1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

obligation de rester à la maternité ?

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par Olive, 12 Juillet 2017.

  1. Olive

    Olive Montée de lait

    super idée le guide michelin des mater Elleetmoi !!
     
    Elleetmoi aime ce message.
  2. Sorcelica

    Sorcelica Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Moi jsuis du 91 j'ai accoucher au sud francillien jsuis globalement satisfaite on ma pas embeter facon je crois elle on abandonner quand elle sont venu a 6h du mat "-il a teter combien de fois/ combien de temps/ c'etait quand la dernier tete/ il a bien fait pipi?

    -reponse " je sais pas /je sais pas/ je sais pas/ je crois"
    - bien la creme pour vos hemorroide on reviens pour la peser demain .

    J'ai plus ete embeter de la journee x) elle devais me prendre pour un cas deseperer.
     
  3. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Bonjour @Olive la surveillance après l'accouchement est de deux heures, pour s'assurer de l'absence d’hémorragie. Passé ce délais, tu entres dans le cadre d'une hospitalisation "classique" et comme tout patient tu peux demander à sortir si tu le souhaites comme c'est stipulé dans la charte de la personne hospitalisée. "La personne hospitalisée peut, sauf exceptions prévues par la loi, quitter à tout moment l’établissement après avoir été informée des risques éventuels auxquels elle s’expose."
    Les décharges que les hôpitaux font signer aux patients n'ont aucune valeur juridique. Il suffit que le personnel renseigne sur le dossier du patient "sorti contre avis médical".

    Ça, c'est pour l'aspect "légal". Maintenant, quand on souhaite sortir rapidement de la maternité, l'idéal est de le planifier et de l'organiser, de cette façon, cela passe généralement beaucoup mieux auprès des professionnels de santé.

    J'étais comme toi, je ne souhaitais pas laisser mon aîné trop longtemps seul à la maison, et surtout, j'avais envie de réintégrer rapidement mon "cocon familial". J'aurais aimé accoucher à la maison, mais c'était inconcevable pour mon mari donc l'idée de sortir rapidement de la maternité s'est imposée à moi. Je me suis renseignée sur le dispositif du Prado mais cela ne me correspondait pas à ce que j'attendais car la sortie n'avait lieu qu'au bout de 2 à 3 jours. J'ai donc trouvé une sage femme qui acceptait de faire des visites à domicile après l'accouchement et j'ai prévenu la maternité à l'avance lors des consultations de routine. J'avais fait un projet de naissance dans lequel j'exprimais le souhait de rentrer à la maison le jour même ou le lendemain de la naissance si mon état de santé et celui de mon bébé le permettaient. Il a été convenu avec mon médecin traitant que ce serait lui qui ferait la visite des 7 jours et la sage femme se chargerait du test de guthrie. Bref, tout était "calé" ce qui sécurise beaucoup les soignants.
    Ma fille est née à 4h du matin, pendant la journée que j'ai passé à la maternité, j'ai testé le plus de positions possibles pour la mettre au sein, j'ai sollicité le personnel pour qu'ils vérifient la bonne prise du sein (maternité labélisée "ami des bébés", le personnel est formé). Je n'avais pas mal, j'étais en forme, bébé aussi. Le soir, j'ai reçu la visite du pédiatre, je serai bien sortie le soir même, mais il ne semblait pas à l'aise avec une sortie aussi rapide. J'ai accepté de faire la concession de rester une nuit et de sortir le matin à la première heure. Le lendemain matin, mon mari venait nous chercher ma fille et moi.

    Si je devais recommencer j'organiserai encore mieux le lien entre la maternité et le domicile en prenant rendez vous au préalable avec le pédiatre et avec une sage femme de la maternité. En effet avant la naissance, je n'avais rencontré que le gynécologue qui avait validé le projet de naissance "sur le principe" et sous réserve que le pédiatre soit d'accord.
     
  4. Sorcelica

    Sorcelica Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Une chose importante a savoir aussi et si malheureusement ya un soucis tu pourra pas etre hospitaliser avec bebe en mater/ bebe devra etre hospitalisée seul mais sa je crois que tu a compris
     
  5. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    C'est Étampes ?
     
  6. Olive

    Olive Montée de lait

    je note la méthode !! efficace au moins ... mais de toute façon le problème reste aussi le fait que ma fille ne peut pas se passer de moi la nuit et que c'est elle qui souffrira le plus de cette absence ... donc si j'ai l'option, je sortirais 2h après accouchement
     
  7. Sorcelica

    Sorcelica Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Corbeil essonne le sud francillien
     
  8. bad mom

    bad mom Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

  9. Olive

    Olive Montée de lait

    j'ai appelé la mater ou j'ai accouché et ils font pas le prado ... on m'a clairement dit que c'était 3 jours minimum ... mais que je pouvais prendre rdv avec le chef de service pour en parler et que ça pouvait aboutir à une dérogation,
    sinon je pensais leur demander de laisser ma fille ainé dormir avec moi la bas ... comme ça une partie du pb est résolu et pour le reste je peux toujours voir avec l'équipe médical our qu'ils me laisse dormir un peu ?
     
  10. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Le personnel soignant ne peux pas t'imposer de rester à la maternité contre ta volonté, un patient est libre de rester ou de sortir d'un établissement de soins. Le personnel médical est tenu de t'informer des risques que tu prends à sortir donc là, c'est à voir le jour J, à toi d'estimer si tu prends des risques inconsidérés pour ta santé ou celle de ton bébé. Mais si toi et bébé allez bien et que le suivi est organisé en amont pour le retour au domicile, je ne vois pas vraiment quels risques tu prendrais...
     
  11. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Si j'ai un deuxième bébé il est clair que moi aussi je rentrerai le lendemain chez moi. Le séjour à la maternité a été épuisant : du bruit tout le temps, le lit inconfortable, la lumière impossible à enlver totalement, du personnel bruyant dans les couloirs à tout heure, le photographe qui passe pour vendre ses photos (dommage je venais juste de réussir à m'endormir), le personnel de mairie qui passe, des familles qui se trompent de chambre. Non ce n'est pas pour moi ;).
     
  12. Olive

    Olive Montée de lait

    moi j'avais cru fondre un plomb, il y avait une femme qui était venu accouchée mais elle était en prison et donc sa chambre était gardée par deux policiers 24h sur 24h ... et la nuit ils n'arrêtaient pas de chanter !!! et oui de chanter !!!
    au bout de 30 min j'en pouvais plus, j'ai demandé à une sage femme de leurs rappeler que c'était pas soirée karaoké !!! j'avais l'impression d'être dans la 4eme dimension ou que c'était une caméra caché tellement c'était hallucinant le sans gêne de ses messieurs qui en plus parlais très très fort bien entendu ...
    quand je vous dit que j'ai eu la total... je ne mentais pas !
     
  13. calaimity

    calaimity Fontaine de lait


    je sais qu'elle en parle mais je sais plus à qu'elle moment et j'essaye d'endormir ma fille....:rolleyes:Donc j'peux pas t'aiguiller. C'est une sage-femme libérale qui a fait des accouchement à domicile.
     
  14. Olive

    Olive Montée de lait

    super !! merci ;)
     
  15. Jillian

    Jillian Montée de lait

    Pour les 2 accouchements j'ai eu un personnel soignant vraiment sympa et peu intrusifs (dans 2 maternités différentes). Mais ma seule envie était de sortir.

    Quand je suis arrivée en chambre j'ai tout de suite dis à la sage femme que je voulais le programme Prado avec sortie à 48h après l'accouchement, elle a rigolé en me disant "mais on se connait même pas et vous voulez déjà nous quitter". L'accouchement a eu lieu un dimanche avec le lendemain férie, donc personnel très limité pour tout organiser (d'un point de vue administratifs et médical car bébé devais faire une écho fontanellaire à la naissance). La mardi toute l'équipe à fait son possible (certaines ont même poussées le chef de pédiatrie à ne pas mettre son grain de sel) et c'était le branle-bas de combat dans la chambre pour que tout soit ok.
    C'est un hôpital "amis des bébés" donc ça aide énormément : pas de réveils intempestifs la nuit, des questions simples et pas de réponses pleines de jugement.

    Je ne supporte pas d'être en hôpital, Pour autant je n'aurait pas fait un accouchement à la maison ou ne serait pas sortie le soir même, une amie a eu de telles complications quelques heures après son accouchement alors que tout allais bien (cas rare, mais qui lui aurait coûté la vie si elle était rentrée chez elle) que j'avais besoin d'un minimum de sécurisation.
     
  16. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Pareil ici, je n'ai pas eu la sensation d'avoir du personnel intrusif. Ils demandaient pour les tetées le soir et le lendemain de matin, pas d'interrogatoire avec la lampe dans la figure au milieu de la nuit.

    En fait, avec ma césarienne et les difficultés d'allaitement, je serai bien restée un jour de plus (accouchement le jeudi fin de journée et sortie mardi midi)...
     

Partager cette page

Chargement...