• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

Visite des beaux parents : je me prépare

Radada

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Encore moi avec un sujet sans cesse renouvelé.

Mon conjoint a "fuit" sa famille qu'il jugeait sans cesse sur son dos, on les voit 2 fois par an et la derniere fois qu'il sont venus ma fille avait 1 mois. Pas facile pour eux mais bon, c'est comme ca.

Ils vont tres certainement constater qu'on fait pas trop comme tout le monde, je m'attends a des questionnement sur notamment l'alimentation et la motricité. Ma question c'est : que dire pour ne pas avoir l'air de faire n'importe quoi ?

Quand on me dit que ma fille ne porte pas de chaussures ni de robes jai envie de répondre qu'on est plus au 18e siecle avec les corsets des 6 mois, mais bon, ce n'est pas tres ouvert comme réponse.

Pareil pour la bouffe, elle "ne mange rien" en quantité et je ne sais pas quoi dire pour faire comprendre que ca n'a rien a voir avec leurs références. Je ne peux pas m'abriter derriere "le pediatre a dit" car mon pediatre ne dit rien il me laisse faire ! Quelles références citer ? On peut mentir mais je ne sais pas si mon mec voudra faire ca.

Je suis surement stressée pour rien car quand on voit l'alimentation qu'a mon conjoint a l'age adulte je pense qu'ils n'ont rien a dire a ce sujet mais bon, jai besoin de quelques astuces pour gérer ca car je ne les voit jamais et je ne veux pas que ca se passe mal.
S'il vous plait maternez moi !
 

Clair de Lune

Hyperlactation
Ce que j'ai trouvé utile ici (bon, à partir de la deuxième, j'avais plus de mal pour la première), c'est avoir l'air super détendue et sûre de toi, sans pour autant donner des références et se justifier. Et donner l'impression que ce sont les remarques/questions qui sont un peu bébêtes. Ceci étant dit, on est chanceux tant avec la famille qu'avec la belle-famille, même quand il y a des questions/remarques, il n'y a pas de malveillance ni d'insistance.
Quelques exemples:
Ma fille avait 1 mois ou 2, une dame âgée de la famille me dit "ne la porte pas tout le temps, tu vas l'habituer", et moi avec un grand sourire "mais...elle est déjà habituée! Ils naissent habitués!"
Sur la nourriture, "oh oui, elle aime goûter et découvrir de nouvelles choses, mais elle ne fait pas encore de repas gargantuesques, ça va à son rythme". Si quelqu'un veut la faire "bouffer", soit c'est une nourriture non adaptée, j'interviens. Soit je laisse la personne tenter et si ma fille refuse et qu'ils ne veulent pas comprendre, j'interviens "là, je pense qu'elle n'a pas envie de manger, ça ne doit pas être le moment".
Sur la motricité, je laisse faire ceux qui s'amusent à la faire marcher (bon elle a 13 mois), je sais que ça n'arrive pas souvent, et moi je ne lui donne pas cette habitude, elle ne me le réclame pas (son papa le fait un peu d'ailleurs, je laisse faire). Quand on me dit "elle marche pas encore?" "bah non, elle a le temps, elle a 13 mois". Toujours l'air cool et détendue même si ça me stresse, m'énerve ou que je me sens jugée dans ma façon de faire.
Sur le sommeil "oui elle dort bien. Elle se réveille et elle a besoin de moi pour s'endormir, mais c'est normal. En tout cas, ça ne m'ennuie pas et elle est en forme et reposée".

Voilà, ce n'est pas une recette magique, et avec des gens plus collants ou intrusifs, je ne sais pas si ça fonctionnera, mais le "cool/souriant/détendu" est important pour moi car si on a l'air dépassée alors tout le monde veut intervenir en pensant te soulager...
 

chiloé

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Coucou ! Tout à fait d'accord avec @Clair de Lune , être détendue et sûre de soi c'est la clef. Bon je l'admet pas facile quand c'est un premier enfant...et qu'on a tendance à se poser mille questions !
Perso je suis partisane du "moins j'en dit mieux je me porte" quitte à mentir même. Si les personnes ne sont pas en mesure de comprendre notre manière d'élever notre fils, je ne leur dit rien. Si des questions un peu relous sont posées, je fais celle qui dit oui oui "oui oui il est sage, oui oui il obéit, oui oui il fait ses nuits (bon vu ma tronche celle là on a plus de mal à me croire)...
T'as pas à te justifier sur ta manière de faire, ni d'ailleurs à te sentir mal à l'aise, ta puce grandit bien, est belle comme un cœur, et pleine de vitalité. Donc en soi, t'as bien la preuve que tout ce que tu fais ça marche trèèèèès bien :)
 

gamazoe

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Quoique tu dises ou fasses tu seras jugée, les gens et spécialement les belles mères (ouais j'aime pas la mienne, pourquoi ? Ca se sent?) en ont besoin pour exister sur les choses qui leur échappent.

Alors sois détendue (facile à dire devant des gens que tu vois quasi jamais) et sûre de toi (bon ca impossible, je le suis déjà pas quand je discute avec moi même). En effet ne pas en dire trop. Répondre du "ah oui peut être, vous croyez ? Je vais y réfléchir".
 

Symphorine

Lactarium
Pour ma part, je redoute aussi pas mal les réunions de famille parce qu'il y en a toujours pour juger, donner leur point de vue et critiquer notre manière de faire. Du coup, je me concentre sur mon loulou quand c'est comme ça. Je fais en sorte qu'il soit le mieux possible, et qu'il ne ressente pas mes angoisses. Ça m'aide pas mal en fait. Du coup, pendant les réunions de famille, je l'ai toujours dans mes bras, ou au sein (dans ce cas-là je m'isole pour être tranquille), ou je reste pas loin de lui si je le pose quelque part ou si quelqu'un le prend dans ses bras. Déjà, je sais qu'il en a besoin avec tout ce monde qu'il ne connait pas vraiment autour de lui. Et ensuite, ça m'aide car je place son intérêt au-dessus des critiques et remarques des gens. Je suis du coup beaucoup plus détendue car je m'occupe de lui comme d'habitude finalement. Du coup, on me traite un peu de mère poule ou mère fusionnelle, mais tant pis.

En tous cas, bon courage à toi pour ces moments !
 

Radada

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Merci pour vos réponses, c'est vrai que j'oublie que finalement c marche bien puisqu'elle bouge beaucoup et qu'elle est vive. C'est le principal. Quanda son soi disant mauvais caractère, les chiens ne font pas des chats ;)

En fait j'essaye d'éviter a tout prix d'avoir l'air méprisante car au fond je sais qu'ils sont surement inquiets donc c'est ce qui déclanche les remarques. Ils n'ont qu'un fils qui a mis 900 km entre eux, lui et leur petite fille donc ce n'est pas rigolo.

L'air sur de soi c'est vraiment une bonne idée pour les rassurer, j'espere juste arriver a le tenir jusqu'a leur départ !
 

Anais

Hyperlactation
Comme l'ont dit les filles, essaie d'être détendue, souriante, ne cherche pas à te justifier tout le temps, c'est toi qui sais ce qui est le mieux pour ta fille.

Et à mon avis comme ils ne vous voient pas souvent, de leur côté aussi ils font faire des efforts. Ne t'inquiète pas, ça va bien se passer ;)
 

pauline1

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Pour ma première je prenais tout à coeur et quand quelqu'un de ma famille me faisait une remarque j'essayais de me justifier, d'argumenter pour les convaincre... Sauf que ça servait à rien car souvent la personne reste sur sa position.
J'ai compris maintenant comme on te l'a dit avant que l'important était que je fasse comme je le sentais, je n'ai pas à me justifier ni à argumenter. Je reste évasive dans mes réponses et je change de sujet. Ou alors j'exprime moi même ce qui inquiète l'autre au moins il n'a plus rien à dire. Du genre à la question : Est ce qu'elle fait ses nuits? Je réponds "non, elle ne les fait toujours pas, on commence à trouver ça long. Peut être que c'est parce que je l'allaite toujours ?" Et là j'ai balayé tout ce que l'autre avait à dire du coup il se retrouve con et essaie de me rassurer. :)
 

Clair de Lune

Hyperlactation
Ahaha @pauline1 , tu coupes l'herbe sous le pied toi! :) Moi, j'ai plutôt tendance à faire le contraire, en réagissant de façon à ce que la personne se sente "bête" d'avoir cru qu'un petit d'une semaine pouvait faire ses nuits (oui, on m'a posé la question, et ça venait d'une maman de jeunes enfants, donc censée être plus ou moins au courant du fonctionnement)... Chacun ses trucs @Radada, les relations avec l'entourage, c'est comme la relation avec nos bébés, on trouve chacune nos recettes ;-) Je suis sûre que tu trouveras les tiennes.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Ne pas forcément chercher à se justifier surtout si la personne en face semble peu ouverte, ne rien dire si on ne te pose pas de questions (juste faire comme d'hab), et si on t'en pose ou si on te fait des remarques, juste dire "nous avons choisi de faire comme ça", éventuellement ajouter "d'après nos lectures" si tu souhaites donner un semblant de raison.

Après si la personne est ouverte tu peux développer les raisons, mais si elle ne l'est pas, mieux vaut pas si tu ne veux pas te lancer dans un débat ;)
 

cagouille

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ici, j'essaie de ne pas répondre à l'agressivité par de l'agressivité. Je reste généralement évasive "oui, elle dort bien, elle se réveille encore, je la rejoins en fin de nuit" (fin de nuit qui peut être à 1h du matin, mais chuuuuuut, faut pas le dire). Comme d'autres, j'ai cessé de chercher à argumenter quand je sens les gens pas réceptifs, je dis "ha bon?" ou "pourquoi?"
genre : "faut pas l'avoir toujours à bras" "ha bon?"
"encore au sein, mais elle a tété il y a 20 minutes, faut pas lui donner tout le temps" "bah pourquoi? elle a peut être soif?" bref, des réponses dans ce genre.

Le mieux c'est que souvent les mêmes personnes qui t'ont fait suer (en parlant poliment) quand bébé était petit s'accordent à dire combien il est autonome / dégourdi / agréable / gentil quelques mois plus tard....... Et tous ne font pas la relation entre le maternage et le résultat produit, nan, c'est juste parce que t'as de la chance! (Mais toi tu SAIS que c'est grâce à la façon dont tu as élevé ton enfant ;) )
 

Lina42

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Ah oui c'est très juste ce que dit @cagouille . J'ai entendu plusieurs fois au sujet de ma moyenne quand elle était plus petite :"si elle est si sauvage (comprendre si elle refuse d'être portée par quelqu'un d'autre...) c'est parce qu' elle est (au choix selon l'interlocuteur) tout le temps portée en écharpe/encore allaitée..." Et ces mêmes personnes soulignent aujourd'hui la confiance en elle qu' a ma fille et son côté sociable et enjouée!!
Et "toi t'as de la chance, tes enfants sont calmes et agréables" je l'entends régulièrement et même si c'est un compliment le "t'as de la chance" m'agace profondément!! Comme si j'avait claqué des doigts et tiré le gros lot!:D Euh...comment te dire...je m'occupe de mes enfants H24 donc c'est de l'investissement quand même!!:rolleyes:
 

Radada

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Merci pour vos réponses qui m'ont permis de prendre confiance en moi.

La visite est maintenant passée et finalement je n'ai pas eu tellement de remarques. Je suis restée évasives sur les nuits et j'ai meme inventé des horaires de réveils car je n'ai aucune idée de quand tète ma fille puisqu'on est en cododo la plus grande partie de la nuit.
Apres en réfléchissant je me suis dit qu'on me demandait un compte rendu plus pour mesurer un état de fatigue plutot que pour critiquer.

Mon conjoint a essuyé des critiques par contre mais ils ne l'ont pas fait devant moi (il parait que je fais peur). Il ne s'entend pas super bien avec ses parents donc il le prend plus mal que moi en fin de compte :O rien sur l'allaitement ou le sommeil, plus une pression sur la sécurité (prises electriques, escaliers, lit qu'il faut baisser d'1 niveau) pour le coup ils n'ont pas tort je crois !

Notre fille a été juste parfaite, elle s'est mise a manger comme 4 ses solides (je me suis demandé si c'était une blague...) gaie et souriante, elle a bavé sur tout le monde, bref, elle nous a sauvé ! J'en reviens pas. Moi qui commencait a douter du portage et tout le bazar voila qui regle la question. On a mangé 2 fois au resto sans aucun probleme alors que le service a été super long.

De mon coté cette visite a été positive car cela m'a fait prendre conscience que bébé grandit. On peut sortir plus sans essuyer de grosse crises de larmes, elle tient plus longtemps et s'interresse a tout. C'est meme mieux car elle ne s'ennuie pas.

Par contre ca a été intensif pour elle et elle a été sur stimulée pendant 4j. Peu de siestes, des pleurs le soir mais c'était necessaire pour ses grands parents qui ne la voit jamais, on ne pouvait pas vraiment ralentir le rythme. Elle est crevée mais ce n'est pas grave elle se repose !

Pour le papa par contre ce n'est pas drole, on dirait un ado qui refuse de communiquer avec ses parents. J'espere que cela s'améliorera avec le temps mais j'avoue que je ne sais pas trop ce que je peux y faire pour l'instant.

Je garde bien sur vos conseils sous le coude car le sujet des critiques peut venir de n'importe qui ;)
Encore merci
 
Dernière édition:
Haut