1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification
  2. Bonjour visiteur,
    L'adresse forum@lllfrance.org est une adresse technique qui permet de régler les problèmes d'inscriptions et il ne sera pas fait de réponses aux questions d'allaitement.
    Si vous souhaitez, vous pouvez vous créer un profil sur le forum (Bouton se connecter/s'inscrire en haut à droite de votre écran) et commencer une discussion afin que la communauté du forum puisse vous répondre. ( pour créer une discussion )
    Rejeter la notification

Difficultés dans l'allaitement, envisager un tire-allaitement ?

Discussion dans 'Les premiers mois' démarrée par Debbz, 16 Mai 2018 à 17:01.

  1. Debbz

    Debbz Colostrum

    Bonjour !
    J'avais posté un message qui m'avait bien aidé lorsque mon fils avait 2-3 semaines (je me demandais pourquoi mon bébé tétait des heures entières) et je réitère aujourd'hui car après quelques semaines d'observation pour mieux comprendre mon bébé, je constate que l'allaitement ne nous réussit pas énormément (sur le plan de l'épanouissement) et j'en viens à envisager un tire-allaitement. Les coliques causées par les selles vertes + les pleurs au sein en sont la principale raison. Mon bébé pleure beaucoup, et ça me peine pour lui de le voir ainsi alors qu'il devrait être si apaisé par l'allaitement au sein.

    Mon fils a un peu plus d'un mois et il prend beaucoup de poids (50 g / jour en moyenne !), je pratique l'allaitement à la demande. Il réclame le sein évidemment quand il a faim, mais aussi pour s'endormir, et les tétées sont espacées environ d'une heure et demie, deux heures grand max. Un vrai glouton!

    Seulement il arrive fréquemment qu'il pleure lorsque je l'allaite et je crois comprendre qu'ayant beaucoup lait, il adore le début de tétée avec le lait qui coule en abondance et par contre quand le débit se réduit, les crises de larmes viennent perturber le bon déroulement de la tétée. La compression du sein marche parfois, mais à chaque coup. Ca finit par des épisodes de pleurs longs et un bébé pas toujours rassasié je crois.

    Pour ce qui est de selles vertes (assez fréquentes), elles sont causées par ses tétées trop courtes. Il s'endort très vite au sein, en général au bout de 10 minutes et visiblement n'a pas le temps de téter le lait gras, comme c'est le cas lorsqu'il pleure au sein. Ca lui cause des coliques et des gaz qui ont peut le comprendre le font beaucoup pleurer.

    Ces difficultés me font donc envisager le tire-allaitement, qui pourrait être une solution à ces pleurs. Après n'y connaissant pas grand chose, j'aurais aimé avoir vos retours d'expériences la pratique d'un tire-allaitement dans la durée. Est-ce très contraignant ? Faut-il tirer son lait autant de fois que de tétées ?
    Merci d'avance pour vos conseils
     
  2. Elodie01

    Elodie01 Hyperlactation

    Je l'ai fait pendant 5 mois pour mon aîné clairement très contraignant, Je tirais 5 à 6 fois par jour dont une fois avant f'aller bosser vers 5h45 et une fois avant d'aller le coucher vers 21h30.
    Ma lactation n'a pas suivi et j'ai dû arrêter car trop fatigant d'autant plus qu'on ne profite pas des côtés sympas dr l'allaitement: en voyage c'est l'horreur, la nuit il faut bercer et se réveiller, pas d'hormones qui adoucissant le manque de sommeil...

    Mon aîné avait beaucoup de coliques c'c'est passé à 2 mois et demi juste avant que je ne commence le tire allaitement.
     
  3. Marnie

    Marnie Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Bonsoir @Debbz ,

    Je suppose que la succion et les freins de ton bébé ont été vérifiés ?
    Je me permets de également de taguer @Kuroe car elle tire-allaite :) (son sujet ici)
     
  4. Kuroe

    Kuroe Montée de lait

    Bonjour @Debbz, tout d'abord concernant les coliques, mon fils en a eu jusqu'à ses 3 mois malgré un tire-allaitement initié dès la sortie de la maternité, n'imagine donc pas que ce sera un remède miraculeux.

    Tu dis qu'il ne semble pas rassasié après certaines tétées, as-tu déjà testé de tirer ton lait et de lui en proposer pour vérifier ? Car paradoxalement il semble très bien prendre du poids. Les pleurs de fin de tétée ne peuvent-ils pas être provoqués par autre chose ? (Je n'en sais rien hein, je me pose juste la question).

    Et comme l'a déjà dit @Elodie01, oui le tire-allaitement c'est contraignant et très fatiguant (je suis en train de faire mon dernier tirage et vais me lever à 6h pour le premier de demain, heureusement que mon fils fait ses nuits). Et encore je ne suis pas à plaindre, j'ai réussi assez rapidement à ne tirer mon lait que 3 fois par jour, mais je dois avoir une grosse capacité de stockage, apparemment dans la plupart des cas c'est compliqué de maintenir une lactation correcte avec peu de tirages, surtout en début d'allaitement. Si j'avais dû continuer à tirer 5 ou 6 fois par jour, je n'aurais pas pu, déjà parce qu'au travail je ne peux tirer qu'une fois, et même avant de reprendre le boulot quand bébé est tout petit ce n'est pas toujours facile de trouver des créneaux dans la journée / la nuit pour tirer. Car pendant le tirage, impossible de le prendre dans les bras et de faire plein de chose. Le plus dur au début c'est quand bébé s'endort enfin, tu voudrais pouvoir te reposer toi aussi mais non, tu dois tirer ton lait...

    D'un point de vue logistique il faut un bon tire-lait double-pompage, plusieurs kits pour ne pas passer sa vie à faire la vaisselle et essuyer, un moyen de tirer les mains libres (brassière spéciale ou système D) et idéalement quand on reprend le travail un deuxième tire-lait (merci le lactarium de m'en prêter un, je ne pourrais pas trimballer celui que je loue tous les matins et soirs entre la maison et le boulot, trop lourd et encombrant).

    Rapidement toute ta vie s'organise autour de tes tirages (je dois être rentrée avant telle heure pour tirer, je vais voir des amis après ou avant tirage mais à telle heure je ne peux pas, etc.). Et il ne faut pas trop jouer avec les délais, j'ai eu le droit à mon lot d'engorgements ou mastites parce que pas rentrée à la maison aussi tôt que prévu ou bouleversement de planning. Les voyages c'est toute une aventure en effet, faut trimballer le tire-lait, les kits, les pots de conservation, les biberons, avoir accès à un frigo... pour un week-end ça fait lourd.
    Enfin, ça ne ma pas empêché d'avoir des crevasses et des douleurs aux mamelons, j'en souffre encore régulièrement.

    Parlons quand même des avantages car il y en a : papa peut participer et donner le biberon (y compris la nuit !), on sait exactement combien bébé boit par jour, c'est parfois utile, adaptation nounou ou crèche plus facile à la reprise du taf car habitué au biberon, possibilité de laisser bébé quelques heures à un proche sans qu'il ne meure de faim et pour les personnes pudiques c'est plus simple de nourrir bébé en public je suppose. Et surtout la satisfaction de donner ce qu'il y a de mieux à son bébé malgré un échec au sein.

    Bref, c'est difficile et épuisant mais tout à fait gérable avec une grosse volonté ;) en revanche ne t'attends pas à une solution miracle qui réglera tous les problèmes de ton bébé... J'aurais tellement voulu réussir à allaiter mon fils au sein que j'aurais tendance à t'encourager à tenir le coup en cherchant à résoudre ce que tu peux pour que ça se passe mieux. Après, si tu es réellement en souffrance avec ton allaitement car tu penses c'est la raison du mal-être de ton bébé, c'est toi la maman, écoute toi et fais ce que ton instinct te dicte.

    Désolée pour le pavé, si tu as d'autres questions n'hésite pas !
     
    Dernière édition: 16 Mai 2018 à 23:27
  5. picurka

    picurka Hyperlactation

    Perso je trouve que le tire-allaitement est super fatiguant et contraignant et il te faut une deuxième personne pour t'aider presqu'en continu.
    As-tu vu une consultante en lactation pour faire le point sur ton allaitement? Je te conseillerais vivement de faire le point avec un professionnel avant de te lancer dans le tire-allaitement, car peut-être qu'il suffit de faire quelques petits changements pour que les choses se normalisent. Tu trouveras leur annuaire ici : http://consultants-lactation.org/annuaire-des-ibclc/

    Comme ça a été déjà évoqué, est-ce que les freins ont été vérifiés ? Je te mets quelques photos pour que tu voies à quoi les freins ressemblent et comment vérifier le frein de langue.
     

    Pièces jointes:

    ParisianLawyer aime ce message.
  6. Debbz

    Debbz Colostrum

    Merci pour vos réponses ! Effectivement je n'avais pas conscience que le tire allaitement pouvait être aussi contraignant et surtout qu'il ne réglait pas forcément le problème des coliques. C'est avec les photos que j'ai vérifié moi même si tout allait bien au niveau des freins et rien ne semble anormal. Je ne sais pas si ses pleurs au sein peuvent avoir une autre cause, ce qui est sûr c'est qu'il y a un agacement vers la fin de la tétée.
    Je crois que comme vous l'avez mentionné, la meilleure solution reste la consultante ! Pour qu'elle puisse observer une tétée.
    J'aime sincèrement allaiter mon fils au sein, j'ai juste du mal accepter qu'il pleure à cause de ça.
     
  7. Tatian@

    Tatian@ Animatrice LLL Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Bonsoir @Debbz si j'ai bien saisi, tu vis mal l'allaitement car ton bébé pleure, a des selles vertes, des coliques, est maussade au sein... Cependant la prise de poids est excellente (50 gr par jour! whaou!) Tu te demandes si le tire allaitement ne serai pas plus confortable pour toi et bébé.

    Ce que tu décris peut faire penser à un réflèxe d'éjection fort (REF) voici un article qui en parle https://www.lllfrance.org/vous-info.../1823-aa-104-trop-de-lait-trop-vite-trop-fort Te retrouves tu dans ce qui y est écrit? As tu déjà testé certaines astuces décrites pour "calmer le jeu"?
     
    ParisianLawyer, Elodie01 et Marnie aiment ce message.
  8. Elodie01

    Elodie01 Hyperlactation

    Peut etre qu'en fin de tétée il ne veut plus de lait, seulement téter pour le plaisir, et qu'il est dérangé par le lait qui continue de venir ?
     
    Tatian@ aime ce message.
  9. Nerialka

    Nerialka Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Si ça peut aider, c'est le cas du lien. Il tète pris je l'endors au petit doigt et quand il est endormi, je lui refile discretos le sein pour qu'il ait le lait gras :oops::p
     
    Elodie01 aime ce message.
  10. Ladeuny

    Ladeuny Montée de lait

    J'ai l'impression que le REF est hyper répandu.
    De ce que m'a dit une amie, tirer son lait est une vrai corvée et chronophage. En même temps, pour l'avoir un peu fait pour soulager les tètées, je trouve que ça apaise les repas pour bébé et pour moi.

    Malheureusement j'ai une baisse de lactation. Je ne parviens plus à tirer de lait. Si je pouvais je le referais.

    Quant à ton REF, avec un tout petit les positions sont quasi impossible à réaliser. Et aujourd'hui à 3mois 1/2 ça ne change rien pour nous, elle pleure quand même au bout de 2min de tétée... Je pense que tu fais bien d'envisager autre chose parce que ce n'est pas dit que tout s'arrange à 3mois...

    Quant au lait artificiel, idem, il m'a parfois aidé à apaiser mon bébé.

    Après la génération de bébés au LA, on va avoir une génération de bébés REF.
     
  11. Elodie01

    Elodie01 Hyperlactation

    Pour moi le problème REF s'est apaisé en exprimant un peu de lait avant la tétée: seins moins remplis, moins de REF...
     
  12. Flo16

    Flo16 Période de pointe

    Je partage mon expérience pour le ref:
    Pour ptit chat il s'est adapté en grandissant. Et je pratiquait la compression du sein en cours de tétée quand le débit faiblissait trop à son goût. Et une pause pour les rots obligé.

    Maintenant pour belette c'est différent car mes réf sont plus forts et sur les deux seins. On a trouvé notre rythme en faisant 3 tétées d'affilee sur un sein avant de passer à l'autre. Ainsi réf moins important et elle a accès au lait gras.
    Du coup quasiment plus de selles vertes et moins de gazs douloureux.
    Pause pour faire les rots à chaque fois.
     

Partager cette page

Chargement...