1. ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
    Rejeter la notification

2 mois de grossesse et difficultés

Discussion dans 'Grossesse - Co-allaitement' démarrée par lamiss, 17 Juillet 2017.

  1. lamiss

    lamiss Hyperlactation

    Je suis à 2 mois de grossesse et ma puce de 2 ans tête encore. J'ai deux grosses difficultés et je lui ai promis d'essayer de les résoudre :)
    La première c'est ma sensibilité des seins. En plus elle a les cabines qui travaille (même pas qui sortent :confused: ! ) donc quand elle tete, surtout la.nuit j'ai mal comme si elle avait du verre pilé en bouche. On a parlé et entamé un sevrage de nuit. Donc soit elle tete pas. Soit elle est pendu au sein, elle ne le lâche plus. Moi je n'arrive pas à dormir comme ça.


    Le second soucis c'est que la, elle dégluti que sur la tétée du matin. Pour les autres tetees c'est meme pas 5 min et avec peine pour avoir du lait. Et on voit qu'elle se jette sur les solides. On arrive au moment où il n'y a plus vraiment de lait. Elle tête encore 5 à 8 fois par jours même si ça diminue vite je trouve.

    Je suis inquiète. D'un côté je n'ai pas envie d'un sevrage et de l'autre je supporte souvent mal ces tetees.
     
  2. bzoui

    bzoui Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Bonjour, et félicitation pour ta grossesse !

    Je n'ai pas beaucoup de temps ce soir pour te faire un message construit mais voici quelques éléments en vrac.

    Les seins peuvent être sensible et cela évolue au cours de la grossesse en plus ou en moins (ça dépend des femmes). Pour moi ca a été douloureux dès le premier jour de grossesse et ca a été mieux vers 5/6 mois si je me rappelle bien. C'était au moment où le colostrum est arrivé j'ai recommencé à l'entendre déglutir.

    Pour la diminution du lait il n'y a rien à faire, ton corps se prépare à accueillir bébé et c'est lui qui deviens prioritaire.

    D'un point de vue psychologique, j'avais trouvé ça très dur. Pas simple de trouver la place de ce grand qui n'est pas si grand. J'avais aimé lire des témoignages de grossesses et de coallaitement, ca m'avais aidé à me projeter.

    Tu peux trouver (au milieu de mes états d'âmes) l'évolution des tetees de mon grand dans le post "c'est le chaos(ou le KO)", j'ai essayé d'y consigner l'évolution de la grossesse mois par mois
     
    irumi_ml et lamiss aiment ce message.
  3. lamiss

    lamiss Hyperlactation

    Merci de ta réponse. Je regarderai ton post. J'ai eu mal aux seins avant même de pouvoir faire un test de grossesse ! Puis ça s'était améliorer mais là... Rien en vue. Et avec cet baissé de lactaction. Même ce matin elle n'a pas réussi à vraiment teter. Elle me dit que c'est vide et ça veut dire vraiment à sec :(
    Au début j'envisageai le co allaitement et avec le temps qui passe, ça fait 3 semaines que les tetees sont désagréables pour moi, je n'arrive plus à me projeter.
     
    mali&soso aime ce message.
  4. mali&soso

    mali&soso Lactarium

    Je te souhaite bcp de courage, je n'ai pas connu cela ma fille a arrté de tété naturellement à 14mois et on a décidé de faire un bb 2mois apres mais sa me fait me réfléchirez sur ce que tu peux ressentir, et si ma louloute avait voulu continuer le tété
     
    lamiss aime ce message.
  5. Gna

    Gna Modératrice Adhérent(e) LLLF

    Bonjour @lamiss, je ne pourrai pas t'apporter beaucoup d'aide car je n'ai aucune expérience sur la question... Même si le sujet m'intéresse car on aimerait bien faire un petit frère ou une petite soeur. Je n'ai pas beaucoup de temps mais ça me ferait également beaucoup de peine de voir bébé ours "souffrir" du manque de lait (on a encore beaucoup de tétées la nuit : plus difficile d'expliquer en plein sommeil...) et la situation doit être bien difficile.
    Je t'envoie une dose de courage pour surmonter ce moment. Beaucoup de mamans réussissent leur co-allaitement et j'espère que ta puce pourra attendre la reprise de ta lactation.
    Plein de pensées pour toi :)
     
    lamiss aime ce message.
  6. lamiss

    lamiss Hyperlactation

    Merci @Gna
    D'un côté je suis contente parce qu'on a passé les 2 ans d'allaitement, c'est top. Depuis quelques jours je n'ai plus mal au sein (et peur de la fausse couche :().
    On a parlé hier, je lui ai expliqué que les tetees de nuits étaient difficiles pour moi mais les tetees de jours zéro soucis. Cette nuit elle a fait une tétée sur juste un sein, et je lui frotte le dos quand elle se à besoin de câlins. Hier elle n'a eu que 5 ou 6 tetees/tetouilles. Auj elle s'est même lever dans teter :( et a tetouilles 2 min quand je me suis levée pour finalement finir sa tartine et boire son verre de lait.
    Elle me dit qu'il reste du lait dans le sein mais ne dégluti pas vraiment. Pourtant quand je presse le sein ça gicle bien. :) je lui propose d'autres sources de calcium quand même.

    En fait, en y réfléchissant bien, je ne sais pas si c'est que lié à la grossesse. Son père est plus present, on est en vacances et il y a plein de choses à voir, et elle prends beaucoup en autonomie. Je me dis que c'est peut être juste une réduction "normale" de son nombre de tetees.

    J'ai lu ton post @bzoui et ça me rassure. J'ai très peur qu'avec une ou deux tetees quotidienne, le sevrage arrive sans le vouloir. Ça me redonne confiance. Je me sens aussi plus sereine pour un co allaitement en ayant moins mal.

    Je profite des tetees qu'on fait ensemble. J'ai confiance pour qu'elle garde au moins les tetees d'endormissement :D.
     
  7. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Félicitations @lamiss !
    Mon grand Poupon avait deux ans quand je suis tombée enceinte de son frère. Pendant un long moment de la grossesse, il s était calé à 2-3 tétées par jour et à la naissance de son frère, il est redevenu accro et puis il a repris son allaitement normal. Personnellement, pour les douleurs c était par périodes, elles venaient et partaient.
    Qu est-ce qui te fait craindre la fausse couche ?
     
    Dernière édition: 25 Juillet 2017
  8. Al dente

    Al dente Hyperlactation Adhérent(e) LLLF

    Félicitations @lamiss, heureuse de te lire avec une jolie nouvelle. Je ne serais pas d'une grande aide et j'espère que trouveras accompagnement et réassurance ici.
     
  9. Clair de Lune

    Clair de Lune Hyperlactation

    Pas très utile, mais juste pour te féliciter @lamiss, je t'ai souvent lue sur le forum et nos filles ont des âges +- similaire, ça me fait donc sourire de te voir "continuer l'aventure" ;-)
     
  10. lamiss

    lamiss Hyperlactation

    Merci de vos messages.
    @Oléa en fait je suis juste très anxieuse. J'ai fait une écho précoce de datation et tout aller bien, un coeur qui bat, un embryon bien haut, sa mesure était basse mais bon.
    @Al dente merci ça me touche.
    @Clair de Lune ha oui ? C'est notre dernier et on voulait qu'ils aient pas trop d'écart. Ça fait drôle de se dire que c'est le dernier.
    Les jours se succèdent et ne se ressemblent pas. Parfois mes seins sont très sensibles et je supporte mal voire pas les tetees. Et elle le vit très mal. Parfois ça va mieux et on se prive pas. Elle me demande maintenant "a mal maman ?" avant de teter.
    La ça fait deux nuits qu'elle ne demande pas, ou demande et se renfort avant que j'ai eu le temps de ne tourner (on est en cododo). Mais les nuits avant ont été dures. J'ai pas pu supporter les tetees. Elle a beaucoup pleuré dans mes bras. Je l'ai masser, caresser le dos, bercer. Ça me fait mal au coeur pour elle.
    J'ai l'impression que la nuit il n'y a plus de lait et que les tetees sont plus douloureuses. La journée je l'entends plus deglutir aussi.

    Ha et je lui ai expliqué que quand le bébé serai là il y aura plein de lait. Parfois elle me dit "bébé, lait ? Grandit, grandit, grandit..."
     
    bzoui aime ce message.
  11. lamiss

    lamiss Hyperlactation

    Pour donner des nouvelles. Je suis à 2 et demi de grossesse et je n'ai plus mal aux seins mais toujours ce sentiment (douloureux) de rejet. Ma puce tête encore 3 à 5 (-8 ? 10 ? ) fois par jour. Elle s'endort de plus en plus dans le sein. Je ne lui demande pas de le faire mais ça s'est fait comme ça. Elle arrive aussi à faire "de petites tetees" quand ça me gêne trop.
    Elle sort d'une gatro sévère et a plus teter. Elle a bien recuperé. Je pense que même s'il n'y a plus autant de lait, elle boit un peu à chaque fois.
     
  12. lamiss

    lamiss Hyperlactation

    Je viens donner des nouvelles, suite et fin.
    La douleur s'est estompée et je ne la sens plus. Pourtant je n'arrive pas à supporter une seule tetee, donc à force d'être tendue à cause de ça, et avec sa demande d'avoir des biberons et sucettes comme sa soeur, on arrive à un sevrage. Douloureux pour moi parce que j'ai l'impression de la laisser tomber, je culpabilise de cette situation. J'aurai aimé l'accompagner plus loin dans l'allaitement, elle en avait encore besoin. D'un autre côté ça devenait invivable pour moi. C'est le meilleure issue que j'ai trouvé.
    Je ne sais pas comment ça se passera après la naissance.
     
  13. Laaura

    Laaura Lactarium

    Je comprends que tu culpabilise mais elle a l'air de tres bien vivre ce sevrage alors essaye de ne pas trop te prendre la tete. Le corps change pendant la grossesse, cst normal que ton ressentie change !
     
  14. Oléa

    Oléa Hyperlactation

    Bonjour @lamiss,
    Je compte cette culpabilité, j avais ce sentiment de rejet vis à vis de grand Poupon lorsque petit Poupon était petit, c était juste horrible.
    On a un idéal de maternité, qui parfois est un peu modifié par ce que l on a lu. On aimerait être cette mère parfaite de notre idéal, de nos lectures et finalement, on est la mère idéale de nos enfants, c est le plus important.
    Toi et ta puce vous êtes admirables, il y avait une situation invivable et vous avez trouvé une solution, c'est formidable :)
     
    Al dente aime ce message.

Partager cette page

Chargement...