un refus mais plutôt qu'on retarde la tété, ça devient beaucoup plus facile à gérer en public, petit à petit l'enfant comprend qu'il ne tète pas quand maman est dans le magasin etc... pareil chez mamie ect... ou par exemple je dis à ma fille qu'elle attend que j'ai fini de manger. Ce n'est pas un "non", c'est "après".

    Je cède encore souvent, mais parfois l'enfant accepte de patienter et c'est un soulagement. Petit à petit, on apprend à répondre à l'enfant autrement que avec le sein, et parfois ça marche et parfois il faut le sein. ça vient petit à petit et plus l'enfant grandit, plus l'enfant comprend que maman cache ses tétés aux gens et qu'il tète par exemple que à la maison, ou que pour le dodo etc... C'est un sevrage partiel, et j'ai mis en place cette méthode aussi parce que pendant la grossesse les tétés étaient très douloureuses, donc je me suis adapté et Paul s'est très bien adapté aussi.

    Fais-toi confiance, ce n'est pas tout ou rien, allaitement ou sevrage, on peut poser des limites et quand l'enfant grandit, il est capable d'accepter que maman ne peut pas donner le sein tout le temps et partout. Il peut patienter avec un petit gâteau et de l'eau. Très souvent un enfant réclame le sein quand il s'ennuie, il réclame qu'on lui donne de l'attention, qu'on s'occupe de lui et par exemple, le papa peut jouer avec l'enfant, lui proposer de participer à ce qu'il fait etc... aller se promener dehors... et la communication commence parce qu'on pose des questions, on parle avec l'enfant, avant de sortir le sein.

    En fait, on passe petit à petit de la communication avec le sein, à la communication avec des mots. Ce n'est plus pleure = tété, le langage commence et c'est très beau comme période aussi. On redécouvre l'enfant et on l'encourage à s'exprimer avec des mots plutôt qu'avec des pleures.

    Exemple tout simple, ma fille tombe et se fait mal, elle veut le sein... je lui demande pourquoi elle pleure, je lui demande si elle a mal, elle me répond oui à tombé.... Je tiens compte de se qu'elle dit, je lui réponds ma pauvre chérie, il faut faire attention, quand on tombe ça fait mal... et un câlin et elle repart jouer. Et elle n'a pas redemandé le sein.

    Et quand on te dit que l'enfant pleure parce qu'il veut le sein, tu peux répondre sereinement que non, il pleure parce qu'il veut sa maman. Et peu importe que tu répondes avec le sein ou avec un petit gâteau ou des mots, l'important c'est de répondre, parce que ça montre que maman n'est pas sourde, maman l'a écouté. Et si maman ne l'écoute pas, qui le fera ?

    Peu importe ce qu'on te dit comme remarque sur ton mode de maternage, c'est ton rôle de mère de répondre à ton bébé, là où d'autres font le choix de rester sourds. Et quand tu as réalisé cette étape, sans céder à la pression de ton entourage, tu peux être fière de toi et ton enfant te le rend par mille bisous et il se sent en sécurité.

    Et là, on ne parle plus d'allaitement mais de maternage avec le sein, et petit à petit, sans le sein, mais la transition peut se faire sur des années.

    Mon mari par exemple me disait que lui il ne peut pas donner le sein, mais il a observé comment moi j'arrivais à régler une demande sans donner le sein systématiquement et petit à petit, mon mari a pris confiance en lui, à gérer l'enfant même si lui il ne donne pas le sein, il fait autrement et c'est possible aussi. Et quand c'est le papa qui se lève pour s'occuper du petit, on passe déjà moins pour une extraterestre. On peut allaiter sans avoir l'exclusivité du maternage ! Le papa aussi peut prendre le relai.

    Bises
     
    Dernière édition: 21 Octobre 2012
  20. fannie

    fannie Hyperlactation

    je pense que c'est vrai que je suis hyper sensible sur ce sujet!
     

Partager cette page

Chargement...