1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Complètement démoralisée... besoin d’en parler...

Discussion dans 'Sevrage' démarrée par Chloé88, 26 Juin 2019.

  1. Laura et Victor

    Laura et Victor Colostrum

    C'est vrai tout ce que tu écris je l'ai vécu ! Les "ça passe trop vite !" alors que mon bébé avait des coliques abominables et que je n'avais qu'une seule envie qu'il ait 3 mois pour qu'elle s'arrête... Les "ce n'est que du bonheur !" alors que tu en as marre d'entendre bébé hurler non stop pcq il a mal... C'est du bonheur biensur mais ce n'est pas que ça surtout les 3 premiers moi ! Fais toi aider un max et tu verras quand ils grandissent ça va de mieux en mieux, tu connais davantage ton bébé et tu prends tes repères Tu n'es pas seule...
     
    lili2 aime ce message.
  2. elo87

    elo87 Hyperlactation

    Coucou
    En y repensant c'est vrai que les 3 premiers mois sont lourds et caohitiques autant pour le bébé que la maman
    Entre les bobos de ventre, les regurgitations,les nuits,les pics de croissance, le contre coup ,les décharges du soir ... bon ok je m'arrête là ^^

    Moi j'ai commencé à sortir la tête de l'eau au premiers vrais échanges avec bébé vers 3 mois , les premiers sourrirs et éveils etc

    Courage :)
     
  3. Chloé88

    Chloé88 Période de pointe

    @Sekhmet je n’aurais pas dis mieux ! Entièrement d’accord avec toi <3
    Maintenant quand on me demande si elle « fait ses nuits », je réponds simplement que ça dépend des jours, comme nous quoi... mais c’est fou comme les jugements et idées reçues ont la dent dure...
     
  4. Chloé88

    Chloé88 Période de pointe

    @zèbreprimo je t’envoie plein de courage et de soutien. Les débuts ne sont pas forcément faciles en tant que jeune maman parce qu’on se pose plein de questions, on a peur de mal faire (pour la petite histoire, j’ai fais trois années d’études pour être éducatrice auprès des enfants et au final je suis à la même enseigne que tout le monde lol...). Et puis on nous envoie une image de la maternité ( de la parentalité en général mais beaucoup du rôle de la mère envers son bébé) qui n’est pas forcément représentative de la réalité. Parler de ses difficultés ou de sentiments moins positifs est tabou, enfin je trouve...

    Quand j’ai accouché, j’ai eu quelques jours où je me sentais à la fois aux anges, fatiguée, et puis d’un coup je pensais à plein de choses à la fois et je me mettais à pleurer. Ma propre mère me disait « c’est les hormones » (sans chercher à comprendre ce que je ressentais même si il y avait un fond de vérité) et aujourd’hui, elle me dit « et sinon, quand est-ce que tu arrêtes l’allaitement ? Non parce qu’elle ne va pas téter pendant 10 ans »... bref tout cela pour dire que parfois c’est plus compliqué qu’il n’y parait..
     
  5. AngyRegg

    AngyRegg Période de pointe Adhérent(e) LLLF

    Après, quand je parle avec certaines personnes, je me demande si ce n'est qu'une question de tabou ou s'il n'y a pas un vrai mécanisme de défense qui fait qu'on oublie complètement comment se sont passé genre les 6 premiers mois de vie d'un bébé.. Parce que souvent j'ai l'impression que les gens ne sont pas forcément de mauvaise fois mais juste que les souvenirs qu'ils ont ne sont pas ceux d'un nourrison tout petit... Je crois qu'on est aussi fait pour retenir les bons moments :D De plus, beaucoup de gens (moi la première) on tendance à vouloir minimiser les problèmes pour consoler quelqu'un quand ils ne savent pas comment aider, ce qui peut être parfois très maladroit...
     
    Chloé88 et #MadameRêve aiment ce message.
  6. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Je pense que l'être humain est fait pour oublier ce qui est désagréable et ne retenir que les bons moments. Pour ma part, je suis qqn de terriblement nostalgique, qui a tendance à regretter la plupart des périodes de ma vie et l'autre jour je me suis vue être nostalgique du congé maternité. Or, je suis consciente que cétait terriblement dur. Que je n'en pouvais plus. Mais mon cerveau identifiait cette période comme un mlment de bonheur de fusion entre bébé et moi... Et ça me manquait.
     
    elo87, #MadameRêve et AngyRegg aiment ce message.
  7. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Notre corps est en effet programmé pour minimiser les épisodes difficiles. Essayez de vous souvenir des plus grandes douleurs que vous avez vécues... après coup, elles n'ont pas l'air si mortelles, alors que sur le moment, y'avait de quoi hurler...
    Pareil pour certaines peurs (je me souviens de crises de panique en escalade), après coup, on a tendance à minimiser...

    Mais il y a aussi le côté "en parler quand on est en sécurité". C'est le même mécanisme qui fait que les bébés pleurent plus chez eux qu'en extérieur : une sorte de signal "je suis en potentiel danger, je me retiens" et "je suis en sécurité dans ma tribu, je peux me permettre de lâcher mes émotions" : les trucs difficiles, finalement, on va en parler aux personnes proches, parce qu'on se sent "en sécurité dans notre tribu". :)

    D'après moi c'est ce phénomène qui s'est amplifié, avec le fait que dans notre société moderne c'est quasiment chelou d'être vraiment proche de gens qui ne sont pas notre famille proche (parents+enfants d'une seule génération, pas plus), et ça a réduit la taille de la "tribu", et donc les échanges de choses plus intimes, et a rendu tabou tout un tas de trucs plus ou moins intimes, qui avant se racontaient facilement.

    Moralité : réinventons la tribu moderne, et échangeons sans tabou :).
     
    Nerialka, elo87, Jud et 2 autres personnes aiment ce message.
  8. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

  9. Sekhmet

    Sekhmet Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Haha non ^^.
    Mais je trouve que le fait de devenir maman m'a fait beaucoup réfléchir sur nos ancêtres préhistoriques et l'organisation "originelle" de notre société... et toutes les fausses images qu'on en a aussi.
    Parce qu'un bébé, c'est en quelque sorte une fenêtre vers nos ancêtres : à la naissance, un bébé est le même qu'un bébé préhistorique et ses réactions et réflexes en disent long sur la vie de nos ancêtres... :)
     
    elo87, Cactus2002, Nat08 et 1 autre personne aiment ce message.
  10. Cactus2002

    Cactus2002 Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    je me demande s'il y a eu des changements dans la gestation depuis la préhistoire (augmentation ou diminution du nombre de jours par ex.). Et est-ce que les condition dans lesquelles est vécue la grossesse influencent la vie du bébé: une grossesse nomade n'a probablement pas le même impact qu'une grossesse sédentaire. A quel point est-ce que les choix de vie de la tribu avant la naissance influencent le bébé à naître?
     
  11. Jud

    Jud Lactarium

    Ainsi fut créé le forum LLL ;)
     
    Gna, Liliju, #MadameRêve et 3 autres personnes aiment ce message.
  12. elo87

    elo87 Hyperlactation

    Est ce que tu t'es penché sur l'epigenetique.? Ça a lait passionnant

    Ya un bon reportage qui est passé sur France 4 mercredi soir sur la contraception et l'envie d'avoir un bébé et ce qui se joue et il parlait de ça je ne sais plus l'exemple mais...

    En acuponcture on a aussi un point sur la transmission familiale
     
    #MadameRêve aime ce message.
  13. Dida51

    Dida51 Hyperlactation

    Peut être changer la position ma puce a 19 mois dimanche et des fois elle réclame tétée puis des que je sort sa tétée elle dit pas. Il a suffit que je me mette sur mon lit sur le côté ou le dos en fonction de son envie et elle viens s elle même teter
     
    Chloé88 aime ce message.

Partager cette page

Chargement...