1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

grossesse et allaitement : épuisé !!

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par LLLucie, 31 Décembre 2012.

  1. LLLucie

    LLLucie Voie lactée

    Bonjour, je suis maintenant enceinte de 2 mois plein, et je n'arrive pas à me reposer !! Ma fille 2 ans et 9mois téte toujours autant, le jour comme la nuit, impossible de la coucher, elle refuse de dormir avant 22h minimum se reveil plusieurs fois la nuit, veux tout le temps téter, et si je la prend avec moi dans le lit elle reste scotché aux seins toute la nuit, la journée lorsque j'essai de la faire patienter ou que je lui dis qu'à ce moment là je ne peux pas ou je n'ai pas envie de lui donner la téter parcequ'elle a tétée 140 minutes avant elle hurle se met dans des rages pas possible, des que je m'assoie sur une chaise elle veux me grimper dessus pour téter autant dire que je reste debout le plus possible mais le repos debout c'est bof bof... bref je sais pas quoi faire, je pensais que ça se ferait naturellement comme tout jusqu'à present... mais là j'ai juste envie que ça s'arrete, j'en viens meme a regretter l'allaitement long et à le remettre en cause, parceque là je m'en rend bien compte je ne suis plus decisionnaire, je me sent esclave de la téter, c'est trés dur, je craque !!

    Lucie
     
    Tags:
  2. LLLucie

    LLLucie Voie lactée

    10 minutes pas 140*
     
  3. Léonide

    Léonide Voie lactée

    Bonjour Lucie,
    Oui pas facile comme situation ! Tu es courageuse d'allaiter en étant enceinte :) ! Est-ce que tu souhaites l'allaiter toute ta grossesse et co-allaiter ensuite ou la sevrer pendant la grossesse ?

    Je qui pas une pro de l'allaitement, encore moins du co-allaitement, je suis plus au point en psychologie de l'enfant :)

    J'imagine que tu as déjà essayé de parler sérieusement à ta fille (moment calme, à sa hauteur, yeux dans les yeux) pour lui dire que tu attends un autre bébé ?

    Tu connais ta fille mieux que personne et les mots à trouver pour elle... pour la rassurer sur ton amour de maman mais lui dire que ton temps et ton énergie va falloir partager et que là toi et le bébé vous avez besoin de repos, qu'elle elle devient une grande fille et qu'elle est capable de se calmer seule, de faire des trucs seule ou avec d'autres personnes, de manger des trucs de grand etc... montrer que tu as confiance dans le développement de son autonomie et que tu en est fière.

    Ce que tu racontes donne l'impression qu'elle a un besoin inlassable d'être rassurée sans ensuite faire ce que font les enfants de cet âge s'ouvrir vers le monde et aller explorer en laissant du coup plus d'espace à leur maman :)

    Du coup ça fait un peu un cercle vicieux car elle te "pompe" et tu la *rejettes* un peu :) du coup elle te poursuis pour être rassurée :) toi tu culpabilises un peu alors ton comportement est pas constant et vu son âge elle a de bons petits moyens de pression :)

    Pour moi il y a peut-être déjà qq chose à faire au niveau de votre communication verbale et non verbale (qui inclut aussi les comportements).

    Bon courage :) !
     
  4. LLLucie

    LLLucie Voie lactée

    Oui elle est trés au courant de l'arrivé du bébé, elle veux une petite soeur, elle a participé à la premiére écho, nous en discutons surtout qu'elle est dans une période de "Pourquoi" alors les questions fusent :)

    Ce n'est pas que je la rejette et que je veux que ça s'arrete completement, ce que je voudrais qui s'arrete c'est ce besoin sans interruption.

    Dans l'idée j'aurais voulu qu'elle se sevre naturellement, donc j'envisageais un co-allaitement... aujourd'hui je ne sais pas, je ne sais plus... je suis fatigué ça je le sais...

    Comme pour plusieurs étape dans l'allaitement je sais que quand je sortirais de ce soucis, je me sentirais plus forte et plus armé pour la suite, j'en tirais des conclusions, pour l'instant je cherche à sortir la tête de l'eau, j'aimerais par dessous tout, satisfaire mon besoin de repos autant que son besoin de succion et de proximité, parcequ'au jour d'aujourd'hui on en souffre toute les deux, moi d'être fatigué donc moins patiente, moins à l'écoute, et elle de ne pas avoir ce dont elle a besoin, et une maman fraîche et dispo...
     
  5. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Bonjour Lucie,
    je me retrouve dans ton témoignage, je suis également enceinte de 2 mois et mon fils ainé a tout juste 2 ans. Il tète encore beaucoup, surtout la nuit et je suis assez fatiguée aussi. La journée, j'avais essayé de le sevrer et ça a marché un temps (hors sieste), j'ai ouvert une discussion là dessus http://forum.lllfrance.org/showthread.php?3192-Le-sevrage-de-nuit-va-t-il-suivre-celui-de-jour
    Aujourd'hui il demande toujours à téter la journée mais c'est seulement dans la chambre, du coup ça me permet de limiter un peu les tétées, j'en profite pour me reposer, lire... (j'allaite presque toujours allongée).
    Ce que je fais quand il me demande à téter, je lui propose à manger, parfois ça marche, ou une promenade dehors (il a eu un vélo pour Noel et il adore ça!)...
    Et le soir aussi il se couche souvent tard et je lutte contre le sommeil, là le papa n'est pas là mais je compte bien le solliciter plus, au moins pour s'occuper de son fils le soir que je puisse souffler (mon mari travaille beaucoup et n'est pas souvent à la maison).
    Sinon je fais des siestes systématiques quand mon fils dort, question de survie!
    Pour les nuits, j'espère trouver la force de lui refuser le sein (en disant par exemple les tétées font dodo), ou demander au papa, il y a le témoignage d'une maman pour qui ça a bien marché dans la discussion que je t'ai mis en lien.
    Bon, je ne sais pas si je t'aide mais je compatis en tout cas! tu n'es pas la seule dans ton cas!
    Je trouve ça super que tu aies tout expliqué à ta fille, moi je n'assume pas trop (le bébé est venu plus vite que prévu) et j'ai du mal à en parler à mon fils, j'ai acheté des livres pour l'aider :) j'attends qu'ils arrivent! Ta fille
     
  6. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    pardon, fausse manip!
    Ta fille veut un petit frère ou soeur mais peut-être aussi qu'elle réalise aussi qu'elle ne t'aura plus pour elle toute seule et que ça lui fait peur.
     
  7. fannie

    fannie Hyperlactation

    oui, super fatiguant d'être enceinte et d'avoir à s'occuper d'un bambin...!

    mes solutions personnelles ( ma fille est née quand mon fils a eu 2 ans) ont été de faire la sieste systématiquement tous les aprems avec mon fils,de me coucher assez souvent le soir en même temps que lui ( donc à 20h30!), de limiter les tétées à deux avant chaque coucher ( progressivement et en profitant de la baisse de lait), allaiter que dans la chambre dans son lit couchée, la nuit, les seins font dodo donc pas de tétées.il tète parfois aussi au réveil mais c'est rare.

    faire le ménage au minimum, faire les courses par drive, soliciter la papa ou la famille pour s'occuper de l'ainé.

    moi comme le papa n'était pas dispo et que je n'ai pas de famille ou j'habite, j'ai augmenté la crèche à 5 matinées au lieu de 2, à contre coeur mais bon pas le choix...


    je co allaite depuis 9 mois et c'est du bonheur! je me suis rendue compte que la grossesse est très fatiguante, après l'accouchement je dormais moins mais j'étais plus en forme.
     
  8. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Coucou Fannie,
    j'ai pas mal de questions à te poser en fait! et je me disais que je pouvais profiter du post de Lucie (que ça interessera peut-être).
    Quand tu as sevré ton fils la nuit, comment l'endormais-tu? au sein? (et aujourd'hui?).
    Je me prépare à faire la même chose que toi, arrêter les tétées de nuit qui m'épuisent et ne servent à rien, en plus je n'ai plus de lait et j'aimerai que mon fils puisse dormir un peu seul (en prévision de l'accouchement ou il restera avec ma mère), et je ne sais pas si je continue de l'endormir au sein. J'ai peur que si je continue de l'endormir au sein il ait plus tendance à le demander durant la nuit.
     
  9. fannie

    fannie Hyperlactation

    bonjour!

    alors moi je lui donnais sa tétée le soir couchée avec lui dans son lit, après il lâche le téton à moitié endormi et prends sa sucette, je reste avec lui jusqu'à ce qu'il s'endorme en chantant des chansons. ça dure 10 à 15 min environ.soit je m'endors avec lui soit je retourne dans ma chambre!si je retourne dans ma chambre il me rejoint vers 3 h du mat, aujourd'hui encore.

    je n'avais plus de lait, il tétait quand même à vide...!

    par contre il s'est réveillé systématiquement une fois par nuit même s'il ne tétait plus, le sevrage de nuit n'a pas empecher pas les réveils mais je m'endors plus vite et lui aussi.du coup j'ai mis des bouchons d'oreille comme cela je me réveille à peine, et même s'il me parle je dis "chut c'est le dodo" et ça passe.parfois il me parle mais je fais semblant de dormir, ou je dis " la nuit on dort".

    pour info, il a enfin" fait ses nuits" à 2.5 ans, 6 mois après la naissance de sa soeur, et encore il faut que je dorme avec lui ou dans la même pièce que lui!

    pour l'histoire d'endormir ou pas au sein, en effet dans tous les livres pour le sommeil de l'enfant, ils déconseillent d'endormir au sein, mais je n'ai jamais réussi à lui faire sauter ces tétées! sauf mes 3 jours de maternité!il n'a pas téter pendant ces 3 jours et a repris comme si rien ne s'était passé ensuite.

    j'étais angoissée de le laisser pendant mon hospitalisation à la mater, mais pour te rassurer, ma mère est venue 10 jours chez moi avant l'accouchement et a fait les siestes avec lui ( donc pas de tétées) et cela s'est super bien passé, il a dormi avec ma mère et a très bien vécu mon séjour à la maternité. j'ai du convaicre ma mère qui n'est pas branchée co dodo du tout, mais elle a bien apprécié au final quand même ! la nuit il dormait avec mon mari.

    je l'endors toujours pareil aujourd'hui à 2ans 9 mois d'abord au sein couchée avec lui dans son lit, puis sucette et calin ( je ne chante plus, je n'ai plus envie) jusqu'à ce qu'il dorme sinon il ne s'endort pas.pareil ça dure 10 15 min pour qu'il s'endorme, c'est long mais je n'ai pas d'autres solutions.

    pour le sevrage de nuit , j'ai du être ferme et refuser en bloc malgrès les pleurs, je n'ai jamais craqué mais j'en avais vraiment besoin de ce sevrage de nuit. et puis il avait 20 mois environ, je le trouvais assez grand pour comprendre, je lui disais que j'étais trop fatiguée, par contre pour les 2 tétées que je lui accorde, c'est le temps qu'il veut et les deux seins, c'est son moment à lui.


    un bon truc pour l'endormir c'est que je me mets sur le côté son dos contre mon ventre, comme cela il n'a pas le nez dans mes seins et cela lui fait moins envie!

    bon courage, la fin de grossesse est super fatiguante j'ai trouvé, je me suis sentie mieux après l'accouchement.

    un livre sympa pour expliquer qu'il y a de la place dans le coeur de maman pour deux enfants, c'est : sur les genoux de maman de ann herbert scott et glo coalson

    moi aussi ma fille est venue plus vite que prévue, mais tout s'est vraiment super bien passé et ils s'adorent, mon fils est trop mignon avec sa soeur qui lui rends bien! par contre j'ai tout fait pour m'occuper de lui comme avant la venue de sa soeur, ce qui est très fatiguant...!
     
    Dernière édition: 10 Janvier 2013
  10. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Merci beaucoup Fannie, je suis dans les valises car je rentre demain donc je n'ai pas le temps de te répondre mais je le fais dès que je peux.
    Ton témoignage m'est précieux! nous sommes un peu dans le même cas.
     
  11. fannie

    fannie Hyperlactation

    de rien!

    mais tout les enfants sont différents, tu trouveras ce qui marche avec le tien!

    bon courage pour les valises ( je déteste ça!)
     
  12. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Oui merci, moi aussi je déteste les valises!
    Bon, je n'ai pas avancé, les deux nuits dernières ont été affreuses, la première parce que j'ai refusé de lui donner le sein et qu'il a hurlé puis demandé : "maman tétée" pendant deux heures avec une petite voix (puis re hurlé etc)... je culpabilisais à fond, je me suis rendue compte que je ne suis pas encore mure lol. Pas assez déterminée, mon coeur vascille, je me dis qu'il en a encore besoin. En plus je n'arrive pas à lui refuser à chaque fois parce qu'il se réveille au moins 4 fois et que je ne me vois pas mettre à chaque fois 2h à le rendormir en le massant et en chantant... Et il fait ses molaires, et comme à chaque fois, c'est une poussée dentaire longue et douloureuse (on m'a parlé aujourd'hui d'une petite de 15 mois qui a toutes ses dents! grrr!!).
    C'est peut-être une mauvaise excuse mais je me dis que tant qu'elles ne sont pas sorties, il aura besoin de téter beaucoup la nuit.
    Et cette nuit je lui ai donné le sein et entre 5 et 7h il ne s'est pas rendormi, mais a tétouillé! c'était horrible, bon, du coup retour à la case départ.
    Je vais essayer d'autres pistes que la méthode "forte" qu'on m'a conseillée dans mon post sur le sevrage de nuit, je vais tenter ça car je ne me sens pas prête. J'espère que ça s'arrangera avant la naissance ou que j'aurai plus de force et de courage d'ici là!
    En attendant, merci pour le lien du livre, j'en ai trouvé qui parlent de la grossesse mais pas pour la suite, je me procurerai le tien dès que je rentre en France. Et merci pour tous tes conseils, je les relirai en temps voulu et je sens qu'ils me seront très utiles! En attendant je vais reprendre mon post si tu veux m'y retrouver!
    Et Lucie? ou en es-tu?
     
  13. fannie

    fannie Hyperlactation

    ce qui t'aidera c'est aussi quand tu auras moins de lait ou plus du tout vers 6 mois de grossesse!

    moi aussi au début ça a été galère mais tout doucement j'ai réussi à le sevrer la nuit...sans méthode forte! mais en insstant tout doucement et en faisant semblant de dormir aussi!

    en ce moment il tète encore 4 fois avant et après la siste et la nuit!
     
  14. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Coucou Fannie,
    je n'ai déjà plus de lait (enfin il me semble, mes seins sous très mous et je ne sens plus de montée de lait ni n'entend mon fils déglutir).
    D'ailleurs il ne tète plus la journée, ça ne l'intéresse pas du tout! mais la nuit, et la sieste aussi, enfin pour dormir quoi!
     
  15. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Et comment as-tu remplacé l'apport qu'il avait par ton lait quand tu n'en as plus eu?
    Mon fils dévore de tout (même des fruits alors qu'avant il les boudait) depuis qu'il n'y a plus de lait, je ne lui donne pas de lait de croissance (ça me dit rien) mais pour le reste, il mange presque à volonté (yaourts...).
    J'ai parfois peur qu'il manque de quelque chose.
     
  16. fannie

    fannie Hyperlactation

    je lui ai donné des bibérons de lait artificiel de croissance bio à partit de 18 mois, mais en fait je voulais le sevrer dans un premier temps car je ne me sentais pas capable de co allaiter, finalement il ne s'est pas sevré et le co allaitement se passe bien.

    maintenant il a 2 ans et 9 mois et je lui donne un bib de lait 1/2 écremé normal le matin, il aime bien son bib même si il tète aussi.

    mais selon ce forum , les enfants n'ont pas besoin de biberons de lait artificiel à partir de un an, alors tu fais comme tu veux, bib ou laitages!

    ton petit a 2 ans, même sans bib il trouvera dans la nourriture tout ce qu'il a besoin!
     
  17. Annaëlle

    Annaëlle Hyperlactation

    Merci de me rassurer! oui il est en effet plus grand que le tien quand tu n'avais plus de lait, mais ça fait bizarre de lui "retirer" ce bénéfice qu'est le lait maternel d'un coup, j'avais posé la question dans mon post mais je crois qu'aucune animatrice n'est tombé dessus! J'ai continué comme ça car il ne semble manquer de rien, je lui propose par contre des aliments dont il ne raffolait pas avant (fuits ou yaourts par exemple) et qu'il dévore maintenant!
     

Partager cette page

Chargement...