• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Urgent svp! Ebastine et bétaméthasone

Lina42

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Je vais faire bref, désolée o_O mais j'ai les 3 loulous à côté!
Je sors de chez le médecin qui m'a prescrit un dermocorticoïde : Diprosone 0,05% dont la substance active est la béthamétasone ainsi qu'un antihistaminique dont la substance active est l'ébastine : Ebastine 10mg.

J'ai bien précisé que j'allaitais et apparemment ces médicaments sont compatibles avec l'allaitement. Quelqu'un peut me confirmer?
Sur la notice de l'Ebastine, il est noté "ne prenez pas Ebastine 10 mg si vous allaitez car le passage de ce médicament dans le lait maternel n'est pas connu". J'ai donc rappelé mon médecin qui m'a dit que cela était noté car les médicaments ne sont pas testés sur les femmes enceintes et allaitantes mais que je peux le prendre sans risque.

Je ne prends jamais de médicaments donc forcément ça m'angoisse!! Quelqu'un pour me rassurer? Merci!

Bon je n'arrive pas à me relire, les enfants sont déchaînés!:eek: J'espère avoir été claire!o_O
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Rapidement (données sur le site du CRAT) :
bétaméthasone : http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=670
Allaitement
  • Par voie orale ou intraveineuse, on préfèrera la prednisone (Cortancyl®), la prednisolone (Solupred®) ou la méthylprednisone (Médrol®).
  • Par voie locale (inhalée, cutanée, articulaire, ophtalmique, nasale, auriculaire, rectale et intraarticulaire), l’utilisation des corticoïdes est possible en raison d’un passage systémique faible.
    • Par voie cutanée :
      On évitera le contact prolongé de l’enfant avec la zone de peau traitée chez la mère.
      En cas d’utilisation sur les seins, on nettoiera la peau avant chaque tétée.
  • Par voie intramusculaire :
    • Il n’y a qu’une seule spécialité indiquée dans la rhinite allergique saisonnière.
    • Dans ce contexte, on préfèrera un corticoïde par voie nasale ou orale.
Ebastine : http://lecrat.fr/spip.php?page=article&id_article=174
Allaitement
  • Il n’y a pas de donnée publiée sur ébastine et allaitement.
  • On préférera un antihistaminique H1 mieux connu en cours d’allaitement : cliquez ici.
Je regarde si je trouve plus d'informations pour le second médicament.
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Le Coin du prescripteur des Dossiers de l'allaitement n°75 (avril-mai-juin 2008) :
Il n’existe aucune donnée sur l’excrétion lactée de l’alimémazine (Théralène®), de la buclizine (Aphilan®), de la carbinoxamine (Allergefon®), de la dexchlorphéniramine (Polaramine®, Célestamine en association), de l’ébastine (Kestin®, Kestinlyo®), de l’hydroxyzine (Atarax®), de la méquitazine (Primalan®, Quitadril®), de la mizolastine (Mizollen®), de l’oxatomide (Tinset®), de la phényramine (Fervex® en association), de la prométazine (Phénergan®) ou de la tritoqualine (Hypostamine®).
(mais les données sont assez anciennes).

Sur e-lactancia, http://e-lactancia.org/producto/536 on trouve :
Low Risk probable

Moderately safe.
Mild risk possible. Follow up recommended.
Read the Comment.


Comment
Second generation anti-histaminic and piperidine drug with a slightly sedative effect.
Second generation anti-histaminic medicines are considered to be safe while breastfeeding.
On latest update no relevant data related to breastfeeding was found.
Its high protein-binding capacity makes excretion into breast milk unlikely.
For long-term treatment a better known drug related to breastfeeding should be preferred.

Pharmacokinetics
Variable Value Units
Molecular weight 469 daltons
Proteins Binding > 95 %
Time to max, Tmax 2,6 - 4 hours
Elimination half-life, T1/2 13,8 - 19 hours
traduction très rapide et non professionnelle :
Faible risque probable. Modérément sûr. Risque léger possible. Un suivi recommandé. Lisez le commentaire.
Médicament de deuxième génération anti-histaminique et pipéridine avec un effet légèrement sédatif.
Les médicaments anti-histaminiques de deuxième génération sont considérés comme sûrs pendant l'allaitement.
Sur la dernière mise à jour, aucune donnée pertinente relative à l'allaitement maternel n'a été trouvée.
Sa forte capacité de liaison aux protéines rend improbable l'excrétion dans le lait maternel.
Pour un traitement à long terme, un médicament mieux connu lié à l'allaitement doit être préféré.
 

Lina42

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Un grand merci pour ces réponses rapides @Myriam :)
J'avais lu mais pas eu le temps de répondre plus tôt.
En grande angoissée des médicaments que je suis je ne sais pas si je vais prendre l'ébastine du coup... Bon pour le moment, en grande angoissée des médicaments que je suis, je n'ai toujours pas commencé le traitement...
Modérément sûr. Risque léger possible. Un suivi recommandé
Ca, ça me fait un peu peur...
 
Haut