• ENCOURAGEZ-NOUS !

    Les animatrices donnent bénévolement de leur temps et de leurs compétences pour répondre aux questions que se posent les mamans qui allaitent et accompagner celles qui le souhaitent tout au long de leur allaitement : en réunion, par courriel et au téléphone... et sur le forum !
    Si vous appréciez notre travail, nous vous invitons à nous le faire savoir par quelques mots d'encouragement à notre intention, et/ou par un don ou une cotisation - si ce n'est déjà fait - qui nous permettront de continuer à nous former pour toujours mieux répondre aux besoins des mamans qui choisissent d'allaiter.
    Rendez-vous sur le site LLL et choisissez le groupe 00-Forum pour soutenir l'équipe du forum LLL.
  • Compte tenu de l'épidémie de COVID-19, LLL France a décidé de suspendre toutes les réunions jusqu'à septembre. Les animatrices LLL restent disponibles pour répondre aux questions des mères par téléphone, par mail, Facebook ou sur le forum. Des réunions virtueLLLes via visioconférence sont organisées (infos sur la page facebook "réunions virtuellles LLL France")

muguet chez mon bebe de 15 jours

Sophie du moulin

Période de pointe
Bonjour,
Mon petit 4ième a un plus de 15 jours et souffre de muguet depuis quelques jours. Je m'en suis rendue compte car je le trouvais un peu grognon et ai remarqué sa langue blanche. Tous mes enfants en ont souffert, mais c'est lui qui en a le plus jeune. La remplaçante de mon médecin habituel m'a donné un médicament (antifongique) à lui badigeonner sur la langue (alors que pour les autres, c'était un gel à laisser fondre), mais je trouve que depuis il est encore plus grognon, se tortille et je soupçonne le traitement de le rendre encore plus malade, comme s'il avait encore plus de mal à digérer, soit des remontées acides, soit des coliques (d'ailleurs, la pharmacienne trouvait qu'il était jeune pour avoir ce traitement). Je m'interroge sur la bonne solution pour enrailler ce muguet et il me semble qu'il y a quelques mesures de précautions à prendre pour la maman pour éviter la contamination entre sa bouche et mes seins mais je ne m'en souviens plus. Actuellement, j'ai remarqué que mes mamelons étaient plus sensibles, mais je ne sais pas si c'est un symptôme . Si des mamans connaissent des remèdes......d'avance, merci.
 
Dernière édition par un modérateur:

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Peut-être trouveras-tu quelques pistes dans le dossier documentaire concernant la candidose mammaire et en particulier le feuillet des référents médicaux (La candidose mammaire est la manifestation du même champignon chez

Voilà un extrait des Dossiers de l'Allaitement n°69 (Octobre - Novembre - Décembre 2006) : Lait humain et infections article à transmettre intégralement à ton médecin traitant (ou à celui de ton enfant) :

Les candidoses sont très fréquentes chez les enfants, et habituellement bénignes (muguet, érythème fessier). Les candidoses invasives ne sont guère vues que chez les nourrissons pré-maturés ou immunodéprimés. La prise d’antibiotiques en période périnatale favorise la survenue des candidoses en perturant la flore bactérienne. La transmission se fait par contact. La mère et son enfant se recontaminent fréquemment l’un l’autre, particulièrement pendant l’allaitement. En cas de candidose buccale ou du siège chez l’enfant, ou de candidose mammaire ou vaginale chez la mère, l’enfant et la mère devraient être traités simultanément, même si l’un des deux ne présente aucun signe clinique de candidose. La poursuite de l’allaitement (ou le don de lait maternel exprimé) est recommandée. Le traitement d’une candidose pourra être long et difficile, et la mère aura besoin d’un suivi approprié.
Bon courage pour accompagner ton petit bout qui souffre.
 

Perle2lune

Montée de lait
Bonjour,

J'ai le cas pour mon bout de chou d'un mois.
Par contre moi j'ai mis du temps à percuter que c'était un muguet ça fait presque un mois qu'il se le traîne.
J'ai aussi de la crème à lui mettre sur la langue , je vois une légère amélioration.

Comment ça va le tien ?
 

Sophie du moulin

Période de pointe
Mon médecin a changé le traitement et m'a donné le gel buccal que je connaissait déjà; Simon le tolère déjà nettement mieux, mais depuis 24 heures, j'ai des douleurs lancinantes, plus particulièrement dans un sein. Comme j'ai souvent des canaux lactifères qui ont tendance à se boucher, j'applique mes "trucs" pour ce cas (eau chaude, repos, vêtements moins serrés, drainage à la main) mais je me demande s'il ne s'agit pas d'une candidose et s'il ne faudrait pas que je me traite en même temps que mon fils. Mon fils n'a plus la langue blanche mais a un érythème fessier léger et je pense que tout n'est pas résolu. Si certaines mamans ont du être traitées en même temps que leur bébé, qu'elles puissent me dire ce qui a motivé le traitement pour elles-mêmes. Merci.
 

Sabrina

Montée de lait
Bonjour Sophie,

En cas de muguet du bébé, la maman doit toujours être traitée en même temps et inversement.

Je te cite LLL (lien pour article complet : http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-hui/AA-57-Candidose.html?q=candidose ) :

Quels sont les symptômes qui doivent faire penser à une candidose mammaire ?

La candidose provoque une douleur intense au niveau des mamelons, puis à l’intérieur du sein quand la mycose « remonte » le long des canaux lactifères.
La douleur est à type de brûlure, les femmes parlent d’élancements rayonnants, de « feu liquide »…
Elle est ressentie pendant toute la tétée, est souvent plus intense en fin de tétée, et persiste entre les tétées (ce qui la différencie des douleurs provoquées par la succion du bébé).
Les mamelons peuvent être irrités, avoir un aspect rose luisant, être le siège de démangeaisons.
Le bébé peut avoir du muguet dans la bouche, un érythème fessier.

Qui traiter ?

Il est très important que la mère et l’enfant soient traités simultanément et pendant la même période de temps, et ce même si l’enfant ne présente aucun symptôme. Sinon, ils vont se réinfecter l’un l’autre dans un cycle sans fin.


Bon courage !!
Bises
Sabrina, qui est passée par là aussi ;)
 

Sophie du moulin

Période de pointe
Mes autres enfants ont tous eu un muguet au début de l'allaitement, mais je n'ai jamais été traitée. Est-ce que tous les médecins acceptent facilement de traiter la maman, est-ce seulement les gynéco? A ce jour, je suis toujours perplexes devant mes douleurs: quelques douleurs type "décharge électrique" entre les tétées et douleur type "étau" pendant la tétée, encore plus fort au moment du réflexe d'éjection. Le mamelon me paraît normal, peut-être un peu plus rosé, mais je n'en suis pas sûre. Il y a un truc aussi qui n'est pas clair dans l'article: est-ce que l'on traite systématiquement la maman et l'enfant ensemble, que lorsqu'on on suspecte une candidose mammaire et pas dans le cas où il n'y a que muguet de l'enfant ou même dans le cas où il n'y a que l'enfant qui semble atteint? Merci de vos réponses.
 

Sabrina

Montée de lait
Les médecins généralistes sont tout aussi compétents pour prescrire un traitement à la fois au bébé et à la maman. Vu ce que tu décris, la piste de la candidose n'est pas à écarter, donc il faut en parler à ton médecin pour qu'il te prescrive quelque chose.


Réponse à ta question je pense (article complet ici : http://www.lllfrance.org/Feuillets-...ante/La-candidose-mammaire.html?q=bicarbonate )

L’existence des candidoses mammaires est connue de*puis les années 1940. Elles ont été essentiellement étudiées chez les espèces utilisées par l’élevage laitier. Cependant, très peu d’études ont été effectuées sur cette pathologie chez la femme, et elle reste donc trop souvent méconnue. A no*ter : il n’est pas nécessaire de traiter la mère si elle ne pré*sente aucune manifestation douloureuse ; de très nom*breuses mères dont le bébé souffre de muguet n’auront jamais de candidose mammaire.

J'ai aussi lu un "truc" qui peut aider à diagnostiquer une candidose. Mettre le mamelon dans de l'eau additionnée de bicarbonate de soude, si tu ressens un soulagement c'est qu'il y a candidose.
 
Dernière édition:

Sophie du moulin

Période de pointe
A la visite du pédiatre, il y a 10 jours, le muguet avait disparu et puis depuis 2 jours, à nouveau, bébé grognon et plaques blanches sur la langue! De mon côté, je n'ai plus de douleurs dans les seins, donc je ne sais pas si c'était une candidose; le doute subsiste (je ne sais pas si cela peut disparaître comme c'est venu .... Je voudrais essayer une formule à base d'huiles essentielles pour le muguet des nourissons; est-ce quelqu'un connaît ? L'auteur du bouquin qui indique la formule conseille également les pro-biotiques pour rétablir une bonne flore. Vous en connaissez ? Merci.
 

Emmanuelle

Hyperlactation
Bonjour,
j'interviens juste pour les huiles essentielles ; le livre précise-t-il bien que ce traitement est compatible avec l'âge de ton bébé ? Ton bébé a maintenant plus d'un mois, c'est encore très petit, certaines huiles essentielles peuvent être dangereuses pour les enfants. Peux-tu STP préciser le nom de l'auteur et le traitement préconisé ?
 

Sophie du moulin

Période de pointe
C'est tiré d'un bouquin écrit par une pharmacienne : Danièle Festy et elle précise que c'est pour les nourissons. J'ai fait faire en pharmacie et j'ai précisé que c'était pour mon bébé et la pharmacienne ne m'a pas dit. J'ai commencé depuis peu, mais Simon n'apprécie pas du tout! .... En plus maintenant il a une mycose au fesses (d'après mon médecin)!
 

Emmanuelle

Hyperlactation
Je connais les bouquins de Danièle Festy, ils sont plutôt bien dans l'ensemble mais la prudence est de mise quand même ; peut-être peux-tu trouver le même traitement sous forme d'hydrolat, les principes actifs sont présents mais moins concentrés. Les hydrolats sont plus recommandés pour les enfants. Pour la mycose (??) aux fesses, peut-être que ton bébé fait justement une réaction de "réponse positive" au traitement, c'est-à-dire que le traitement agit mais à son âge cela prouverait qu'il a peut-être été en contact avec trop de produit. Tout ceci sous réserve bien sûr. Peux-tu me donner les noms (en latin + le chémotype, c'est normalement précisé s'il est spécifique) des huiles essentielles composant le produit ?
 

Sophie du moulin

Période de pointe
J'ai arrêté les huiles essentielles car c'était vraiment des pleurs à chaque fois et cela semblait "perturber ses repères olfatifs ou gustatifs", car dans les minutes qui suivaient il refusait la tétée en faisant la grimace; je suis revenue au traitement classique et mon médecin m'a donné une pommade pour la mycose. Actuellement, il n'y a plus de signe visible de mycose ni sur la langue , ni sur les fesses, mais l'érythème persiste quand même un peu... Pour info, la formule d'huiles essentielles que j'ai interrompu est composée de: huile essentielle aniba rosaeodora, he laurus nobilis, he cymbopogon martinii et d'huile végétale de calendula. Je continue par contre les probiotiques car je trouve que cela calme ses troubles digestifs. Pour moi, mon médecin m'avait prescrit (au cas où) le même traitement que mon fils ( du Daktarin), mais je ne le supporte pas; cela me donne des maux d'estomac et c'est franchement désagréable au goût! Le pédiatre lui me conseillait d'appliquer sur le mamelon la crème anti-mycosique comme celle que je lui applique sur les fesses. Mais je suis perplexe. Quel est le traitement habituel pour une maman si on suppose qu'elle a une candidose mammaire? C'est plutôt par voie orale ou locale? Merci de vos réponses. On verra comment cela évolue....
 

Myriam

Modératrice
Membre de l'équipe
Animatrice à la retraite
Quel est le traitement habituel pour une maman si on suppose qu'elle a une candidose mammaire? C'est plutôt par voie orale ou locale? Merci de vos réponses. On verra comment cela évolue....
Un élément de réponse à ta question dans le feuillet sur la candidose mammaire pour les profesionnels de santé :
Traitement

Le but essentiel du traitement n’est pas de supprimer le Candida (il ne faut pas perdre de vue le fait qu’il est un germe saprophyte), mais de l’amener à reprendre sa place « normale » dans notre flore. Cela peut se faire en utilisant des produits qui limiteront sa prolifération, et en rétablissant des conditions qui restaureront la flore normale et le niveau immunitaire.

La mère et l’enfant (voire le partenaire sexuel de la mère) seront traités simultanément et pendant la même période de temps, et ce même si l’enfant ne présente aucun symp tôme. Pour limiter le risque de récidive, ce traitement sera long ; les spécialistes recommandent de le poursuivre jusqu’à 2 semaines après disparition de tous les symptômes ; il sera donc très important d’expliquer à la mère les raisons d’un traitement aussi long. On pourra utiliser des traitements locaux et généraux, seuls ou en conjonction. Les traitements locaux sont habituellement utilisés en première intention. Ils devront être appliqués sur toutes les zones atteintes. La mère peut allaiter en commençant la tétée par le sein le moins douloureux, et en faisant de petites tétées courtes et fré*quentes. Si les mises au sein sont trop douloureuses, la mère pourra tirer son lait pour le donner à son bébé pendant quelques jours, en attendant que la situation s’améliore.
 

Emmanuelle

Hyperlactation
Je n'avais même pas réagi à l'âge de ton bébé au moment du traitement et pourtant j'avais bien lu !! 15 jours c'est trop petit pour utiliser des huiles essentielles. Il a maintenant environ 1 mois et demi, cela reste encore très délicat d'usage. Le laurier noble (Laurus nobilis) peut être facilement allergisant. Mieux vaut te tourner vers les hydrolats et surtout bien te renseigner (ouvrages + internet en cherchant dans de nombreux sites différents).
Pour l'érythème, tu peux utiliser sans danger de l'argile verte en poudre, à saupoudrer directement sur les rougeurs, même à sang.
Enfin pour réguler l'acidité de ta peau (propice aux champignons), tu peux essayer le bicarbonate de soude (une cuillère diluée dans un peu d'eau). Ceci vient bien sûr en complément d'un traitement adapté et après avoir lu le feuillet recommandé par Myriam.
 

Sophie du moulin

Période de pointe
Merci pour toutes ces infos. Effectivement, j'avais déjà un peu utilisé de bicarbonate sur mes mamelons; si à nouveau il y a signe de candidose chez Simon, j'en mettrai à nouveau et je tenterai la crème et on verra. Actuellement, je n'ai plus aucune douleur, mais je ne suis pas certaine que tout soit résolu puisque l'érythème persiste.
 
Haut