• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page fecebook "réunions virtuellles LLL France")

 Partager son lait

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Salut salut,

Je suis assez "no-filter" sur pas mal de points, et je sais que certains trouveraient la situation étrange ou taboue mais...
Avez-vous déjà partagé votre lait (ou plutôt le lait destiné à vos enfants) ?

Bien sûr, il y a le don de lait au lactarium, mais on ne connaît pas du tout les receveurs. Mais à des gens que vous connaissez ?
Ou avez-vous même déjà donné la tétée à un autre enfant que le vôtre ?

Pour ma part, en plus du lactarium (oui j'ai donné c'est super !), j'ai déjà donné un peu de mon lait tiré au bébé d'une copine, mais on est suffisamment proches pour que ça ne nous gêne pas.
Cette fois-là, où je gardais son fils, elle m'avait même dit "bon, de toutes façons, s'il y a un pépin, je sais qu'au pire tu peux lui donner la tétée". :D
Pas encore eu l'occasion de la tétée, je ne sais pas si ça se produira (nos bébés ont 4 mois d'écart), mais l'idée d'échanger une tétée nous fait sourire (ils n'ont pas du tout la même manière de tétée ni le même caractère xD).

Mais j'ai l'impression que la simple idée de donner à son enfant le lait d'une autre humaine est étrange pour beaucoup. Et vous ?
 

Moumoune64

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
La situation ne s'est jamais présentée mais franchement je trouve ça top que toi et ton amie soyez suffisamment proche et d'accord sur le fait que bébé peut bénéficier du lait de l'autre si jamais il y a un pépin lors d'une garde.
Après tout c'est du lait, OK il y a les anticorps tout ça mais perso ayant donné au lactarium je ne vois pas le problème de donner au bébé d'une amie.
Pas direct au sein par contre, c'est la relation à mon propre bébé.
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
C'est sûr que, quand j'y pense, les conditions pour que la situation se produise (avoir quelqu'un d'assez proche qui a un enfant presque en même temps) rendent la possibilité très rare... ;)

Pour direct au sein, c'est vrai qu'il y a un côté très intime. L'idée me paraît amusante pour le côté "tabou" mais bizarre aussi. Ce serait un peu comme faire l'amour avec le partenaire de la copine (avec le consentement de tout le monde). Oui la comparaison est un peu foireuse, mais je trouve qu'elle tient la route... On en rigole mais je doute qu'on le fasse un jour.

Après... j'imagine s'il m'arrive un gros pépin (bloquée pendant X temps loin de mon fils, hospitalisée trop loin de lui, etc), je pense que ça me soulagerait de savoir qu'une amie très proche peut donner la tétée à mon enfant, et lui apporter du réconfort de cette manière. Et inversement, s'il arrivait un pépin à une amie très proche, ça me donnerait l'impression de l'aider en allaitant son enfant. Mais ça reste la théorie évidemment, qu'est-ce que je ferais devant la situation "en vrai"...

Même si on rigole sur l'idée d'échanger une tétée, je doute qu'on le fasse pour de vrai. Je pense, pour le coup, que ça traumatiserait plus nos hommes que nos enfants :D.
 

vanessa67

Hyperlactation
Une photo d'une policière Argentine (me semble t'il) à fait le tour des réseaux sociaux ,elle allaitait un bébé qui n'avait pas ses parents dans un hôpital.
Perso, ne pas donner dans des circonstances pareilles, cad voir un bébé affamé que je pourrais nourrir,.sans priver le.mien, et qui plus est gratuitement, ce serait bête.
 

Fleur-de-ciste

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Par curiosité j'ai proposé le sein à une de mes nièces avec l'accord de ma sœur. Ma nièce était ok (elle avait plus d'un an) donc on a testé. Expérience intéressante. Mais je sais pas si j'aurai pu proposer à quelqu'un d'autre hors du cadre familial.
 
Dernière édition:

ParisianLawyer

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Je dois être dingue aussi mais ca me choque pas et me derangerais pas de faire téter un autre bébé que le mien ou l'inverse.

Mais je pense pas que j'aurai eu des volontaires dans mes proches :D

En vrai :
- c'est pas plus choquant que de boire le lait d'une vache
- c'est assez récent que le métier de nourrice ait disparu c'est venu avec l'apparition du LA
 

Cactus2002

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
Moi je n'y vois aucun problème, ça ne me dérangerait pas d'allaiter l'enfant d'une autre pour dépanner ou pour tester mais je pense au autour de moi ce serait très mal vu. Je n'oserais pas le proposer à une amie par exemple.
 

lili2

Période de pointe
M
Moi je n'y vois aucun problème, ça ne me dérangerait pas d'allaiter l'enfant d'une autre pour dépanner ou pour tester mais je pense au autour de moi ce serait très mal vu. Je n'oserais pas le proposer à une amie par exemple.
Moi non plus, je n'oserais pas proposer.
 

Gna

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
J’espère que vous avez lu les articles pointés par @Sylvie.
A une époque, je voulais moi aussi allaiter la terre entière (ou au moins n’importe quel bébé qui pleurait autour de moi). Sylvie m’a alors expliqué les risques sanitaires sur un si petit. Ok pour le lait de maman qui contient des bactéries que toute la famille connaît. Pas ok pour le lait des autres mamans qui peuvent transmettre plus de mal que de bien (le virus du sida entre autres il me semble).
Je vais essayer de vous retrouver le post (mais ça fait un petit bout).
 

vanessa67

Hyperlactation
L'hyper sexualisation du corps de la femme a aussi énormément "réduit" les seins à un attribut sexuel / sensuel au lieu de leur rôle physiologique qui est avant tout nourricier. Pas étonnant de trouver bizarre d'allaiter un autre bébé, quand on voit que certains considèrent comme incestueux d'allaiter un bambin...
 

Trefle

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
J'ai lu les articles c'est dommage qu'ils n'y rappellent pas pourquoi ils encouragent pas cette pratique ...
 

Sekhmet

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Ce n'est pas que cette pratique n'est pas encouragée, c'est qu'il y a pas mal de précautions à prendre, parce que si on ne connaît pas la donneuse (ce que le lactarium vérifie, puis il pasteurise derrière), il y a des risques pour le bébé en effet.

Après, chacun prend les risque qu'il souhaite prendre pour son enfant (tout dépend de l'âge du bout de chou aussi, entre un nouveau-né et un bambin), personnellement une personne dont je suis suffisamment proche pour avoir une bonne idée de ses pathologies, et *surtout*, qui est suffisamment honnête pour me le dire si elle avait le moindre doute sur son état de santé ou la qualité du lait tiré (circonstances du tirage)... je pense que le risque est suffisamment minime.

J'ai appris qu'il y avait des gens qui le vendent. Personnellement je trouve ça gerbant, un peu comme vendre son sang...
 

Cactus2002

Lactarium
Adhérent(e) LLLF
A part le vih, quel est le risque, pour un bébé, de prendre une tétée une fois au sein d'une autre femme?
 

cerise

Modératrice
Adhérent(e) LLLF
Moi ça me choque absolument pas non plus. (Ça me dérangerait pas de donner le sein à un autre enfant que le mien en cas de besoin - je sais que je n'ai aucune maladie à risque - ni qu'une maman que je connais assez pour avoir confiance en son état de santé donne le sein à mon enfant en cas de besoin.)
Je suis par contre opposée à la vente de LM comme ça peut se pratiquer dans d'autres pays, surtout si c'est à destination de sportifs par exemple...

Ma mère et sa sœur ont une fois "échangé" leurs bébés de 4 mois d'écart le temps d'une tétée.
 
Haut