• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

Nouvelle parmi vous

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Bonjour à toutes.
Voilà 100 jours que je suis inscrite sur le forum mais je n'avais jamais posté.

J'ai 32 ans, je suis maman de deux petites filles de 21 et 2,5 mois.

Mon premier allaitement a débuté dans la douleur. Ma fille née à 2,820 kg avait une toute petite bouche, me pincait les mamelons, s'endormait au sein. A la maternité, j'ai été chamboulée par les info contradictoires (gratouiller bébé/lui fiche la paix, attendre 2 heures/guetter les signes et j'en passe). Je suis sortie de la maternité les bouts de sein en sang, énormément de lait (50 ml sur un sein en 3 min à la maternité).
J'ai fait une candidose mammaire au bout de 3 semaines et j'ai mis beaucoup de temps avant de comprendre ce que c'était et de trouver les bonnes personnes pour me soigner. J'ai dû faire du tire allaitement pendant une semaine et demi car la douleur était atroce. J'ai continué l'allaitement puis rechute à 2 mois.
Bref, quand il a fallu reprendre le travail à 3,5 mois, j'ai eu la rage car je commençais enfin à apprécier mon allaitement. Ça m'a donné la force de tirer mon lait au boulot sur un plateau de 3 nanas, pas d'intimité... Ça a duré 6 mois.
Puis subitement le 15 juillet 2018, snif bientôt un an, ma fille a subitement refusé le sein. Plus une seule tétée. Ma conseillère en lactation m'a proposé plein de choses, rien n'a fonctionné. Elle n'a plus voulu de lait pendant un mois, ni le mien au bib, ni du La. Il a fallu ruser et lui faire des bouillies avec mon lait.
 

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Pour ma deuxième fille née le 14 avril, ça a été très différent. Elle pesait 3,415 kg, tétait comme une championne. Elle a repris son poids de naissance avant de sortir de la maternité. J'ai appliqué tous les conseils possible pour ne pas revivre cette candidose qui m'avait traumatisé.
J'ai l'habitude de dire "je retourne accoucher tous les jours sans péri plutôt que de revivre ça".

Ça n'a pas raté. J'ai refait une candidose dès le 9ème jour ! Comme je savais ce qui arrivait, je suis allée directement au bon endroit et fait les traitements tout de suite. Je n'ai pas eu besoin de stopper le sein.

Puis prise de poids nickel jusqu'au 2ème mois où le pédiatre m'a fait remarquer qu'elle prenait moins. Il a conforté son point de vue avec ses selles devenues rares. J'avais lu l'article de la lll sur les selles rares des bébés allaités et je ne me suis pas inquiétée.
Sauf qu'à la pesée à la pmi le vendredi, 30 g de pris en 2 semaines :eek:
Branle-bas de combat, tétée ++ pendant le week-end.
Le lundi, +120 g sur la balance. Ouf !

J'essaie de rester vigilante car je ne comprends pas ce qui c'est passé. Elle est toujours restée à 8 tétées par jour.

Cette semaine elle fait son adaptation à la crèche puis je retourne bosser lundi.
Pour la deuxième fois, on m'a proposé les chiottes pour tirer mon lait. Merci patron ! J'aimerais continuer cet allaitement le plus longtemps possible.

Merci de m'avoir lue jusque ici et bonne journée. ;)
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Bonjour @leeloo7131 , et bienvenue ici!
Est il possible que tu ait eu un REF au début de l'allaitement et qu'à présent il se calme? Parfois cela explique une prise de poids lente après un début normal.

Pour ton travail, il n'y a pas de salle de pause, de vestiaire ou une infirmerie où tu serai plus tranquille?
 

BigGirlMary

Période de pointe
Bienvenue! Je te félicite parce que ça a été compliqué pour toi et tu as fait de ton mieux, tu as continué cette merveilleuse aventure avec tes bébés! Je comprends pas qu'on encourage l'allaitement et en même temps qu'il n'y ait rien pour faciliter les mères allaitantes, aussi bien au travail que dans les lieux publics
 

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Bonjour et merci à toutes pour votre accueil.

Pour le ref, oui je pense en avoir un même si je ne suis pas sûre de répondre aux "critères" . Disons qu'il arrive à ma puce de lâcher le sein au début de la tétée et qu'elle en ait plein le visage, un peu genre tuyau d'arrosage, ou alors parfois je pourrais la nourrir à une distance de 15 cm en visant la bouche o_O.

En fait, soit ça coule à donf, soit j'ai l'impression de ne pas avoir assez de lait. C'est toujours fluctuent, alors que pour mon aînée, j'avais toujours trop de lait. J'avais fait un stock de 7l avant de reprendre. J'ai même pensé à faire un don au lactarium mais avec ma candidose, j'avais peur qu'ils n'en veulent pas. J'ai regretté après coup.

Bon là j'ai quand même 3 litres. Faut pas se plaindre...
 

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Pour le boulot, il y a bien une salle de pause mais il y a toujours quelqu'un dedans à toute heure (ah les, fonctionnaires).
De, plus, chez nous le code du travail ne s'applique pas, donc pas droit aux heures sur le temps de travail même non rémunérées. Je fais ça sur mon temps de pause le midi (un seul tirage donc). J'ai posé la question aux syndicats et il leur a été répondu qu'ils y réfléchiraient un jour s'ils font des travaux dans les locaux. Donc quand mes filles seront à l'école.

Sur 1900 agents, nous ne sommes que 2 à avoir tiré leur lait à boulot. L'autre était une directrice qui avait son propre bureau.

Je l'ai déjà fait, donc je sais à quoi m'attendre mais maintenant je suis sur un plateau de 7 filles. Et de plus, il y a toujours un risque qu'un collègue d'un autre service débarque sans prévenir à n'importe quelle heure, même le midi
:ennui:
Et aussi qu'un élu débarque alors que je suis branchée de partout. Bonjour monsieur le maire :( . J'ai beau avoir l'attirail (soutif, haut d'allaitement et cape), c'est quand même pas top et génére du stress.
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Les fonctionnaires se voient en effet souvent refuser le droit de tirer leur lait ou aller allaiter leur bébé au nom d'une circulaire de 1995 qui renvoie elle même à un texte de 1950!!!!!

Voici une démonstration qui prouve que SI, les fonctionnaires ont bien le droit de prendre des pauses d'allaitement.
https://www.lllfrance.org/vous-info...r-vous-avez-le-droit-allaiter-aujourdhui-nd67
Reste posée la question de son application aux fonctionnaires. Il leur est souvent refusé le bénéfice de l’heure d’allaitement, au motif qu’une circulaire (FP/4 n° 1864 du 9 août 1995 relative au congé de maternité ou d’adoption et autorisations d’absence liées à la naissance pour les fonctionnaires et agents de l’Etat, NOR : FPPA9530027C) s’y opposerait. Cette même circulaire ne peut être comprise qu’au regard d’un texte plus ancien, auquel elle renvoie : l’instruction du 23 mars 1950 (JO des 26 mars, 7 et 29 avril 1950). Or cette dernière retient qu’il « n’est pas possible, en l’absence de dispositions particulières, d’accorder d’autorisations spéciales aux mères allaitant leurs enfants, tant en raison de la durée de la période d’allaitement que de la fréquence des absences nécessaires ». Elle recommande toutefois aux administrations qui le peuvent matériellement, de permettre aux mères d’allaiter leur enfant, voire de bénéficier d’autorisations d’absence.
Pour comprendre ce que cela signifie, il convient de reprendre deux éléments évoqués par le texte de 1950 :
- il évoque l’absence de la mère pour cause d’allaitement,
- il se fonde sur l’absence de disposition particulière.
Sur le premier point : l’instruction de 1950 ne parle tout simplement pas de la même chose que le code du travail. Elle traite de l’autorisation d’absence de la mère, tandis que le code du travail évoque une pause d’allaitement prise sur le lieu du travail. Comme je l’ai déjà dit, ce n’est pas la même chose, et d’ailleurs la jurisprudence sociale l’a souvent relevé (voir par exemple Cass. Soc., 30 octobre 1991, Bull. Civ. V, n° 457). Donc l’instruction n’interdit pas l’heure d’allaitement, mais l’absence pour allaitement.
Quant au second point, à savoir l’absence de disposition particulière dans le droit de la fonction publique, les textes de 1950 et 1995 ne parlent pas d’heure d’allaitement, donc ne peuvent être tenus pour constituer une disposition particulière à ce sujet. Au demeurant, ils ne constituent pas des normes, contrairement aux arrêtés, décrets ou lois.
Précisément, en l’absence de règles particulières concernant les fonctionnaires, le principe retenu par le Conseil d’Etat, juridiction suprême en droit public, est que les règles du code du travail s’appliquent (CE, 8 juin 1973, Ass., Dame Peynet, Recueil Lebon, 406 ; AJDA 1973, 587 ; JCP 1975, II, 17957).
Le raisonnement que je propose ci-dessus doit pouvoir être opposé à toute administration qui interdirait à une fonctionnaire qui le souhaiterait de bénéficier de l’heure d’allaitement. Il l’a d’ailleurs déjà été avec succès dans le contexte hospitalier.
En plus de ça, on peut expliquer à son supérieur que ces pauses d'allaitement relèvent du bon sens : si la mère ne tire pas son lait, elle risque un engorgement, une mastite voire un abcès. Et une absence (arrêt maladie) autrement plus longue que quelques minutes dédiées au tire lait. De plus, un bébé qui continue d'être allaité a moins de risque de faire des maladies type gastro ou maladies de la sphère ORL = moins de jours enfant malade, moins d'absences de la mère.
Enfin, comment sont perçues les pauses cigarettes par la hiérarchie? Quelle différence entre un agent qui prend 4x 10 minutes de pause cigarette par jour et une mère qui prendrait 2x20minutes de tire lait?
 
Dernière édition:

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Pour les pauses clopes, étrangement il y a très peu de fumeurs dans nos services. En général, il y a 2 pauses cigarette dans la journée qui sont bien tolérées.

Après je ne sais pas pour vous mais pour un tirage de 15 min, il me faut 35 min en tout (le temps de me changer au toilettes, brancher la bécane, tirer, ramasser mon lait au frigo, tout laver et me rechanger, ranger la bécane)...
 

Tatian@

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice LLL
Après je ne sais pas pour vous mais pour un tirage de 15 min, il me faut 35 min en tout (le temps de me changer au toilettes, brancher la bécane, tirer, ramasser mon lait au frigo, tout laver et me rechanger, ranger la bécane)...
Certaines mamans optimisent le temps de tirage en faisant autre chose (lecture de mails ou autre). D'autres mères font en sorte que le matériel soit prêt et facile à utiliser : une glacière souple avec pains de glace + tire lait monté prêt à l'emploi, bouchon pour fermer les récipients une fois le tirage fini et pas de nettoyage du matériel (le matériel peut être gardé au frais entre deux tirages et être nettoyé une fois par 24h). ;)
 
Dernière édition:

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Bienvenue et bon courage pour les tirages au boulot .. j'admire ta persévérance, bravo ;)
Merci beaucoup. Persévérance ou obstination, parfois je ne sais plus :rolleyes:

Il y a quand même du mieux. Ma chef a revu avec le syndicat qui, vu la réponse de la drh, me propose son local de stockage de façon officieuse. Nous sommes allées voir, il y a des stores, une table, une chaise, une prise électrique. Ils ont même libéré de la place dans une armoire pour que je puisse laisser mes affaires si je le souhaite. Les toilettes sont juste en face. J'ai la clé. C'est cool.

Pour l'instant, je n'ai pas pu m'en servir.
Lundi, rééducation chez la sage femme
Mardi, j'ai trimbale tout mon attirail à travers deux directions et l'escalier pour me casser le nez devant la porte du service. Et oui, l'étage où est le local est fermé à clé le midi :ennui:

Jai fini par tirer à mon bureau en discutant avec une collègue (il reste toujours quelqu'un).
Donc lundi 340 ml
Mardi 220ml, on se demande bien pourquoi...
 

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Certaines mamans optimisent le temps de tirage en faisant autre chose (lecture de mails ou autre). D'autres mères font en sorte que le matériel soit prêt et facile à utiliser : une glacière souple avec pains de glace + tire lait monté prêt à l'emploi, bouchon pour fermer les récipients une fois le tirage fini et pas de nettoyage du matériel (le matériel peut être gardé au frais entre deux tirages et être nettoyé une fois par 24h). ;)
Bonjour.
Je ramène le Tire-lait à la maison tous les soirs et il ne rentre pas dans la boîte si les tuyaux sont branchés. Je crois que je vais tout simplement me débarrasser de la boîte de transport qui pèse une tonne même vide.
Jai deux kit (un à la maison et un pour le taf), ça me fait ça de moins à trimballer et ça a mieux le temps de sécher.
Ensuite, il m'est souvent arrivé de manger en même temps car ma pause méridienne est courte.
Je transvase mon lait dans un autre recipient car parfois les bouteilles de 150ml ne suffisent pas. Quitte à transvaser, autant laver tout de suite. Ma grande n'a que 21 mois alors le soir, c'est la course.
 

StéphanieJonathanJohann

Hyperlactation
Adhérent(e) LLLF
Bienvenue et félicitations pour ton allaitement et ton tire-allaitement. Moi-même étant fonctionnaire j'ai tiré mon lait au travail jusqu'au 12 mois de petit loulou mais pas possible tous les jours. Et depuis une semaine je ne peux plus car la loi dit jusqu'au 12 mois de l'enfant. Merci la France de nous aider pour l'allaitement. Courage à toi.
 

leeloo7131

Période de pointe
Adhérent(e) LLLF
Bienvenue et félicitations pour ton allaitement et ton tire-allaitement. Moi-même étant fonctionnaire j'ai tiré mon lait au travail jusqu'au 12 mois de petit loulou mais pas possible tous les jours. Et depuis une semaine je ne peux plus car la loi dit jusqu'au 12 mois de l'enfant. Merci la France de nous aider pour l'allaitement. Courage à toi.
:eek: sérieusement, ils t'empêchent de tirer ton lait même le midi ??? C'est révoltant...
 
Haut