• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Remise en cause

Tosolla

Montée de lait
Bonjour,

Un beau dimanche du mois de novembre 2017, je suis devenue maman de mon adorable petit garçon, pas si petit que ça (4.100 kg pour 52 cm).

L'accouchement s'est bien passé, le séjour en maternité, beaucoup moins...

Dès la naissance de bonhomme, l'auxiliaire de puériculture m'a fait savoir, dextro à l'appui, que son taux de sucre dans le sang était trop bas. Pas le temps de le mettre au sein que l'auxiliaire de puériculture lui collait un biberon dans le bec dont il a goulûment avalé le contenu. Bon, je n'étais pas sûre à 100 % de vouloir allaiter donc je n'ai rien dit. Ceci dit, j'ai déchanté rapidement quand j'ai compris qu'on lui avait forcément donné du lait de vache. J'aurais préféré qu'il prenne une préparation infantile sans protéines animales mais tant pis. J'étais crevée, bonhomme allait bien et moi aussi. Tout était bien.

Plus tard, j'ai pesé le pour et le contre avant de faire part au personnel para-médical de ma volonté d'allaiter.
Un médecin est passé nous voir dans notre chambre pour me signaler que bonhomme devrait passer la nuit en service de néonatologie car son taux de sucre restait bas. On a dormi là-bas, tous les deux, sans échanger aucune tétée.

Notre séjour de six jours en maternité a été émaillé de biberons de lait de vache, même un biberon pour prématuré une fois, de biberons d'eau sucrée et de quelques tétées pas vraiment encouragées ni encourageantes du coup. Après quelques tentatives maladroites, une sage-femme m'a conseillé d'utiliser des bouts de sein en silicone. Les miens semblaient ombiliqués, rentrés. Pas beaux ; inutiles.

Après être rentrés à la maison, tout jaune pour ce qui le concernait et sans que son poids n'ait remonté (3.800 kg en sortie de maternité), j'étais déterminée, cette fois, à allaiter bonhomme.

Au bout d'une semaine magique d'un allaitement génial, quoiqu'un peu assombri par la persistance des bouts de sein dont bonhomme ne se passait plus, une sage-femme est passée à la maison pour le peser. Verdict ? 3.900 kg. Bonhomme n'avait toujours pas recouvré son poids de naissance. Obligée de le compléter au lait artificiel.

Deux jours d'enfer sous couvert d'ictère persistant se sont finalement conclus par un vomi en jet de bonhomme qui nous a conduit tout droit aux urgences. Bonhomme n'avait avalé aucun des trois biberons de trois laits artificiels que je lui avait préparés en désespoir de cause (riz, chèvre et vache). Par contre, il avait beaucoup tété. Durant des heures, même !

Bonhomme pesait alors 4.150 kg. Le médecin des urgences m'a donc conseillé de poursuivre un allaitement exclusif si je le souhaitais. Et je le souhaitais très fort à ce moment-là.
Les trois boîtes de lait artificiel, à peine entamées, ont fini aux ordures puisqu'aucun organisme de secours populaire n'en a voulues, les trois étant ouvertes.

Le pédiatre que j'ai choisi pour bonhomme a eu, trois jours plus tard, le même son de cloche.

À un mois, bonhomme pesait 4.520 kg et semblait ravi de l'allaitement. Sa jaunisse passait enfin.

À un mois et demi, nous rencontrions une conseillère en lactation qui a validé la position au sein et les bouts de sein en silicone, indispensables à chaque tétée.

À deux mois, bonhomme pesait 5.650 kg.

À trois mois, 5.995 kg et il a déclenché une otite. Quinze jours d'antibiotiques et de câlins l'ont drôlement bien guéri.

À quatre mois, bonhomme pesait 6.480 kg et son pédiatre me conseillait de démarrer la diversification.

Je l'ai fait : purée le midi et compote à 16h.

À cinq mois, bonhomme pesait 6.900 kg et son pédiatre commençait à parler sevrage. J'ai indiqué que je n'étais pas contre le sevrage. Il a conclu en disant qu'on en reparlerait la prochaine fois.

À six mois et demi, bonhomme pesait 7.700 kg pour 68 cm. Le pédiatre a estimé que nous pouvions poursuivre l'allaitement.

On a continué.

À sept mois et demi, bonhomme a eu une angine virale avec fièvre suivie d'une roséole. Il pesait 8.150 kg pour 70 cm et n'a pas pris de poids en quatre jours.

Son angine est désormais guérie et les plaques roses sont passées.

Nous rencontrons le pédiatre lundi et comme à chaque rendez-vous, je stresse. Je stresse car le pédiatre est cool. Il ne s'inquiète pas.

Pourtant, j'ai téléchargé, cette nuit, les courbes de l'OMS pour les bébés allaités et c'est très clair : bonhomme change plusieurs fois de couloirs. C'est moins flagrant sur le carnet de santé (ancienne courbe, bonhomme est de 2017) mais c'est là.

Cette nuit, je me suis aussi beaucoup baladé sur le site de la Leche League et j'ai compris à quel point j'ai nui à mon allaitement en utilisant des bouts de sein. Bouts de sein, dont bonhomme se passe totalement depuis ce matin ! Quatre tétées déjà sans bouts de sein après huit mois d'utilisation quotidienne !

Aujourd'hui, je regrette tout.
Je regrette de ne pas avoir dit non aux biberons à la maternité. Je regrette d'avoir utilisé des bouts de sein, je regrette de l'avoir diversifié si tôt.

En fait, je regrette de l'allaiter. J'ai l'impression de lui faire plus de mal que de bien en l'allaitant.

Initialement, je souhaitais arrêter l'allaitement progressivement, à partir de septembre. Aujourd'hui, j'ai envie de tout arrêter dès maintenant.

J'ai peur qu'il soit petit plus tard parce que j'ai cassé sa courbe de croissance. J'ai peur qu'il ait des séquelles abominables parce que, d'une manière ou d'une autre, je ne l'ai pas complété.

Je le vois beaucoup dans les autres messages que je lis ici et ailleurs, alors je rajoute que je suis très petite (1.55 m le dos droit, ça n'arrive pas souvent) et que le papa n'est pas grand (1.73 m). Nous étions deux bébés de gabarit moyen à la naissance (3.3 kg pour 50 cm). Je n'ai pas fait de diabète gestationnel. Bonhomme est né par voie basse, sans spatule, deux semaines avant terme. Déclenché pour fissure de la poche des eaux. Fissure provoquée par mon gynécologue qui anticipait un bébé de poids élevé.

Malgré mon inquiétude épisodique, bonhomme va bien. Il se retourne dans tous les sens, parle toute la journée bien que personne ne le comprenne, rit, sourit, joue (essentiellement avec un paquet de mouchoirs, son thermomètre de bain et mes cheveux, tout en snobant les jouets que je lui achète), rampe un peu (surtout pour atteindre le paquet de mouchoirs), dort bien la nuit. Il tète beaucoup, surtout maintenant avec les températures caniculaires mais mange moins de solides. Il refuse mes purées car elles sont chaudes mais engloutit mes compotes froides. Il mange un yaourt par jour depuis une semaine. Il mange aussi un quart d'oeuf depuis hier puisqu'il ne mange plus de purée et donc plus de viande ou de poisson.
Sur les conseils du pédiatre aux urgences suite à sa récente angine, je lui donne 20 ml de solution de réhydratation toutes les 30 minutes dans la journée car sa fontanelle semble un peu creusée et qu'il transpire beaucoup. Bonhomme prend généralement jusqu'à 200 ml et refuse le reste, peu importe le temps qui espace les gorgées. Bonhomme tète plusieurs fois la journée et la nuit. Il se rendort très vite après une tétée la nuit (19h-7h) et dort un peu dans la journée (deux siestes d'une heure chacune).


Voilà, c'est mon expérience de l'allaitement et de la maternité. Mon expérience en cours et pour encore un bout de temps, au moins en ce qui concerne la maternité ! ;)
Merci pour votre attention (je suis ouverte à tout : questions, conseils, remontrances, encouragements...).

Euh... c'est vraiment super long. Désolée pour ça, je n'ai pas grand monde avec qui en discuter...
 
Dernière édition:

harmonie&youyou

Montée de lait
Quand je lis tout ça je trouve que tu as tout gérer comme une chef malgré tout les bâtons dans les roues qu’on a pu te mettre et l’absence d’encouragement

Ton bébé va bien et à traverser tout ça grâce à toi et à ton lait

En plus il gère sans bouts de sein alors je ne peux pas t’encourager à arrêter
Que va faire le lait artificiel pour lui ? Le tiens est parfait et ça ira encore mieux sans les bouts de seins en silicone
Surveille sa courbe et regarde dans 2 mois la différence !

Pour les courbes tu peux les poster ? Qu’on puisse te rassurer !

Tu ne dois pas du tout culpabiliser tu as fait tout ce qu’il fallait malgré la défaillance des professionnels et sans l’aide de personne.
 

harmonie&youyou

Montée de lait
je voulais juste ajouter que pour des raisons différentes je me suis posée les mêmes questions, si je n'avais pas fait une bêtise en m'entêtant à l'allaiter sans complément malgré son souci (frein de lèvre vu sur le tard il n'arrivait pas à obtenir assez de lait) il était plus petit et plus mince que ses frères et soeur, il était pâle et après analyse de sang il manquait de vitamines malgré un nombre indénombrables de tétés et l'intervention ayant eu lieu après ses 1an il était peut être déjà trop tard.

je m'en suis voulue

mais là il rattrape son retard à vu d'oeil malgré ses 16 mois, je pense que j'ai bien fait et je n'ai pas à culpabiliser de la bêtise de tout les pédiatres vu et qui n'ont rien compris depuis le début.

donc continue !
 

Tosolla

Montée de lait
Merci beaucoup pour ce premier message plein d'encouragements et ce second message avec ton propre vécu !

Je désesperais de trouver quelqu'un dans mon cas qui a un peu regretté l'allaitement. Je suis aussi contente de voir que tu as dépassé ça parce que je ne me vois pas culpabiliser toute sa vie parce que je l'ai allaité.
Encore que toi, c'est vraiment un élément extérieur qui a causé ton inquiétude... dans mon cas, c'est juste moi... mal conseillée mais moi quand même...
J'ai l'impression de me planter à chaque fois. :/

Enfin, je te poste les courbes et j'espère sincèrement que ça ne va pas te faire revoir ton jugement. Vraiment, elles ne sont pas géniales.received_10213973472345061.jpeg received_10213973473065079.jpeg
 

Tosolla

Montée de lait
J'ajoute que bonhomme a un reflux assez important depuis la naissance. Il est traité avec du gel de polysilane.

Ça passe un peu, depuis qu'il tient mieux assis !
 

harmonie&youyou

Montée de lait
Avec les courbes je vois que ça remonte surtout, le ptit creux pourrait correspondre à la diversification, en plus du reflux ? La taille c'est parfait et le poids ça remonte tranquillement

Personnellement je te conseillerai d'attendre encore quelques semaines et même d'abandonner l'idée de sevrer.

Pour le reflux tu as tester l'arrêt des produits laitiers pour toi?

Les mamans ça culpabilisent tout le temps c'est ce qui fait de toi une bonne mère
Si en plus ton pédiatre est cool ^^

Pour moi tout va bien c'est vraiment pas alarmant et pour la diversification ne culpabilise pas
Le dr m'avait conseillé aussi de commencer dès 5mois a cause de sa mauvaise prise de poids et les filles sur le forum m'en avaient dissuadé j'avais tout stopper puisque effectivement c'est notre lait qui est plus caloriques ds un 1er temps. Donc continue à la demande, quand il a besoin et aussi quand tu penses qu'il a besoin d'être hydrater avec cette chaleur
Ca ne lui fera que du bien !

Mais je comprends ton inquiétude surtout qu'encore une fois on t'a pas réellement encourager en ce sens dès le début mais tu n'as prit que de bonnes décisions et même ton fils t'aide en jetant les bouts de seins^^

(Et si ca peut te rassurer quand je vois la taille qu'il faisait à 7 mois, le mien ne faisait que 71 cm à 12 mois son problème n'étant pas régler à cette époque alors qu'à la naissance c'était 54cm !)

Non vraiment tu n'as pas à avoir de regret quand au choix de l'allaitement, il ne pouvait rien avoir de mieux !
 

Tosolla

Montée de lait
Encore une fois, merci beaucoup pour ton message rassurant !
Tu dois être toi-même tellement rassurée pour ton petit ange ! C'est incroyable ce qu'ils sont costauds, ces bébés !

Je confirme, d'ailleurs, que bonhomme se débarrasse des bouts de sein ! Dix tétées sans les utiliser ! Premier jour sans silicone et je souhaite qu'il y en ait tant d'autres !

Je suis tellement fière de lui que j'ai sangloté cinq minutes au dessus de son petit lit tandis qu'il dormait...

Tu as raison, on va continuer. Je ne pense pas être sereine d'ici le rendez-vous de lundi (mon mari dit que je m'invente un problème et il a sûrement raison), mais je ne vais rien lâcher !


Par contre, sans les bouts de sein, la tétée est vraiment différente ! Beaucoup plus rapide et bonhomme s'étrangle un peu, le flux doit être plus important, ça semble logique... du coup, il a recommencé à régurgiter ! Je pense (j'espère) que ça passera rapidement !
 

yomi

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
j'ai adoré te lire @Tosolla, c'est poétique! je vois aussi que tu te questionnes beaucoup sur tous tes choix... c'est normal, c'est tellement de responsabilité!! il y a un truc que j'avais lu dans un livre de Carlos Gonzalez et c'était qu'il faudrait d'abord regarder l'enfant, voir s'il va bien et après... commencer à penser aux histoires de poids et de chiffres. Tu le dis toi même
bonhomme va bien. Il se retourne dans tous les sens, parle toute la journée bien que personne ne le comprenne, rit, sourit, joue
tout ce que tu fais tu essaies de bien le faire... les bonnes intentions qui n'arrivent pas à suffire à cause d'un mauvais conseil je connais (bouts de sein aussi) mais ça rajoute des risques, ce n'est pas une fatalité.
Ce qu'il y a de vraiment vrai c'est que ton lait est le meilleur pour ton bébé, ton corps le crée spécifiquement pour lui, quand il commence à être malade, sa salive envoie des signaux à tes mamelons et ton corps commence à produire des anticorps avant même que tu voies les symptômes chez bébé (je trouve ça juste hallucinant, je sais plus où je l'ai lu, par contre :oops:) ça veut pas dire que c'est infaillible mais si on rajoute à ça le réconfort, le lien que tu crées avec lui, l'argent que tu mets de côté pour des bons légumes ou fruits (au lieu de jeter du LA à la poubelle)... enfin, c'est sûr qu'il y a des contres comme la fatigue, l'incertitude, bon je trouve pas beaucoup parce que j'adore allaiter ma fille mais je suis sûre qu'on peut en trouver.
de toute façon le choix vous revient et quoi que tu décides, si tu décides avec le coeur, ce sera le mieux pour vous deux... il n'y a pas de choix sans désavantages mais depuis 20 mois je me rends compte que je regrette plus quand je n'ai pas suivi mon instinct pour suivre des instructions que quand je me suis dit "eh mer** c'est moi la maman je décide et si je vais droit contre un mur, j'irais avec mon coeur" (et juste pour info, j'ai pas encore cogné de mur)

bon pour la courbe, je ne peux pas me prononcer, je trouve que ce n'est pas le plus important, surtout en voyant qu'elle remonte et que bébé va bien
 

Tosolla

Montée de lait
Merci beaucoup pour ton message !

C'est tellement difficile de savoir ce qui est le mieux pour un bébé quand on en a jamais eu... je sais que tout le monde passe par là, mais j'ai toujours l'espoir un peu égoïste que les choses soient plus simples pour moi... d'autant que je n'envisageais pas le tiers des difficultés que peuvent rencontrer des jeunes parents !
Celle qui semble la plus insurmontable, en ce qui me concerne, est probablement la culpabilité... le sentiment d'avoir mal fait...

... mais vous m'avez remontée à bloc !
Je vais essayer de me recentrer sur les aspects positifs de l'allaitement que vous rappelez toutes les deux et suivre l'avis des professionnels de santé quant à ses courbes. Après tout, s'ils ne sont pas inquiets, c'est sûrement que tout va bien.

Si le pédiatre propose de compléter bonhomme, je le ferai. Il est peut-être le plus à même d'interpréter les courbes de bonhomme. S'il donne son feu vert pour poursuivre l'allaitement, alors on continuera !

J'en profiterai probablement pour venir chercher conseils, réconfort et bienveillance auprès des forumeuses !
 

Tosolla

Montée de lait
Je rajoute que bonhomme s'éclate sur le sein depuis ce matin... il découvre mes mamelons et tire expérimentalement dessus ! C'est un petit peu douloureux mais c'est juste tellement génial de le voir ensuite les mettre dans sa petite bouche et réussir à téter sans barrière de silicone !
 

Bezapot

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Beaucoup ici ont vu la courbe de poids exploser après le retrait des bouts de sein. Le lait passe mieux et les seins sont plus stimulés. Donc je pense que ça va aller pour la prochaine pesée.

Et sa courbe de poids me semble pas si mal que ça. Elle s'infléchit un peu mais repart à la hausse, c'est l'essentiel.
 

Tosolla

Montée de lait
Merci ! Sa courbe de poids - et même sa courbe de taille, dans une moindre mesure -, c'est un peu mon neuvième cercle de l'Enfer... j'en faisais des cauchemars, au début...

À présent, je rêve de courbes qui se redressent d'un seul coup ! Je rêve de bonhomme tout en plis grassouillets !

Un truc qui m'a marqué, dès sa naissance, c'est qu'il est long. Adorable, très beau, un peu coquin, charmeur et charmant mais long.
Ses membres font assez peu de plis, son ventre est plat, c'est normal, ça ? Un bébé avec le ventre plat ? D'autant qu'il passe son temps à relever sa tête lorsqu'il est allongé sur le dos, comme s'il travaillait ses abdos... ? Même maintenant qu'il est plus mobile, ça reste son activité favorite !
Son père était gymnaste, peut-être que c'est héréditaire... !

Enfin, je suis ravie des retours sur ce forum ! Vous êtes extra ! Pleines de bons conseils et d'encouragements !

Je ne me leurre pas, tout reste à faire pour améliorer ses courbes mais bonhomme et moi, on roxe ! Ça va le faire, on en est capables ! Après tout, on a bien lâché les bouts de sein sans préavis !
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @Tosolla , je te trouve très courageuse de te livrer ainsi, de partager avec les autres mamans de ce forum les doutes, tes inquiétudes, ton parcours.
Tu sembles remettre en question ce que tu as fait depuis la naissance de ton bébé, mais je trouve que tu as fait du mieux que tu pouvais!
Devenir parent, cela représente très souvent un énorme défi, on fait toutes du mieux que l'on peut avec les ressources dont on dispose à l'instant "T". Parfois, il nous manque des "clefs" pour ouvrir certaines portes, on se retourne et on se dit "si j'avais su". Peut être que sans ces clefs, on a fait un petit détour, mais au final, ce qui compte c'est d'avancer, non? ;)
Certaines mamans remarquent qu'il est parfois compliqué d'allaiter dans un monde ou l'art de l'allaitement maternel ne se transmet plus de mère à mère. Dans ces conditions, cela peut être compliqué de se faire confiance https://www.lllfrance.org/vous-informer/fonds-documentaire/allaiter-aujourd-hui-extraits/1099

Tu sembles très inquiète concernant la prise de poids de ton bébé. En effet, lorsque l'on regarde la courbe, on remarque des changements de couloirs, au début (cela peut être du à l'ictère et au démarrage laborieux de l'allaitement à la maternité), puis vers 5 mois (comme évoqué plus haut, cela peut être en lien avec l'introduction des solides, les aliments de diversification étant en moyenne deux fois moins caloriques aux 100 grammes que le lait). Le pédiatre qui suit ton bébé ne semble pas s’alarmer de cette prise de poids alors que toi, cela te préoccupe. Que penserai tu de demander un second avis?
Connais tu ce feuillet : "comment augmenter votre lactation?"
 

Tosolla

Montée de lait
Merci pour cette réponse !

J'ai eu deux autres avis, en quelques sortes.

Il y a quinze jours, bonhomme a fait une petite fièvre persistante (38.8° C) donc je l'ai conduit aux urgences, faute de pédiatre ou de médecin généraliste, tous deux en congés.

Bonhomme avait attrapé une angine virale, sans gravité ni traitement et j'en ai profité pour montrer les courbes (pas les miennes, hein) au pédiatre qui nous a très bien reçu. Il a pris le temps de regarder et a conclu que les courbes étaient bonnes. Il a même conseillé d'accélérer la diversification !

Je ne suis pas contre la diversification, vraiment, mais en cette période de fortes chaleurs, je le mets surtout plus souvent au sein. D'autant plus qu'à la suite de sa fièvre (qui a duré trois jours), bonhomme était couvert de plaques rouges !

Après quelques heures d'angoisse où les plaques rouges se multipliaient à vue d'oeil pour finalement le recouvrir tout entier, sans qu'il n'ait de fièvre toutefois, ni ne semble fatigué, j'ai dû contacter tous les médecins généralistes et pédiatres de notre région afin d'obtenir un rendez-vous rapidement. Peine perdue ! Tous étaient en congés ou ne prenaient pas de nouveau patient.

J'ai fini par appeler les urgences qui m'ont proposé de conduire bonhomme, une nouvelle fois... en quatre jours. Tant pis, on y est allés.
Arrivés aux urgences, l'infirmière a été très rassurante, parlant de la "fièvre des trois jours" qui se termine souvent par une éruption cutanée. Là, on a vu un autre médecin qui a confirmé le diagnostic (une roséole toute bête) et comme il était sympa... oui, j'ai ressorti les courbes (toujours pas les miennes ).

Même bonhomme semblait exaspéré.

En tout cas, le pédiatre n'a rien vu d'anormal, selon ses propres termes mais n'a pas parlé d'accélérer la diversification (ouf !). Il a, par contre, proposé une solution de réhydratation en plus du sein à volonté car vraiment, le mercure avoisinait les 40 ° C, par chez nous.

De plus, bonhomme a rendez-vous avec son ostéopathe au début du mois d'août (essentiellement pour un massage, il adore se faire masser) et j'envisage de lui montrer aussi les courbes de croissance de bonhomme !
Ou bien je peux chercher un autre pédiatre pour une visite ponctuelle... je n'aurais jamais imaginé que ça puisse être si difficile de trouver un pédiatre !


Je te remercie encore beaucoup pour ta réponse ! J'avais déjà lu les recommandations de la Leche League pour augmenter ma lactation et j'ai l'impression de m'en tenir à ce qui y est dit. Surtout aujourd'hui, que bonhomme et moi, on n'a pas eu besoin des bouts de sein depuis presque 48h !

À ce propos, est-ce qu'il y a un genre de délai avant que mon bonhomme ne s'habitue à cette nouvelle méthode d'alimentation ? Je trouve les tétées peut-être un peu plus courtes (mais peut-être un peu plus nombreuses aussi) et, de nouveau, il regurgite...
 
Dernière édition:

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Les bouts de sein peuvent diminuer la quantité de lait reçue par le bébé, il est possible que sans, ton bonhomme arrive à obtenir sa ration en moins de temps ;)
Par ces périodes de fortes chaleurs, il est normal que les bébés tètent plus, le lait maternel est très hydratant car très riche en sucre et en minéraux.
 

Tosolla

Montée de lait
Ah super, merci !

Du coup, je me permets de te poser une autre question : est-ce que bonhomme pourra rattraper sa courbe maintenant qu'on n'utilise plus les bouts de sein ?

Je sais qu'il ne faut pas tirer de plans sur la comète mais... ça semble si invraisemblable que ça ? Ou bien c'est possible, comme l'a suggéré Béatrice ?
 

Mamenrond

Fontaine de lait
Adhérent(e) LLLF
Bonjour @Tosolla,
Je suis désolée si j'arrive un peu tard sur ton sujet, merci @BeatriceRB de m'avoir taguée ici : oui, moi aussi, j'ai utilisé les bouts de sein dès la maternité car
1- Loulou avait beaucoup se mal à prendre le sein (frein de lèvre)
2- c'était terriblement douloureux pour maman...
Comme toi, il a commencé par descendre dans les couloirs de poids, avant de se stabiliser sur un couloir du bas.
Oui, comme toi, je me suis posé des questions, est-ce que j'avais raison de vouloir poursuivre cet allaitement dans ces circonstances là....
Et si je l'ai fait, c'est que mon instinct de maman me disait de le faire, car oui bien sûr c'est ce qu'il y a de mieux pour nos bébé ! Et je suis sure que toi aussi, tu as été guidée par cet instinct, et que bientôt tu n'auras plus aucun regret car tu réaliseras que ton choix était le meilleur !

Pour répondre à ta question sur la courbe de poids, la réponse est clairement OUI !
Mon Loulou a de lui même retiré le bout de sein (oui oui, attrapé a 2 mains !) un peu après ses 4 mois. Les tétées, qui duraient près d'1h avec les bouts de sein, ont été beaucoup plus rapides, 10 à 15 minutes ! Et sur la courbe, il a littéralement traversé un couloir complet, avant de se stabiliser de nouveau... Comme si il avait simplement rattrapé son retard... Je te montre sa courbe pour illustrer tout ça :
Screenshot_2018-07-29-09-57-42_com.netekitech.growth_percentiles_1532851102796.jpg

Alors vraiment, ce que je conclurai de tout ça, c'est que
1- tu ne dois pas t'inquiéter, ton bébé sait, il prendra ce qu'il lui faut !
2- non tu n'as fait aucune erreur, tu lui as donné le meilleur ! Bienvenue parmi les supers mamans ! ;)
Et.... Bon allaitement, sans bouts de seins, c'est encore meilleur ! :D
 

Tosolla

Montée de lait
Wahou ! La courbe de ton bébé est vraiment impressionnante !

Merci beaucoup pour ton message plein d'encouragements ! On en est à trois jours sans bouts de sein et ça a l'air de le faire ! Bonhomme mouille bien ses couches et semble aller bien !
De toutes façons, on voit le pédiatre demain, je pense l'informer de l'abandon des bouts de sein et voir avec lui comment on organise la suite mais, vraiment, la courbe de ton bébé me permet d'espérer !

Merci encore à toutes !
 
Haut