1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

J'allaite dans une société qui n'allaite pas...

Discussion dans 'Présentations' démarrée par Shaloswa, 29 Juin 2016.

  1. Shaloswa

    Shaloswa Colostrum

    Hello!

    Je me présente: j'ai 28 ans et j'ai trois filles. Mes deux "grandes" ont 5 et 7ans (nées d'une première union), et mon mari et moi venons d’accueillir notre petit chou au mois de mai.
    je viens sur ce forum dans l'espoir d'échanger avec d'autres mamans et de trouver quelques réponses sur l'allaitement.
    Pour reprendre mon titre, j'ai l’impression d'allaiter dans un pays, une société qui délaisse les mamans allaitantes. Entre manque d'informations, les questions laissées sans réponses, le peu de professionnalisme parfois, il vaut mieux que l’allaitement se passe bien et n'avoir rien à demander.
    Mon expérience sur le sujet commence avec la naissance de ma première fille. Pendant ma grossesse, j'étais sûre de vouloir allaiter. Je n'avais pas beaucoup d'infos sur la question mais le contact avec mon bébé me faisait rêver et le fait que se soit le meilleur pour elle suffisait à me décider. A la maternité, rien ne 'est passé comme prévu! Elle n'arrivait pas à téter, ce qui fait qu' au bout de quelques jours elle était littéralement affamée. Aucune des sage-femme ou puér qui passait ne me donnait de solution! Jusqu'au moment où une sage femme bénit des dieux m'a dit "mais elle meurt de faim cette petite!" (sans rire!), elle m'a donné un tire lait et quand ma cocotte a bu son biberon elle m'a fait le sourire le plus beau du monde! De retour à la maison, toujours pareil, rien n'y faisait, impossible de la faire téter. J'ai donc continué à tirer mon lait. Après trois semaines, je n'avais presque plus de lait, par manque d'infos et pensant que je ne pouvais plus la satisfaire j'ai acheté du lait artificiel à la pharmacie. Comme vous vous doutez: mauvaise idée, mon lait n'est jamais revenu. Quand je suis retourné voir la pédiatre de l’hôpital pour la visite, elle m'a complètement incendiée! Elle m'a dit qu'il ne fallait absolument pas faire ça que c'était normal etc...comment j'aurais pu le savoir?? Je suis sorti de là en pensant que j'étais nulle et que je ne savais rien! J'ai ensuite rencontré une autre pédiatre qui m'a complètement déculpabilisée.
    Ma seconde fille est née prématurément à 34SA+4j avec un retard de poids in utero. La question ne s'est pas vraiment posée, j'ai tiré mon lait avec le protocole de la néonat, pasteurisation etc...Je ne l'ai mise qu'une fois au sein mais on m'a dit d'aller dans la pièce prévue à cet effet sans me filer un coup de main puisque personne n'avait le temps. J'avais beaucoup de trajet pour aller la voir et tous les jours je devais faire une heure de train et une heure de marche en tout pour arriver à destination. Je ne mangeais pas beaucoup et n'avais pas le temps de tirer mon lait, j'ai donc continué au lait artificiel. Je tiens à ajouter que j'ai eu grande difficulté à trouver un tire lait potable dans les deux cas...
    Voilà pour mes expériences passées. Autant dire que pour ma petite dernière je n'étais pas très sûre de vouloir allaiter, de peur de ne pas réussir à nourrir mon bébé en me retrouvant toute seule. Finalement j'ai décidé de retenter l’expérience. Ca s'est très bien passé, elle est ce qu'on appelle une teteuse!^^ Le papa m'a tout de suite aidé à la placer, à trouver les meilleures positions pour elle et pour moi, ce que je n'avais pas pour les deux premières. Cependant lorsque nous sommes allé à la visite des 8jours, la pédiatre nous a dit qu'elle ne prenait pas assez parce qu'elle n'avait pris que 20g en trois jours alors qu'elle avait pris presque 90g par jour avant (elle était un peu constipé et avait réussit à faire ses selles avant donc on pense que c'était du à ca tout simplement). Nous lui avons expliqué ce qu'on pensait mais elle n'a rien voulu entendre. Elle m'a demandé de tirer mon lait et de lui proposer après les deux seins en complément. On a essayé, même si on pensait que ce n'était pas vraiment utile, et ma chérie n'a jamais voulu le biberon, donc on n'a pas insisté. Nous sommes retourné chez le pédiatre pour un rhume quelques jours plus tard mais c'est le collègue de celle qu'on voit d'habitude qui nous a reçu. Et la il nous dit qu'il faut la mettre au régime, qu'elle mange trop! Je n'ai absolument pas écouté ses conseils, pour moi l'allaitement maternel est à la demande, si elle demande c'est qu'elle a besoin. Pour la visite des un mois notre pédiatre habituelle me donne raison et contredit son collègue. Bref incroyable.
    Là nous avons un soucis, parfois mon bébé pleure sur le sein, le prend, le lâche et hurle. Nous ne savons pas vers qui nous tourner, nous avons repris rendez vous avec la pédiatre mais franchement on a peur de ce qu'on va nous sortir.
    Dans ma famille, ma sœur allaite mais ne rencontre pas ce problème et regrette aussi le manque de conseils à propos de l'allaitement. Ma belle-famille me regarde un peu curieusement, n'ose pas venir de peur d'arriver au moment d'une tétée. On me demande souvent si elle a mangé il n'y a pas longtemps comme si ils n'étaient pas à l'aise. Ma belle-soeur préfère que je n'allaite pas devant ses petits pour que je sois tranquille. Je sais qu'ils lui ont posé beaucoup de questions ces derniers temps sur l'accouchement etc avec ma grossesse et qu'elle non plus n'était pas à l'aise avec ca. je lui ai pourtant dit que moins elle répondrait plus ils poseraient de questions, mais bon chacun voit la façon dont il veut procéder.
    Enfin voilà, j'espère ne pas avoir été trop longue, mais tout ça pour dire que je peux comprendre que les femmes ne souhaite pas allaiter ou veulent sevrer tôt leurs enfants. Pour ma part j'adore l'allaitement et je ne veux absolument pas arrêter c'est pourquoi j'espère être lue et avoir quelques tuyaux ;)
    bonne journée
     
    Tags:
  2. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Bonjour Shaloswa et bienvenue,

    Je lis ta détermination à allaiter et ton courage à tenter cette belle aventure malgré tes expériences passées vraiment difficiles !
    Sais-tu s'il y a une animatrice LLL près de chez toi ? Tu habites où ?
     
  3. Shaloswa

    Shaloswa Colostrum

    Bonjour Sylvie et merci.

    Apparemment, il y aurait deux animatrices près de chez moi, j'habite près d'Epinal dans les Vosges. Je n'ai pas encore osé appeler, et c'est vrai que le temps ne le l'a pas encore vraiment permis.
     
  4. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Nous sommes voisines de département :).
    A Epinal, tu peux contacter Agnès qui se fera un plaisir de t'accueillir en réunion : rencontrer d'autres mamans qui allaitent, trouver du soutien et des informations fiables et expérimentées auprès de personnes compétentes en allaitement, ça change tout !
    Tu peux la contacter par téléphone aussi pour discuter autour de ta problématique ( bébé qui s'énerve au cours d'une tétée ).
     
  5. Shaloswa

    Shaloswa Colostrum

    Oui, j'ai vu que tu étais de Haute-Saône :)
    Je vais l'appeler. Ce soir mon p'tit bébé hurle sur le sein, c'est la cata, on arrive pas à la calmer. Par contre quel est le protocole quand on appelle une animatrice. Je ne sais pas quand je peux la contacter, j'ai vu que pour les permanences il y avait des horaires mais là non...
     
  6. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Nous sommes des mamans bénévoles qui recevons les appels chez nous.
    Tu peux appeler pour demander si c'est possible pour elle de te répondre tout de suite... ou lui demander un rendez-vous téléphonique quand elle sera disponible.

    Les soirées avec un tout petit sont souvent très compliquées : connais-tu ce document qui permet de mieux comprendre ce qui se passe le soir ?
    http://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/dossiers-de-l-allaitement/1624-da-80-quand-la-connaissance-des-rythmes-peut-lever-des-obstacles

    Les mamans sont rassurées de savoir que c'est tout à fait normal pour un bébé allaité d'avoir une période de "pointe de tétées" entre 16h et 23h tous les soirs : un moment où les tétées s'enchainent les unes aux autres, toutes les heures... parfois même toutes les demi heures à ce moment-là !
    En allaitant dès les premiers signes de demande ( le bébé qui se réveille tout juste, ou qui commence à tourner la tête dans un sens et dans l'autre ) est souvent plus facile parce que le bébé ne s'énerve pas et est disponible pour téter plus efficacement.

    Courage !
    Les soirées sont longues avec un tout petit !

    Quel âge a ton bébé en semaine ?
     
  7. Shaloswa

    Shaloswa Colostrum

    Merci beaucoup Sylvie pour tes réponses.
    Mon bébé aura 6 semaines demain. J'allaite effectivement dés les premiers signes de demande, je me demandais d'ailleurs si ce n'était pas trop du coup, c'est bien de savoir que non. En journée elle prend quasiment toutes les heures. Ca se passait bien je ne comprends pas pourquoi maintenant elle fait ça sur le sein, ça me fend le coeur de la voire hurler comme ça, je cherche partout la solution et pourtant je me sens impuissante. J'ai pensé au rgo, à la confusion sein/tétine, au REF, au fait qu'elle n'ait finalement pas faim (même si elle a l'air affamée sur le coup). J'espère que la pédiatre pourra quand même nous éclairer parce que depuis 4jours elle pleure à chaque tétée et ce n'est pas seulement le soir.
    Je vais aussi essayer de contacter Agnés à une heure décente. Je suis désolée je ne connais pas encore tout à fait le fonctionnement, je viens seulement de découvrir que la leche league existait! :)
     
  8. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    bonsoir Shaloswa.
    et oui malheureusement dans notre société "l'art de l'allaitement maternel" s'est perdu. ce n'est pas pour rien que c’est justement le titre du livre référence de LLL ;)
    en tout cas tu fais vraiment preuve de détermination, surtout face aux avis contradictoires des médecins qui veulent tantôt que tu complètes tantôt que tu mette bébé au régime! lol
    tu as écarté la piste du REF? as tu tenté les astuces de ce lien? http://www.lllfrance.org/vous-infor.../1823-aa-104-trop-de-lait-trop-vite-trop-fort
    sinon, un truc qui peut aider c'est un petit tour chez l'ostéo.
     
  9. Shaloswa

    Shaloswa Colostrum

    Bonsoir Cagouille :)
    Dis donc j'admire ton parcours!^^ Si j'arrive à allaiter jusque là je serais très fière ;)
    Alors, j'ai lu cet article et non je n'ai pas écarté la piste du REF, mais je ne sais pas si je dois essayer ces techniques étant donné que je ne suis pas sûre que ce soit un REF justement. J'ai peur que ca ne soit pas bon si ce n'est pas ça. Est ce que ca ne risque rien?
    Et nous avons déjà fait une séance chez l'ostéo, elle avait mal au ventre et ça l'a calmée sur le coup, je pense en refaire une, même si ca n'a pas eu d'effets sur le long terme elle a été mieux quelques jours et l'ostéo est vraiment super.
     
  10. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    hihi, vraiment je ne mérite aucune admiration! j'ai eu l’immense chance d'être bien accompagnée et soutenue pour mon premier allaitement qui a eu du mal à démarrer et quand tout s'est mis à rouler je n'ai simplement pas trouvé de bonne raison d'arrêter ;) du coup pour ma fille, c'est tout naturellement que j'ai pris le même chemin, celui d'un allaitement "long" (moi deux ans je ne trouve pas ça si long)

    pour le REF, tu peux tenter des trucs, l'essentiel c'est de continuer à surveiller que bébé reçoit assez de lait, donc vérifier qu'elle mouille bien 5 à 6 couches bien pleines par jour et qu'elle fasse caca plusieurs fois par jour. déjà, la position peut t'aider et ça, ça ne risque rien, pareil pour la diminution voire l'éviction des produits laitiers de ton alimentation (certains bébés les tolèrent mal et parfois ça accentue aussi le REF). après, donner le même sein sur deux ou trois tétées d'affilée peut en effet un peu diminuer la stimulation et la lactation, mais dans ce cas tu le verras aux couches ;)
     
  11. Sylvie

    Sylvie Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Vers 6 semaines, les bébés allaités traversent une période un peu particulière qui s'appelle "pic de tétées" : bébé toujours insatisfait, toujours l'impression qu'ils ont très faim, bébé agité, seins "mous"... ça passe !
    Est-ce que ça pourrait être ça ?
     
  12. Shaloswa

    Shaloswa Colostrum

    bonjour!
    Alors nous sommes allés à notre rdv pédiatre. Elle ne nous a pas donné la raison ou la solution miracle au problème mais elle nous a dit que comme elle continuait à prendre du poids a bien mouiller ses couches justement c'est que ça allait passer. Elle pense qu'elle a encore mal au ventre. Elle a mal au ventre depuis le départ, ça allait un peu mieux mais apparemment ça pourrait venir de ca aussi donc bon...En bref elle émet plusieurs hypothèses mais comme notre poussin est en bonne santé elle ne s’inquiète pas. Ca n'avance pas beaucoup la chose mais bon. On se revoit pour les deux mois. Voilà.
    Cagouille, pour le REF j'ai testé les positions contre la gravité car pour moi ça, oui, ça ne risquait rien. Par contre enlever de mon alimentation les produits laitiers je ne voulais pas le faire sans savoir si c'était utile et si du coup elle n'allait pas manquer de quelque chose. Justement la pédiatre m'a dit de manger beaucoup de produits laitiers qui donne du bon lait selon elle.
    Sylvie ça pourrait être ça, même si je n'ai pas la sensation de seins mous.
     
  13. Alix

    Alix Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Bonjour Shaloswa

    Je vois que tu t'inquiètes de l'impact de ton alimentation sur le lait maternel. Sache que tu n'as aucune crainte à avoir ! Même dans les pays où les femmes souffrent de la famine, le lait des mères est parfaitement équilibré ! Une étude à été réalisée en analysant le lait de mamans londoniennes et de mamans éthiopiennes : la composition du lait était identiques et il était impossible de déterminer quel lait appartenait à qui !

    L'alimentation est importante pour ta santé, pour être en forme mais n'aura pas d'influence sur ta fille. Cependant, certains aliments allergènes passent dans le lait et peuvent provoquer une réaction chez le bébé. Supprimer les laits animaux demande juste de rester vigilante à son apport de calcium. Celui-ci se trouve dans de nombreux autres aliments. Dans tous les cas, une alimentation saine, variée et équilibrée est bénéfique à la mère.

    Cela répond-il à ta question ?
     
  14. cerise

    cerise Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Pas de risques pour ta fille si tu supprimes le lait de ton alimentation :) Si tu manges équilibré par ailleurs il n'y a pas de problème. Les autres mammifères ne boivent pas de lait, et font tous un lait parfaitement adapté à leur bébé ! D'ailleurs dans beaucoup de régions du monde, les humains ne consomment pas de lait non plus ! Le fait qu'il faille "boire du lait pour faire du lait" est une idée reçue très courante (même - et surtout - chez les médecins) notamment en France, mais fausse :eek:
    Le seul problème c'est si toi tu es habituée à en consommer beaucoup, que tu aimes ça... ça peut être un peu compliqué de changer ses habitudes et un peu pénible de se priver. Bref, à toi de voir !
    Mais malheureusement, bien souvent, pour savoir si bébé est intolérant au lait de vache, la seule solution est d'essayer l'éviction et de voir si ça règle les problèmes... Car les tests d'allergie ne sont pas forcément fiables...
     
  15. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    +1 avec Alix et Cerise!
    ton lait ne manquera de rien si tu supprime les produits laitiers. il faudrait être gravement dénutrie (donc dans un état physique tel que ne tu ne pourrais pas allaiter ton bébé) pour que cela ait un impact sur la lactation.
     
  16. Shaloswa

    Shaloswa Colostrum

    Alix, oui ça répond à ma question :) je ne savais rien du tout de cette étude et je trouve ça super intéressant (c'et pareil, c'est quelque chose qu'il faut savoir!^^), mais c'est pareil ça me conforte dans mon idée que tout le monde se contredit. Ma pédiatre me dit de manger beaucoup de produits laitiers, apparemment je n'en ai pas besoin...euh...c'est un peu perturbant. Jusqu'à maintenant je mangeais en pensant à elle principalement donc la je dois réviser tous mes plans :confused:
    Cerise, j'aime bien, oui, après si je devais tout enlever pour son bien ça ne me dérangerais pas. Par contre n'y aurait il pas d'autres signes d'une intolérance au lait de vache? La ça va un peu mieux (je touche du bois) depuis hier, pourtant je mange comme d'habitude...
    Autre chose, si j’écoute tous les conseils, il est préférable de ne pas manger de légumes verts, si j’arrête les produits laitiers, j'ai vu aussi qu'il ne fallait pas manger d'oeufs et de charcuterie, que me reste-t-il???
     
  17. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    en fait il n'y a aucun aliment interdit avec l'allaitement certains bébés ne vont pas tolérer les produits laitiers, d'autres ce sera les agrumes, d'autres encore le chocolat, d'autre le choux....
    le seul moyen de savoir c'est de "mener l'enquête", de retirer un ou des aliments suspects de voir si ça change quelque chose aux soucis de bébé et de réintroduire progressivement : si les symptômes reviennent c'est que c'est bien cet aliment qui "coince".
    c'est toi, la maman, l'experte de ton bébé. c'est toi qui est la mieux placée pour savoir si tel aliment lui réussit ou pas ;)
     
  18. Alix

    Alix Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Voilà, Cagouille a très bien résumé : une mère allaitante mange ce qu'elle veut, sans se priver de quoi que ce soit, en poursuivant une alimentation variée comme elle le faisait par exemple pendant sa grossesse. C'est seulement si elle remarque une gêne de son bébé et qu'elle l'associe à la présence d'un aliment qu'elle envisage alors de le retirer. Il n'y a pas de raison d'éviter quelque chose en préventif pour le passage dans le lait autre que le ressenti de la mère elle-même.

    C'est sûr que c'est perturbant de lire tout et son contraire. Tous les professionnels de santé ne sont pas formés à l'accompagnement des mères allaitantes et des enfants allaités. L'information sur l'allaitement se limite parfois à quelques heures dans leur cursus de médecine. Ils n'ont donc pas toujours accès aux informations et aux études récentes, si bien qu'ils peuvent donner en toute bienveillance des conseils un peu datés sans savoir que l'inverse a finalement été démontré. C'est aussi une des missions de LLL de fournir des informations fiables et vérifiées, à travers le site internet et les différentes publications par exemple.
     
  19. Shaloswa

    Shaloswa Colostrum

    Merci beaucoup pour toutes ces infos!
    Je crois finalement avoir à peu près trouvé ce qui "clochait". Hier pendant une tétée, mon p'tit chat à lâché le sein en hurlant comme d'habitude, et j'ai vu que le lait continuait à s'extraire tout seul à grand jet donc je pense que la piste du REF est à privilégier. J'ai tiré un peu mon lait manuellement mais je ne sais pas si ça change grand chose. Je pense vider mes seins avec le tire-lait, ça fait un moment que je ne l'ai pas fait et je pense qu'il ne sont jamais vidés vraiment. Ca va peut-être l'aider. Je vais réessayer de l'allaiter en position couchée et elle sur mon ventre.Elle n'avait pas beaucoup aimé les dernières fois mais c'était peut être surprenant pour elle comme on ne l'avait jamais fait avant.
     
  20. cagouille

    cagouille Lactarium Adhérent(e) LLLF

    tu peux aussi donner le même sein plusieurs fois de suite et éventuellement vider le sein non tété à la main avant de changer de côté (pour éviter que bébé ne soit aspergé lorsqu'il passe au sein "plein")
     

Partager cette page

Chargement...