• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Sevrage de nuit bonne ou mauvaise idée ?

LaurieNairobi

Montée de lait
Bonjour à toutes!

J’avais fait un précédent post ou je disais que je pensais faire du cododo pour avoir de meilleures nuit avec ma fille, ça n’a finalement pas marché, je ne suis pas du tout à l’aise pour allaiter dans mon lit, je ne dors pas mieux donc j’ai laissé tombé.

Sauf que aujourd’hui à presque 16 mois, elle se réveille toujours de nombreuses fois par nuit. Et la journée elle est actuellement en « phase d’opposition » donc très dure à gérer.

Autant vous dire qu’entre les nuits entrecoupées depuis sa naissance et maintenant les journées avec des crises pour tout, je ne suis pas loin du gros craquage.

J’envisage alors le sevrage de nuit comme solution.... mais je me pose beaucoup de questions...

J’ai peur que ce soit une fausse bonne idée et de passer des nuits pires (car il faut avouer que même si elle se réveille beaucoup, elle se rendort en 10mn avec une tétée). J’ai peur de passer des nuits à la bercer pendant des heures à chaque réveil. Car mon problème c’est bien que je suis à bout et je n’ai plus aucune énergie, et très peu de patience...

En gros je me sens bloquée car je n’ai plus la force de me lever la nuit, alors j’aimerais la sevrer mais je crois que je n’ai pas la force pour ça non plus...

Pour préciser comment ça se passe aujourd’hui, elle s’endort au sein, pour la séparer de moi je lui glisse sa tétine et je la pose dans son lit. Pareil pour les réveils.

Qu’en pensez-vous ? Je prends mes dernières forces pour un sevrage de nuit et espérer mieux dormir, ou je laisse comme ça pour ne pas empirer les choses ?

Mercii
 

Monceau

Période de pointe
est-ce que quelqu'un d'autre peut prendre le relai la nuit pour la période de sevrage? L'expérience des autres mamans qui ont tenté le sevrage de nuit montre que c'est beaucoup plus dur quand c'est maman qui s'y colle car le bébé a du mal à comprendre et accepter que la maman est là mais qu'il ne peut pas avoir de tétée.
 

Nienna

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Hello.

Impossible de garantir que bébé sevré ne se réveille plus. J'ai sevré ma fille de nuit à 11 mois, je la sentais prête et ça a été assez facile. Depuis elle a toujours des réveils nocturnes, moins (aussi parce qu'elle a grandi) mais toujours certaines nuits, y compris parfois où elle réclame le sein.

Comment la sens-tu la nuit ? Elle se rendort parfois sans téter ou jamais ? Tu as combien de réveil environ ? Plutôt en début de nuit ou fin de nuit ?
 

LaurieNairobi

Montée de lait
@Monceau oui le papa est présent et pourra s’en charger mais je ne pense pas qu’il tiendra seul tous les réveils...

@Nienna je ne la sens pas prête a vrai dire... les réveils sont très aléatoires et c’est par phase. Le mois dernier elle ne faisait que 2 réveils, mais en ce moment c’est plutôt 4/6 et au niveau des horaires c’est complètement anarchique et irrégulier. Parfois c’est dès 21h30, parfois à partir de 00h. Auparavant elle ne se réveillait jamais après 5h mais depuis 4 jours elle se réveille vers 6/7h et c’est là où elle a le plus de mal à se rendormir, elle a les yeux grands ouverts et parfois chantonne...
Ce pourrait sembler une heure de réveil raisonnable pourtant son heure habituelle de réveil est plutôt 9h/9h30.
Et pour se rendormir c’est obligatoirement la tétée. Rien d’autre ne marche, et quand c’est le papa qui y va elle se débat et c’est pleurs puissance 1000...
(D’où mon appréhension d’un potentiel sevrage par le papa...)
 

Monceau

Période de pointe
quand c’est le papa qui y va elle se débat et c’est pleurs puissance 1000..
c'est pareil ici ^^ j'avoue que je n'ose pas encore entamer le sevrage la nuit non plus. mais si je le fais, je vais envoyer le papa sur le champ de bataille car je ne sais pas endormir/calmer mon fils autrement que par la tétée alors que le papa a sa panoplie des moyens testés et approuvés pour le calmer/l’endormir. Disons que sans la tétée ça se passera mieux avec le papa qu’avec moi, même si ça sera horrible (les pleurs inconsolables) ne serait-ce qu’au début.

Et puis la solution qui peut marcher c’est de proposer les alternatives – une berceuse, du lait autrement que la tétée, de l’eau, à manger, le doudou etc. cela dépend de l’imagination des parents et des besoins des bébés.
 

Astraz

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @LaurieNairobi

Tu dis que c'est récent ses nombreux réveils, est ce que quelque chose à changé dans la vie de ta fille?

Peut être prépare t elle des dents? Une acquisition?

Je ne peux pas t'aider en ce qui concerne le sevrage mais je t'envoie plein de courage pour ces nuits difficiles
 

LaurieNairobi

Montée de lait
Merci pour ce soutient !!
Honnêtement j’ai l’impression que tous les 2 mois le sommeil change.... effectivement en fonction des dents, rhume, quand elle a marché...
Et début novembre elle a été malade du covid et c’était affreux pendant 3 nuits elle ne dormait que dans mes bras, je devais rester assise dans le fauteuil...

et c’est d’ailleurs depuis cet épisode qu’elle se réveille le matin à 9h alors qu’avant son heure de réveil était plutôt 7h...

@Monceau les alternatives que tu proposes ont l’air bien pour le sevrage. Mais à l’heure actuelle je n’arrive pas à imaginer que ca puisse marcher! Comment le papa arrive à calmer bébé chez toi actuellement ? Et en combien de temps à peu près?
 

Monceau

Période de pointe
on teste pas trop justement lors des réveils nocturnes, c'est toujours moi qui y vais la première. Une fois j'étais absente le soir et le bébé (couché par le papa) s'est réveillé. Il n'a pas réussi à le calmer et l'a fait carrément levé avec la lumière allumée et tout pour que le bébé arrête de pleurer. Je l’ai recouché à mon retour. Mais bon, c’était il y a 6 mois, à 12 mois du bébé.

Aujourd'hui le papa arrive à le coucher au début de la nuit/sieste après un biberon si je ne suis pas la pour une tétée. Quand je n’arrive pas à endormir le bébé avec le sein la nuit, je le redonne à papa qui le berce sans aucun souci. Souvent si c’est vers le matin, il reste dormir dans sa chambre et j’en entends plus parler :pom pom:. Il arrive à gérer ses éventuels réveils jusqu’au réveil définitif en lui parlant, en mettant sa main sur son dos, en lui chantonnant les berceuses ou en le berçant. Je viens juste quand le papa échoue et j’entends le bébé pleurer. Bref, je trouve qu’on fais une bonne équipe.

Mais il est prêt à relever le défi de la nuit. Il a déjà commencé à penser aux stratagèmes - le biberon de lait, de l’eau etc. C’est moi qui bloque pour le moment car je ne suis pas prête pour le sevrage et j’essaie de gagner du temps en espérant que le sevrage de nuit ne sera pas nécessaire et que le bébé commencera enfin à faire nos nuits 🤞🤞🤞 Il a 18 mois.
 

Bezapot

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Ici le sevrage de nuit n'a pas supprimé les réveils, pas tout de suite en tout cas.
Mais si elle ne tète plus la nuit vous pourrez vous partager les réveils avec le papa et ainsi avoir une plus grande plage de sommeil.
 

Jud

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Pour l'Ourson, le sevrage de nuit n'a pas empêché les réveils, le sevrage tout court non plus d'ailleurs ;) Mais effectivement, pendant le confinement (donc un peu avant les deux ans de mon Ourson), on a eu envie, le papa et moi, de se "passer le relai" sur les nuits que je gérais quasi toute seule depuis la naissance (hormis les premiers mois où il m'aidait). Donc j'ai envoyé papa la nuit. Les premières nuits ont été difficiles : l'Ourson pleurait très fort et m'appelait, j'avais beaucoup de mal à ne pas le rejoindre. Ce qui m'en empêchait, c'était : le fait de le savoir avec son papa qui est très doux et prenait vraiment les choses avec patience (c'est un peu moins le cas maintenant, il commence à comprendre ce que c'est les nuits hachées, et encore il en a moins que moi car l'Ourson est plus grand), le fait que mon conjoint avait besoin que je lui fasse confiance sur cette phase et puis ça n'a pas duré longtemps. Rapidement, il a appelé son papa la nuit. Maintenant, on peut le rendormir tous les deux.
Avant ça, on était passés par une phase de cododo inversé.
Les astuces de Papa peuvent être multiples : chansons ou histoires murmurées, bercements, main posée sur bébé, gratouilles dans les cheveux, caresses sur le visage, s'endormir collé à bébé... à ton conjoint de trouver sa méthode !
 
Haut