1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Mise en route pas si simple !

Discussion dans 'Les premiers jours - les bases' démarrée par cecile40, 24 Février 2011.

  1. cecile40

    cecile40 Montée de lait

    Bonjour !

    J'ai accouché il y a bientôt 1 mois d'un p'tit bonhomme. L'accouchement s'est bien passé, bien que très rapide et donc intense pour bébé qui fatiguait, Mais il est arrivé, en pleine forme. Dès qu'on a pu (pas tout de suite car révision utérine pour moi), mise au sein, qui s'est très bien passée. A la maternité, plutôt bien aidée pour l'allaitement, j'avais "des bases" comme on dit, ayant allaité bb2 durant 13 mois. Mais pour autant, ça ne rend pas les choses forcément plus simples... Evidemment, comme à chaque fois, je me suis payée des grosses crevasses, douleurs +++ et sang quand bébé tétait. Puis de la fièvre qui a commencé la veille de ma sortie.
    Pendant 5 jours, j'ai été juste bonne à m'occuper de bébé, fatiguée par la fièvre, les crevasses douloureuses et un engorgement. A deux doigts de craquer et dire à mon mari d'aller chercher du lait à la pharmacie, j'ai pleuré un bon coup, pris une douche, et essayé de repartir d'un bon pas. Avec l'aide de la crème, j'ai réussi à faire cicatriser mes crevasses.
    Aujourd'hui, j'ai un sein qui...disons se porte bien. lol Du moins, j'arrive à avoir des tétées presque agréables sur celui-là.
    L'autre, c'est une autre histoire. J'ai encore des douleurs, que je mettais sur le compte d'une crevasse pas encore bien guérie. Téton sensible, mise au sein douloureuse, et douleur qui "lance" dans le sein, mais une fois la tétée terminée également. L'autre sein connait le même sort, mais uniquement de temps en temps et moins fort. J'ai fini par me demander si y'aurait pas une candidose derrière tout ça. Consultation mardi pour bébé, et j'en ai parlé à la doc. Elle m'a dit que ça pouvait être ça, je suis repartie avec une ordonnance de gel Dakt*rin. J'ai commencé le traitement le soir même. Tant bien que mal, car bébé au sein +++. Autre soucis, mais je soupçonne un reflux pour lui. A confirmer, mais j'espère me tromper, j'en ai marre là, et de voir mon p'tit bout mal à l'aise, ça n'aide pas pour le moral !
    Bref, traitement commencé donc, et le lendemain matin, je me réveille avec le sein "malchanceux" douloureux, tendu, et dur sur le côté de l'aisselle. J'ai fait un peu de fièvre en fin de journée et cette nuit aussi je pense. Un canal bouché ? Je fais téter bébé autant que possible sur ce sein, en changeant les positions, mais c'est difficile car j'ai mal.
    Autour de moi, je ne peux attendre de soutien, ma mère compatit et m'encourage, mais n'est pas en mesure de me conseiller. Mon mari, je crois qu'il me prend pour une maso ! lol Et l'entourage, soit j'ai droit à des commentaires qui en disent long sur ce qu'ils pensent (du genre "ah quand même, il tête beaucoup !", ou alors des "c'est peut-être ton lait qui n'est pas assez nourrissant" (oui, parce qu'en plus, bébé n'a pas une prise de poids fulgurante, donc une pression supplémentaire sur ce point...). Je pense que peu de personnes autour de moi peuvent comprendre mon "acharnement" pour mettre en route cet allaitement comme il faut. C'est sûr, ce serait tellement plus simple de donner un bib ! Mais ce n'est pas ce que je veux, j'y tiens à mon allaitement ! J'espère que j'arriverai enfin à avoir des tétées agréables comme je les ai connues pour bb2, profiter et faire profiter bébé, mais là j'avoue que certains jours, le moral est en berne, j'ai l'impression que j'ai sans arrêt des nouveaux problèmes qui se greffent, que je n'en sortirais jamais. Je m'accroche aux moments agréables, les p'tits sourires de bébé, endormi au sein, avec encore du lait plein la bouche.
    Voilà, désolée pour le pavé ! ;) Mais je crois que j'ai besoin aujourd'hui d'entendre que oui, il y a des solutions, et que oui, ça va finir par se mettre en route normalement !
     
  2. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Quelle belle détermination tu as pour poursuivre l'allaitement malgré la douleur et les commentaires négatifs !!! Cela ne doit vraiment pas être facile !!!!

    A la lecture de ton message, ma première idée est que ton bébé ne tète sans doute pas efficacement ce qui explique et les crevasses et les engorgements (le sein n'étant pas bien drainé). Pourquoi ? peut-être à cause d'une hyperlactation ou d'un Réflexe d'éjection fort comme tu le suggères ou peut-être à cause d'un frein de langue serré ou d'un frein de lèvre ou d'un palais très haut ...

    As-tu essayé de varier les positions de façon à optimiser la prise du sein (avec le menton bien dans le sein et le nez dégagé, la tête défléchie) ?

    Poses-tu ton bébé sur un coussin d'allaitement pendant la tétée ? (cela peut causer des crevasses quand le bébé est un peu trop loin du sein)

    Comment ton bébé place-t-il sa langue lorsque tu lui fais téter un doigt ? Emmène-t-il le doigt bien au fond pour le plaquer au palais avec sa langue ? Enroule-t-il sa langue en gouttière sous le doigt en l'étendant de façon à ce qu'elle recouvre la gencive inférieure ?

    N'hésite pas à nous solliciter + + + et à appeler une animatrice pour en discuter de vive voix, il y a certainement une solution pour que tu puisses vivre un allaitement satisfaisant pour toi comme pour ton bébé.
     
  3. Emmanuelle

    Emmanuelle Hyperlactation

    Ton récit ressemble un peu au mien pour ma 3ème ; on croit que l'on "maitrise" mais on se retrouve avec un bébé qui ne sait pas bien téter (sa langue est un peu courte, peut-être est-ce cela) et qui met 4 semaines avant d'y arriver correctement. Résultat, une lymphangite au 14ème jour avec les douleurs qui l'accompagnent ... heureusement ma super sage-femme est venue plusieurs jours d'affilée pour m'aider à drainer le sein. En même temps elle me disait que bébé devait "faire son travail" c'est-à-dire apprendre à bien téter. Mes parents étaient présents quelques jours et ma mère ne comprenait pas pourquoi je m'accrochais à mon allaitement car elle me voyait souffrir (elle n'a jamais allaité). J'avais en plus une ampoule d'allaitement sur l'autre sein (qui s'est résorbée toute seule) qui me faisait mal aussi et par-dessus le marché, je suis très sensible des seins, je n'aime pas qu'on y touche. Bref, le tableau idyllique, comme toi cecile.
    Finalement tout est rentré dans l'ordre au fil du temps et quand j'y repense, je ne regrette pas car les mois suivants connurent de merveilleuses tétées. Alors accroche-toi !!
    Emmanuelle
     
  4. cecile40

    cecile40 Montée de lait

    isabelle : Alors, tout d'abord, merci beaucoup de ta réponse. Je vais essayer de reprendre point par point ! lol

    Les crevasses : j'en ai eu à chaque fois au démarrage, pour mes 3 enfants. Là, ça n'a pas loupé, comme pour bb1 et 2, je suis aussi ressortie de la maternité avec mon kit "crevasses, crème qui va avec et bons conseils". Et pourtant j'ai fait attention à la position de bébé, j'ai demandé plusieurs fois qu'on m'aide à contrôler qu'il tétait bien, c'était visiblement le cas. Une puer m'a conseillé une position pour aider, à savoir bébé posé sur le coussin d'allaitement, une main placée derrière sa tête et avant-bras contre son dos, l'autre main soutenant le sein, main en C autour du sein (je sais pas si je suis très claire là !). Le problème, c'est que des croutes se sont formées aussi, n'aidant pas la cicatrisation. Une fois que j'ai réussi à m'en débarrasser, les choses ont commencé à s'améliorer. Mais c'était bien abimé, donc ça a pris du temps.
    Engorgement : là, plusieurs choses je pense. Déjà, quand nous sommes rentrés de la mat', mon fils a décidé de faire ses nuits ! (non non, il n'a pas continué !). J'ai eu droit à plusieurs nuits du genre 1h/10h ou 00h/8h, même une fois il s'est réveillé à 11h ! Oh que ça fait du bien quand on est fatiguée et fièvreuse ! Mais oooooooh que ça fait pas du bien pour les seins ! Et forcément, j'avoue je n'ai pas pensé (ni même eu le courage d'y penser !) à les vider plus tôt. Donc forcément... est arrivé ce qui devait arriver ! Et par la suite, pour essayer d'aider mes seins à cicatriser, j'ai pris le parti de ne lui faire têter qu'un sein pendant 2 ou 3 tétées, pour que l'autre se "repose", mais tout en le vidant. Sauf que vider son sein à la main, surtout quand on n'a pas encore bien la technique, ce n'est pas aussi efficace que la succion de bébé !
    Positions de bébé/frein de langue : d'après mon mari, le frein de langue aurait été vérifié lors des premiers soins. Moi je n'en sais rien, j'étais en train de me faire anesthésier à ce moment-là ! On peut voir de nous-même s'il y a un soucis "physique" au niveau de la langue ? Ou faut-il forcément se le faire confirmer par un doc ? Pour la position, j'y fais attention à chaque mise au sein, si besoin je lui titille un peu le menton si je vois qu'il n'ouvre pas bien la bouche (quand il veut juste tétouiller). Bouche bien ouverte, il prend une bonne partie de l'aréole, lèvres retroussées, et d'après ce que j'ai pu voir, langue en gouttière. la mâchoire travaille bien pendant qu'il tête, il déglutit régulièrement. Pas essayé avec le petit doigt, mais quand je lui donne la pipette, il met sa langue en gouttière, elle passe bien sur la gencive inférieure, et il me semble que c'est ok aussi au niveau du palais, mais je vérifierai mieux. J'utilise en effet le coussin d'allaitement, la plupart du temps je soutiens sa tête d'une main, l'autre amenant le sein, mais je ferais attention à ce qu'il ne soit pas trop loin. Sinon, j'essaie de varier les positions, davantage ces derniers jours avec ce que je pense être un canal bouché (qui d'ailleurs semble aller mieux ! youpi !!!!). Donc position "classique", ballon de rugby, allongée.
    Par contre, je me pose la question pour le REF. Parfois, il commence à téter, et ça semble arriver très vite, limite il s'en voit à gérer tout ce qui lui arrive dans la bouche. Enfin ça c'est mon interprétation hein ! Mais ça ne le fait pas à chaque fois. J'essaie de le mettre le plus rapidement possible quand je vois qu'il a faim, sinon il se met en mode "méga affamé", et là ça n'aide pas du tout ! Mais avec deux "grands" à gérer en plus, je ne suis pas toujours dispo à la seconde ! Un REF est systématique à chaque tétée ?
    Comment être sûre qu'il vide bien le sein à chaque fois ? En général, les tétées se passent en plusieurs temps : grosse succion, déglutition +++, puis ça ralentit petit à petit, il a ensuite une phase tétouillage, et reprend un petit moment une succion efficace pour finalement s'endormir ou lâcher le sein. Parfois c'est moi qui lui fait lâcher, quand le tétouillage dure trop longtemps à la fin, et que j'ai mal.
    C'est pas évident, on pense avoir les causes des problèmes, on essaye de trouver des solutions, mais on reste finalement avec des questions en fin de compte... Là le problème à résoudre pour le moment est cette sensibilité et les douleurs qui l'accompagnent par moment. Je pensais à une candidose, mais sans certitudes. J'espère que ça va passer. Peut-être que j'aurais du continuer à mettre de la lanoline et ne pas arrêter quand les crevasses ont commencé à cicatriser ?

    Emmanuelle : tu me rassures un peu, et j'espère aussi connaitre le bonheur des tétées réussies et pleines d'amour ! c'est vrai qu'on se dit que ça devrait aller, qu'on maitrise comme tu dis, mais je constate que ma SF avait raison quand elle disait que c'est le bébé qui fait l'allaitement. Pareil pour l'instant au niveau de la sensibilité des seins, là c'est "pas touche !!!!!" Si mon mari s'approche de moi, je me mets sur la défensive ! lol Le pauvre ! Mais les enfants en pâtissent un peu aussi, d'une autre manière. Parce que ça me prend du temps, et probablement de l'énergie aussi ! Pour l'instant, je ne suis pas à l'aise pour allaiter en-dehors de chez moi, quand des personnes viennent, je m'isole autant que possible au moment d'allaiter, parce que j'ai besoin de calme et je ne veux pas m'exposer aux commentaires et aux "bons" conseils que tous se croient obligés de dispenser alors qu'on ne demande rien !
     
  5. Missanne

    Missanne Colostrum

    Bonjour,

    J'ai l'impression de me voir pour mon deuxième bébé (il a maintenant 3 mois). Moi aussi j'ai cru que je "savais" grâce au premier mais chaque bébé et chaque allaitement est unique.
    J'ai eu tout pareil que toi : grosses crevasses dès la maternité, engorgement, lymphangite avec fièvre et frissons, douleurs au début pendant et après la tété... j'ai aussi pensé à une candidose vu que les crevasses et les douleurs ne passaient pas. Au bout d'un mois j'étais au bord d'arrêter même si c'était hors de question de ne pas allaiter mon bébé...
    Finalement, grâce à une animatrice LLL, j'ai compris que c'était la position de bébé au sein (trop éloigné, il serrait les mâchoires pour s'accrocher au sein). Ca a mis du temps avant qu'il arrête de serrer même si j'ai tout de suite senti la différence quand je l'ai rapproché de mon sein : les douleurs entre les tétés ont fini par s'estomper. Mais j'ai toujours des douleurs qui persistent (sans parler des engorgements quand bébé change de rythme et des lymphangites dès que mes seins sont un peu comprimés par le soutien-gorge ou ma position sur le côté(*)). On m'a dit que ça pouvait venir de ma peau claire plus sensible...
    Au bout de 3 mois, c'est-à-dire seulement maintenant, ça commence à aller vraiment mieux, les crevasses finissent par réellement partir, je n'ai eu ni engorgement ni lymphangite depuis un moment, je n'ai plus de lancements dans les seins entre les tétés, bébé ne serre plus comme avant (à croire qu'il a compris) et je commence à vraiment prendre du plaisir à allaiter.
    Ca a été un peu long (c'est toujours très long quand on a mal...) mais ça passe :)

    J'espère que tu trouveras vite ce qui ne va pas et que ça ira très vite mieux pour toi et bébé. Bon courage.

    (*) je ne dors quasiment plus que sur le dos et j'évite toute compression des seins, la nuit je porte mon soutien-gorge pour pouvoir garder les coussinets d'allaitement mais je le dégrafe pour qu'il ne serre plus :)
     
    Dernière édition: 25 Février 2011
  6. isabelle steffan

    isabelle steffan Animatrice LLL Animatrice LLL

    Si si, tu es très claire ;) J'ai remarqué à plusieurs reprises que le coussin d'allaitement pouvait en fait ne pas être si aidant que ça :( En effet, le bébé est parfois trop loin et sans coussin il est plus facile de bien plaquer le bébé contre son ventre, presque enroulé autour de nous, bien haut.
    Autre astuce : plutôt que de placer la main derrière la tête, la placer en haut des omoplates pour que ton bébé puisse défléchir sa tête vers l'arrière ce qui lui permettra de bien placer son menton dans le sein et de dégager son nez.

    Effectivement, ça a pu jouer ... il se peut aussi que ton bébé n'ait pas un succion très efficace, qu'il se contente de prendre le lait qui vient tout seul avec le Réflexe d'éjection et du coup, les seins ne sont pas bien drainés.

    Il y a des freins très visibles et des freins beaucoup moins visibles ... parfois seul un ORL formés à ce type de soucis niveau allaitement saura le détecter ...


    Super ! tu es vraiment attentive à sa succion :)


    Tu touches peut-être du doigt le véritable problème :confused: Il arrive assez souvent que face à un REF le bébé n'apprenne pas à téter efficacement car il a plutôt tendance soit à prendre ce qui vient tout seul sans savoir comment faire pour avoir la suite de la tétée, soit même parfois à placer la langue de façon à être moins gêné par le flux fort du lait. (dans ce cas, on entend des claquement pendant la tétée).

    Effectivement, plus on fait patienter le bébé et plus il s'énerve et moins ça se passe bien. La plupart des mamans confrontées à un REF préfèrent donner plus souvent des petites tétées pour que leur bébé tète efficacement plutôt que peu de grosses tétées.

    Ce qui marche bien aussi, c'est la position "bain de soleil" : allongée comme dans un transat avec le bébé à plat ventre sur nous, comme ça, avec la pesanteur, le bébé est bien plaqué sur le mamelon et le bébé est moins submergé par le flot de lait. (voir ici : http://www.biologicalnurturing.com/video/bn3clip.html)


    Oui, ce n'est pas évident, on tâtonne, on suit une piste, puis une autre ... Je ne sais pas si la lanoline aurait aidé plus ... sans doute pas ... tu as surement bien fait de suivre ton instinct et d'arrêter.

    N'hésite pas à repasser par là nous donner des nouvelles des pistes que tu as suivi et de l'évolution ...
     
  7. cecile40

    cecile40 Montée de lait

    Merci pour vos conseils et expériences !

    Il est possible qu'en plus d'avoir des seins "petites natures, toujours un truc qui va pas !" (lol), bébé n'est pas toujours en position optimale. Je me demande une chose, depuis le début, très difficile de lui faire sortir sa main, celle du dessous en fait. Quand je veux le mettre au sein, il tente souvent de mettre ses poings à la bouche, et il résiste le bougre ! Résultat, il commence quasiment tout le temps avec le bras entre son ventre et mon ventre, ses deux mains se rejoignant la plupart du temps sur son torse. Son bras ne passe donc pas vers mon dos, mais fait obstacle entre nous deux. Je me disais que bon, c'était pas bien grave, c'est pas l'épaisseur que ça fait quand même qui peut poser problème ! Mais finalement... ???? J'essaie donc de régler ce "défaut de position", mais c'est parfois un vrai combat de lui faire mettre son bras comme il faut !
    Je pense qu'il prend bien le lait de début et celui de fin de tétée, ses selles sont bien jaunes, mais je ne sais pas si c'est forcément quelque chose de sûr pour le vérifier. Il a une prise de poids modérée, mais j'aurais tendance à penser que c'est son rythme pour le moment, tout va bien d'après le doc, il ne dort pas de manière exagérée mais sait espacer les tétées malgré tout (la nuit), et est assez éveillé le reste du temps.
    Je prend note pour la position "bain de soleil" ! Rien que le nom est une invitation à l'allaitement ! lol Merci pour la vidéo ! Et pour la position de la main dans le dos. Bébé n'a peut-être pas suffisamment la tête défléchie. Il l'a davantage en position "ballon de rugby" je trouve d'ailleurs.
    Je travaille sur les pistes que vous m'avez données, on verra s'il y a du mieux. J'essaie en même temps de traiter pour la candidose, mon doc n'ayant pas clairement confirmé ce diagnostic. ça m'embête, mais je ne voudrais pas passer à côté de ça si c'est le cas. Les mamelons sont assez rosés, mais je ne sais pas si ce sont les tétées à répétition la journée et souvent assez longues qui ont trop sollicité, ou si c'est la mycose qui est derrière ça.
    Une petite victoire, sein dur/rouge a disparu, donc sûrement un canal bouché, on a réussi à régler le problème a priori, ça y est ! Un soucis en moins, et ça fait du bien !

    Merci encore pour votre aide, ça fait du bien de lire un peu de soutien (dans ce monde de brutes ! lol). Je vous dirais où j'en suis ! ;)
     
  8. cecile40

    cecile40 Montée de lait

    Bonjour !
    Je fais un petit remontage de post pour vous donner quelques nouvelles. J'ai encore quelques douleurs sur un sein, notamment lors des premiers mouvements de succion, puis ça passe. Parfois quelques élancements dans le sein, mais beaucoup moins. Le Daktarin semble les faire disparaitre. Une sensibilité qui persiste, mais malgré tout, j'arrive enfin à avoir des tétées qui se passent bien, à vraiment en profiter. Bébé aussi visiblement, sa courbe de poids avait pris un bon chemin à la dernière visite.
    Nous sommes maintenant embêtés par un reflux, j'ai eu peur à un moment de devoir remettre en question mon allaitement à cause de ses régurgitations à répétition, mais après avoir parcouru des discussions, il semble bien que mon lait reste ce qu'il y a de mieux pour lui ! Et ça nous arrange bien, c'est tellement agréable de partager ces tétées, ces moments câlins, et pour moi maman de savoir que oui, c'est moi qui le fait pousser mon p'tit bout ! lol C'est bête, mais chaque gramme pris, chaque centimètre gagné est une petite victoire en soi !
    La prochaine étape sera la reprise du travail, où j'aurais certainement encore besoin de conseils, mais pour l'instant, je profite ! :) J'ai encore un peu de temps avant de m'en préoccuper, même si ça commence à me travailler. quoi qu'il en soit, merci déjà pour les conseils que j'ai reçu et le soutien, on n'en a jamais assez et ça aide beaucoup !
     

Partager cette page

Chargement...