1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification
  2. Comme vous avez pu le remarquer, le forum n'est pas en état d'envoyer des courriels (activation d'inscription, alertes diverses, contact via le lien "Nous contacter")... et cela malgré le fait que le forum indique que le message a bien été envoyé.

    Nous prospectons le problème... qui a l'air de se situer côté serveur.

    Pour joindre l'équipe technique du forum merci d'envoyer un message depuis votre messagerie à forum@lllfrance.org

    - L'équipe du forum LLL
    Rejeter la notification

Combien de temps?

Discussion dans 'Les premiers mois' démarrée par Bibopbébé, 16 Mai 2018.

  1. Bibopbébé

    Bibopbébé Colostrum

    Bonjour à tou.t.e.s.
    Je n'ai pas vérifié les sujets car je découvre le site. Pardon d'avance, pour celui-ci qui n'est sans doute pas nouveau ;-).
    J'avais jusque là plus ou moins "prévu" d'allaiter un an au moins puis de diminuer petit à petit (je suis à 8 mois) . Le sevrage s'impose-t-il à nous? si nous le décidons, est-ce affaire simple? Je suis de plus en plus prête à braver les commentaires désobligeants de mon entourage s'il le faut et poursuivre l'allaitement si mon bébé et moi sentons les choses ainsi.
    Une de mes tantes a allaité son 2ème enfant pendant 2 ans 1/2 et je crois qu'elle est jugée pour cela au sein de la famille. De plus, sa fille qui est maintenant aux études semble manquer de respect à sa mère et ne l'appeler que pour des questions d'argent. Du coup un lien est fait. (Pas seulement par rapport à l'allaitement de longue durée bien sûr. Il semblerait qu'elle était dans une soumission totale par rapport à elle depuis le début).

    Merci d'avance pour vos réponses. :)
     
  2. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Rien n'est simple pour moi je pense l'important dans l'idéal c'est d'être en accord avec toi même :)

    Un bébé qui se sevre tout seul ca doit avoir des avantages mais le sevrage naturel c'et tard donc parfois difficile pour la maman aussi :)

    Par ex ici @Sorcelica a sevré son fils la nuit à ses 18 mois parce que ca ne lui convenait plus je la laisse t'en dire plus

    Un allaitement "à l'amiable" peut permettre un équilibre entre l'envie de la mère et celle de l'enfant.

    Le sevrage peut etre facile ou pas ca depend tellement du bebe et de la maman

    D'autres ont choisi de pas se fixer de dates et font au jour le jour. Je crois que c'est le cas de @Mamenrond

    Il y a autant de réponse à ta question que de mamans allaitantes en fait :)

    Pour ta tante, je doute qu'on puisse réduire une relation mere enfant à ca. L'allaitement a souvent bon dos : il dort pas, c'est l'allaitement; il est collé a sa mere c'est l'allaitement...

    Et puis on peit toujours se dire : si j'avais sevré plus tôt, ca aurait été moins relou mais en fait t'en sais rien car on ne peut pas refaire l'histoire ;)

    Si tu veux en tous cas du soutien pour faire face aux commentaires désobligeants tu as frappé à la bonne porte.

    Ici personne ne juge personne, dans mon cas par exemple je suis en allaitement mixte et on me jette pas de cailloux.

    La vraie question c'est dont ce tu as envie toi :)
     
    Nerialka et Tatian@ aiment ce message.
  3. Bibopbébé

    Bibopbébé Colostrum

    Merci pour tout ça, ParisianLawyer.
    Justement, tu parles de sevrage naturel... on en a une idée précise? Et des répercutions du fait de ne pas suivre une logique physio?
     
  4. ParisianLawyer

    ParisianLawyer Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Un peu de lecture sur le sevrage naturel :
    https://www.lllfrance.org/1119-37-lallaitement-long-un-age-naturel-pour-le-sevrage
    https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/allaiter-aujourd-hui-extraits/1158

    Peut etre @Tatian@ a des infos la dessus.

    L'OMS recommande un allaitement exclusif de six mois, et la poursuite de l’allaitement jusqu’à 2 ans ou plus.

    En fait c'est pas vraiment en termes de "mauvaises" répercussions (il y a tellement de facteurs dans le developpement d'un enfant) mais plutôt des vertus à continuer l'allaitement (même si pas très frequent en France). Par exemple, beaucoup des bienfaits de l'allaitement sont avérés/ renforcés plus l'allaitement est exclusif et long :)

    Après le bien être mere / enfant est important. Si tu continues à allaiter car ru te sens "forcée" cela aura d'autres mauvaises répercussions sur l'enfant car le but n'est pas d'avoir des mamans malheureuses ;)

    Bon et puis chaque bébé est unique :) plein de mamans parfois s'étonnent que leur bébé allaité puisse être malade. Certes c'est bon pour l'immunité mais c'est pas non plus la potion magique ;)
     
    Bibopbébé aime ce message.
  5. Petiteguimauve

    Petiteguimauve Montée de lait

    Il me semble que le sevrage naturel se situe en moyenne vers 2 ans et demi (en France j'imagine parce que les pays a fort taux d'allaitement sevre plus tard)
    Mais il faut se dire que en fonction du bébé ça peux durer jusqu'à 4 ans :p donc faut y être préparé je pense.

    Pour ma pars je voulais allaiter 6 mois car j'entendais dire partout que l'allaitement c'est compliqué ! Je pensais qu'avec la reprise du boulot je n'aurais jamais le temps de tirer mon lait, finalement pas le choix car engorgement et même avec des journée de fou je trouve le temps :cool:

    Puis plus j'avance et plus je vous lis et moins je veux arrêter et surtout j'aime po le LA:(

    Donc je vise plutôt les 1 ans ou disons la marche puis conserver 2 ou 3 tétée par jours jusqu'à ce que papa dise quelque chose :p
    Peut être 2 ans du coup on verra bien :rolleyes:
     
    Bibopbébé et ParisianLawyer aiment ce message.
  6. Tatian@

    Tatian@ Animatrice LLL Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Bonsoir @Bibopbébé je lis que tu t'interroges sur le sevrage de ton bébé de 8 mois. Tu te demandes si tu devrais commencer à sevrer ou bien si il est préférable de poursuivre l'allaitement autant que toi et ton bambin le souhaitez. Tu sembles partagée, d'autant plus que dans ton entourage, l'allaitement d'un bambin semble plutôt mal perçu.

    @ParisianLawyer a très bien résumé la situation, la véritable question c'est "que souhaites tu toi?" ;)
    Il est vrai qu'en France, l'allaitement des bambins est plutôt anecdotique et beaucoup de personnes ne comprennent pas l'intérêt de poursuivre après 6 mois ou un an. Pourtant, la poursuite de l'allaitement en parallèle de l'introduction d'aliments solides variés est la norme biologique pour notre espèce. Allaiter un bambin présente de nombreux bénéfices, que ce soit pour la santé de l'enfant ou de la mère.
    En fait, le processus de sevrage naturel débute lors de l'introduction des solides puisque, très progressivement, l'enfant se met à consommer les aliments qui pourront ensuite le nourrir sans qu'il n'ait besoin de téter ;) Le sevrage est vraiment une "danse" entre la maman et le bambin, il se fait à un rythme différent en fonction des familles.

    Je te propose tout un dossier sur ce thème là https://www.lllfrance.org/vous-info...-au-fil-du-temps/1251-allaiter-plus-de-6-mois
     
    Bibopbébé et ParisianLawyer aiment ce message.
  7. Bibopbébé

    Bibopbébé Colostrum

    Merci à tous. Plus j'y pense et plus je me dit que l'on se decidera en route. Mais un an était déjà un minimum "syndical" pour moi...
    Ce besoin de chiffre hé hé.
    Merci pour les liens, Parisianlawyer.
     
    ParisianLawyer aime ce message.
  8. Anais

    Anais Hyperlactation

    Ma petite expérience :

    J'ai allaité mon fils jusqu'à ses 4ans, ça s'est fait au jour le jour, sans se poser de questions.

    Tu parles de diminuer petit à petit : ton enfant réduira de lui-même le nombre de tétées, sachant que c'est très différent d'un enfant à l'autre, certains tètent encore beaucoup après 1 an mais c'est plus facile de détourner leur attention si ça devient difficile pour toi de conserver beaucoup de tétées. Mon fils n'était pas un gros téteur donc je n'ai pas eu ce problème.

    Pour les commentaires de l'entourage, soit tu réussis à les affronter et passer outre, soit quand bébé grandit tu "organises" un peu les tétées pour éviter les remarques : pas de tétées à l'extérieur par exemple, ou si tu as des invités les tétées se passent dans la chambre, etc...
    Concernant les comportements des enfants allaités ou au biberon, si ils n'étaient liés qu'au mode d'alimentation ça serait bien plus simple hein...chacun à son caractère et une éducation différente.

    Pour nous le sevrage s'est fait plus ou moins naturellement, j'ai un peu forcé parce qu'il ne restait que la tétée du soir et j'avais l'impression qu'elle n'apportait plus grand chose en fait, il tétait 2 min et c'est tout, c'était plus une habitude qu'un besoin de sa part, on a d'ailleurs pu facilement la remplacer par un simple câlin.
     
  9. Mamenrond

    Mamenrond Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Oh zut, j'avais raté l'identification...
    Alors première chose, j'ai été un peu "choquée" en lisant ton interrogation
    Bien sur que non, de quel droit on pourrait t'imposer une chose pareille, c'est toi la maman, c'est toi qui connaît ton bébé et ce qui est bien pour lui...
    Les remarques, laisse les glisser... Ce que tu fais, tu le fais pour ton bébé et toi, tu ne dois pas le faire pour les autres...

    Sinon effectivement je vis mon allaitement au jour le jour, notamment car je craignais de ne pas y arriver et je sais que j'encaisse très mal les échecs. Mon allaitement a été difficile au début, et chaque jour a été une victoire. Puis chaque semaine. Aujourd'hui mon loulou a 5 mois (enfin bientôt..) et je l'allaite toujours, mais je sais que mon entourage n'a pas compris mes batailles pour l'allaiter malgré les difficultés. Et je m'en fiche. Chacun aura fait ce qu'il a voulu avec ses enfants, qu'on me laisse faire ce que je juge bon avec les miens.
    C'est quelque chose qui se profile au fil de l'eau, et qui doit venir de vous, ton bébé, toi la maman, et aussi le papa qu'on ne doit pas oublier....
     
    Bibopbébé aime ce message.

Partager cette page

Chargement...