• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

 Peut-on allaiter en ayant une prothèse mammaire Persée (placée sous le muscle du sein) ?

sosso7182

Colostrum
Bonjour,
J’ai des prothèses mammaires et lors d’une échographie mammaire, il y a 3 semaine, j’ai une suspicion qu’une des prothèses fuit.
Mes prothèses sont placées sous le muscle dans mes seins.
Pourrai-je allaiter mon bébé quand même ?
Y’a t’il des risques pour mon bébé que le lait ne soit pas bon pour lui ?
merci pour vos réponses.
Sosso7182
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonsoir @sosso7182 , pour une meilleure lisibilité du forum, je ddéplace cett discussion dans une section plus adaptée.

Concernant une éventuelle fuite de silicone, voici les infos que j'ai trouvées
https://www.lllfrance.org/vous-informer/actualites/1625-implants-mammaires-pip-et-allaitement
Des techniques modernes telles que la spectrométrie électrothermique d’absorption atomique, l’analyse spectrométrique du plasma… ont permis de mesurer de façon précise le taux de silicone dans les fluides biologiques et les tissus. Grâce à ces techniques, des études plus récentes ont retrouvé des taux significatifs de silicone dans le sang de femmes ne portant pas d’implants. Une étude a retrouvé chez de telles femmes des taux plasmatiques de silicone de 140 ± 10 µg/l. Dans 4 autres études sur des femmes ne portant pas d’implants mammaires, les taux plasmatiques de silicone étaient de 130 ± 70 µg/l, 170 ± 100 µg/l, de 30 à 209 µg/l et de 10 à 250 µg/l. Trois études ont retrouvé des taux plasmatiques moyens de silicone plus élevés chez les femmes portant des implants mammaires en silicone, mais les taux retrouvés chez ces femmes se situaient dans la même fourchette que les taux retrouvés chez les femmes des groupes témoin.
Il n’y avait aucune différence significative dans les taux de silicone retrouvés dans le lait des mères, qu’elles soient ou non porteuses d’implants mammaires en silicone (55,45 ± 35 µg/l contre 51,05 ± 31 µg/l), ni dans les taux sériques de silicone. En revanche, le taux moyen de silicone du lait de vache du commerce courant était de 708,94 µg/l, et le taux moyen de silicone dans les laits industriels était de 4402 µg/l.
Les auteurs concluaient que les mères porteuses d’implants mammaires en silicone ont des taux sériques et lactés de silicone similaires à ceux observés chez les mères non porteuses d’implants. Ils soulignent qu’en revanche, le taux de silicone du lait de vache du commerce courant est en moyenne 10 fois plus élevé que celui du lait maternel, celui des laits industriels étant quant à lui près de 100 fois plus élevé.
Toutefois, la silicone est utilisée pour divers implants dans le corps. Pourquoi se focaliser sur les implants mammaires ? Le taux de dérivés de la silicone est beaucoup plus élevé dans le lait de vache et dans les laits industriels que dans le lait maternel. Pendant des décennies, les coliques des nourrissons ont été traitées à l’aide de produits contenant de la siméthicone, une molécule proche de celle utilisée dans les implants mammaires, et ces bébés en ont absorbé des quantités considérablement plus élevées que celles qu’ils peuvent ingérer par le biais du lait maternel. Les tétines et sucettes sont le plus souvent en silicone. Le silicone est utilisé comme lubrifiant pour les seringues, il est présent dans de nombreux produits de beauté (sticks pour les lèvres par exemple). Par ailleurs, les polymères de silicone présents dans ces implants sont de très grosses molécules, ce qui rend hautement improbable leur passage dans le lait. Et il n’y a aucune commune mesure avec l’impact irritant que peut avoir ce gel s’il se répand dans les tissus suite à la rupture de l’implant, et celui qu’il peut avoir si une infime quantité est absorbée par la bouche.
Si les implants PIP semblent induire davantage de problèmes chez les femmes porteuses que des implants de meilleure qualité, il n’existe aucune raison de supposer que le silicone de ces implants puisse passer davantage dans le lait que celui des implants de meilleure qualité, ni qu’il soit plus susceptible de poser un problème pour l’enfant allaité.
Tu peux partager l'intégralité de cet article avec le médecin qui te suit, les références des études citées y apparaissent. Cela peut servir de base pour discuter avec le praticien de la conduite à tenir.
 

sosso7182

Colostrum
Bonsoir @sosso7182 , pour une meilleure lisibilité du forum, je ddéplace cett discussion dans une section plus adaptée.

Concernant une éventuelle fuite de silicone, voici les infos que j'ai trouvées
https://www.lllfrance.org/vous-informer/actualites/1625-implants-mammaires-pip-et-allaitement






Tu peux partager l'intégralité de cet article avec le médecin qui te suit, les références des études citées y apparaissent. Cela peut servir de base pour discuter avec le praticien de la conduite à tenir.
Merci beaucoup pour votre réponse. cela me rassure un peu. Je vais le montrer et en parler avec mon gynécologue également.
mon chirurgien m’a prescrit une IRM à passer une fois que j’aurais accouché pour être sûr de savoir si mon implant fuit ou pas. merci encore.
cordialement.
sosso7182
 
Haut