1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

grosses douleurs pendant l'allaitement a 5 mois 1/2 de grossesse

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par Axelle, 14 Février 2011.

  1. Axelle

    Axelle Animatrice LLL Animatrice LLL

    Bonjour à toutes,

    Je suis maman d'un petit gars de 22 mois qui tète toujours et enceinte de 5 mois et demi. Le rythme des tétées a considérablement baissé puisqu'il ne tète plus qu'une fois par jour, le matin au réveil. C'est un choix de ma part, je ne me sentais pas de faire plus. Ceci dit, il adore ça et me réclame la tt tous les matins. Cela ne me dérangerait pas du tout d'aller jusqu'au co-allaitement dans ces mesures (demande pour le petit, et 1/jour pour le grand).

    Mais là j'ai vraiment mal à chaque tt, et pourtant il n'y en a qu'une le matin! Alors je sais que c'est normal, que c'est hormonal, etc. Mais outch...

    Alors mes questions vont dans deux sens:

    - connaissez-vous quelque chose pour soulager la douleur? J'allaitais allongée, et là je fais un effort pour me mettre assis, lui bien positionné, je regarde sa bouche, etc. Donc j'essaie de bien faire (re-faire:)) attention à la position. On m'a dit que les crèmes ne servaient à rien puisque c'est hormonal, mais là les crevasses commencent à apparaître...

    - ça me fait un peu peur de commencer un nouvel allaitement avec des seins en mauvais état (déjà pleins de crevasses) je me dis que je vais vraiment avoir mal avec un nouvel allaitement à la demande... Je me dis que l'idéal serait qu'il arrête de tt quelques jours/semaines avant la naissance, que mes seins aient le temps de cicatriser, et qu'il reprenne après, mais aura-t-il encore envie? saura-t-il encore tt? et je ne voudrais surtout pas lui demander d'arrêter à un moment délicat pour lui (la naissance du 2e)
    D'un autre côté, je ne me vois pas commencer un allaitement avec des seins aussi douloureux, même en journée, le simple fait de les toucher fait mal...

    Voilà me petite histoire... Si certaines ont des idées/suggestions, je prends tout!

    Merci à vous,
    Axelle
     
  2. Myriam

    Myriam Modératrice Membre de l'équipe Animatrice à la retraite

    Bonsoir Axelle,

    Comme tu le dis, ce n'est pas évident...

    Un petit extrait du numéro 61 d'Allaiter Aujourd'hui sur le partage du sein
    et d'autres pistes de lecture sur le dossier documentaire Grossesse et allaitement, co-allaitement .

    Ce que tu peux faire quand même c'est hydrater la peau du mamelon (lanoline purifiée ou si tu arrives à obtenir quelques gouttes de lait des compresses au lait maternel.

    Parfois des mamans remarquent - même hors grossesse - que leur peau est plus facilement irritée lorsque leur enfant fait une poussée dentaire, lorsqu'il vient de manger des solides, lorsque l'enfant a un reflux... tout ce qui peut faire que la salive est un peu plus acide et donc irritante. Parfois demander à son bambin de se rincer la bouche avec de l'eau permet d'atténuer grandement ces sensations.

    D'ici le moment de l'accouchement les différents équilibres hormonaux vont encore se modifier : rien ne dit que tu vas terminer ta grossesse avec les mamelons crevassés.
     
  3. Galeiliante

    Galeiliante Montée de lait

    Je te répond demain
    je suis épuisée là
     
  4. Axelle

    Axelle Animatrice LLL Animatrice LLL

    Merci pour ta réponse Myriam,

    Je pensais aller acheter de la crème lansinoh aujourd'hui, de toutes façons ça me servira pour la naissance!

    Je ne connaissais pas le lien avec les poussées dentaires, il est en train de sortir les canines, ça peut jouer. Je vais lui donner à boire avant la tt, ça aidera peut-être...
     
  5. Galeiliante

    Galeiliante Montée de lait

    Hello


    Il me semble difficile de prévoir à l'avance le rythme. même à 3 ans, parfois tu peux etre a une par jour , parfois plus, surtout après la naissance. Voir un bébé teter, initie plus d'envie, et c'est aussi un message "maman moi aussi" message important et a écouter avec amour

    As-tu du lait ou non?
    ça dépend de la cause.. la facon de tété, produit tu encore du lait ou non. Durant une grossesse les femmes ne sont pas égale. Certaines n'ont aucune perte de production lacté, d'autre une diminution, d'autre un arret totale de la production, d'autres (comme moi) c'est variable, certains jour "normal", d'autre "un peu", d'autre "à vide"

    etre à vide peu être une cause de douleur, tout comme une mastite...

    Tu as actuellement des crevasses? tu peux en dire plus?? Est-ce du à la tété?
    Bon, j'ai envie de te dire un truc, c'est complexe la grossesse & l'allaitement. Le sevrer (même temporairement) ca peut crée de gros probleme (ou pas hein). J'aurais tendance a dire soit on sevre avant, soit un peu après la naissance. c'est une période importante pour ton bambin... les deniers mois sans devoir te partager. c'est toi qui connais ton enfnat mais faut faire gaffe au message (si tu choisit un sevrage, tu dois beaucoup lui parler)

    sevrage temporaire, c'est la roulette russe, c'est rare ceux qui ne perdent pas leur capacité à teter.

    Maintenant ressentir un rejet des téter de son enfant, c'est normal. Blaffer Hrdy dans les intincts maternelle parle de ca.. :)
    c'est peut etre pas "anormal" , mais en grosse partie hormonal :)

    un sevrage peut aussi etre une facon de mieux vivre avec son enfant.

    tu vis des gros dilem...

    t'a des piste mais déjà "pourquoi" tu as des crevasse,c 'est essentiel comme réponse.

    (une pause de 24h peu te faire du bien plysiquement)
     
  6. Axelle

    Axelle Animatrice LLL Animatrice LLL

    Bonjour,

    Alors pour répondre à tes questions, mon lait est en train de se transformer en colostrum en ce moment, c'est à dire qu'il est encore un peu blanc, mais de plus en plus transparent. De plus, il diminue clairement en quantité. Une mastite pourrait être due à un tarissement du lait et au fait que bb tète dans le vide?

    Au niveau crevasse, j'en ai une qui se dessine bien sur le sein droit, le gauche est mieux. J'ai acheté du lansinoh, je vais tenter. Je tente aussi de faire très attention à la position, j'espère que ça va améliorer. Je ne me souviens plus en combien de temps se cicatrise une crevasse?

    et oui j'ai bien conscience que ces derniers moments à 2 avant d'avoir le bébé sont importants, c'est pour ça que je ne voudrais pas le sevrer juste avant la naissance... en même temps, commencer un autre allaitement avec des crevasses, ça me parait dur. Mais je n'en suis pas encore là de la réflexion, j'aimerais plutôt régler le problème avant :)

    merci pour tes pistes, je vous tiens au courant sur ce post

    axelle
     
  7. Myriam

    Myriam Modératrice Membre de l'équipe Animatrice à la retraite

    Bonjour Axelle,

    Une crevasse quand la cause est identifiée et solutionnée, met 24-48 heures à disparaître - même avec un enfant qui tête. Par contre, il est important de trouver la cause de la crevasse.

    A tout hasard, est-ce que ton bambin aurait les dents du bonheur ? (les dents de devant un peu écartées).
     
  8. Axelle

    Axelle Animatrice LLL Animatrice LLL

    non pourquoi?
    je sens déjà un mieux : je fais attention à la position, à sa bouche, et je mets de la lansinoh, et je lui rince la bouche avant la tt...
    j'ai déjà un peu moins mal, j'espère que ça va encore s'améliorer, mais rien que là, c'est déjà plus supportable.

    Merci pour vos pistes :)
     
  9. carole37000

    carole37000 Colostrum

    Salut Axelle!
    Moi aussi je continue d'allaiter ma fille tout en étant enceinte. Apparemment, j'ai toujours du lait, même si parfois j'ai l'impression d'en avoir moins, et ma fille n'a pas eu envie de se sevrer.
    Mais j'avoue que moi j'ai pensé au sevrage plus d'une fois! Au 4ème et 5ème mois c'était dur! Ça me faisait mal à chaque fois et je me sentais agacée contre elle car je n'arrivais pas à savoir si c'était à cause de ses dent ou parce que j'étais plus sensible. Et puis ça s'est calmé, donc on a continué les tétées matin et soir comme d'hab.
    Mais là, dernier trimestre de grossesse, les douleurs reviennent! Alors, j'essaye de lui dire de faire doucement, je lui explique que j'ai mal au néné. Et j'essaye de me détendre un max, de me focaliser sur l'aspect câlin, et sur ma détermination à profiter de ses derniers moments de fusion avant de devoir partager ça avec un 2ème bébé... Et puis quand j'en ai marre, j'abrège! Le matin surtout, elle y passerait 1/2h la chipie! Alors je lui dit que j'en ai marre, que je veux arrêter, et qu'on va aller prendre un bon pti déj!
    Voilà pour mon expérience, je n'en suis pas au point d'avoir des crevasses par contre! Ma pauvre, j'espère que la crème est efficace!
    Parce que moi aussi je me demandais comment allait démarrer mon second allaitement si j'avais déjà les seins aussi sensibles!

    Bon co-allaitement!!
     
  10. Myriam

    Myriam Modératrice Membre de l'équipe Animatrice à la retraite

    Merci pour les nouvelles :) chouette que cela s'améliore.

    Pour les dents du bonheur c''était juste une piste : elles sont signe d'un frein labial serré et si cela peut ne pas poser de problème pendant l'allaitement, il arrive que lorsque l'enfant grandit, devient un bambin et se met à téter comme un bambin, les mamans ressentent des douleurs ou se font blesser lors des tétées.
     
  11. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Coucou Axelle, j'arrive un peu après la bataille, mais je te donne quand même mes astuces, au cas où...

    Donc début de tétés douloureuses, j'ai corrigé la succion pour moins sentir les dents. Avec la grossesse, on a moins de lait, moi j'avais plus rien je pense ou juste des gouttes, donc la succion est différente selon le flux du lait et quand ça coule moins, bébé tétouille comme une totote, prend que le bout du mamelon, celui-ci se rétracte et bébé serre les dents pour le garder en bouche. Paul tétait toujours beaucoup, donc j'ai mis en place des astuces pour remplacer certaines tétés par autre chose, des jeux, des collations, des câlins ou guilis sur les mains... c'est un sevrage partiel. Je ne voulais pas sevrer Paul totalement du sein, et le livre sur le sevrage m'a bien plu. J'ai donc compris que ce que je faisais était un sevrage partiel en attendant que les tétés ne soient plus douloureuses. Cela sera très utile après la naissance de la petite, car comme elle ne savait pas téter, Paul a pu me soulager de l'engorgement de la montée de lait, et quand la petite était au sein pour l'endormissement au lit ( side-bed ), je faisais des guilis à Paul ( cododo à 4 ), pendant que j'endormais la petite.
    Donc sevrage partiel et correction de succion, avec la position asymétrique, menton dans le sein pour assurer que le bambin prend le plus possible du mamelon, pour éviter qu'il pince. Donc je lui demande de lever la tête, comme ça il se place menton dans le sein, et ça soulage la pression des dents sur le mamelon. Donc le mettre très proche du mamelon, pour qu'il arrive mieux à téter, sans tétouiller. Quand c'était trop douloureux, j'écourtais la tété, je disais que j'avais bobo, et je faisais des guilis pour l'aider à s'endormir.

    Pour les douleurs entre les tétés : vasospasme.
    Le vasospasme est aggravé pendant la grossesse, et la mauvaise succion du bambin quand on a moins de lait n'aide pas. Ce qui m'a beaucoup soulagé c'est de prendre du magnéb6.

    http://www.lllfrance.org/Boutique/Livres/A-propos-du-sevrage.html
    http://www.lllfrance.org/Allaiter-A...ons-d-allaitement.html?q=position+asymétrique
    http://www.lllfrance.org/Dossiers-d...nne-prise-du-sein.html?q=position+asymétrique

    Bonne succion : le mamelon s'allonge jusqu'au palais mou.
    Mauvaise succion : le mamelon se rétracte, comme lors du vasospasme.

    Après la naissance, après correction de succion des loulous, plus de douleur.

    Un bambin peut téter même si il n'y a plus de lait ou presque plus... exemple : Paul.

    Après la naissance, un bambin peut avoir envie de téter comme le nouveau né voir plus, exemple : Paul.

    Paul tète plus que sa petite soeur, donc j'ai partagé les seins (loool ), le sein droit est adapté aux demandes de la petite, le sein gauche aux demandes de Paul. Grande complicité !

    Si il y a crevasse, alors ce n'est pas que hormonal, il faut corriger la succion, pas facile ! Si il a mal aux dents, penses à soulager la douleur.

    J'espère que tu vas vite cicatriser.

    Bon courage,

    Bises
     
    Dernière édition: 21 Février 2011
  12. Mariesf

    Mariesf Montée de lait

    IDem que toi isabelle !! Et ca etait ca pour les deux derniers !! Ma grande (2005) a tete jusqu'a ses 3ans et 4 mois , dc co- allaitement 5 mois ! Et la deyxieme de 2ans et demi et minimiss a peine deux semaines ... Le plus dur c'est la gestion de mes seins .... Si l'aine tete moins svt j'ai les seins tres douloureux ... Et en mm temps je n'ai pas envie qu'il tete aussi svt qu'avt !! Alors je trouve que ce qui n'est pz evident c'est gerer ses seins et les envies des deux loustics
     
  13. Axelle

    Axelle Animatrice LLL Animatrice LLL

    Bonjour à toutes,

    merci pour vos astuces et votre précieux soutien. Je ne dirai pas que ça va beaucoup mieux, ça fait toujours mal, mais disons que je m'y fais. Il y a eu quelques semaines encore bien dures, j'ai des crevasses sur les deux seins, et le sevrage m'a traversé l'esprit, mais je n'ai vraiment pas envie de priver mon loulou de tétée à 2 mois de l'arrivée du petit.
    J'écourte aussi les tétées quand c'est trop dur, et ce qui est marrant, c'est que la douleur est assez vive au début, se calme un peu, et revient systématiquement à la fin de la tétée (c'est là que je lui demande d'arrêter).
    Autre chose : j'ai toujours mal là où il y a ses dents du bas, je pense qu'il sort mal la langue, comme dit précédemment, sans lait, il doit prendre le sein pour une sucette (qu'il n'a pourtant jamais eu) et téter uniquement le bout. Donc connaissez-vous un truc pour lui faire bien sortir la langue?

    Merci encore, à bientôt,
    Axelle
     
  14. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Effectivement, le flux de lait diminue tellement que la succion change et Paul aussi tétouillait, j'ai corrigé sa succion après la naissance.

    Pour faire plus sortir la langue, je faisais la position biologique.

    Il faut bien approcher le bébé du sein.

    Pour sentir moins les dents du haut, position asymétrique, menton dans le sein.

    Donc essayer de prendre l'habitude d'allaiter avec une position biologique et asymétrique et éviter les acrobaties quand il tète... J'ai donc expliqué à Paul que j'avais mal, je le corrigeais et il était compréhensif, et si ça n'allait pas, j'ai un sein plus sensible que l'autre, donc je donnais l'autre. Et si ça n'allait pas, on écourtait la tété et je faisais des guilis sur les mains ou les pieds pour l'aider à s'endormir. Cette substitution m'aide bien avec le co-allaitement, quand le bébé tète ( au lit, couchée ), le grand patiente avec des guilis.

    Bises
     
  15. Axelle

    Axelle Animatrice LLL Animatrice LLL

    merci Isabelle pour ces précisions :)

    Je reviens avec une question un peu bête, il faut bien être stressée sur quelque chose...
    Si mon grand tète les premiers jours (je pense ne pas le restreindre s'il demande à téter plus que d'habitude pour que la naissance du petit ne le stresse pas plus que nécessaire), mon grand ne risque-t-il pas de prendre le colostrum si précieux pour le petit?

    Je me doute que la réponse est non, mais j'aimerais avoir quelques éléments pour me sentir rassurée...
    Le colostrum s'adapte-t-il donc à la demande? on dit que les mamans qui co allaitent font une montée de lait plus rapide, n'est-ce pas parce que le colostrum en quantité limitée est aussi pris par le grand (à défaut du petit)

    Merci beaucoup une fois encore...
    Axelle
     
  16. Isabelle

    Isabelle Fontaine de lait

    Tu sais, à la maternité, tu auras la première mise au sein avec le bébé tout seul ( tu auras déjà du colostrum puisque le grand tète ). Au retour en chambre, si c'est la nuit, le grand ne sera pas là, donc encore des tétés bébé tout seul. En fait j'ai pas beaucoup vu le grand et quand il a voulu téter, il a tété normalement. J'avais tout le reste du temps hors des heures de visite pour donner les seins au bébé tout seul.

    Mais ma petite ne pouvait pas bien téter, donc c'était très difficile. J'ai eu l'engorgement de ma vie, à la montée de lait. J'avais pris "l'art de l'allaitement maternel" au cas où, j'ai donc lu les chapitres sur l'engorgement de montée de lait, les premières tétés... que certains bébés ne savent pas téter à la naissance, bref, c'était un cauchemar. Ma pauvre petite n'arrivait pas à prendre le sein, heureusement que le grand a vidé les seins quand il est venu, je faisais la compression pour bien vider, je massais sur "les boules" dans le sein, une sage-femme qui n'y connait rien m'a fait mal en me disant qu'il fallait faire mal pour casser les boules dans le sein quand on est engorgée... je lui ai répondu que c'était bizarre, que j'avais jamais entendu que faire mal au sein était signe d'efficacité, au contraire, ça peut blesser le sein, bref, elle ne m'a pas retouché, j'ai préféré me débrouiller, en massant doucement les "boules dans le sein" quand la petite tètait. J'ai fait en douceur, et j'ai réussi à vider avec le grand. Bref, ça n'a pas privé la petite, puisque de toute façon elle n'y arrivait pas. Au contraire, la succion du grand ( même si j'ai du la corriger aussi car il ne savait plus téter à cause de son tétouillage ), a permis de bien vider les seins et de bien démarrer la lactation.

    Si au pire, ton petit tète vraiment beaucoup ( comme mon petit Paul qui tète plus que le bébé ), tu peux faire un sein par enfant aussi. Au début je ne savais pas comment gérer les deux enfants, Paul tète tellement que c'est comme faire avec des jumeaux. Mais comme ma petite avait des soucis pour téter, après la frenotomie j'ai fait 1 sein par enfant, c'était plus simple, donc ma petite tète du côté qu'elle y arrive le mieux, et le grand a l'autre. Chaque sein s'adapte à son bébé.

    Il arrive que le grand vide les deux seins, ou que la petite tète de l'autre côté. Ils tètent aussi ensemble, la régression c'est quelque chose !!! Il parait que quand on n'allaite pas, le grand peut demander un biberon pour faire comme le bébé ! Donc qu'on allaite ou pas, on n'y échappe pas.

    Donc effectivement, c'est pas un souci, puisque les premiers jours à la maternité, tu es beaucoup seule avec bébé. Donc il tète autant qu'il veut quand le grand n'est pas là. Et quand le grand est là, ils partagent, heureusement qu'on a deux seins.

    Après il y a les imprévus, mais tu peux prendre le numéro d'une animatrice LLL au cas où, moi par exemple j'avais quelques numéros avec moi, en plus du livre et mon mari m'a apporté le AA du trimestre, il m'a dit c'est pour toi, et quand j'ai ouvert, j'ai répondu non, c'est pour toi ! ( papa de bébés allaités ).

    Donc si le bébé tète bien, t'inquiètes pas, il prendra ce qu'il lui faut.

    A la maternité, j'ai demandé le plus de tranquillité possible, ma petite qui ne pouvait pas téter, on a voulu m'aider, mais quand on a posé la main sur sa tête pour mise au sein forcée, j'ai demandé qu'elle lâche tout de suite ! Du coup je me suis dépatouillée et j'ai demandé à rentrer au plus vite pour pouvoir gérer le co-allaitement tranquille à la maison.

    T'inquiètes pas trop... tu as deux seins, donc même si ton bébé ne prend qu'un sein, ça ira, si tu avais 2 ou 3 bébés, ce serait un peu plus sport, mais ça irait aussi.

    Donc dans mon cas, le grand n'a pas privé le bébé, au contraire, il a permis un bon démarrage et a soulagé l'engorgement de montée de lait.

    Au cas où, regarde les vidéos pour faire la compression ou exprimer ton lait à la main, ou l'assouplissement par contre-pression, comme ça tu sauras te débrouiller.

    A la maternité, j'étais la maman qui garde la barrière (lol ). J'avais la barrière d'un côté, le trou bouché par le coussin d'allaitement, et cododo à la maternité. Là, le bébé a tout son temps pour prendre ce qu'il faut. Même avec souci de succion, ma petite n'a pas eu de souci de poids. Au sein non stop.

    Sinon le colostrum ne disparait pas du jour au lendemain, le lait change progressivement et il faut plusieurs jours pour que ça devienne du lait "mature" il me semble.

    Bises
     
    Dernière édition: 19 Mars 2011

Partager cette page

Chargement...