1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

Allaitement inefficace

Discussion dans 'Les premiers jours - les bases' démarrée par Uurf, 15 Février 2017.

  1. Uurf

    Uurf Montée de lait

    Bonjour,

    Je me présente Uurf, jeune père (oui!) d'une petite Auriane de 13 jours, née à terme à 2,5 kilos (grossesse et accouchement quasiment sans faute). Notre premier bébé.

    Sa mère est en plein malaise car son allaitement ne fonctionne pas correctement: le poids de Bébée stagne (0 grammes pris) depuis une bonne semaine et elle n'a d'ailleurs toujours pas repris son poids de naissance.

    Pourtant, sa mère la met au sein dès qu'elle semble le vouloir. Et si jamais elle ne veut pas, on la réveille. Et elle a déjà passé plusieurs heures (5 ou 6...) à tétouiller sans interruption. Elle tète au moins une bonne dizaine de fois par jour. Elle a des selles et des urines plusieurs fois par jour et le pédiatre la trouve en pleine forme. Mais voilà: le poids stagne.

    Ma compagne est fatiguée et a perdu toute confiance en son corps et se bourre de fenugrec et de tisanes diverses. Le tire-lait ne donne quasiment rien (10 mL en 30 minutes avec double-pompe). On a commencé à introduire des biberons de lait artificiel histoire de ne pas perdre notre bébé. Ce matin, après une tétée de 30 minutes - a priori efficace, on entend le bruit de déglutition, on voit les mouvements de machoire -, Auriane avait encore assez faim pour descendre 60 mL de lait artificiel supplémentaire.

    Que peut-on faire (y compris moi!) pour revenir dans le "droit chemin"? Parce qu'encore une semaine comme cela et on cesse l'allaitement.

    Merci d'avance!
     
    Dernière édition: 15 Février 2017
    Tags:
  2. Sorcelica

    Sorcelica Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Bonsoir ta femme est très courageuse et a beaucoup de chance de t'avoir aussi.

    j'ai une piste qui me viens en tete sa bouche a ete verifié par quelqu'un de competant frein de levre et de langue?

    Elle est completé depuis le debut? Ou vous commencer juste?

    Certes il y a un soucis vu que le poid ne monte pas mais dite vous une chose le poid n'a pas diminuer ! Donc quelque part elle doit bien prendre un peu de lait et 10 ml alors que le bebe tete et est si jeune c'est une bonne quantité je trouve!

    @Myriam @Alix @Sylvie on a besoin de vous!
     
    Christine13 aime ce message.
  3. Uurf

    Uurf Montée de lait

    Bonjour et merci pour votre aide.

    On commence juste, depuis hier en fait. Mais évidemment ça casse le moral de ma compagne - le mien aussi d'ailleurs -. Le pédiatre a vu Auriane ce matin et n'a rien dit de particulier. Elle est tonique, éveillée et pleure avec beaucoup d'énergie. On commence à se demander si le fait de la mettre au sein par défaut (parfois avant même de vérifier les autres causes possibles de pleurs...) n'a pas chamboulé notre fille. Et évidemment on se pose la question de la quantité / qualité du lait, même si on a littéralement écumé tous les sites et fora nous disant de ne pas s'en inquiéter...
     
  4. Alix

    Alix Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Bonjour @Uurf

    Quelle chance ont Auriane et sa maman de pouvoir compter sur toi ! Vous vivez certainement des journées éprouvantes, je vous envoie tout mon soutien !

    Je vais commencer par quelques questions pour écarter plusieurs pistes :

    - la maman a-t-elle subi une chirurgie mammaire ?

    - a-t-elle une situation de santé particulière : maladie, trouble hormonal , trouble de la thyroïde ... ? Prend+elle des médicaments ?

    - sa poitrine avait elle évolué pendant la grossesse : prise de poitrine, écoulements de colostrum ... ?

    - a-t-elle fait une hémorragie après l'accouchement ?

    - a-t-elle des douleurs pendant les tétées ?

    - combien de couches bien mouillées d'urine par jour ? Quand on dit bien mouillé, on peut tester en versant 4 cuillères à soupe d'eau (ou un demi pot de yaourt) sur une couche jetable et soupeser

    - combien de selles ? De quel aspect (couleur, taille ) un bébé allaité qui reçoit assez de lait a au moins 2 ou 3 selles jaunes orangé de la taille de son poing

    - votre fille a-t-elle un souci de santé particulier ?

    - a-t-elle une tétine ?


    Maintenant des informations qui vous seront peut être utiles :

    - la lactation se met en place pendant les trois premières semaines, parfois plus dans des cas particuliers (naissance difficile, dérèglement hormonal...) Mais rien n'est jamais perdu en allaitement. Ce n'est pas parce que les deux premières semaines ne sont pas concluantes que vous avez raté un allaitement exclusif, loin de là !

    - le stress, la fatigue, la pression du poids et des quantités à produire peut profondément inhiber le réflexe d'éjection : le lait est là mais sort difficilement. Il arrive fréquemment que des mamans voient leur allaitement repartir lorsqu'elles ont la possibilité de se poser avec leur bébé et de prendre leurs marques petit à petit.

    - donner des compléments n'est pas un échec : la priorité est qu'Auriane prenne du poids, vous pourrez ensuite doucement réparer cet allaitement auquel vous tenez au calme ,chez vous. Un complément ne signe pas la fin de l'allaitement, surtout si c'est pour le bien du bébé !
    Il est par contre possible de donner les compléments autrement qu'au biberon car le sein et le biberon ne se tétant pas de la même manière, le passage d'une succion à l'autre peut perturber le bébé. On peut donner le lait à la seringue, à la pipette, au DAL ...
    Le DAL (dispositif d'aide à la lactation) est un récipient avec un petit tuyau pour nourrir le bébé. Il peut être acheté en pharmacie ou fabriqué soi-même (un feuillet explicatif du Docteur Newman ici http://www.lllfrance.org/vous-infor...illets-du-dr-newman/961-feuillet-5-newman-dal )
    et sur cette vidéo à 2min28 explication de la fabrication maison avec références de la sonde :

    Il peut être utilisé directement sur le sein de la mère (ce qui stimule en plus sa lactation) ou au doigt. Des vidéos ici : https://www.lllfrance.org/vous-info...allaitement-utiliser-un-dal-des-bouts-de-sein

    - certaines positions stimulent mieux les réflexes de succion du bébé :
    La position biological nurturing (BN ou transat) : La mère est confortablement installée, semi-inclinée en arrière et son bébé est posée sur elle, face à elle. C'est la gravité qui maintient le bébé sur sa mère et il se positionne seul pour téter. Quelques photos sur cette page .

    Madone inversée : La mère est installée comme en madone classique mais c'est la main opposée au sein donné qui soutient la tête du bébé (ex : sein gauche soutenu par main gauche, main droite soutient bébé) La tête du bébé est placée au creux de la main , les doigts de la mère ne sont pas plus hauts que les oreilles et laissent à la tête du bébé la possibilité de s'incliner en arrière. Le poids du bébé est sur l'avant-bras de sa mère qui le porte à hauteur de sein, sans se pencher. Des coussins peuvent porter le bras de la maman.

    Des vidéos des différentes positions sont visibles ici : https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/videos/1552-positions-dallaitement


    - la compression du sein peut aider le bébé à obtenir davantage de lait lorsque les déglutitions sont moins régulières . Des précisions sur cette page

    - la super alternance stimule également et le bébé et la lactation : proposer un sein, puis l'autre lorsque la compression ne suffit plus à stimuler le bébé puis recommencer autant de fois que le bébé accepte de téter. Cela peut vouloir dire proposer 3,4, 5 seins par tétée !

    - certains bébés ne tetent pas correctement à cause d'une gêne physique (torticolis, souci de vertèbre..) et les faire manipuler par un professionnel formé à la pédiatrie (ostéo,Chiro...) Peut améliorer l'efficacité des tétées

    - enfin, rien ne vaut le regard direct sur une tétée et sur la bouche du bébé si vous ressentez le besoin de vérifier que tout va bien de ce côté là. Une consultante en lactation certifiée ibclc est capable de faire cela car elle a reçu une formation en allaitement.

    Passer un coup de fil à l'animatrice LLL la plus proche de chez vous vous permettrait également d'avoir un soutien à proximité et des informations sur les professionnels de santé formés en allaitement autour de vous

    Je vous laisse trier ce qui vous intéresse dans ces informations. Je laisse aussi les mamans ajouter ce à quoi elles pensent pour que vous puissiez piocher selon ce que vous vivez et ce qui vous convient.

    Courage à tous les trois ! Ces débuts difficiles seront bientôt loin derrière vous !
     
  5. Alix

    Alix Modératrice Membre de l'équipe Animatrice LLL

    Je pense à d'autres choses :

    - le peau à peau aide les bébés à téter régulièrement et efficacement : bébé nu (en couche) contre la poitrine nue de sa maman (posé sur elle en position Biological Nurturing, tenu dans les bras, dans une écharpe ou un porte-bébé permettant le contact...)

    - le fait de prendre un bain fait dépenser de l'énergie aux bébés : certains parents préfèrent ne pas baigner un bébé qui a des difficultés à prendre du poids. Une simple toilette légère suffit de toute façon avec les nourrissons.


    Voici également un extrait de cet article du Docteur newman qui vous encouragera peut-être :

     
  6. Uurf

    Uurf Montée de lait

    Woah, merci pour toutes ces informations :eek:

    Je vais répondre un peu en vrac:
    - pas de problème chez la mère (on n'a pas fait de tests en particulier mais bon)
    - pas de chirurgie mammaire
    - sa poitrine n'a pas spécialement évolué, cela dit le colostrum était bien là les premiers jours, d'ailleurs le bébé a bien pris au début et puis... plus rien
    - Bébée n'a (a priori...) aucun problème de santé et l'accouchement tout comme la grossesse a été quasi sans faute. Mis à part que c'est un petit bébé, cela dit ni moi ni ma compagne ne sommes des géants :D
    - Niveau selles et urines, tout semble coller... elle fait 4-6 couches bien inondées par jour (j'ai fait le test pour comparer), et ses crottes sont jaunes or-moutarde avec des petits grains (poésiiiiiiie!). Avant de rajouter des compléments de lait artificiel, elle en faisait entre 3 et 5 par jour, maintenant ça s'est un peu ralenti, elle doit être à 2 ou 3. Quant au complément, elle n'aime pas ça et en vomit quelques fois.
    - pas de tétine, ça lui plait pas. Elle préfère tétouiller sa maman.

    En gros, si Bébée voulait bien grossir, on n'aurait pour l'instant plus trop de motifs d'inquiétude!
     
  7. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Un grand bravo à toi d'être venu chercher des infos pour faire fonctionner cet allaitement. Et plein de tendresse pour la maman qui doit se sentir si stressée, triste et démoralisée (les hormones ne sont pas nos amies dans ces cas là).
    Le complément n'est pas la fin de l'allaitement. Il va aider votre bébé à reprendre des forces pour mieux téter ensuite. Je rejoins Alix pour le DAL au doigt où au sein pour donner le complément et préserver et voire même entrainer sa succion. Une autre vidéo explique bien tout ça et revient aussi sur la petite taille de l'estomac des nouveau-né qui sont distendus par les biberons qui coulent tout seul.


    Je te mets aussi ce documents sur les rythmes des tétés du bébé: tétées généralement plus espacée en matinée puis qui deviennent de plus en plus rapprochées (les tétées groupées du soir). Et les tétées nocturnes très bénéfiques à la lactation et qui constituent une partie assez importante de la ration de lait sur 24h finalement : https://www.lllfrance.org/vous-info...aissance-des-rythmes-peut-lever-des-obstacles

    Si vous choisissez de poursuivre les compléments au biberon plutôt qu'au DAL, une technique est peut-être à privilégier pour éviter la préférence pour le biberon où il ne faut pas faire d'effort pour avoir le lait et également pour éviter de surcharger son estomac: https://www.lllfrance.org/vous-info...es-textes-lll/1785-le-biberon-a-l-horizontale



    Je te copie-colle aussi un message un peu long pour contacter une consultante en lactation certifiée ibclc ou bien une animatrice bénévole lll:

    Tu peux trouver une consultante en lactation ibclc en cherchant par département sur ce site: http://consultants-lactation.org/
    Toutes ne sont pas répertoriée sur ce site. Il peut y en avoir ailleurs (maternités, pmi par exmple). Et tu peux t'assurer de leur certification sur ce site: http://iblce.org/resources/iblce-registry/

    Je copie-colle une message de@sylvie:
    "La certification qui t'assure une formation initiale et une formation continue du professionnel de santé, c'est le sigle "IBCLC". Ce certificat t'assure que le pro de santé a été validé pour une durée de 5 ans, que son certificat a été revalidé au bout de 5 ans ( par des examens et par des preuves qu'il/elle a suivi des formations ) puis est repassé entièrement au bout de 10 ans.

    Ce certificat t'assure du professionnalisme du pro de santé en matière d'allaitement. Cependant, il existe des limites, comme partout. Dues à la formation ( les consultantes près de chez nous n'avaient ps eu de formation sur les freins en formation initiale ). Dues à leur propre expérience : certaines ont allaité, ont mené des allaitements qui leur ont convenu et pensent que c'est ce type d'allaitement qui convient à toutes les mamans ; certaines n'ont pas allaité du tout et certaines n'ont pas eu l'expérience d'avoir des enfants...

    Ce qui fait que certaines dissonances peuvent apparaître, surtout si l'allaitement se poursuit plus longtemps que ce qu'elles ont connu... ou que la maman pose des questions liées au maternage par l'allaitement ( qui n'est pas leur domaine de formation : les ibclc sont formées à l'allaitement, pas au maternage par l'allaitement )..."

    Tu peux aussi contacter une animatrice lll près de chez toi. A la différence des consultantes en lactation ibclc, les animatrices lll sont bénévoles. Elles reçoivent une formation sur l'allaitement.
    voici comment on peut contacter une animatrice lll.

    "Une animatrice LLL est une maman bénévole, ayant une expérience d'allaitement minimal, ayant suivi une formation initiale, étant en accord avec les 10 points de la philosophie LLL concernant le maternage par l'allaitement, qui s'engage à se former de manière continue, qui a reçu une accréditation internationale ( de LLLInternationale ) reconnaissant ses compétences pour animer des réunions LLL, représenter la philosophie LLL, pratiquer l'aide de mère à mère ( nous ne sommes pas des pro de santé, même si certaines d'entre nous le sont ).
    Au cours de notre formation ( initiale et continue ), nous travaillons sur les points liés à l'allaitement et à la conduite de l'allaitement ( quand tout va bien, quand les difficultés se présentent... ), sur le maternage par l'allaitement ( les pleurs, les nuits...), nous avons également tout une part de notre formation sur l'écoute empathique et sur nos biais personnels, afin d'aider les mamans là où chacune en est, et non là qu'on aimerait qu'elles en soient ! ;)
    Autre point important, nous travaillons sur notre propre histoire, afin d'en explorer les méandres, et qu'elle n'interfère pas dans les informations que nous transmettons aux mamans.
    Ainsi, vous avez peut-être pu constater sur le forum que les animatrices sont plutôt réservées sur leur problème personnel ! Ca nous arrive de parler de nous, bien sûr, mais notre travail consiste à vous laisser toute la place, à faire en sorte que vous puissiez vous exprimer, à vous faire interagir les unes avec les autres, car nous croyons qu'une mère qui a l'expérience de l'allaitement peut apporter informations et soutien à une autre maman qui allaite."

    Je copie-colle un message de @Alix pour contacter une animatrice lll:
    - commencer par chercher sur la carte de France la (ou les) animatrice(s) les plus proches de chez soi: http://www.lllfrance.org/reunions/trouver-une-reunion?view=map. Vous pouvez ensuite les contacter par mail ou par téléphone selon les coordonnées qu'elles ont laissées et ce qui vous arrange. N'ayez pas peur de déranger (à partir du moment où vous n'appelez pas à 6h du mat) car nous sommes bénévoles et d'accord pour être contactées. Si nous ne pouvons pas répondre, nous ne le faisons pas ou nous fixons un autre moment avec la mère qui appelle.
    Appeler l'animatrice locale a plusieurs avantages : vous avez un contact près de chez vous, elle est informée sur les ressources locales (professionnels de santé formés à l'accompagnement des bébés allaités ...) et vous soulagez les animatrices de permanence qui ont beaucoup de contacts

    - le numéro de permanence téléphonique : c'est une des animatrices (celles citées au-dessus) qui se bloque un créneau pour répondre au téléphone. L'idée c'est d'avoir une personne joignable pour les urgences ou les mères qui n'ont personnes près de chez elle. Le répondeur est très sollicité : quand je suis de permanence par exemple, mon téléphone sonne dès qu'il est raccroché ! Si l'animatrice est en ligne, ne laissez pas un message sur son répondeur, essayez plutôt de contacter une autre animatrice de France car celle de permanence ne pourra probablement pas vous rappeler.

    - la boîte contact : des animatrices (toujours celles du premier tiret) acceptent de recevoir des mails et essaient de répondre aux mères dans les 48h.



    Plein de bonnes choses à vous. J'espère que votre puce prendra vite du poids.
     
  8. choupette

    choupette Période de pointe

    Bonjour, j'espère que vous allez vite trouver une solution pour votre puce. Ceci dit, vous dites que votre bébé est en forme, c'est aussi l'avis de votre pédiatre ( d'ailleurs est-ce lui qui vous a conseillé les compléments ?), c'est donc le principal !
    Une chose m'intrigue c'est que vous avez bien le nombre de couches qui indiquent que bébé tête a priori correctement. Peut-être votre puce ne prend elle que le lait du début , qui est surtout désaltérant et puis ensuite se fatigue et du coup tetouille et ne bénéficie donc pas assez du lait plus gras qui est en fin de tétée. Avez vous pu observez au bout de combien de temps elle cessait de téter efficacement ? Par exemple, s'endort elle au sein à chaque fois ? ( si c'est au bout de cinq minutes, c'est embêtant...).
    Comme Alix vous l'a conseillé, n'hésitez pas a rapidement consulter une conseillère en lactation, personnellement pour mon premier bébé je ne l'ai pas fait et du coup mon allaitement a tourné court trop vite ... gros regret encore 6 ans et deux autres bels allaitements après !
    Bon courage, et bravo pour ce vous faites !!!
     
  9. Lina42

    Lina42 Période de pointe

    @choupette, je ne sais pas si c'est si embêtant que ça si bébé tète 5 minutes et s'endort au sein. @Alix, @Myriam, @Sylvie, quel est votre avis là-dessus? Les nouveaux-nés de petit poids se fatiguent vite. Téter leur demande énormément d' énergie. Ma troisième, née à 36 SA, 2,745kg à la naissance tétait 5 minutes (jamais plus) environ 12 fois par 24h et s'endormait sur le sein en tétant. Elle a quand même pris 1,5kg le premier mois...bon j'avais un REF donc ça a sans doute joué...
     
  10. choupette

    choupette Période de pointe

    Oui, @Lina42 , moi aussi j'ai un REF, et mes enfants tetaient 5 min puis dodo, mais j'ai souvent entendu dire que justement les nouveaux nés pouvaient vite fatiguer et d'endormir avant d'arriver aux lait gras, c'est peut être le cas ? J'ai un amie dont le bébé passait une heure au sein et grossissait peu car il t'était 5 minutes et apres tetouillait 45 minutes ( enfin c'est ce qu'elle m'avait expliqué, il y avait peut-être autre chose...).
    En tout cas je vois que Semilie a donné toute les infos sur les conseillères en lactation et les animatrices LLL, j'espère que vous trouverez vite une aide avec cela !!!
     
  11. Uurf

    Uurf Montée de lait

    Bonjour,

    Nous allons tester vos méthodes. Pour l'instant, on teste la position d'allaitement "BN". On a encore un peu de mal mais ça a l'air de marcher pas mal. Dans tous les cas, au moins ça ajoute un peu de variété :D

    Merci pour votre aide en tout cas, je vous ferai des retours régulièrement!
     
    Dernière édition: 15 Février 2017
  12. Myriam

    Myriam Modératrice Membre de l'équipe Animatrice à la retraite

    Bonsoir @Uurf
    Une question supplémentaire... :oops: pour le manque de prise de poids.... est-ce que les mesures ont été faites sur la même balance ?
    Car hélas... toutes les balances ne se valent pas ! :confused: Le Dr J. Newman dans son livre L'allaitement, comprendre et réussir montre avec des photos, de différences de poids imputables aux balances : une première pesée 3510 g et le même bébé dans la foulée sur une autre balance pesait alors 3110 g. Donc le bébé en 5 secondes aurait perdu.... 400 g o_O ... sauf que non ! Il arrive que les balances sont bien étalonnées, parfois pas ou pas très souvent (donc plus l'étalonnage est fait régulièrement, plus la pesée est fiable). Il arrive aussi que le bébé n'est pas pesé toujours dans les même conditions (avant/après une tétée, avant/après la selle du siècle), avec ou sans couche... (dans le livre, une couche pesant 260 g est mentionnée).

    Donc l'idéal ce serait d'avoir une sorte de tableau avec la date, le poids et la balance utilisée (maternité, pharmacie, pmi, médecin de famille, pédiatre, etc.)
    Si entre deux balances, la différence des pesées peut inquiéter... c'est peut-être un problème de poids ou un problème de balance ou les deux.
    Donc le mieux est de se fier à deux pesées sur une même balance.
     
  13. Uurf

    Uurf Montée de lait

    Bonjour,

    Effectivement des balances de types différents ont été utilisées. Mais on a pu voir l'évolution du poids: la sage-femme a utilisé une balance "à suspension" plusieurs jours d'affilée (je me demande si ça n'est pas un peu anxiogène ça...) et on a pu constater la stagnation. Et toutes les balances sont d'accord: à 14 jours Bébée est en-dessous de son poids de naissance (2535g) d'environ 70 grammes.
     
  14. Marnie

    Marnie Lactarium Adhérent(e) LLLF

    Hi,

    C'est super que vous vous impliquiez autant !

    N'hésitez pas à faire venir une conseillère IBCLC ou une animatrice bénévole LLL : elle pourra observer une tétée en live, vérifier le cas échéant la bouche de votre petite fille (ici on a fait couper le frein de langue de notre petit garçon, repéré par une pédiatre : c'est par exemple quelque chose qui peut entraver la succion).

    Le lait de la maman est parfait, qu'elle ne se torture pas avec ça. Attention en revanche aux biberons, qui peuvent entraver la succion au sein (voir ici) : le DAL montré par Emilie vaudrait mieux (facile à fabriquer avec une sonde pédiatrique). Egalement, la maman aura intérêt, je pense, à tirer son lait (location de tire-lait à la pharmacie prise en charge par la sécurité sociale sur ordonnance médecin ou sage-femme) plutôt que de donner des compléments industriels : cela stimulera la lactation, qu'il est important de maintenir. Pour avoir assez de lait sur la durée, il faut que les seins demeurent stimulés, idéalement par le bébé, mais si celui peine un peu, un tire-lait, ça aide. Et comme ça, vous pourrez donner à Auriane des compléments 100 % maman : qu'en pensez-vous ?

    "On commence à se demander si le fait de la mettre au sein par défaut (parfois avant même de vérifier les autres causes possibles de pleurs...) n'a pas chamboulé notre fille." :je pense que vous avez raison de la mettre au sein pour tout ! Le sein les apaise, les rassure, les aide à s'endormir, ne les nourrit pas seulement. Si le sein n'était pas une réponse appréciée, je pense qu'elle vous le ferait savoir.

    Courage ! Ca va le faire ! Et félicitations pour cette petite fille !
     
    Dernière édition: 16 Février 2017
  15. Nerialka

    Nerialka Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Félicitations pour cette naissance et courage à vous trois, vous allez y arriver ! Je n'ai rien à ajouter aux suggestions faites jusqu'ici, vous avez déjà plein de pistes à explorer.

    Auriane a beaucoup de chance car elle a des supers parents, très impliqués. J'envoie plein de pensées à la maman qui est formidable dans sa détermination et qui peut être rassurée : son lait est bon, elle est compétente, votre fille est compétente, elles vont trouver leur marques pour surmonter ces difficultés :).

    Et bravo à toi aussi pour cette présence, essentielle, dont tu fais preuve auprès d'elles !

    Vous avez tout mon soutien.
     
  16. Uurf

    Uurf Montée de lait

    Le problème c'est qu'à chaque fois elle est capable de descendre un surplus de biberon. Elle vient de passer une heure à téter chez sa mère, elle semblait s'endormir, et voilà qu'elle a assez de force pour boire 30 mL...

    On ne sait plus trop si elle a faim ou pas, du coup. On dirait qu'on gave une oie. Et on a peur qu'elle se fatigue à téter (si tant est que c'est possible...).
     
  17. Sorcelica

    Sorcelica Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    C'est fatiguant de tete et boire au biberon c'est plus facile sa coule tout seul celon comment on le donne (il faut le donner a l'horizontal bebe assis pour qu'il fasse des effort)
    alors le fait qu'elle ai pris 30 ml ne veux pas forcement dire qu'elle en avais tres envie.

    Ne vous en faites pas vous ne pouvez pas la gaver, j'ai mon petit il a 7 mois et il tete toute la nuit et le week end quand je suis avec lui on passe parfois l'apres midi au lit il tete pendant plusieur heures d'affilé aucun probleme pour sa
     
  18. SEmilie

    SEmilie Fontaine de lait Adhérent(e) LLLF

    Oui c'est un peu le problème avec le biberon c'est qu'ils peuvent boire alors qu'ils n'ont ps forcément faim où alors pas autant que ce que pourrait laisser penser le volume avalé.
    Avec le DAL, cet effet est moindre puisqu'un peu comme au sein le bébé ne prend que ce qu'il veut et peut avaler.

    Tu peux en fabriquer un pour peu cher en commandant une sonde gatsropédiatrique 5CH (6CH) (plusieurs quand même pour pouvoir les laver et les changer en cas de soucis :). ça coûte moins de 1 euros. Ensuite tu glisse l'extrémité dans un récipient (moi j'ai essayé avec un biberon pour lequel j'avais coupé le bout de la tétine) et tu fixes l'autre extrémité au doigt avec un petit sparadrap. Tout est bien décrit sur la vidéo.
     
  19. Uurf

    Uurf Montée de lait

    Un autre problème est qu'elle a tendance à vomir le lait artificiel assez régulièrement. Certainement pas tout, et pas à chaque fois.
    En fait, lorsqu'on lui donne une quantité limitée de lait artificiel après une bonne tétée, ça a l'air de passer. Peut-être est-ce un excès de lait artificiel voire de lait tout court?

    Là, elle vient de vomir de façon monumentale. On s'inquiète un peu, on se demande si elle a vraiment mangé au final.

    Autre chose, elle enchaîne les couches inondées. 2 couches inondées (dont une VRAIMENT inondée) en moins de 2 heures.
     
    Dernière édition: 16 Février 2017
  20. choupette

    choupette Période de pointe

    Pour les vomissements, c'est sans doute des trop pleins... ça peut être assez spectaculaire ! Pour les couches inondées je sais pas ... peut être prendre la taille au dessus ? As t elle pris un peu de poids avec les compléments ?
     

Partager cette page

Chargement...