• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Test : avez-vous un cerveau chelou ?

LaVosgienne

Lactarium
Je pense qu’on ne se pose pas autant de questions (nuit et jour parfois) sans aucune raison et sans savoir au fond de soi qu’il y a véritablement un fonctionnement et une vision globale différente chez soi. problème avec les implicites, le 2nd degré, une certaine immaturité parfois... et une grande difficulté à avancer dans bien domaines ;)
Tout à fait d'accord
 

pauline1

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Est-ce que je suis la seule à avoir besoin de liste, programme pour ne pas avoir l'impression que mon cerveau explose ?
Je fais des listes pour tout (courses, choses à faire...)
Des programmes pour tout (repas, vacances...)
Avant c'était le cas. Maintenant je n'en ai plus besoin ou je ne prends plus plaisir à le faire comme c'était le cas avant. (sauf pour les courses bien sûr).
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je fais des listes quand j'ai peur d'oublier des trucs, par contre je ne fais pas tellement de plans à l'avance.
 

pauline1

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Plus jeune je me souviens que j'adorais aussi me faire des emplois du temps même pour le temps chez moi. Du coup si il y avait un imprévu ça m'embêtait sacrément parce que je ne suivais pas le déroulé prévu.
Je ne le fais plus mais je n'aime toujours pas l'imprévu.
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je le fais seulement pour des cas particuliers mais j'aime bien savoir ce que je vais faire... et si je ne le note pas, j'ai l'impression de me répéter mon programme dans ma tête régulièrement...

Je viens de réaliser que je fais vraiment ça... "d'abord je fais ça, après je vais là et je termine en faisant ça". Et je répète souvent, donc si je le note, j'arrête.
 

Eclira

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
@Nat08 nous on fait des listes communes aussi, avec une application. On a les listes "courses", "à faire", en ce moment aussi "bricolage" et "achats maison".
Avant les vacances, on rajoute aussi une liste, ça permet de noter les trucs spécifiques à pas oublier et de pouvoir préparer les affaires rapidement.

On planifie les repas aussi, mais pas le programme des journées.

Ça permet de se libérer la tête, sinon, comme toi, on oublie un truc ou alors on y pense en permanence pour ne pas l'oublier...
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Je ne vais pas forcément suivre le truc à la lettre, mais je me sens mieux comme ça.
 

Belfée

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Moi je n'en fais pas systématiquement.

Mais quand je sens que je commence à me sentir débordée et que j angoisse j'en fais.

Clairement ce serait plus malin de ne pas attendre d'atteindre ce stade d'ailleurs mais bon....
 

jjuulliiee

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
C'est pas la même chose mais du coup je me sens bizarre aussi... quand un événement inhabituel est prévu je passe énormément de temps à m'imaginer ce qu'il va se passer, comment ça va se dérouler. Et du coup j'en parle aussi. Ca exaspère mon mari qui supporte pas de planifier à l'avance.
 

Caribouc

Hyperlactation
Moi je n'en fais pas systématiquement.

Mais quand je sens que je commence à me sentir débordée et que j angoisse j'en fais.

Clairement ce serait plus malin de ne pas attendre d'atteindre ce stade d'ailleurs mais bon....
Je fonctionne plutôt comme toi.
Et c'est une des sources de conflit avec mon homme, qui lui est très organisé, ordonné et qui anticipe beaucoup.
Je suis ultra carrée dans le boulot mais le reste du temps... :rolleyes:
 

Nat08

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Faut que je vous fasse part de mes réflexions nocturnes (semi-nocturnes en réalité, le temps que la miss s'endorme).
En prenant du recul sur l'humanité, je l'ai toujours comparé à la vie d'un être humain.
La naissance, bébé, enfant, adolescent, adulte, vieillard.
Lorsque l'humanité est arrivée, il n'y a eu que des balbutiements puis de formidables évolutions technologiques correspondant au développement de l'enfant.
Nous en étions à la période compliquée de l'adolescence, culture du paraître, de la consommation, du "jamais content" et du "moi je".
Sauf que je sens enfin l'âge de raison arrivé, le vent tourne.
De plus en plus, on voit naître un soucis de consommer autrement (local, recyclable, naturel...). De nombreuses initiatives fleurissent un peu partout.
L'humanité aurait-elle passé enfin le cap ?cette épidémie va-t-elle en finir avec l'adolescent que nous sommes ?

J'entends beaucoup se plaindre de l'avenir de nos enfants, du monde qu'on leur laisse... je commence à me dire le contraire. Avec les mentalités qui changent et que nous leurs inculquons, ils seront les investigateurs d'une nouvelle génération. Ils n'en profiteront peut-être pas pleinement, mais nos petits enfants probablement.

Voilà... je suis un bisounours et ce soir je voulais vous le faire partager.

Et oui, il m'arrive de beaucoup philosopher toute seule ^^

Et désolé pour les fautes, j'écris comme ça vient.
 
Haut