1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Début de grossesse et baisse de lactation

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par Sara86, 27 Juillet 2017.

  1. Sara86

    Sara86 Colostrum

    Bonjour,

    Je suis enceinte depuis peu (5 SA environ) et je remarque une baisse de lactation importante depuis 2-3 jours, j'ai l'impression que ma fille tète dans le vide longtemps avant qu'elle ne commence à déglutir un peu puis encore dans le vide, elle se réveille 2-3 fois par nuit alors que d'habitude c'est seulement 1 seule fois et elle se rendormait facilement contrairement à maintenant.

    Elle a 17 mois, et mon souci est qu'elle n'aime pas les produits laitiers (à peine un fromage portion au déjeuner, elle refuse les autres fromages et les yaourts), donc j'ai peur qu'elle ne soit en manque de laitage..
    Je comptais l'allaiter 24 mois sans aucun autre lait en plus du mien, donc jusqu'à mon 8 ème mois de grossesse pour la sevrer avant l'arrivée de bb2, je pensais que j'aurais des soucis à partir du deuxième trimestre mais pas aussi tôt dans la grossesse, bref je suis perdue et je me pose des questions si vous pouvez bien m'aider:

    1- Est ce que cette baisse de lactation est le premier signe que d'un sevrage proche? ou bien il y a un espoir que je puisse mener à terme mon plan d'allaitement,

    2- Devrai-je lui ajouter un autre lait que le mien ou bien les tétés additionnelles de la nuit compense le manque? comment pourrai-je évaluer si elle en a assez ou pas? je tiens très fort à l'allaitement, mais je ne veux pas continuer tête baissée au détriment de la santé de ma fille..

    3- Dans le cas où j'aurais encore du lait après le premier trimestre est ce que le colostrum suffira pour combler ses besoins ou bien devrai-je supplémenter par un autre lait?

    Je ne veux plus poser ces questions aux pédiatres car tous ceux sur lesquels je suis tombée m'ont conseillée de passer au LA après 6 mois, donc je demande aux mamans qui ont de l'expérience dans ce domaine.

    Je vous remercie beaucoup en avance.

    Sara
     
    Dernière édition: 27 Juillet 2017
    Tags:
  2. Alix

    Alix Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Bonjour @Sara86 et félicitations pour cette grossesse et ce bel allaitement !

    Chaque grossesse a un impact unique sur l'allaitement, il est donc difficile d'anticiper quand et comment la lactation va diminuer, même si on sait que les hormones joueront à un moment ou un autre.

    Certains bambins se sèvrent immédiatement dès les premiers changements de goût et de débit, d'autres continueront de téter "à vide" jusqu'au jour de l'accouchement même s'ils signalent qu'il n'y a plus de lait ou qu'il n'est pas bon, d'autres ne donneront aucun signe de gêne ...

    De la même manière, les sentiments d'une maman peuvent évoluer au cours de la grossesse et on peut se découvrir l'envie d'un co-allaitement comme complètement partir à l'inverse et vouloir arrêter l'allaitement de l'aîné rapidement.

    Concernant la santé de ta fille, tu n'as pas à t'inquiéter si elle a accès à une alimentation saine et équilibrée ! A 17 mois, elle peut trouver tout ce dont elle a besoin dans l'alimentation solide et n'a pas besoin de LA. Si elle refuse les laitages, il est parfaitement possible de lui fournir ce dont elle a besoin à travers d'autres aliments.

    Les produits laitiers ne sont pas une catégorie d'aliments indispensables : ils sont intéressants pour ce qu'ils contiennent (calcium ...) mais ces éléments se retrouvent dans une alimentation équilibrée. Certaines personnes ne consomment pas de lait animaux et ne sont pourtant pas carencées en veillant à avoir des apports équilibrés de manière générale.

    Enfin, certaines mamans qui tiennent à faire prendre des laitages à leur enfant rusent en les cachant dans des recettes : dans une béchamel, dans un cake salé ou sucré, dans un flan, dans une purée ... Il y a mille manière de manger sainement, tu vas trouver une façon qui conviendra à ta fille !
     
  3. Sara86

    Sara86 Colostrum

    Merci beaucoup @Alix pour ta réponse, elle me rassure énormément car autant les débuts étaient difficiles, j'ai fais confiance à mon instinct envers et contre tous et j'ai finalement réussi, mais là j'avoue que le doute s'empare de moi, surtout que j'ai l'impression d'être prise au dépourvu :)
    J'espère au moins que mon lait ne sèche pas complètement, un peu c'est mieux que rien et ainsi nous aurons le temps toutes les deux de nous préparer à la fin de cette expérience:)
     

Partager cette page

Chargement...