• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

Vos accouchements

nabba

Hyperlactation
Pareil, accouchement par voie basse après une césarienne.. Par contre moi j'ai choisie la péridurale car pour ma césarienne je suis aller a dilatation complète, avec déclenchement pour finir en césarienne. Je ne voulais pas prendre de risque de souffrir pour refinir en césarienne hhhh
Sa c'est bien passé dans l'ensemble. Pas de préparation, juste lacher prise pour ma part))
Le site cesarine aussi est super bien, les témoignages sont top je kiff lire les témoignages d'accouchement
 

Léonide :)

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ça va bientôt faire 1 an et demi, mais il n’est jamais trop tard n’est-ce pas ?

Voici le récit de mon 2ème accouchement (c’est un pavé par contre 😅)

J’avais accouché du 1er sans péridurale, et j’étais bien décidée à recommencer, mais en étant mieux préparée niveau respiration, gestion de la douleur et de la poussée. Sauf que confinement donc pas de cours de préparation à l’accouchement. Tant mieux finalement car j’ai finalement trouvé une formation en ligne d’une ancienne sage-femme, sur l’accouchement naturel etc, c’était génial 😍

J’étais inscrite dans la maternité de ma ville, mais je n’étais pas du tout emballée par cette mater. Quand j’ai parlé d’accoucher sans péri, elles m’ont juste dit « ha ben ici, les papas sont autorisés juste pour l’expulsion, en attendant c’est allongé sur le lit et branché au monitoring ». Bref, clairement pas dans l’idée de mon projet. Ma s-f (libérale) me parle d’une autre mater qui fait des accouchements dans l’eau, mais plus loin.

Et donc à un mois de la DPA, je fais mon petit caprice de femme enceinte et on change de mater. Je suis contente de l’avoir fait, c’était vraiment une bonne idée !

Dans la nuit de l’accouchement, je me suis réveillé 2 fois car mal au ventre mais rendormie aussi sec. Le matin se passe tranquillement, avec des contractions non douloureuses et espacées d’une dizaine de min. Elles se rapprochent de + en plus mais sont totalement gérables, je fais ma vie, je fais à manger, les contractions sont toutes les 5-3min mais pas trop douloureuses alors on mange. Je fini quand même mon sac et appelle la mater qui me dit que si ça continue je peux venir. On se prépare, le petit reste avec ses grands parents, on part en voiture.

Et là les contractions s’espacent et sont toutes les 7 min donc je me dis qu’on y va pour rien. Je respire bien pendant les contractions et tout se passe bien.

Arrivée à la mater à 15h30, on contrôle quand même : je suis à 5 ! Personne ne s’y attendait même pas la sage femme. On m’emmène dans la salle de naissance où il y a une grande baignoire. On attend avant de la remplir car je gère les contractions (respiration + accroupie pendant la contraction). Je suis très fière de moi de gérer aussi bien. Pour le premier j’avais tellement mal que j’étais en panique ; sans mon mec je n’aurais pas réussi sans péri (il faut dire que j’avais perdu les eaux avant les 1ères contractions il parait que c’est plus douloureux) Mais pour ce coup ci, il ne sert à rien :lol:



D’un coup je sens que j’ai de plus en plus mal donc je demande à faire couler le bain (mais c’est encore très gérable).

On rigole on discute du fait qu’on n’a toujours pas de nom. Je rentre dans le bain et soulagement tout de suite !

La sage-femme voit que je gère donc me laisse mais me dit « attendez moi avant d’accoucher quand même ». Je lui réponds qu’on a le temps. Dans ce que j’ai l’impression être 10 à 15min plus tard je sens que ça pousse, une fois, 2fois... j’oublie ce que j’avais appris sur le fait qu’on peut laisser le corps pousser tout seul et je commence à flipper alors appelle la sage-femme. Par rapport au premier accouchement, ça ne fait pas « mal », je leur dit. J’étais plutôt à genoux dans le bain, la sage-femme me demande de me mettre semi-allongée (position gynécologique quoi) pour que ce soit plus pratique. Là par contre je ne gère plus du tout, j’ai super mal, je n’arrive pas à pousser, je pousse des cris qui font un remake de film d’horreur. D’après mon mec, les sages-femmes se regardaient mi bizarrement-mi en rigolant.

Moi entre 2 contractions je délire à moitié en disant que c’est bien fait, que j’avais pas qu’à dire que ça ne faisait pas mal, et en rigolant parce qu’on n’avait toujours pas de prénom pour le bébé. Je pense être passée pour une folle 🤭 (ça m´a valu un « t’es pas très mature quand tu accouches de la part de mon mec :lol: )
Il parait que j’ai dit « NAAAAN, jveux pas ! Je vais avoir des hémorroïdes » 😂

Finalement je demande à changer de position, et me remets à moitié à genoux, ça me calme aussitôt (bon ça reste douloureux quand même hein 😬)

Et ma Poupoule finit par sortir à 17h30 soit 2h après notre arrivée.

Pour l’anecdote, je n’ai pas voulu l’attraper, ni la toucher. D’ailleurs je ne l’ai pas regardée toute de suite, les premières minutes c’était juste un tête à tête entre mon mec et moi à se chuchoter des mots d’amour. (Pour le Grand pareil, je n’avais pas voulu le prendre tout de suite, je n’étais pas prête). Finalement elles donnent la Poupoule à son Papa, le font sortir de l’eau et on attend que le placenta sorte. Ça a mis un peu de temps et on a eu un coup de flip, mais juste avant l’arrivée du gynécologue il est sorti !

J’ai enfin pu prendre la Poupoule et hop au nichon. Elle a tété super bien, j’étais trop fière d’elle !
Et 15 mois plus tard, allaitement toujours en cours même si on est sur la fin 😊
 

Léonide :)

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ha oui pour moi les 2 étaient opposés : pour le premier, contractions hardcores et sans répis, mais le final avec la poussée bien plus calme, avec des pauses entre les contractions.
Et l’inverse pour le 2ème.
Et allaitement aussi très différents d’ailleurs !
C’est ton cas aussi ?
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
C'est un bel accouchement qui m'a fait sourire en imaginant certaines scènes 😄

Pour avoir accouché dans l'autre maternité, il n'y a effectivement pas de baignoire. Et l'expérience dépend vraiment du personnel qui sera avec nous à ce moment là. Ma deuxième expérience à été quasi parfaite, j'ai pu marcher et utiliser le ballon. Elle voulait garder le monitoring pas loin car le cœur de la poupette ralentissait beaucoup par moment (cordon autour du cou). Mais elle m'a fait confiance. J'ai adoré cette sage femme ! La première fois était un peu moins sympa...
Et une amie qui a accouché deux fois où tu as été, a moins apprécié la deuxième fois... c'est vraiment aléatoire en fait 😞

Ça serait tellement bien qu'on ne soit pas obligée de stresser sur la manière dont on va être prise en charge.
 

yomi

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
@Eclira de ce que j'ai vu c'est une question d'organisation et budget. Au lieu de payer bcp de médicaments et de péridurales, on paie un salaire correcte aux sage femmes. Mon accouchement a coûté bien moins cher qu'un accouchement à l'hôpital (je n'ai plus les chiffres en tête mais j'avais comparé).
Mon accompagnement globale était en binôme, dès le départ je savais que ce serait soit N soit L qui serait avec moi le jour J. Elles ont un agenda auquel tu te connectes quand c'est le moment pour que tu saches qui appeler, elles sont d'astreinte et tournent (et j'imagine que si une des deux est malade ou qu'elle a une urgence, l'autre prend le relais). De plus, il y a les sage femmes de l'hôpital à côté qui sont d'astreinte aussi.Donc le jour j tu sais que tu auras une des deux sage femmes qui t'ont suivi + 1 que tu ne connais pas qui est là en soutient (j'ai eu trop de chance, finalement c'était N et L les deux le jour j, je sais même pas pourquoi) ça leur demande une organisation de ouf mais elles m'expliquaient qu'elles gagnent tellement en qualité de vie que ça leur va.
 

MmeMarguerite

Fontaine de lait
Ha oui pour moi les 2 étaient opposés : pour le premier, contractions hardcores et sans répis, mais le final avec la poussée bien plus calme, avec des pauses entre les contractions.
Et l’inverse pour le 2ème.
Et allaitement aussi très différents d’ailleurs !
C’est ton cas aussi ?
Mon premier accouchement était une césarienne d'urgence, mon deuxième un accouchement physio, donc effectivement, rien à voir ! Pour la poussée du coup, je ne sais pas. Mais pour les contractions, elles étaient très régulières (mais pas assez fortes) pour le premier et totalement désordonnées jusqu'à assez tard pour le 2e.
Deux allaitements assez différents au début, mais maintenant, ça se ressemble beaucoup !
nfin, le positif, est qu'il semble (du moins par mon expérience) que le trajet en voiture calme un peu les contractions. De façon très transitoire, bien sûr.
Oulaa ce n'est pas (du tout) ce que m'a apporté mon expérience ! Tant mieux si ça fonctionne pour vous !

@Eclira c'est pour cette raison que mes sf étaient deux : toujours une de dispo. Si jamais rien ne va plus, on peut aller à la maternité quand même, vu qu'on s'y inscrit pour le plateau technique.
Pour le suivi, oui, il faudrait plus de sf, c'est pas nouveau !
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
De mon côté, elle avait un partenariat avec une autre SF qui pouvait la relayer dans de telles circonstances. Mais sinon elle s'organisait pour prendre seulement 2 accouchements par mois et pas de terme pendant ses vacances.
Economiquement, faut le pouvoir quand meme non ?
 

MmeMarguerite

Fontaine de lait
Economiquement, faut le pouvoir quand meme non ?
Elles sont souvent libérales : elles ont donc un cabinet où elle prennent aussi plein de patientes "normales".
Mes sf font 1/2 semaine : 1 semaine où l'une fait les consultation au cabinet et l'autre les visites à domicile+ l'astreinte, et inversement l'autre semaine. Elles préviennent à l'avance les patientes (toutes les patientes) que les consultations peuvent être tenues par l'une OU l'autre.
 

Nienna

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Oui c'est ça, elle en libéral. Elle fait toutes sortes de consultations. Là j'y vais pour mon frottis semaine pro. Elle fait les cours de prépa, les consultations classiques, pose stérilet/implant, etc. etc. Et un accouchement c'est 600€.
 

MmeMarguerite

Fontaine de lait
Oui c'est ça, elle en libéral. Elle fait toutes sortes de consultations. Là j'y vais pour mon frottis semaine pro. Elle fait les cours de prépa, les consultations classiques, pose stérilet/implant, etc. etc. Et un accouchement c'est 600€.
Pareil. L'une des deux est aussi conseillère en lactation. Donc elles ont un emploi du temps de ministre, pas de soucis, il y a de quoi en vivre ! (Enfin c'est toujours pas un métier super bien payé, hein, mais ya de quoi vivre).
 

Siana

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Ou alors elles peuvent faire comme le mien, qui prend 1000 euros pour l'accouchement en plateau technique ET qui pratique des dépassements d'honoraires pour des cours de prépa où on n'apprend rien 😁😈

(Je sais, je suis mauvaise... mais toujours pas convaincue par sa prestation!)
 

Cécile P.

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
j'ai rêvé que j'accouchais!
à la maison mon homme devant la télé qui ne venait quand je l'appelai, une mère que j'avais prévenu mais qui était en mode panique parce que nous n'étions pas prêt (il manquait une poussette double, me demander pas pourquoi ce n'etait pas des jumeaux de prévu),
au final je me suis debrouillee comme une chef et une petite fille que j'ai mise au sein direct et qui a super bien tétée! le papa est arrivé après en disant mais pourquoi tu m'as pas appelé ?!
drôle de rêve...est ce la Fiv 2.0 qui me travaille? mais bon en vrai je rêve pas trop d'un accouchement à domicile et au vu de la première grossesse (diabète gesta et placenta praevia) pas sûre d'y avoir droit pour la 2eme....
 
Haut