• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Test : avez-vous un cerveau chelou ?

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Non mais avant 30 ans c'est pas possible de se sentir adulte!! Si???!
Euh... 😇

En fait il y a aussi certains contextes dans lesquels je me ressens enfant/ado... Quand on me klaxonne sur la route !
Mais la plupart du temps je me sens vraiment adulte, et ce depuis que j'ai des enfants... Et vu que j'ai eu les premiers avant 30 ans...
Enfin même avant je me sentais souvent adulte, mais il y avait aussi des moments où je me sentais pas encore tout à fait adulte.
 

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Ben moi j'ai pas ce sentiment mais pas sûre que je sache bien ce que serait se sentir "enfant" 🤨
Et depuis que je suis maman clairement je me sens beaucoup plus confiante en moi et mes capacités.. Genre j'ai accompli un petit miracle tout de même 🥰:whistle:
 

BeatriceRB

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Ça je l'ai aussi (et vu mon bagage technique et mon niveau de connaissance je sais pas comment je peux encore me dire ça o_O ), mais je sais que c'est un très courant "syndrome de l'imposteur" qui fait qu'on ne se croit pas à la hauteur. Et c'est très fréquent chez les femmes (merci le patriarcat qui nous fait croire qu'on est des gourdes, à force ça laisse des traces).
J'ai eu l occasion de travailler avec quelqu'un de plus agé du coup au départ j'étais en retrait, me disant qu'il en connaissait plus que moi sur le sujet. Et j'ai fini par réalisé que ce n'était pas vrai du tout et j'ai réussi à m'imposer pour faire avancer le projet.
Ça et la confiance que différents de mes chefs mon accordé font que maintenant j'ai moins ce syndrome de l'imposteur.
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Moi c'est depuis ma reconversion professionnelle + un travail sur moi. Cela dit je pense que c'est deux choses différentes (le syndrome de l'imposteur et le fait de pas se sentir adulte). On peut se sentir adulte et quand même souffrir du syndrome de l'imposteur, ou le contraire...
 

Belfée

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Euh... 😇

En fait il y a aussi certains contextes dans lesquels je me ressens enfant/ado... Quand on me klaxonne sur la route !
Mais la plupart du temps je me sens vraiment adulte, et ce depuis que j'ai des enfants... Et vu que j'ai eu les premiers avant 30 ans...
Enfin même avant je me sentais souvent adulte, mais il y avait aussi des moments où je me sentais pas encore tout à fait adulte.
J'ai eu ma fille avant 30ans...

Mais ça n'a pas suffit...!
Je dois être une cause perdue 😅😁
 

AngyRegg

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Je veux pas paraître trop relou mais c'est vraiment ça le syndrome de l'imposteur ? Non parce-que moi personnellement je n'ai pas trop ce problème de penser les autres plus légitimes que moi à tord, par contre je souffre (il me semble) d'un syndrome de l'imposteur qui s'atenue depuis que j'entrevois l'idée que je suis peut-être un peu HP... C'est plutôt une angoisse constante liée au fait que je comprends certaines choses facilement et qu'en même temps j'ai l'impression de ne rien "savoir" (dans le sens scolaire) et que donc je m'attends à ce qu'un jour quelqu'un se rende compte que je n'ai rien à faire là... Comme si j'avais triché pour mes diplômes ou mon job...Et effectivement c'est plutôt féminin paraît il. Mais dans mon cas c'est quelque chose que je pense de moi-même, ce n'est pas lié à mes interlocuteurs...
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Oui c'est plutôt ça le syndrome de l'imposteur.
Ça peut être lié au fait de croire les autres plus compétents que soi, ou au fait de se sentir encore enfant, mais pas forcément.
À la base c'est en effet le fait de se sentir illégitime à son poste et de craindre que les autres s'en rendent compte.
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
L'autre problème dont j'ai découvert l'existence pendant mes études étant que j'ai tendance à aller légèrement plus vite que la plupart des gens pour comprendre les choses et en deviner les conséquences.. Il me faut donc attendre patiemment 10minutes que mon interlocuteur arrive à la même conclusion que moi et je n'ai pas toujours la patience !
Tu as de la chance si c'est seulement 10 minutes... 🥴
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Une collègue à moi (qui a à peu près l'âge d'être ma mère, et qui est adorable, et qui s'y connaît pas mal en gamins HPI) m'a dit un jour un truc du genre "ya ce livre qui devrait t'intéresser". Bon évidemment j'ai pas pris le temps de le faire, jusqu'à il y a récemment.
Reçu aujourd'hui.

"La femme surdouée. Double différence, double défi". Monique de Kermadec

C'est incroyable à quel point je me reconnais là-dedans. Je réalise la chance incroyable d'avoir eu des parents tellement encourageants et bienveillants que j'ai beaucoup moins souffert que d'autres (<3), mais c'est dingue comme je me sens moins seule... J'en ai la gorge nouée, c'est con quand même !
 

Nienna

Hyperlactation
Une collègue à moi (qui a à peu près l'âge d'être ma mère, et qui est adorable, et qui s'y connaît pas mal en gamins HPI) m'a dit un jour un truc du genre "ya ce livre qui devrait t'intéresser". Bon évidemment j'ai pas pris le temps de le faire, jusqu'à il y a récemment.
Reçu aujourd'hui.

"La femme surdouée. Double différence, double défi". Monique de Kermadec

C'est incroyable à quel point je me reconnais là-dedans. Je réalise la chance incroyable d'avoir eu des parents tellement encourageants et bienveillants que j'ai beaucoup moins souffert que d'autres (<3), mais c'est dingue comme je me sens moins seule... J'en ai la gorge nouée, c'est con quand même !
Est-ce qu'elle explique pourquoi on galère à être heureux quand le cerveau tourne trop ?
 

Nienna

Hyperlactation
Tu connais celui la ? :
Trop intelligent pour être heureux ? L’adulte surdoué
Livre de Jeanne Siaud-Facchin
Non, merci du conseil ! à vrai dire je commence tout juste à m'intéresser de plus près à ce sujet, car je pense avoir suffisamment avancé sur le reste (comprendre mon cerveau et ce que ça impliquait dans les relations aux autres, accepter certains décalages, etc.)
 

Doobida

Lactarium
Quand je serai riche
Hahaha la phrase préférée de mon mari 😂
Moi je me dis tous les jours "quand je serai grande"
Bref c'est bien relou d'être moi je trouve...
Mais les filles, c'est une chance inouïe de ne pas se sentir encore adulte, on n'a pas encore les certitudes d'être finie, d'être au point, et donc on va encore et encore grandir, et non pas vieillir ♥
J'ai pas encore tout lu, mais clairement elle évoque ce souci ;) Si tu es en IdF je peux te le prêter...
Ça m'intéresse de le lire steup. Par conte je qui très très TRÈS lente à la lecture en jeune maman..
 

Apicobi

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Idem. Les réunions entre collègues me paraissent parfois très longues... 😁
Je hais les réunions : les gens parlent pour ne rien dire (comme moi), mais en plus c'est même pas drôle ! (Alors que je me fais au minimum rire moi-même au moins...)
@MmeMarguerite, ça donne quoi quand tu essaye de les aiguiller pour qu'ils arrivent à ta conclusion ?

Et sinon pour revenir au cerveau qui fait des trucs chelous (pas forcément en rapport avec les histoires de HP et de QI)... Je sais plus si on en avait déjà parlé mais ça vient de m'arriver là : Vous vivez votre vie tranquillement, il se passe un truc sans aucun intérêt (votre pote qui ferme la portière de votre voiture, une femme qui met ses sacs dans son coffre sur un parking, le regard d'une personne que vous croisez par hasard) ; et ça vous fait une impression hallucinante de déjà vu, tout comme la scène du bug de la matrice dans Matrix ?
C'est très perturbant...... Quelqu'une sait quelque chose sur ça ?

 
Dernière édition:
Haut