1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Comment sevrer ma fille de 2 ans et 4 mois

Discussion dans 'Sevrage' démarrée par Freo, 15 Décembre 2019.

  1. Freo

    Freo Colostrum

    Bonjour,

    Ma fille a 2 ans et 4 mois et je me pose la question du sevrage.

    J'ai allaité ma 1er fille pendant 15 mois et l'allaitement s'est arrêté sans problème. Je pense qu'inconsciemment j'avais très envie de bébé 2, et que n'ayant pas eu le retour de couches, j'ai envoyé des signaux à ma grande qui s'est détournée de la tétée toute seule.

    Bébé 2 est très attachée à la tétée. Aujourd'hui elle tête matin et soir et plus le weekend car elle réclame plus quand on est ensemble. J'avoue qu'on a un bon rythme car les tétées de nuit ne sont plus d'actualité depuis qu'elle a 1 an, je me déplace beaucoup pour le travail et elle gère bien la séparation (je tire mon lait et laisse des biberons).

    Oui mais voilà je n'y trouve plus mon équilibre et surtout le regard des autres qui devient pesant. Jusqu'à ses 2 ans, j'assumais parfaitement, maintenant je n'ose même plus le dire que j'allaite. Les réflexion depuis quasi 6 mois de ma belle famille n'aide pas non plus...

    A partir de 6 janvier nous partons en voyage à l'étranger et je ne me vois pas allaiter à l'aéroport et dans l'avion.
    J'aimerai arrêter et je lui en parle mais plus facile à dire qu'à faire !
    De plus j'ai très vite des engorgements et les seins qui coulent. Je ne peux pas louper une seule tétée ou trop espacer sans avoir un engorgement et les seins douloureux. Par exemple, ce matin elle n'a pas entièrement vidé le sein et j'ai le sein douloureux depuis 10 heures ce matin.

    Je n'ai personne vers qui me tourner, raison pour laquelle je me tourne vers vous.
     
    Tags:
  2. Doobida

    Doobida Hyperlactation

    Bonjour,

    Pour que le sevrage soit facile, il faut que tu sois décidée...!

    J'ai raconté ici comment j'ai sevré de jour, mais on a encore les nombreuses tétées de nuits..! Le 6 janvier approche à grand pas, je ne sais pas si tu vois un sevrage progressif en enlevant d'abord une tétée puis une autre etc. ou si tu vois un sevrage net ?

    Pour l'engorgement, douche chaude avec compression manuelle sous la douche pour soulager. Si ça ne suffit pas, tire-lait juste histoire de soulager sans sur-stimuler. Ça va passer très vite :)
     
  3. Freo

    Freo Colostrum

    C'est surtout ma fille qui n'est pas prête.
    Et je n'arrive pas à lui imposer cela alors que nous avons un rythme cool et facile !

    Cette semaine je lui ai parlé d'arrêter la tétée et j'ai eu des non francs et nets à chaque fois. J'ai ressenti chez elle une angoisse car les endormissements ont été moins faciles et les reveils plus matinaux.
     
  4. Doobida

    Doobida Hyperlactation

    Quand ça vient de nous, les enfants ne sont évidemment pas prêts.
    Les lionnes rejettent leur petits quand elles les trouvent suffisamment grands et qu'ils viennent pour téter. Pourtant ça reste un sevrage,"naturel"...
    Mon fils n'était pas prêt pour le sevrage de jour, j'ai fait un grand effort pour être bien présente pour lui et lui proposer des alternatives qui pouvaient paraître chouettes pour compenser.
    Le sevrage de nuit il n'est vraaaaaaiment pas prêt mais les tétées sont trop douloureuses pour moi, donc une fois encore ça vient de moi :( je ne voyais pas les choses comme ça pour le sevrage mais voilà... Enfin on a encore 3 à 8 tétées par nuit donc on est encore loin du sevrage...!!!
    C'est pour ça que je te dis que ça dépend de toi... Cet été j'avais tenté un sevrage, vite abandonné car je ne le sentais pas prêt. Je comprends aujourd'hui que moi non plus je n'étais pas prête. Parce que finalement mon petit Grec n'est toujours pas prêt pour la nuit mais aujourd'hui moi oui...
    Voilà c'est juste mon expérience évidemment si toi tu préfères un sevrage naturel initié par ta fille je comprends tout à fait ! Mais il faut aussi t'écouter et ce serait dommage d'en arriver au moment où ça devient insupportable pour toi car tu risquerais à ce moment-là faire un sevrage plus violent car à bout de nerfs, de fatigue, de patience, tu vois ce que je veux dire..?
    Plein de courage, tiens-nous au courant !
     

Partager cette page

Chargement...