• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.

 Relactation après quasi arrêt allaitement

Ketalar

Colostrum
Bonjour à toutes,
Je lance ici un appel à l'aide et espère pouvoir trouver la clé pour sauver mon allaitement à travers vos réponses : d'avance, merci...!
Ma fille est née en septembre 2023 par voie basse sans complication, j'ai pu lancer un allaitement maternel exclusif sans grand problème hormis une mastite au début, mais à partir de 3 semaines de vie tout roulait : elle prenait le sein et du poids correctement.
En prévision de l'entrée en crèche j'ai commencé à espacer les tétées à 5 par jour (dont 1 la nuit) à l'âge de 2 mois. Je me disais que certaines tétées qu'elle demandait étaient plutot pour se rassurer donc je lui donnais la tétine à la place. J'avais peur que si elle demande trop cela pose problème quand elle rentrerait en crèche.
Je ne m'en suis pas rendue compte tout de suite mais cela a probablement fragilisé ma lactation à ce moment là car elle a commencé à casser doucement sa courbe de poids même si elle restait parfaitement tonique. Je tirais quand même 1-2 fois par jour en plus des tétées pour constituer un stock de lait en vue de la reprise du travail. Je n'avais aucun mal à tirer à ce moment là.
J'ai repris le travail mi décembre (je suis médecin en réa avec au moins 4 gardes de 24h à l'hôpital par mois) et je l'ai mise à la crèche et là tout s'est cassé la figure en l'espace de 15 jours. J'essayais de tirer 3 fois dans la journée sur mon tire lait spectra S1 (téterelles adaptées) mais la crèche me demandais toujours plus de lait et je n'arrivais pas à fournir les 350 ml demandés par jour. J'ai enchainé les gardes de nuit + 1 gastro début janvier + moral bas de culpabiliser à ne pas réussir à tirer assez.
Depuis mi janvier je n'arrivais qu'a tirer 200 ml en journée + 1 tétée la nuit mais elle hurlait de faim donc j'ai introduit du lait infantile que j'ai du majorer progressivement.
J'ai eu rdv avec 2 conseillères en lactation qui m'ont dit de tirer 10 fois par jour, de plus m'hydrater (compliqué avec mon métier parfois je ne me pose pas de la journée), et prendre des compléments type fenugrec, tisanes.
Je me suis fait des sessions le week end de 3 jours d'affilée pour essayer ce protocole (impossible à faire en semaine), mais cela n'a pas franchement marché, la quantité de lait tiré n'augmentait pas, elle était tout au plus maintenue au prix de ces efforts fatigants. Je me retrouvais à donner au biberon le lait maternel que j'avais tiré car je n'avais plus aucune réserve dans les seins au moment d'allaiter ma fille. Tout cela m'a épuisée. En parallèle je vois sur les réseaux des mamans qui allaitent sans problème depuis des mois et cela me décourage tellement. Je ne comprends pas pourquoi mes efforts n'ont pas payé.
L'allaitement devenait une corvée alors que c'était tellement une source de bonheur initialement. J'ai donc laché prise depuis 2 semaines en me disant que j'arrêtais de tirer afin de privilégier quelques tétées au sein. J'ai continué et majoré le lait infantile et commencé la diversification depuis fin janvier suite aux conseils du pédiatre.
Cela ne s'arrange pas du tout depuis car ma lactation s'est effondrée je ne produis même plus 100 ml par jour :(
J'alterne des phases où je me dis qu'il vaut mieux que ca s'arrête au point où j'en suis puis finalement je remets ma fille au sein et je change d'avis en me disant que je ne peux pas arrêter de l'allaiter cela me rend profondément triste... Pour moi ce n'était pas du tout évident que j'allais l'allaiter au début mais c'est devenu un tel bonheur que je ne peux pas me résoudre à arrêter tout ça, cela me brise littéralement le coeur.
Je n'ai pas trop de soutien de mon entourage car ils me disent que j'ai "déjà fait bien assez" maintenant qu'elle a quasiment 5 mois.
j'espère pouvoir trouver les ressources avec vos témoignages et vos conseils pour au moins revenir à un allaitement mixte stable (pouvoir lui donner le sein matin et soir en quantité suffisante) voire revenir à un allaitement exclusif (même si j'ai conscience que ca sera très difficile vu ma situation professionnelle).

Merci d'avance de votre aide +++++
 

Ketalar

Colostrum
Je voulais aussi préciser que, dans tout cela, ma petite va très bien même si j'ai l'impression qu'elle ne tolère pas aussi bien le lait infantile (plus de renvois), elle a quand même repris du poids.
Elle semble toujours adorer les tétées quand il y a assez à prendre.
Cela me motive d'autant plus à continuer.
 

Pauline C

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Sympa le pseudo, parfois je rêverais d'en avoir une ampoule ou deux sous le coude à la maison.
Bienvenue sur le forum...c'est une situation délicate dans laquelle tu te trouves. J'avais aussi réduit à 5-6 les tétées de ma première fille assez tôt, n'ayant aucun accompagnement particulier (je n'en avais pas cherché et personne ne m'avait rien proposé), c'était compensé par l'hyperlactation des débuts et une bonne capacité de stockage mais ça aurait sûrement pose problème si j'avais voulu allaiter plus que 3 mois.
Je ne sais pas si du mixte au long cours peut tenir à ce stade. J'avais tenté pour mon 2eme à 4 mois et demi, et prolongé l'allaitement de 2 semaines à la reprise.
Je suis PH à temps plein, pas en réa, je suis sûrement un peu plus libre de mes horaires que toi, et clairement c'est chaud quand même. J'allaite mes dernières, j'ai repris depuis 5 mois. Les 2 tirages par jour, je les sentais passer en terme de temps et de fatigue.
Je pense que l'ambivalence est normale, c'est dur de lâcher dans un sens comme dans l'autre. Mais ton entourage a raison de dire que 5 mois d'allaitement c'est déjà super, même si tu aimerais qu'ils t'encouragent plus, ça l'est.
Est ce que plus que les tirages, tu peux augmenter la fréquence des tétées ? Au début de la reprise, je pouvais en faire 2 le matin et 2-3 le soir, par exemple. Miser sur la diversification qui va augmenter pour avoir moins de pression sur la quantité à fournir.
Et, si vraiment tu te rends compte que c'est très important pour toi, et si, selon ton statut, tu as plein de récup'- RTT qui s'entassent, poser 2-3 semaines pour faire teter bébé le plus possible ...? Je me doute que c'est compliqué pour le service, ça l'est toujours et moi-même j'en aurais été incapable, mais bon, avec une bonne paire d'ovaires et si on est convaincue que le jeu en vaut la chandelle...
Bref, j'espère ne pas t'avoir découragée ni mis la pression indûment, bonne chance !
 

Ketalar

Colostrum
Haha pour le ketalar, je ne pensais pas que quelqu'un ici connaitrait.
Merci beaucoup pour ta réponse en tout cas.
Je suis CCA et le milieu est assez misogyne, compliqué d'assumer pleinement mon allaitement. Je suis constamment dérangée quand je tire (DECT qui sonne) et quand je ferme la porte du bureau à clé le chef de service a le don de vouloir rentrer pile à ce moment (et je me prends des remarques après "ah tu t'enfermes dans ton bureau"?).
Les RTT n'en parlons pas...
En tout cas ton témoignage m'est très utile moralement.
Effectivement ça me permet de dédramatiser le fait que, si mon allaitement s'arrête, j'aurais quand même mis toutes les chances de mon côté dans ce milieu hostile et qu'il ne faut pas que je regrette.
Je vais essayer de la faire plus téter matin et soir et d'augmenter la diversification alors.
 

Pauline C

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Je tirais en dictant mes courriers, et en répondant au téléphone. Pour le coup le service est très sympa; on est une petite équipe. Mes collègues masculins n'osaient pas rentrer dans le bureau au début puis ils s'y sont habitués, même le chef de service de la pharmacie a fait mine de faire demi tour et en fait non.
Vu ta situation, l'âge de ton bébé et ton rang dans la chaîne alimentaire (c'est un peu bourrin mais tu vois de quoi je parle), je te conseillerais de profiter au max des tétées, de te ménager, et de ne pas oublier de te lancer des fleurs pour ce beau parcours si personne d'autre n'y pense...
 

Piyo

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bonjour,
Déjà félicitations pour ces 5 mois d'allaitement. 🥰
Il transparaît dans ton message que ça te tient à cœur de poursuivre cette aventure plus longtemps.
Comme tu l'a analysé toi même 5/6 tétées à 2 mois c'est peu pour un bébé de cette âge et si certaines mamans et bébés s'en sortent avec un tel rythme ce n'est pas la norme et visiblement pas adaptée à votre duo maman/bébé. Mais tu as fait aussi énormément d'efforts pour redresser la tendance et je ne pense pas que ce soit en vain.
Et rien n'est perdu en matière d'allaitement, la tendance peut s'inverser.

N'étant pas du milieu quel est ton rythme sur une journée de travail? Combien de tétées par jour dans ce cas?
Et lorsque tu as ta bébé toute la journée, combien par 24h?
Tu lui donne du L.A. aussi quand vous êtes ensembles?

Comme @Pauline C tu pourrais partir sur une augmentation de nombres de tétées quand tu es avec ta bébé car sa succion reste plus efficace que le tire-lait surtout à 5 mois.

n'avais plus aucune réserve dans les seins au moment d'allaiter ma fille
Je réponds à ce point car c'est une erreur de croire que parce que les seins semblent vides ta fille ne va pas avoir de lait. Les seins sont usine de production continue, pas un entrepôt de stockage. Des seins allaitant souple sont tout à fait normaux. Depuis les 1 mois de ma lutine mes seins sont souples sans qu'elle ne manque de lait.

Quand ta bébé semble s'énerver par manque de lait ou même des qu'elle est moins efficace tu peux changer de sein puis revenir sur le premier puis rechanger pour donner 2,3 4 8 seins. C'est ce qu'on appelle l'hyperalternance et c'est un bon moyen d'augmenter la prise de lait et la lactation.

Une autre piste si tu souhaites encore tirer ton lait : un tire lait main libre, peut-être plus discret mais je crois un peu moins efficace qu'un vrai tire lait. Ça peut permettre d'ajouter plus facilement un tirage si besoin. Surtout que plusieurs petit tirage même 5 min sont plus efficace niveau stimulation de la lactation qu'un seul long tirage.

Autre piste: tu as parlé de week-end de trois jours, est-ce que tu peux en profiter pour faire un marathon tétées avec bébé au maximum contre toi et lui proposer très souvent? Ça peut être plus efficace qu'un marathon de tirage.

En parallèle je vois sur les réseaux des mamans qui allaitent sans problème depuis des mois et cela me décourage tellement. Je ne comprends pas pourquoi mes efforts n'ont pas payé.
On montre bien ce que l'on veut montrer sur les réseaux sociaux et le contexte de chacune différent. Tu fais un métier prenant. Tu fais avec les cartes que tu as en mains à l'instant t.
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @Ketalar ,
Je retiens quelque chose de positif dans ce que tu écris : quand tu proposes le sein à bébé, elle l'accepte et est heureuse.
C'est super!
+ 1 pour les tétées à gogo lorsque vous êtes ensemble avec hyperalternance!

Tu as raison, relancer la lactation au tire lait, ça peut être décourageant et très chronophage.
Peut être que la question dans ton cas c'est de savoir de quelles ressources tu disposes à cet instant "T" et de faire des choix en ayant des objectifs réalistes?

+1 aussi pour les glandes mammaires qui sont..... des glandes! Capables de sécréter selon les stimulations (je donne souvent l'exemple des glandes salivaires : mois qui suis très bavarde, quand je parle longtemps, je n'ai plus de salive, mais il suffit que je pense à un citron, et hop, je sens plein de salive dans ma bouche.
Chez certaines mamans, les techniques de visualisation fonctionnent bien (visualiser un geyser, un volcan, imaginer avoir les seins qui débordent). On peut "conditionner" le réflexe d'éjection!
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Autre chose : des études ont montré que plus le drainage des seins est rapproché et complet, plus la synthèse du lait est rapide!
Les travaux des auteurs ont montré que le degré de « vidange » des seins était fortement corrélé à la rapidité de synthèse du lait à court terme. Les enfants consommaient en moyenne 76 % du lait présent dans les seins, et la glande mammaire pouvait modifier de façon importante sa rapidité de synthèse du lait d’une tétée à l’autre. Par exemple, une mère qui n’avait pas mis son enfant au sein pendant 6 heures d’affilée avait une rapidité de synthèse du lait de 22 ml/heure. Mais si la tétée suivante intervenait au bout de 90 minutes, la rapidité de synthèse du lait était ensuite de 56 ml/heure.
C'est de cela que découle la technique du power pumping
 
Haut