• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Sujet pour se défouler un peu !

Jud

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
De mon côté c'était assez folklorique et épuisant tant psychologiquement que physiquement aussi!
Et c'est pas fini, on reste une semaine... :ennui:
J'aimerais avoir le temps de vous raconter tout ça mais malheureusement c'est ce qui me manque le plus :( (et des bras supplémentaires, et un peu de considération aussi... bref)
Bon courage :calin:
 

Elodie01

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Bon j’avais trouvé une dame 3 enfants qui a répondu à mon annonce sur nounou-top pour garder mes loupiots la semaine prochaine
On avait convenu qu’elle me les gardait aussi vendredi matin qu’ils s’habituent et que je puisse faire ma prise de sang
Je lui envoie un message à midi en lui demandant si OK pour demain 10h
Elle me répond que finalement financièrement ce n’est pas intéressant car je propose trop peu d’heures...:mad::mad:
J’ai envie de pleurer et de hurler à la fois
 

Belfée

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bon j’avais trouvé une dame 3 enfants qui a répondu à mon annonce sur nounou-top pour garder mes loupiots la semaine prochaine
On avait convenu qu’elle me les gardait aussi vendredi matin qu’ils s’habituent et que je puisse faire ma prise de sang
Je lui envoie un message à midi en lui demandant si OK pour demain 10h
Elle me répond que finalement financièrement ce n’est pas intéressant car je propose trop peu d’heures...:mad::mad:
J’ai envie de pleurer et de hurler à la fois
Et si tu lui envoie rien elle pense te le dire quand?!:mad:

:(:calin:
 

Blanchette31

Hyperlactation
Un parfum.
Je dois mettre du parfum 2x par an...

Et le seul que je mets m'a été offert par mon mari, après m'en avoir fait testé plusieurs donc je suis pas prête d'en changer !

C'est le genre de truc que je trouve hyper personnel et impossible à offrir (mais c'est peut-être une fois de plus mon côté pénible ?)
Non, c'est vrai que c'est perso.
Ma belle-mère m'a offert le même parfum 2 années de suite:eek:
 

Gaelle67

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Moi qui etait tellement contente de passer les fetes dans ma famille, j'ai bien déchantée :( Ils se sont mis a 4 avec leurs reflexions a la con, franchement avec mon 5 ans maintenant je ne m'y attendais absolument pas... Moi qui pensait enfin souffler un peu et me faire chouchouter...
Apparament nous ne donnons aucune limite sur Ouistiti car nous ne lui crions pas dessus :eek:, il est evidemment trop colle a moi car nous ne l'avons pas encore laissé une nuit chez quelqu'un,... Bref, le 25 on a finit par claquer la porte en plein milieu du repas j'ai craqué, j'etais tellement fatigué psychologiquement...
Ajd on etais chez ma belle famille, et aucune reflexion ouf
Si quelqu'un me reparle de limites ces prochaines semaines :mad: Laissez nous vivre notre vie tranquille! est ce que nous on se permet des jugements sur leur mode de vie serieux...
 

Belfée

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
@Gaëlle s'il y'a bien un truc ou les gens auront toujours un truc à dire c'est sur l'éducation des enfants... quelque soit leur âge...


Et alors si ton enfant leur convient, c'est qu'il a un caractère facile, tu as de la chance etc.....
Par contre s'il ne leur convient pas c'est que toi, leur mère, Ô grande responsable, tu as tout fait de travers
...

C'est bien connu....:ennui:
 

Apicobi

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ta capacité à décrypter les fonctionnements relationnels et ta répartie. Un gros avantage quand il s'agit de débattre...
On les a rangé dans quelles case tes patients?
Oh, c'est gentil, mais pour être honnête je relève plus de l'apprenti sorcier trop confiant en lui, que de ce que tu décris...
Concernant la question sur les cases et les patients, je ne suis pas certaine de bien saisir ta demande, mais c'est peut-être moi qui me suis mal fait comprendre (avec le clavier du téléphone je fais souvent des gros raccourcis, par flemme, là j'ai le PC, ça promet un pavé :D)

Si la question porte sur qui sont mes patients, ça peut être tout le monde, de la naissance à la fin de vie, sans spécificité de milieu social, culture, genre, couleur, forme, espèce (non je plaisante là, j'ai jamais rééduqué d’ornithorynque) pour tout ce que recouvre le champ de l'orthophonie (voix, déglutition, troubles de l'oralité / de l'alimentation, trouble des fonctions spécifiques du langage oral / écrit, troubles du raisonnement logico-math, situations variées avec impact sur langage, parole, communication...-je résume...)

Sinon par zone grise je voulais dire que pour un certain nombre de situations de la vie courante, il y a un genre de protocole social :
Exemple : Boulangerie, entrer, dire bonjour, attendre son tour, formuler sa demande, payer, prendre les achats, saluer et sortir...
Chez le médecin pareil, quand on y va, on lui parle du motif de consultation, on va pas lui raconter la dernière prise de tête avec un pote ni lui demander si il a fait caca ce matin...

Et ben pour un métier comme le mien, où je vois les gens chaque semaine, voire plusieurs fois par semaine, donc plus souvent que des gens de leur propre famille, il y a une relation avec plus de proximité qui se crée, du fait de la fréquence des visites. Et parfois les gens ont besoin de parler à quelqu'un (mais je suis pas leur pote), de livrer leurs tracas (mais je suis pas leur psy), d'avoir des gens de leur côté dans tel ou tel conflit / désaccord dans leur vie (parents vs école, parent vs parent, etc, mais c'est pas mon rôle.)
Parfois aussi les gens s'attachent à moi, et ils ont envie de "plus entrer dans ma vie", ils aimeraient qu'on soit amis. Sauf que moi je ne suis pas entrée dans leur vie par la porte de l'amitié, mais par la porte thérapeutique, donc je leur ai présenté mon savoir être professionnel, qui a pu leur plaire, mais qui ne peut exister que dans un contexte de soin, ou alors je serais une amie malhonnête qui ne serait pas elle-même, qui dissimulerait une partie de ce qu'elle est...
A l'école une prof nous avait fait part de la très belle formulation d'un patient à ce sujet "Entre vous et moi, il y aura toujours un bureau".

Et pour maintenir une relation de confiance, agréable, mais dans le plus juste milieu distance / confiance possible, je suis parfois amenée à éviter/ contourner certains sujets de conversation, abréger des discussions, réaffirmer mon positionnement, reformuler celui de mon interlocuteur...
C'est pas facile, parce qu'il faut du tact, de la douceur, ménager les gens. Et parfois moi aussi j'ai envie de sortir du cadre et d'être amie avec certains patients. Mais si on commence à tout mélanger, nous perdons notre liberté, moi d'exercer mon métier avec la rigueur nécessaire, et eux d'exercer leurs droits de patients, y compris de ne plus venir, sans rien me devoir d'autre que mes honoraires.

Donc voilà, on fait ce qu'on pneu ma bonne dame :D Mais bon, ça me console des quelques petites ridules qui commencent à apparaître sur ma face : en contrepartie je construis une expérience qui me facilite le boulot :D
 

Apicobi

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ben elle a qu'à mettre ses saladiers dans un endroit logique et visible ;)
Grave. Si je créais une religion, il y aurait obligatoirement une divinité de la logique du rangement de cuisine. C'est tellement relou de rien trouver ! Il devrait y avoir une norme iso, ou alors on enseigne à l'école que tous les fuckins saladiers se rangent ensembles, et pas "ah nan mais le gros vert il est dans le garage et le petit bleu sous le canapé" :D

(En vrai je veux pas vraiment imposer des trucs au gens, mais c'est vrai que des notions d'ergonomie aideraient quand même)...

Grâce à ma mère qui a voulu qu'on l'aide à mettre des rallonges à la table pile à l'heure où on devait partir (c'est récurrent les trucs "urgents" au moment de partir. Je pense qu'elle essaye de nous retenir le plus possible. Ça a le don de faire vriller mon mari), nous sommes arrivés en retard chez ma grand-mère à midi et elle nous a reçu avec des propos infects.
S'il n'y avait pas eu les cousins, j'aurais fait demi-tour direct.
Entre le marteau et l'enclume ! Un de mes potes me met parfois dans la panade de cette façon là (on a le même talent pour la ponctualité et la gestion du temps :D) Mais lui il a le bon goût de m'excuser auprès de mes interlocuteur en assumant sa responsabilité... Peut -être une piste ? Demande à ta mère de prévenir ta grand-mère, elles s'enguirlanderont peut-être entre elle, mais du coup tu esquivera les reproches :D :p
(Je reconnais que cette proposition est assez chaotique, mais j'ai du sang de troll ! :D)


@Gaelle67 , tu as bien fait de partir. Les gens ont le droit de ne pas partager vos idées. Mais l'attitude que tu rapportes est irrespectueuse et inadmissible, à moins qu'ils soient en mesure de prouver factuellement que leur point de vue est préférable (et vu les données scientifiques actuelles, tu peux leur offrir des rames avec une pioche au bout, pour bien attaquer la falaise)

N'empêche les filles, plus je lis de trucs ici, plus je me dis que dans les hormones de grossesse, il doit y avoir un truc la "bêta donne moi un avis de merde" qui incite les gens à enquiquiner les mamans qui n'ont rien demandé...
Ou alors l'arrivée du bébé les stresse tous et ils ont besoin de vérifier qu'ils ont toujours la même place dans la famille, sauf qu'ils le vérifient en faisant des trucs pourris...

J'appréhende déjà pour les bébé n+1 que je souhaite avoir .... Je vais ptêt me faire un dépliant de répliques à la con comme le dépliant anti-remarques sexistes là...

Ou des cartes .... "Vous savez, mon bide est énorme, et mon cerveau a l'air plus petit en comparaison, mais je vous assure qu'il fonctionne toujours"
"Je suis enceinte, mais la grossesse n'est pas QUE la conséquence d'une sexualité irresponsable (y'en a-t-il d'ailleurs?), j'ai choisi d'avoir cet enfant, je gère hein.."
"A quel moment avez-vous pensé que votre avis m'intéressait ? C'est pas parce que j'ai visiblement écarté les cuisses à un moment, que je suis ouverte à tout venant de tout le monde hein..."
:D
 
Dernière édition:

mariondesbois

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Je reconnais que j'ai un côté idéaliste et optimiste. :D J'ai aussi souvent envie de faire avaler leur carte bleue aux **£^$!§ de ù**^!:/; qui bavardent 20 000 ans à la caisse quand il y a 10 personnes derrière...
Et que tu es coincée dans une salle d’attente de gens qui toussent et crachent des fluides squattés entièrement de virus et autres bactéries... et que tu pries toutes les divinités existantes ou non de ne rien choper du tout :D
 

Adso

Voie lactée
Adhérent(e) LLLF
Un parfum.
Je dois mettre du parfum 2x par an...

Et le seul que je mets m'a été offert par mon mari, après m'en avoir fait testé plusieurs donc je suis pas prête d'en changer !

C'est le genre de truc que je trouve hyper personnel et impossible à offrir (mais c'est peut-être une fois de plus mon côté pénible ?)
Moi j'ai reçu un parfum d'ambiance...
Le truc qui pue plein de produits chimiques bien cancérigènes du style airw!ck, exactement le genre de chose que je n'ai jamais eu chez moi et que je m'efforce de ne pas respirer quand je vais chez les autres :confused:
Et pourtant chez moi ça sent bon le propre, frais, aéré, parfois l'huile essentielle.
Bref, cadeau super recherché, je ne sais pas pourquoi je continue à m'enquiquiner à me renseigner sur ce qu'ils aiment tous les ans pour trouver "le" cadeau qui fera plaisir.
 

Adso

Voie lactée
Adhérent(e) LLLF
Moi qui etait tellement contente de passer les fetes dans ma famille, j'ai bien déchantée :( Ils se sont mis a 4 avec leurs reflexions a la con, franchement avec mon 5 ans maintenant je ne m'y attendais absolument pas... Moi qui pensait enfin souffler un peu et me faire chouchouter...
Apparament nous ne donnons aucune limite sur Ouistiti car nous ne lui crions pas dessus :eek:, il est evidemment trop colle a moi car nous ne l'avons pas encore laissé une nuit chez quelqu'un,... Bref, le 25 on a finit par claquer la porte en plein milieu du repas j'ai craqué, j'etais tellement fatigué psychologiquement...
Ajd on etais chez ma belle famille, et aucune reflexion ouf
Si quelqu'un me reparle de limites ces prochaines semaines :mad: Laissez nous vivre notre vie tranquille! est ce que nous on se permet des jugements sur leur mode de vie serieux...
J'en ai mal au coeur pour toi, mais tu as bien fait de partir, il fallait oser!
Avec un peu de chance cela les fera réfléchir et j'espère que ça aidera vos relations à s'améliorer :calin:
 

Boucécilou

Hyperlactation
Oh, c'est gentil, mais pour être honnête je relève plus de l'apprenti sorcier trop confiant en lui, que de ce que tu décris...
Concernant la question sur les cases et les patients, je ne suis pas certaine de bien saisir ta demande, mais c'est peut-être moi qui me suis mal fait comprendre (avec le clavier du téléphone je fais souvent des gros raccourcis, par flemme, là j'ai le PC, ça promet un pavé :D)

Si la question porte sur qui sont mes patients, ça peut être tout le monde, de la naissance à la fin de vie, sans spécificité de milieu social, culture, genre, couleur, forme, espèce (non je plaisante là, j'ai jamais rééduqué d’ornithorynque) pour tout ce que recouvre le champ de l'orthophonie (voix, déglutition, troubles de l'oralité / de l'alimentation, trouble des fonctions spécifiques du langage oral / écrit, troubles du raisonnement logico-math, situations variées avec impact sur langage, parole, communication...-je résume...)

Sinon par zone grise je voulais dire que pour un certain nombre de situations de la vie courante, il y a un genre de protocole social :
Exemple : Boulangerie, entrer, dire bonjour, attendre son tour, formuler sa demande, payer, prendre les achats, saluer et sortir...
Chez le médecin pareil, quand on y va, on lui parle du motif de consultation, on va pas lui raconter la dernière prise de tête avec un pote ni lui demander si il a fait caca ce matin...

Et ben pour un métier comme le mien, où je vois les gens chaque semaine, voire plusieurs fois par semaine, donc plus souvent que des gens de leur propre famille, il y a une relation avec plus de proximité qui se crée, du fait de la fréquence des visites. Et parfois les gens ont besoin de parler à quelqu'un (mais je suis pas leur pote), de livrer leurs tracas (mais je suis pas leur psy), d'avoir des gens de leur côté dans tel ou tel conflit / désaccord dans leur vie (parents vs école, parent vs parent, etc, mais c'est pas mon rôle.)
Parfois aussi les gens s'attachent à moi, et ils ont envie de "plus entrer dans ma vie", ils aimeraient qu'on soit amis. Sauf que moi je ne suis pas entrée dans leur vie par la porte de l'amitié, mais par la porte thérapeutique, donc je leur ai présenté mon savoir être professionnel, qui a pu leur plaire, mais qui ne peut exister que dans un contexte de soin, ou alors je serais une amie malhonnête qui ne serait pas elle-même, qui dissimulerait une partie de ce qu'elle est...
A l'école une prof nous avait fait part de la très belle formulation d'un patient à ce sujet "Entre vous et moi, il y aura toujours un bureau".

Et pour maintenir une relation de confiance, agréable, mais dans le plus juste milieu distance / confiance possible, je suis parfois amenée à éviter/ contourner certains sujets de conversation, abréger des discussions, réaffirmer mon positionnement, reformuler celui de mon interlocuteur...
C'est pas facile, parce qu'il faut du tact, de la douceur, ménager les gens. Et parfois moi aussi j'ai envie de sortir du cadre et d'être amie avec certains patients. Mais si on commence à tout mélanger, nous perdons notre liberté, moi d'exercer mon métier avec la rigueur nécessaire, et eux d'exercer leurs droits de patients, y compris de ne plus venir, sans rien me devoir d'autre que mes honoraires.

Donc voilà, on fait ce qu'on pneu ma bonne dame :D Mais bon, ça me console des quelques petites ridules qui commencent à apparaître sur ma face : en contrepartie je construis une expérience qui me facilite le boulot :D
J'étais simplement curieuse de savoir ce que tu faisais et de quoi tu te protègeais:oops:, parce que ça me parle! merci pour tes explications :)

Dans les métiers liés à la relation d'aide, on est parfois dans un autre monde...
 
Haut