1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Histoire de mon hypercalcémie

Discussion dans 'Maladie de la maman' démarrée par Mirai, 22 Août 2019.

  1. Mirai

    Mirai Colostrum

    Je voudrais dans ce sujet relater l’histoire de mon hypercalcémie suite à de mauvais dosages des suppléments et vitamines. Cela fera peut-être écho à des problèmes qu’ont d’autres maman, sans savoir d’où ça vient (je pense par exemple au sujet http://forum.lllfrance.org/threads/douleurs-articulations-et-allaitement.12379/#post-185184).

    Histoire courte : j’ai eu des douleurs articulaires insupportables pendant des mois, qui étaient dues à une hypercalcémie induite par un mauvais dosage de suppléments de calcium et de vitamine D, dues à une mauvaise communication / négligence ou ignorance de la part des médecins qui m’ont suivie. Tout est rentré dans l’ordre environ 3 mois après arrêt total des suppléments. Je suis maintenant de retour à une prise de suppléments mais en dosages journaliers très suivis.

    Histoire longue :

    J'ai accouché en Finlande et bébé a vécu ses 8 premiers mois là-bas! Nous habitions au nord de la Finlande, donc absolument aucun rayon de soleil pendant 2-3 mois en hiver. Bref. Là-bas quasiment tout le monde, adulte et à fortiori enfants/bébés, prend des suppléments de vitamine D.

    Il existe plusieurs versions de dosages, mais pour les bébés et femmes enceintes et allaitantes il est recommandé la dose journalière de 10 µg (400 UI). C'est donc ce dosage que je prenais quotidiennement.

    Ajouté à cela, les médecins de là-bas m'ont recommandé de prendre quotidiennement des suppléments de calcium de 800 mg par jour pendant toute la durée de ma grossesse, principalement car je ne bois pas du tout de lait (alors que là-bas tout le monde en bois, au déjeuner tous mes collègues avaient leur verre de lait). Je consomme un peu de fromage, mais grosso-modo les médecins jugeaient que ma consommation de produits laitiers était trop basse, et que par prévention je devais prendre du calcium. Ils m'ont dit que pendant la grossesse et après pendant l'allaitement, si je ne prenais pas de supplément de calcium, mes os risquaient de se fragiliser car si le bébé a besoin de calcium, il prend dans les réserves et maman peut devenir carencée.

    Après la naissance, le médecin me recommande d'augmenter à 1500 mg par jour, et ce pendant toute la durée de mon allaitement. Ce que je fais.

    Le médecin me dit aussi que si je prends une plus forte dose quotidienne de vitamine D, à savoir 160 µg (6400 UI) par jour, la dose sera suffisante pour que ça passe dans mon lait en quantité suffisante pour bébé, et je n'aurais pas besoin de donner le supplément directement à bébé. 160 µg c’est 16 fois plus que la dose journalière recommandée ! Je suis un peu inquiète, mais les études (notamment celle-là : https://pediatrics.aappublications.org/content/136/4/625) montrent qu’il n’y a aucun effet secondaire notable pour une supplémentation de 2000 à 6400 UI par jour.

    Me voilà donc à prendre 800-1500 mg de calcium + 160 µg de vitamine D par jour, pendant des mois, persuadée que je me protège de carences et qu’il n’y a aucun risque.

    Environ 3 semaines après l'accouchement, je me réveille systématiquement avec des douleurs articulaires aux mains et aux poignets. Les douleurs s'estompent ensuite dans la journée. Je me dis que dois dormir dans une posture bizarre. Puis le temps passe, et les douleurs s'intensifient, et ne s'estompent plus au cours de la journée. Les massages n'aident pas.

    Je vais consulter le médecin, qui me prescrit du Voltarène à appliquer: rien n'y fait. Je retourne voir le médecin, il me prescrit du repos, convaincu que je sollicite trop mes poignets à porter bébé et autres tâches ménagères, et moi convaincue que ça n'est pas le cas. Oui, j'ai eu des déboires avec les médecins finlandais, mais ce n'est pas le sujet aujourd'hui...

    Après 3 mois les douleurs sont quasi insoutenables. La douleur me réveille la nuit, plusieurs fois par nuit, aucune position ne me soulage, je hurle parfois sous la surprise de la douleur... Depuis, j'ai vu 4 médecins différents (en Finlande), qui m'ont tous dit des choses différentes, sans jamais vouloir me faire passer de radio... Je ne sais plus quoi penser, je me demande si ça n'est pas psychosomatique, je me sens perdue et incomprise.

    Nous rentrons en France 6 mois après l’apparition des douleurs, et j'en profite pour consulter mon médecin généraliste, qui pense qu’il s’agit d’une tendinite chronique, et me prescrit des atèles aux poignets à porter presque en permanence. Vous devinez le résultat: aucune amélioration.

    Finalement, 7 mois après l'apparition des douleurs, je me rends compte que ça va un peu mieux, et j'essaye de lier ça à un changement dans mon quotidien... Le changement, c'est que j'ai oublié de prendre mes suppléments en calcium pendant quelques jours. Je recommence à les prendre: retour immédiat des douleurs. J'arrête pendant 10 jours: presque plus mal.

    Vous avez compris : je souffrais d’une intoxication à la vitamine D. Cette hypervitaminose D a induit une hypercalcémie (le calcium est d’autant mieux assimilé que le taux de vitamine D est élevé), et a induit des douleurs articulaires. J’avais tellement de calcium que mon corps ne sachant plus qu’en faire, des petits cristaux de calcium se sont déposés sur mes articulations.

    Finalement il aura fallu 3 mois complets sans prendre ni vitamine D ni calcium pour que tout rentre dans l’ordre. Les cristaux se sont dissous d’eux-mêmes, et mon corps a réussi à évacuer la vitamine D qui était en surplus.

    Depuis, et après expliqué tout ça au médecin, j’ai lu beaucoup d’autres études qui préconisent en effet une dose maximum de vitamine D journalière de 4000 UI :
    https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/1682941
    https://www.healthline.com/nutrition/how-much-vitamin-d-is-too-much


    Le message à retenir c’est :
    - Si vous avez des douleurs articulaires, demandez à votre médecin de vous prescrire un bilan de calcium et vitamine D.
    - Faites attention aux doses de suppléments que vous prenez, et si vous avez un doute sur la recommandation d’un médecin, demandez un second avis. Pour ma part j'ai été très malchanceuse car aucun médecin n'a fait le lien entre les suppléments et mes douleurs, mais je pense que c'est un cas vraiment vraiment malchanceux :(

    Prenez soin de vous!
     
    Tags:
  2. Maman Loupou

    Maman Loupou Voie lactée Adhérent(e) LLLF

    Merci @Mirai de nous faire partager ta douloureuse mais instructive expérience, avec des liens forts intéressants.
    Comme quoi le mieux peut être l'ennemi du bien en supplémentation.
    Bravo pour ton intuition qui t'a permis de trouver la cause et la solution à tes horribles douleurs.
     
  3. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Merci pour ton témoignage.
    Sans en être à ton point, j'ai trouvé que j'avalais énormément de calcium pendant la grossesse et aussi en début d'allaitement. J'ai ensuite fait des colique néphrétique 1 mois 1/2 après mon accouchement. Et le néphrologue m'a dit que c'était très fréquent à cause de la grosse consommation d calcium durant la grossesse et de la modification du métabolisme calcique.
     
  4. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Beaucoup moins grave que ton expérience mais j'ai également eu des problèmes avec des vitamines : à chaque fois que je prends des mutivitamines grossesse et allaitement (quelle que soit la marque, j'en ai essayé plusieurs), je souffre de terribles maux de ventre. Cela dure à chaque fois plusieurs semaines avant que je fasse le lien avec les vitamines et que je les arrête.
     
  5. Apicobi

    Apicobi Lactarium

    Merci pour ce sujet très intéressant :)
     
  6. Tatian@

    Tatian@ Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    merci pour ton témoignage @Mirai
    Sur notre site, on peut lire ces article qu sujet de la vitamine D, des études ont en effet évalué l'impact d'une supplémentation de 6400ui/j de vit D
    https://www.lllfrance.org/vous-info...-allaitement/1549-da-80-importance-vitamine-d
    https://www.lllfrance.org/vous-info...tion-en-vitamine-d-chez-des-meres-allaitantes
    Dans les études ayant évalué l'impact d'une supplémentation jusqu'à 6400ui/j pour la mère, celle ci ne recevait pas de supplément de calcium en parallèle, c'est à priori ce qui fait la différence avec ton histoire. Souvent, le mieux est l'ennemi du bien...
     
  7. Mirai

    Mirai Colostrum

    Merci pour vos messages!

    @Tatian@ Oui je pense que dans mon cas c'est vraiment un concours de circonstances qui a amené à de tels symptômes. C'est pour ça que j'ai eu envie de raconter cette histoire avec tant de détails, peut-être que des médecins lisant cela seront plus avertis des possibilités d'effets "cocktail" (mélange de différents suppléments).
     

Partager cette page

Chargement...